Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
0Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Gérôme Taillandier: Sur le principe d'équivalence en physique

Gérôme Taillandier: Sur le principe d'équivalence en physique

Ratings: (0)|Views: 14|Likes:
I apologize for an awkward blunder in the first version of this text... GT
I apologize for an awkward blunder in the first version of this text... GT

More info:

Published by: Gérôme Taillandier on May 15, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/17/2014

pdf

text

original

 
SUR LES PRINCIPES D’EQUIVALENCE EN PHYSIQUE
 
Lorsqu’on considère la physique, on constate que la découverte de faits
physiques nouveaux induit
une création d’un nouveau principe d’équivalence
permettant de mieux comprendre la portée de la nouvelle découverte. On a
ainsi établi le principe d’équivalence galiléen
 : Toute masse laissée à elle-même et non soumise à une force se déplace en ligne droite. Faites un changement de repère inertiel, et vous constatez que le produit de ces deux repères vérifie
ce principe. Il s’agit bien d’un principe d’équivalence. Avec l’arrivée de l’électromagnétisme, un nouveau principe d’équivalence s’impose
 : Les lois de
la physique sont les mêmes dans tout repère en mouvement inertiel, et l’on
ajoute le fait physique nouveau : la vitesse de la lumière est la même dans tout repère en mouvement inertiel.
Faites encore un pas, introduisez la gravitation dans l’aff 
aire, et vous devez
ajouter le principe d’équivalence de la masse inertielle et de la masse gravitationnelle, ce qui revient à définir le principe d’inertie sur un plan tangent à la variété sur laquelle vous définissez la courbure de l’espace
-temps. Mais on est encore loin de compte !
La nécessité d’unifier les lois de la physique amène Gabriele Veneziano, par un
coup de
serendipity 
 extraordinaire, à inventer une nouvelle forme
d’équivalence en physique
 : la
dualité
. En établissant la dualité dans les lois relative aux mésons, Veneziano découvre que ces lois sont équivalentes par
invariance conforme. Comme les cordes ne sont rien d’autres que des
hypersurfaces un peu sophistiquées, on applique alors ce principe de
l’invariance conforme à ces surfaces, et l’o
n engendre ainsi en deux coups de cuiller à pot la théorie des cordes.
L’invariance conforme passe ainsi au premier plan de la physique
. On peut par
exemple se demander si l’invariance conforme définit le groupe principal de la
géométrie de Poincaré, qui définit
l’invariance de Lorentz.
 Mais on est encore loin de compte !

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->