Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
14Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Sommes-nous en démocratie ?

Sommes-nous en démocratie ?

Ratings: (0)|Views: 1,040|Likes:
Published by frOOm
Are we a democracy?
Representative democracy, its consequences and alternatives.

La démocratie représentative, ses conséquences et ses alternatives
La France est une démocratie, plus précisément une démocratie représentative. Telle est la réalité enseignée par les professeurs d'éducation civique dans les écoles, tels sont les sous-entendus de la plupart des médias, tel est l'idéal auquel se réfère la quasi-totalité des politiciens. En sommes-nous si sûrs ? Voici de quoi semer le doute, voire d'imaginer des alternatives...
Cette brochure s'inspire des travaux de Cornélius Castoriadis, philosophe contemporain.
Are we a democracy?
Representative democracy, its consequences and alternatives.

La démocratie représentative, ses conséquences et ses alternatives
La France est une démocratie, plus précisément une démocratie représentative. Telle est la réalité enseignée par les professeurs d'éducation civique dans les écoles, tels sont les sous-entendus de la plupart des médias, tel est l'idéal auquel se réfère la quasi-totalité des politiciens. En sommes-nous si sûrs ? Voici de quoi semer le doute, voire d'imaginer des alternatives...
Cette brochure s'inspire des travaux de Cornélius Castoriadis, philosophe contemporain.

More info:

Published by: frOOm on Nov 04, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial Share Alike

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/30/2014

pdf

text

original

 
SOMMES-NOUSEN DÉMOCRATIE ?
La démocratie représentative,ses conséquences et ses alternatives 
Les renseignements généreux – octobre 2006
 
Pourquoi cette brochure ?
Démocratie.
Ce mot évoque la liberté, il éveille en nous des connotationspositives. Qui oserait se prétendre
«
contre la démocratie
 
»
? D’ailleurs, ''bonnenouvelle'' : la France est une mocratie, plus préciment une mocratie
représentative.
Telle est la réalité enseignée par les professeurs d’éducation civiquedans les écoles, tels sont les sous-entendus ou les affirmations de la plupart desmédias, tel est l'idéal auquel se réfère la quasi-totalité des politiciens.Pourtant, comment expliquer, dans une démocratie : des taux d'abstention aux élections si élevés, la présence d'une "caste" de décideurs politiques se renouvelant peu, une désaffection vis-à-vis du militantisme politique et syndical, une litanie decorruption et de criminalité politique, une concentration sans précédent des médiasdans les mains d'entreprises privées, la monstruosité de la politique française en Afrique, ou encore l'absence de débat sur le nucléaire ?
*
Face à cette réalité, deux hypothèses semblent possibles :
 
Soit nous considérons, malgré tout, la démocratie représentative comme le''moins mauvais'' des régimes politiques. Ses ''dérives'' peuvent alors être perçuescomme des ''accidents'' marginaux, presque inévitables du fait de la ''naturehumaine''. De meilleurs contre-pouvoirs, de meilleures lois ou de meilleursgouvernants produiraient des effets différents.
 
Soit nous étudions dans quelle mesure ces faits sont des conséquences directesdu système de démocratie représentative, et dans quelle mesure ils ne peuvent être ellement passés sans une profonde transformation des institutionspolitiques.Cet exposé explore la seconde hypothèse. Nous allons essayer d'expliquer en quoi la démocratie représentative nous semble favoriser les actes de corruption, le mensonged'État, la tyrannie des groupes privés, l'apathie politique de la population ou encorel'élitisme des représentants. Pour cela, nous nous sommes essentiellement basés sur les écrits de Cornélius Castoriadis, philosophe et politologue contemporain.Fructueuse lecture.
Remerciements : un grand merci à Sylvain et Geneviève pour leurs illustrations ! 
*Sur tous ces sujets, cf. brochures
Que fait la France en Afrique ?, A qui profite l'aide au développement ?, Nucléaire :  jusqu'ici tout va bien, Comment blanchir l'argent sale ? 
(Les renseignements généreux).
2
 
 
I Critique de la démocratie représentative
La démocratie représentative consiste à accorder, par le vote et pour uneriode finie (4, 5, 7 ans…), une gation irvocable de pouvoir à desreprésentants. Tout au long de leur mandat, ceux-ci sont censés gérer les affairespubliques au nom de la volonté du peuple.Pour Cornélius Castoriadis, ce régime est une
« aliénation 
politique 
» :- Les élections constituent une illusion de choix.- Les représentants sont difficilement contrôlables.- Les pouvoirs sont concentrés aux mains d'une oligarchie.- La population est dépolitisée. Avant de développer ces arguments, précisons que ceux-ci s’appliquent plusparticulièrement à la V 
ème
République française. Cependant, cette analyse vise la démocratie représentative en général. Quelles que soient leurs constitutions, lesdifférentes démocraties représentatives occidentales nous semblent présenter destraits communs en matière de répartition des pouvoirs, de corruption, de politiqueétrangère, d'attitude de la population vis-à-vis du monde politique, etc.
**
*Aliénation : Fait de céder ou de perdre un droit, un bien naturel. État de l’individu qui est privé de son humanité et estasservi.**Pour une histoire de la démocratie représentative et de ses critiques, cf.
Le Peuple introuvable : Histoire de lareprésentation démocratique en France 
, Pierre Rosanvallon, Gallimard, 1998 ;
Principes du gouvernement représentatif,
Bernard Manin, Flammarion, 1995 ;
L’antiparlementarisme en France 
, Defraisne, Que sais-je ?, 1990.
3

Activity (14)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
semourti liked this
ektor2011 liked this
joserand liked this
betafo liked this
betafo liked this
Rataplan1492 liked this
netharvest liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->