Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
2Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
l'Apprentissage de La Recherche

l'Apprentissage de La Recherche

Ratings: (0)|Views: 307|Likes:
Published by polyvalente

More info:

Published by: polyvalente on Nov 01, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

07/02/2010

pdf

text

original

 
L
‘APPRENTISSAGEDE LA RECHERCHE
SYLVIE LUCAS
MAITRE DE CONFÉRENCE*
L’apprentissage sera pris ici du point de
vue
desbénéfices que rire le praticien quand il fait de laRecherche mais je m’attacherai surtout à la secondepartie de la proposition en vous livrant quelquesréflexions sur les retombées des recherches enmilieu professionnel.Pour traiter cette question, je suis partie de mesobservations, soit auprès des étudiants qui présen-tent des formations universitaires comme celle que je dirige dans mon établissement, soit auprès desinfirmiers et des cadres infirmiers avec lesquels je
travaille directement
sur
le terrain.
J’ai été frappée par la dimension
professionna-lisante
que les étudiants inscrivaient
dais
tousles travaux pendant leur cursus universitaire alorsque le statut institutionnel de ces formations lesrenvoie à une démarche personnelle (Titre III).Les situations des étudiants diplômés sont bienentendu très différentes d’une institution à uneautre mais la Recherche n’est pas encore
“nument
reconnue alors qu’elle est inscrite dans le décret de
1984.
Cette première observation illustre bien ce quecontient toute démarche de Recherche directementcentrée
sur
la réalité, à savoir une dimension pro-fessionnelle qui doit lui permettre de remplirune fonction d’utilité sociale et une dimensionpersonnelle, fortement implicante, que vit toutreprésentant d’un milieu engagé dans un proces-sus de Recherche ou de formation de longuedurée.La seconde observation que nous faisons tous tientà l’état des Recherches en Soins Infirmiers qui seprésentent aujourd’hui plutôt comme une mosaï-que éclatée dont il serait
,difficile
de rassemblertous les éléments et qui rencontrent de grandesdifficultés de pénétration dans le milieu.
Pour cet exposé, j’ai raisonné par défaut en essayant
de repérer les causes de l’état dans lequel se
aou-
vent les Recherches actuellement, espérant par là entirer des enseignements pour renverser la tendance
ZKt”&!.
J’ai choisi deux entrées pour traiter ce sujet, trèsliées l’une à l’autre. La première que vous évoquezsouvent soulève la question des liens entre les troispôles qui constituent le processus de la Recherche :Production, Diffusion, Utilisation. La seconde,plus analytique, m’a amenée à identifier et à
“om-
mer les résistances que le milieu développe devantla question de
I’Utilisation
des Recherches et àévoquer les conflits induits par l’émergence de cesRecherches.
*
 
Mair*e
de
Conférences
en
Sciencesde
 
1’mucation
 
uniuersité
Park
Dauphine.
1.
PRODUCTION, DIFFUSION,UTILISATION
La première question à laquelle vous
avez
déjàrépondu est celle de la maîtrise par votre milieudes trois pôles. En effet, si vous maîtrisez
P,
D, et
U,
 
vous
maîtrisez tout le processus de recherche.L’observation des processus de Diffusion de laRecherche montre que vous vous donnez lesmoyens de produire vous-même la Recherche enSoins Infirmiers et que le développement de collec-tions et de revues professionnelles vous permetd’en organiser également la Diffusion.Même si vous ne nous excluez pas complètementdu champ des recherches sur votre milieu profes-sionnel, vous avez tout à fait compris que nous,
chçrcheurs
professionnels, pouvions vous appor-ter une meilleure connaissance de votre réalitémais que nous menions “os études à partir de “osconcepts d’origine (Anthropologie, Economie,Psychologie, Sociologie...) et qu’ainsi nous ne pou-vions contribuer au développement de la Recher-che en Soins Infirmiers
qui,
vous
appartient
com-plètement.Seulement lier les trois pôles signifie investir autantdans les trois dimensions. Cette remarque, quirelève d’une grande banalité, est absolument fon-damentale car il me semble que le pôle Utilisationest justement celui qui ne se développe pas commeil le faudrait pour qu’il y ait vraiment liens entreces trois pôles. C’est pourquoi je vous proposed’enrichir le schéma et de considérer quatre pôles :U P.D.U. C’est en effet, en partant de l’intérêtde
I’Utilisation
des Recherches en Soins Infirmiers
que vous avez des chances, qu’à la
fin
du processus,
cepôleUd’oùvousserezpartis,“esoitpasdélaissé.
Nous sommes tous d’accord pour dire que la
R.S.I.
se développe à partir d’une lecture et d’une formali-sation des réalités que représentent les terrainsprofessionnels. Nous sommes tous d’accord aussipour dire qu’elle doit permettre une meilleurecompréhension de cette réalité, et qu’elle devrait
égalcnxnt
proposer des lois, des principes d’actionet de production de l’activité professionnelle.Mais alors comment pouvez-vous en
même
tempscroire en la prise de recul indispensable que permetla Recherche par rapport à l’Action et ne pasconsidérer les résultats de cette formalisation ?L’intérêt de votre statut de praticien chercheur, endifférence
avec
celui de
chercheur/professionncl
empruntant la plupart du temps les terrains d’ana-lyse à des praticiens, réside en la double maîtrise duterrain
et
de l’analyse. Cette double
<<
casquette
>>,
certes difficile à porter parce qu’il est complexed’avoir un regard objectif 
sur
sa propre pratique,
 
SON INTÉGRATION POUR QU’IL DEVIENNE
.’
RÉALITÉ PROFESSIONNELLE
devrait
vous
inciter à être très vigilant
sut
 
I’Utilisa-
tion des conclusions des recherches. Dans lamesure où
vous
 
m+îtrisez
 
tout
le processus, vousne pouvez compter que sur vous-mêmes pour dif-fuser, jusqu’à son Utilisation, la R.S.I.C’est devant cette évidence et le constat d’un pôleUtilisation affaibli que j’ai construit la secondepartie de mon exposé.Mais revenons à la valorisation du pôle Utilisation.Il me semble que la R.S.I. prendra tout son senset
toute
sa valeur lorsqu’elle fera l’objet d’unetransmission systématique par les voies de l’ensei-gnement de base ou continue que vous
maitrisez
également. J’attire ici votre attention sur la responsabilitédes enseignants et des formateurs qui ne ferontpartager, aux futurs professionnels et à ceux quisont déjà confirmés, leur conviction de l’intérêt dela R.S.I. que si eux-mêmes actualisent les contenusqu’ils enseignent, en tenantcompte des Recherchesqui se développent. Même si la Production doitêtre l’affaire de tous, la Diffusion ne doit pas selimiter aux moyens
quevous
connaissez (ouvrages,revues) mais doit également passer par les
structu-
*es
d’enseignement et de formation qui vous sont
plQpUX.
Ces remarques m’amènent à donner un nouveaustatut aux trois pôles. En effet, si les véritablesenjeux se situent en
U
qui se retrouve en amont eten aval du processus, alors
P
n’est plus
qu’une
question d’apprentissage, même si cet apprentis-sage est nouveau et difficile, et D se réduit à
une
somme de moyens. Si le milieu devient trèsdemandeur (Pôle U valorisé) alors la Diffusionn’est plus qu’une question de rencontre entrel’offre (P) et la demande (U).Là réside toute la différence entre les intérêts straté-giques des praticiens-chercheurs que
vous
êtes etceux des chercheurs professionnels que nous som-mes. Ces derniers font de la Recherche pour laRecherche et pour qu’elle soit publiée dans lacommunauté scientifique à laquelle
ils
appartien-nent. Dans cette stratégie, le pôle Utilisation estle pôle mineur et l’enseignement des recherches,même s’il est réalisé, n’est pas toujours la préoccu-pation la plus forte.Mais alors cela signifie que
vous
devez
vous
distin-guer de nous, chercheurs professionnels, et ne pasnous
«
copier
».
c’est-à-dire adopter une stratégiequi n’est pas celle qui est dominante dans lesmilieux traditionnels de la Recherche. Nous pou-vons donc vous être utiles en vous accompagnant
méthodologiquemcnt
dans vos démarches derecherche, mais
vous
devez vous séparer de nousen ce qui concerne l’analyse des enjeux stratégiquesque représente la Recherche dans
votre
milieu.Cette proposition, que je vous ai faite dans lapremière partie, de valorisation du pôle
U
soulèvebien entendu les questions cruciales de la récepti-vité de la Recherche, de la qualité de sa Production,de la légitimité de ceux et celles qui la mènent, dela validité des méthodes et des résultats.Analysons maintenant ce qui
se
passe en U pourcomprendre, alors que
Yintérêt
de la R.S.I. n’estplus à démontrer, pourquoi elle tarde tant à sedévelopper.
II. QUELQUES RAISONSA LA DIFFICILE PÉNÉTRATIONDE LA RECHERCHEDANS LE MILIEU PROFESSIONNELA. Le leitmotiv de la spécificité
Une recherche doit toujours répondre aux critères
d
e généralisation et de
transférabilité
à
d’aires
situations.La recherche d’une
forte
légitimité de la R.S.I.conduit parfois les chercheurs praticiens à ne paspublier leurs conclusions sous le prétexte de don-nées insuffisantes. Même si le critère de généralisa-tion conduit à une grande rigueur, les
praticiens-
chercheurs doivent veiller à ne pas en abuser.
11
ya certainement un nombre élevé de recherches quiseraient publiables aujourd’hui, au sens où ellesrempliraient cette fonction d’utilité sociale, et quine le sont pas sous le prétexte de l’insuffisance dedonnées. Cet argument parfois valable peut encacher d’autres très liés à la difficulté qu’a toutchercheur de se séparer de sa production et à lacrainte qu’un usage répandu de ses conclusionsn’altère la qualité et la rigueur de celles-ci.Mais les résistances peuvent venir du pôle desutilisateurs qui, comme
tous
les acteurs sociaux dèsqu’il s’agit de changement, s’abritent derrière lefameux critère
trës
répandu dans
votre
milieu dela spécificité. Certes, il ne s’agit pas de nier toutespécificité à vos activités mais il me semble, lorsque je travaille
SUI
le changement à l’hôpital que cetargument est
tmp
souvent avancé.
B. Les conflits dits théoriques
Ce sont ceux qui animent la communauté scientifi-que des chercheurs professionnels. Nous savonsnous distinguer par nos querelles scientifiques qui

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->