Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
L’industrie électronique en Corée du Sud 2008

L’industrie électronique en Corée du Sud 2008

Ratings: (0)|Views: 107|Likes:
Published by sylvre

More info:

Published by: sylvre on Nov 09, 2009
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

05/11/2014

 
 
AMBASSADE DE FRANCE EN COREE - MISSION ÉCONOMIQUE
L
industrieélectronique en Coréedu Sud 2009
1 janvier 2009
 
 © MINEIE
 –
DGTPE
 
Prestation réalisée sous système de management de la qualité certifié AFAQ ISO 9001
 
Un leader mondial sur le marché de l
électronique
Taux de change utilisé :
1 USD = 1328,16 KRW
Moyenne d’octobre 2008
 
Les Coréens Samsung et Hynix,leaders mondiaux sur le marchédes DRAM.
Le marché de l’électronique coréen bénéficie ces dernières années du
dynamisme du secteur des télécommunications et des composants
électroniques. L’
introduction de nouveaux réseaux et protocoles decommunication (FTTx, IPv6, réseau sans fil, téléphones mobiles) a renforcéla production et les exportations liées à ce domaine, et les constructeurs decomposants électroniques coréens (principalement Samsung et Hynix)conservent leur position de leaders mondiaux, malgré un contexteéconomique difficile, notamment sur le marché des DRAM. Ledéveloppement massif de la RFID dans le pays dans les années à venir
 promet un essor de l’activité des constructeurs d
e puces.
Les télécommunications
De lourds investissements dansles communications mobiles etInternet soutiennent la
production d’équipement réseau
.Des produits innovantset riches en contenusMarché mondial des terminaux
Après un essoufflement en 2006 (-
1,4%), la production d’équipements detélécommunications (38,7 milliards d’USD) est repartie en
2007, aidée par
l’émergence de nouvelles technologies de télécommunications sans fil et par 
câble (dont la fibre optique). Cette tendance devrait se poursuivre en 2008(+5,5%), suite aux investissements effectués dans les communicationsmobiles de nouvelle génération et dans la FTTx, et grâce au lancement de
l’IPv6 par l’Etat coréen. Les exportations sont aussi en hausse (+14,8% en2007, 32 milliards d’USD),
surtout portées par les téléphones mobiles (28
milliards d’USD)
, qui bénéficient de la demande des marchés émergents et dela stratégie de diversification des produits des constructeurs coréens.Mécaniquement, les importations du secteur croissent aussi (+69% depuis
2004, 6,2 milliards d’USD d’importations en 2007).
 
Les terminaux mobiles
Le marché local des terminaux mobiles est essentiellement fermé et contrôléà 90% par les fabricants coréens (47% par Samsung, 26% par LG, 13% parPantech et 14% par les autres). Cela est principalement dû à une barrièretechnique (la WIPI,
Wireless Internet Platform for Interoperability
, la normelogicielle réglementaire) et au leadership des fabricants coréens (qui ont lespremiers associé écran couleur, lecteur MP3 et appareil photo à un téléphoneportable). Dans ce marché très mobile (où les moins de 20 ans changent determinal tous les 8 mois), plus de 500 modèles sont en circulation et 16
millions de terminaux ont été vendus en 2006. Leur réussite à l’export est
indéniable, en partie grâce à un marché local très rentable. Samsung et LG,les fabricants coréens, doivent néanmoins se préparer être remis en cause sur
 
 
L
industrie électronique en Corée du Sud 200901/01/2009
 © MINEIE - DGTPE
 
AMBASSADE DE FRANCE EN COREE - MISSION ÉCONOMIQUE- 2 -
mobiles de Samsung et LG en2006
(millions d’unités)
 
Ventes Part demarché
Samsung
116 11,8%
LG
62 6,3%
leur terrain, avec la future introduction de l’iPhone (un accord entre KTF etApple se prépare), et du Blackberry de RIM par SKT et l’arrivée de Sony
-Ericsson et de Nokia qui renforcent leurs équipes locales. SKT envisage aussi
une introduction de l’Android de Google. Cette ouverture à l’étranger sera
possible grâce à la levée en avril 2009 du WIPI.
Equipement informatique
Industrie coréenne de
l’équipement informatique entre
2004 et 2007Production
-17%
 Exportations
-25%
 Excédentcommercial
-73%
Baisse générale, sauf les écransLCD et les disques durs.
L
’industrie
coréenne
de l’équipement informatique
a reculé globalement,faute
d’innovation et
de performance des PC et des périphériques. En 2007pourtant, les exportations ont progressé de +4,7%, grâce aux écrans LCD etaux disques durs.La baisse continue des prix des PC portables entame la compétitivité de laCorée et la production de PC décroît (-10,8% en 2007). Les prévisions pour2008 confirment cette tendance : LG Electronics compte transférer sa
 production de PC portables à l’étranger et une hausse des importations de
11,5% est anticipée. Néanmoins, les Netbook NC10 de Samsung rencontrent
un vif succès à l’étranger 
depuis octobre 2008.
Equipement audiovisuel
TV numérique
(
milliards d’USD
)
 Prod. Exp.2006
50,3 6,7
2007
45,2 6,1
D’un volume de
 
11,5 milliards d’USD, la production d’équipement
audiovisuel a reculé de 2% en 2007 principalement en raison de ladélocalisation de produits clés comme la TV numérique. Mais une fortedemande de décodeurs et de dispositifs multimédia numériques compensecette tendance.
Composants électroniques
Capacités de production 2007
Source : Trending 123 
Evolution des capacités deproduction entre 2000 et 2007
Chine +598%Corée du Sud +205%Taiwan +134%
Les semi-conducteurs
Alors que le marché mondial des semi-conducteurs ne cesse de croître (139mil
liards d’USD
en 2001, 256
milliards d’USD
en 2007), la Corée du Sudconserve sa très bonne position dans le classement. Même si le pays esttroisième en termes de capacité de production (18%, derrière le Japon et lesEtats-Unis), un changement est en train de se dessiner, car la Corée connaitune croissance hors norme (augmentation de 205% entre 2000 et 2007 de sacapacité de production). La production de semi-conducteurs en Corée reflètecette tendance : en 7 ans, la production a plus que doublé, passant de 12
milliards d’USD
en 2001 à 27,8
milliards d’USD
en 2007. Les semi-
conducteurs continuent également de bien s’exporter à l’étranger,
en haussede 5,2% en 2007 (39
milliards d’USD
).
Répartition de l’équipement en semi
-conducteurs par région
 
 
L
industrie électronique en Corée du Sud 200901/01/2009
 © MINEIE - DGTPE
 
AMBASSADE DE FRANCE EN COREE - MISSION ÉCONOMIQUE- 3 -
Asie du Sud-est +110%Japon +25%Europe +18%Etats-Unis +17%
Source : Trending 123 
 
2518202223191518271717879147607912200020062007EuropeJaponAmérique du NordCorée du SudTaiwanChineReste du monde
 
Source : SEMI/SEAJ Source : Gartner Dataquest 
 
Samsung et Hynix sontrespectivement 2 et 6
ème
 producteurs mondiaux.Samsung Electronics en 2007
Part de marché: 7,4%
Chiffre d’affaires: 20,13 milliardsd’USD
 
Hynix en 2007
Parts de marché: 3,5%Chiffre d
’affaires: 9,6 milliardsd’USD
 
Hynix et Samsung Electronicscollaborent pour développer lanouvelle génération de mémoirevives STT-MRAM.
Depuis 2004, Samsung Electronics conserve la seconde place. du classementdes fabricants de semi-conducteurs. Hynix a gagné 8 places depuis 2000 et seclasse 6
ème
en 2007.
Samsung Electronics
Sur le marché des semi-conducteurs, Samsung Electronics est un leader, avec
en 2007 un chiffre d’affaires de 20 milliards d’USD
et une part de marché de7,4%. Parti de 8,9 m
illiards d’USD
en 2000, Samsung a su capter en 8 ansune vaste part du marché
d’Intel dont les ventes n’ont cru que de
4 milliards
d’USD
dans la m6eme période. Après un premier succès que fut ledéveloppement de la 64kb DRAM en 1983, Samsung est devenu un desleaders du marché des DRAM et SRAM depuis la fin des années 90, et desNAND FLASH depuis 2003.
Hynix
Fondé en 1983, Hynix s
’est
spécialisé dans les années 1980-1990 dans laproduction de mémoire DRAM et SDRAM, et a effectué une percéespectaculaire sur le marché des semi-conducteurs, passant du 19
ème
au 6
ème
 rang mondial et quadruplant son CA entre 2001 et 2007. Il est également 2
ème
 sur le marché mondial des DRAM, où ses ventes ont progressé de 20% au2
ème
semestre 2008 malgré la baisse des prix des DRAM
à cause d’une
 surproduction mondiale. Hynix prévoit néanmoins de réduire sa productionde 30 % en 2009.Hynix et Samsung Electronics se sont alliés en septembre 2008 pourdévelopper les mémoires vives STT-MRAM, basées sur une nouvelle
technologie d’é
criture de donnée inventée par le prix Nobel de physiquefrançais Albert Fert. Cette innovation permettra de continuer à augmenter lapuissance des ordinateurs. Hynix a de plus annoncé fin 2008 ledéveloppement de la puce de mémoire graphique GDDR5 la plus rapide du
monde (7 GHz), ainsi qu’une puce DRAM Mobile à 2Gb, toutes deux
gravées en 54 nm.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->