Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
David Lamaze, « Misia sous la plume d'Octave Mirbeau »

David Lamaze, « Misia sous la plume d'Octave Mirbeau »

Ratings: (0)|Views: 8 |Likes:
Published by Oktavas
David Lamaze, « Misia sous la plume d'Octave Mirbeau », article paru dans les "Cahiers Octave Mirbeau", n° 19, mars 2012, pp. 274-283.
David Lamaze, « Misia sous la plume d'Octave Mirbeau », article paru dans les "Cahiers Octave Mirbeau", n° 19, mars 2012, pp. 274-283.

More info:

Published by: Oktavas on Apr 07, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/09/2014

pdf

text

original

 
MISIA SOUS LA PLUME D'OCTAVE MIRBEAU
Amené par la musique de Ravel
1
 à découvrir Misia Godebska, ses titres de gloire et la faiblesse des connaissances la concernant, nous avons découvert, en cherchant à combler cette lacune
2
, que cette femme avait servi dinspiratrice à de nombreu! artistes, dont "ctave Mirbeau# $out en sachant combien il est difficile, dans des %uvres de fiction, de dém&ler ce qui est pure invention et ce qui est emprunté à le!périence de lauteur, nous allons tenter de montrer comment plusieurs %uvres de cet écrivain nous semblent comporter des traces delle#
Misia : célèbre, muli!le, e méc"##ue
'n (
monument d'histoire
 ), selon *roust# +t *aul Morand da-outer .
 (
 Misia est un monument apporté d'un pays lointain, à Paris, comme l'obélisque, et placé dans l'axe du goût  français comme l'aiguille de Louqsor dans l'axe des hamps!"lysées
/
# )
0e fait, on savait quelle fut lamie, plus ou moins désirée, et aussi le modle, de onnard, 3uillard, 3allotton, $oulouse45autrec et Renoir, et quelle fut de surcro6t le bras droit de 0iaghilev, des débuts des ballets russes -usquà la mort de limpresario# "n savait aussi quelle avait c7to8é de nombreu! écrivains, ds sa -eunesse, à lépoque de
 La
 
 #e$ue blanche
, dirigée par son mari $hadée 9atanson
:
#Mais on ne connaissait pas la profondeur de lempreinte quelle a laissée derrire elle, dans la musique, ni la place que lui accordrent, dans leurs %uvres, les écrivains qui lont connue# ;est au bout dune recherche longue et variée < interpolant biographie, musique, littérature et peinture <,
e aussi
 pleine de rebondissements, que nous pouvons pleinement souscrire au! dires de *roust, et m&me a-outer . -amais, peut4&tre, une femme ne personnifia autant que Misia le s8mbole de la Muse#0s son entrée dans le monde artistique, peu avant 1=>?, Misia fut reconnue par les artistes comme une femme hors normes# *ourtant, cinquante ans aprs sa mort, sa vie ne nous était connue que trs imparfaitement# +t pour cause, lunique biographie de Gold et @idale
B
, reprit complaisamment ce que Misia avait bien voulu confier dans ses moires édités  posthumement .
 Misia par Misia
C
# ;ette autobiographie avait pourtant été critiquée ds sa  parution et un membre de sa famille avait m&me pris soin den noter les principales erreurs Dmais pas toutes###E
F
# 9ous avons pu corriger certaines des fables que Misia créa volontairement, parfois par simple omission, parfois en travestissant la vérité, et aussi délimiter les ones dombres que ces oublis et ces romansH étaient destinés à masquer# 0eu! périodes ont été principalement occultées . celle qui a précédé son premier mariage D1==>41=>/E et celle qui a précédé son second mariage D1=>>41>?BE# Iavoir ce qui se passa réellement à ces deu! moments clés de la vie de Misia nest pas chose aisée# *our ce faire, une recherche minutieuse dindices biographiques a été confrontée à toutes les traces que Misia a laissées derrire elle dans les arts, et notamment en littérature#
1
;est limpression dune légre redondance dun groupe de trois notes, ( mi4si4la ), et dun autre transcrivant G"0+IJA, qui nous fit découvrir, en 2??:, cette femme dans la biographie de Ravel due à Marcel Marnat Dvoir 0avid 5amae,
 Le %ur de l'horloge
, thebookedition#comE#
2
$hse de doctorat, Rouen, sous la direction de *ierre4Albert ;astanet,
 Misia, un point commun
###
/
*aul Morand,
 &ournal d'un attaché d'ambassade ()!(*,
 *aris. Gallimard, 1>C/, p# 2?># Morand écrit auparavant . (
 Passé che+ Marcel Proust -e le trou$e au lit. /roid intense, 0ntoine 1ibesco et moi  gardons nos pelisses. 2n parle de Misia. Proust dit qu'elle est pour lui un monument d'histoire. 3&e n'oublierai  pas que, -eune homme, $oulant écrire dans
5a Revue lanche
 , -e manifestai l'intention d'4tre in$ité à une  soirée che+ les 5atanson et que mes parents me refus6rent la permission d'y aller 78
 )
:
;f# ladmirable ouvrage de *aul4Kenri ourrelier,
 La #e$ue 1lanche 9(:!(:;
, @a8ard, 2??F#
B
Arthur Gold et Robert @idale,
 La <ie de Misia =ert 
, *aris. Gallimard, 1>=1 Léd# orig#. 1>=?##
C
Misia Iert,
 Misia par Misia
, *aris. Gallimard, 1>B2, /?/ p#
F
Archives inédites de la famille Iervais Dfamille de la mre de Misia, Iophie Godebska, née IervaisE#
 
Ieule cette qu&te dindices a pu nous permettre de saisir, sinon la 3érité, du moins ses contours
=
#
T$a%ée e Mirbeau
$hadée 9atanson
>
, le premier mari de Misia Dde 1=>/ à 1>?:E, avait bien des qualités  pour attirer Mirbeau# 0irecteur de
 La
 
 #e$ue 1lanche
, il tente de l8 attirer ds -anvier 1=>B# 5ors de lAffaire, Mirbeau se -oint à léquipe de la
 #e$ue
 toute acquise à la cause de 0re8fus, ce qui cimentera définitivement leurs liens# +n 1>??,
 Le &ournal d'une femme de chambre
 est donné en feuilleton dans la revue de $hadée, et peu aprs celui4ci aide Mirbeau pour son  premier grand succs théNtral,
 Les affaires sont les affaires
# Ol deviendra m&me son collaborateur à part entire pour
 Le /oyer 
# 9ous 8 reviendrons, lorsque nous tNcherons de montrer les raisons qui nous font croire, contrairement à ce que *#4K# ourrelier affirme, que lon pourrait bien trouver, dans
 Le /oyer 
, des traces de la rupture entre $hadée et Misia#;est dans
 La )>9!?9
 Dparu en 1>?FE que Mirbeau nous livre une esquisse de $hadée au travers du personnage fictif de Peil4Iée, auquel il a donné plusieurs des traits de son ami
& 
0e ce long portrait Dcf# p# 2//42BCE, retenons ceu! qui confirment la ressemblance .  < lamitié de Mirbeau pour $hadée . (
mon ami @eil!=ée, mon meilleur ami, mon cher @eil!=ée
 ) Q < son intelligence . (
 &e me rappelais comme son intelligence, tout de suite, a$ait fait mer$eille, parmi nous...
 )E Q < sa philosophie fondée sur une sagesse menant à lindifférence . (
 A notre ploutocratie misérable, $oici que succ6de une gnosticratie 7...
 L###
qui m6nera, sans doute, enfin, la pensée au nihilisme parfait de l'indifférence absolue
 ) Q < sa verve D(
 Bans toutes les con$ersations de ce philosophe, le passé de l'humanité, l'a$enir du monde, é$oluent aisément 
 )E, qui lentra6ne trop loin
 . (
 Cl y en a m4me qui me reprochent de r4$er... d'4tre insouciant... léger... trop peu pratique... de mettre, en toutes choses... comment appellent!ils cela D... de l'exagération... oui, mon cher, de l'exagération 7...
 ) Q < son regret davoir été séparé de Misia . (
 5oémi, qui m'a quitté, parce que -e n'a$ais  plus le sou D... re$ant, hein D... Plus le sou. 0$ec ce front!là D...
 )
Misia e Mirbeau
Ii lintér&t de Mirbeau pour $hadée est public, celui quil porte à sa femme lest moins et cest dans le -ournal intime dKenri de Régnier quon lit . 
 &e me sou$iens aussi d'une époque oE, tr6s amoureux de Misia 5atanson, il lui offrait des li$res dédicacés. =ur l'un d'eux, il a$ait tracé un c%ur à l'encre rouge, un c%ur tra$ersé d'une fl6che, comme en dessinent les apaches sur les murs des boule$ards extérieurs.
0e son c7té, Misia affirme < lisons4la avec circonspection .
=
;est lob-et de la premire partie de notre thse de doctorat, à para6tre#
>
 Iur $hadée 9atanson, voir la notice du
 Bictionnaire 2cta$e Mirbeau
, 5ge dKomme < Iociété "ctave Mirbeau, 2?11, pp# 2/142/2 Dhttp.SSmirbeau#asso#frSdictionnaireSinde!#phpToptionUcomVglossar8WidU/:BE#
1?
Iur le personnage de Peil4Iée, voir Robert Xiegler, ( 5a signification du personnage de Peil4Iée ), in Actes du colloque de Itrasbourg,
 L'?urope en automobile F 2cta$e Mirbeau écri$ain $oyageur 
, Presses %e lU#i(ersié %e Srasb"ur), a(ril *++,
 pp# /1?4/1=#
11
 ;e que confirme sa nice Annette 3aillant . (
2ncle Ghadée sera tou-ours un illusionniste qui se laisse prendre à ses propres mirages, et -e le crois
 ) DAnnette 3aillant,
 Le Pain polHa
, Mercure de @rance, 1>F:, p# /CE#
 
12
 Kenri de Régnier,
 Les ahiers inédits
 
99*!(I) 
, *aris, *8gmalion, 2??2, p# F2=#
 
 < que le (
charmant Mirbeau
 ) lui amenait Yarr8 à 3alvins D1=>CE Q < que les dre8fusards de
 La
 
 #e$ue blanche
 se réunissaient che Mirbeau D
circa
1=>>E Q < quil la conduisit au premier spectacle parrainé par la 5igue des 0roits de lKomme, et quil lui 8 présenta celui qui devait devenir son deu!ime mari, Alfred +dZards D1>??E#[uant à Mirbeau, cest dans son art quil se livre, car plusieurs de ses %uvres peuvent &tre mises en relation avec Misia# @aisant partie de la gala!ie de reflets artistiques qui lentourent et la peignent tout en la déformant, elles ont été lob-et de notre attention et ont  permis de corroborer certaines h8pothses biographiques, dont une est dimportance . celle qui fait de Misia la principale liaison affective féminine de Maurice Ravel# ;ela conforta notre anal8se de la musique de ce compositeur, dans laquelle nous avions décelé
 une double signature faisant référence au! mots ( Misia ) ( Godebska )#
Tr"is
Contes pour une malade
 
0ans son édition de la
orrespondance générale
 de Mirbeau, *ierre Michel pose lh8pothse, reposant sur les initiales de la destinataire, ( M# 9# ), que ces te!tes sont adressés à Misia 9atanson# 9otre étude valide cette h8pothse# +n effet, des lettres inédites nous apprennent que Misia fut malade à cette époque et dut suivre une cure# Ielon nous, cette cure aurait eu lieu en septembre 1>??, cest4à4dire à la date e!acte du premier des trois
ontes
, o\ Mirbeau écrit .
 0insi donc, $ous 4tes malade, ch6re petite amie, et $ous $oilà condamnée à rester, de longs mois, étendue sur $otre lit 7 <ous, grand Bieu 7... ?st!ce possible D ?t comment  fere+!$ous pour accepter cette immobilité, $ous le mou$ement, et $ous la $ie D
;ela fait écho à létonnement d]douard 3uillard qui, en septembre 1>??, avait -ugé Misia plut7t mieu!, surtout plus résignée, trouvant presque du charme à son isolement clo6tré, ce qui est évidemment la chose la plus nouvelle qui pouvait lui arriver Dlettre à @éli! 3allotton du 2> septembre 1>??
E#@ace à cette lettre de 3uillard, les biographes de Misia, Gold et @idale, se sont compltement fourvo8és en suivant trop servilement lhistoire rocambolesque des souvenirs de Misia, chargée de masquer cet événement . ils ont cru à la cour trop insistante dAlfred +dZards, obligeant Misia à se terrer durant un mois à Rheinfelden pour réfléchir à ses  propositions .
 5ous finJmes par tomber d'accord que -e partirais pour #heinfelden. &e dus promettre que Ghadée ne m'y re-oindrait pas. 0u bout d'un mois de retraite, -e donnerais ma réponse.
 D
 Misia par Misia,
 p# =FE
0ans certains passages de ces
ontes
, Mirbeau sadresse à sa dédicataire, avec une affection qui va dans le sens du témoignage dKenri de Régnier .
 ?t nous, comment ferons!nous dK4tre pri$és de $ous D Burant une demi!année, cKen  sera fini des toilettes que $otre génie de la parure in$entait sans cesse, pour notre -oie dKartistes, et des corsets trop étroits, et des dJners en $ille, et des bals, et des thétres... omment déshabituere+!$ous $otre cer$eau des pensées nobles, ainsi que des fri$olités délicieuses, fatigantes, et si -oliment artistes, qui le hantent tour à tour, et par quoi $ous 4tes plus belle, plus femme et plus amie D
5e fait que Mirbeau écrive (
<ous me demande+ des contes, ch6re petite amie
 ), laisse supposer que Misia nétait pas inconsciente ni inactive dans son r7le dégérie#
1/
 +n 2??:, soit FF ans aprs la mort de Ravel# "n ne peut donc qu&tre daccord avec Ravel, qui, peu de temps avant sa mort, se!clamait . (
uand -e pense quelle bonne blague -'ai -ouée au monde musical 7
 )
1:
 
;itée partiellement par Gold et @idale, op# cit#, p# 111#

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->