Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
10Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
fertilisation potassique

fertilisation potassique

Ratings: (0)|Views: 2,180|Likes:
Published by jbbillen
Kalium fertilization in french
Kalium fertilization in french

More info:

Categories:Types, Brochures
Published by: jbbillen on Oct 28, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

11/20/2012

pdf

text

original

 
LE POTASSIUM ET LA VIE
Le potassium est indispensable à la vie : il participe directe-ment à la formation et à la croissance des cellules.Il assure de nombreuses fonctions vitales de l’organisme desanimaux supérieurs et de l’homme, et contribue au bonfonctionnement du coeur, des muscles, du cerveau, des nerfset des glandes. Une déficience grave en potassium, soit parinsuffisance d'apports, soit plus souvent par pertes exces-sives, peut entraîner rapidement la mort, car la cellule n’assi-mile plus les substances nutritives .
LE POTASSIUM ET LA PLANTE
Le potassium est toujours abondant dans la matière sèch edes végétaux : de 0,5 à 1,5 % dans le grain et les pailles deblé, de 2 à 4 % dans les tubercules et fanes de pommes deterre, et jusqu’à 6 à 7 % dans les épinards et les ch a m p i-gn ons. Très mobile dans la plante, le potassium y joue un rôle mul-tiple :
il intervient dans l’équilibre acido-basique des cellules etrégularise les échanges intra cellu lai re s .
il active la photosynthèse et favorise la formation des glu-cides (sucres, amidon) dans la feuille et leur accumulationdans les organes de réserve (racines des betteraves, tuber-cules des pommes de terre). C’est pourquoi les plantesracines et les tubercules répondent particulièrement bien auxen g rais potassiques.
il participe à la formation des protéines, intervient dans lesprocessus d’évolution des composés azotés dans la plante etf avorise leur migration vers les organes de réserve.
L e sbesoins en potassium sont d’autant plus grands que la fertili-sation azotée est plus importante :
l’effet de l’azote est ren-f o rcé par le potassium et réciproquement ; c’est le phéno-mène d'interaction positive.
il prépare l’élaboration des lipides.En réduisant la tra n s p i ration, le potassium diminue lesbesoins des plantes en eau, augmente leur résistance à lasé cheresse et assure une meilleure efficacité de l’irrigation.Il permet une meilleure résistance au froid, aux maladies etaux insectes.Avec l’anhydride phosphorique, il accroît le dével op pemen t des racines et la rigidité des tissus végétaux, d’où unemeilleure résistance des plantes à la vers e .
21
Chapitre VIII 
 L'exportation de potasse est très importante sur prairies ensilées.
la Fe r t i l i s a t i o nPo t a s s i q u e
 39
 
LE POTASSIUM DANS LE SOL
Il se trouve dans le sol sous quatre formes :
en solution dans l’eau du sol.
retenu (adsorbé) à la surface des particules d’argile et d’hu-mus (complexe adsorbant) : il sert à compenser les prélève-ments effectués par les racines dans la solution du sol. C’estdonc l’ensemble du potassium de la solution du sol et ducomplexe adsorbant qui est utilisable par la plante : c’est lepotassium échangeable, déterminé par l’analyse à l’acétated’ammonium, qui illustre la quantité d’ions K
+
susceptibles dequitter la phase solide pour rejoindre la solution.
inclus pour la plus grande partie entre les feuillets des argiles :cette forme non échangeable est très lentement libérée lorsquele sol s’appauvrit en potasse échangeable. Il est de l’intérêt del’agriculture intensive de ne pas compter sur elle, ce qui néces-site le maintien du potassium échangeable à un bon niveau.
e ntrant dans la constitution des minéraux primaires (roche mère) : cette forme est très lentement libérée au cours des pro-cessus d’altération.Le potassium biodisponible dans le sol n’est pas un ensembleunique et homogène. Il est libéré durant la phase de crois-sance du végétal à partir de la phase solide du sol. Pour yac cé d er, il faut connaître trois paramètres : l’intensité, la capa- cité à maintenir le facteur intensité et la quantité.
3
 Figure 1
FORMES DU POTASSIUM DANS LE SOL
Vue générale de la station agronomique d'Aspach-le-Bas (Haut Rhin). Société Commerciale des Potasses et de l'Azote.
40
 
LA NUTRITION POTASSI QU E
Le coefficient réel d’utilisation (C.R.U.) du potassium (cf.chapitre VII-5) , durant l’année qui suit l’apport, est comprisentre 15 et 30 %. Comme pour les ions P O
43-
, il y a uneintense compétition entre le sol et la plante pour les ions K
+
.Ceux-ci viennent se fixer entre les feuillets des argiles. Le pou-voir fixateur du sol vis-à-vis de K dépend de sa teneur en argileset de la nature de celles-ci. Plus un sol est pourvu en argile (CECélevée), plus il "fixe" la potasse et il faut en tenir compte pourapprécier le niveau du K
2
O échangeable du sol (Cf. figure 2).
4
41
Exigence en K
2
OC u l t u re sE l ev é e
b e t t e rave, pomme de terre, cultures légumière s
M oye n n e
colza, luzerne, maïs ensilage et grain, pois, ray - g rass, tournesol, soja
Fa i b l e
avoine, blé dur et tendre, orge, sorgho
 Figure 2 Appréciation du niveau de potasse (K
 2
 O) échangeable en fonction de la teneur en argiles
Comme pour le phosphore, il semblerait nécessaire derevoir le concept "vieille graisse" selon les types de sol.
Les conditions d’exploitation du sol par la plante sont sus-ceptibles de modifier les quantités de potassium transférées del’un à l’autre :
-
les quantités de K prélevées en un temps donné sontproportionnelles à la concentration d’ions K
+
aux abords de lazone active de la racine,
-
l o b s e r vation d’une courbe de prélèvement en K faitressortir la très grande variation des quantités extraites par uneplante au cours de son cycle végétatif. Ces besoins
instantanés
peuvent dépasser 15 kg K
2
Opar jour par hectare ; la solutiondu sol, qui n’en contient que quelques kilos, doit pouvoir être"réa pprovisionnée" plusieurs fois par jour pour satisfaire les besoins de la plante,
-
la mobilité des ions K
+
dans le sol, bien que supérieureà celle des ions P O
43 -
, n’est pas très élévée (de l’ordre ducentimètre). Selon la nature et les aptitudes de son systèmeracinaire, la plante a une capacité plus ou moins grande àe x t raire du sol le potassium nécessaire à ses besoins. O ndistingue ainsi des plantes d’
ex i g e n c e s
différentes :

Activity (10)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Said Elasri liked this
Lahcen Fassour liked this
Faisal Ouchkat liked this
Lahcen Fassour liked this
mtboubker8045 liked this
mtboubker8045 liked this
mtboubker8045 liked this
mtboubker8045 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->