Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Kazantsev Alexandre - Le Messager du Cosmos

Kazantsev Alexandre - Le Messager du Cosmos

Ratings: (0)|Views: 25 |Likes:
Published by Nunusse
Kazantsev Alexandre
Le messager du Cosmos
Le martien


Traduit du russe par Louis Gaurin et Victor Joukov
_____________

Alexandre Kazantsev (1906 - 2002)
Auteur de romans d'aventures et d'anticipation scientifique, dont :
l'Ile en flammes, la Jetée Séverny, le Pont arctique.
Les récits le Messager du Cosmos et le Martien faisant partie du présent recueil, occupent une place à part dans l’œuvre de Kazantsev.
L'hypothèse avancée par Kazantsev dès 1940 comme quoi le météorite des Tongouses serait un vaisseau cosmique martien, avait suscité à l'époque de nombreuses discussions qui ne sont pas encore apaisées.
Frappé par les images qu'il a vu des explosions d'Hiroshima et de Nagazaki, il en vient a penser que la chose qui est tombé en pleine toundra de l'extrême-orient sibérien pourrait bien en fait être une explosion atomique ayant eu lieu plus haut dans l'atmosphère. Et comme à l'époque il n'existait pas de bombe atomique sur terre, l'engin était nécessairement d'origine extraterrestre.
Il écrira sur ce sujet deux nouvelles qui se font suite, qui seront publiées en français dans l'anthologie Le Messager du cosmos, due aux Editions en Langues étrangères de Moscou.
_____________

LE MESSAGER DU COSMOS

Traduit du russe par Louis Gaurin et Victor Joukov

— Ce soir, on arrangera une entrevue avec les savants, me dit un jour Boris Efimovitch.
Je savais que le géographe Vassiliev, chef de l’expédition se rendant à un archipel lointain, s’était embarqué avec le paléontologue Nizovski sur notre bateau.
De plus, nous avions au bord... un astronome.
Il avait fait son apparition sur le Sédov quand celui-ci mouillait à Oustie passant des chaloupes à un malencontreux capitaine qui avait perdu une partie de son matériel dans une tempête.
J’étais alors sorti sur le pont pour regarder, au moins de loin, le continent. Il y avait plusieurs mois que je ne l’avais pas vu. A l’horizon, un mince trait perdu dans la brume...
Mais c’était tout de même une petite bordure de la Grande Terre !
Une vedette était apparue aussi orange que l’aurore naissante. Elle venait de la côte.
— De nouveaux passagers, m’avait dit le second qui surveillait le déchargement des chaloupes, trois hommes : une expédition astronomique.
— Une expédition astronomique ? Ici, dans le Nord ? Pourquoi ?
Le second n’avait pu me donner aucune explication.
La vedette avait abordé, et par l’échelle qu’on leur avait jetée, trois personnes étaient montées sur le bord.
Le premier était un homme de petite taille, fortement charpenté, mais maigre, portant des lunettes à monture d’écaille. Son visage aux pommettes saillantes était fort hâlé, et des arcades sourcilières proéminentes lui donnaient une expression un peu étrange. J’avais remarqué la fente légèrement oblique de ses yeux extraordinairement allongés.
S’étant incliné très poliment de loin, il s’était approché de moi et s’était présenté :
— Krymov Evgueni. Astronome. Une expédition de hautes latitudes. Et voici Natacha... C’est-à-dire Natalia Glagoléva, botaniste.
La jeune fille, vêtue d’une veste doublée d’ouate et de pantalon du même genre, m’avait serré mollement la main. Son visage aux yeux cernés de bleu semblait éreinté. Le second de quart, Nétaïev, l’avait immédiatement conduite dans la cabine qui lui avait été préparée.
Le troisième passager était un jeune homme, presque un enfant. D’un air très important il faisait monter les bagages.
Kazantsev Alexandre
Le messager du Cosmos
Le martien


Traduit du russe par Louis Gaurin et Victor Joukov
_____________

Alexandre Kazantsev (1906 - 2002)
Auteur de romans d'aventures et d'anticipation scientifique, dont :
l'Ile en flammes, la Jetée Séverny, le Pont arctique.
Les récits le Messager du Cosmos et le Martien faisant partie du présent recueil, occupent une place à part dans l’œuvre de Kazantsev.
L'hypothèse avancée par Kazantsev dès 1940 comme quoi le météorite des Tongouses serait un vaisseau cosmique martien, avait suscité à l'époque de nombreuses discussions qui ne sont pas encore apaisées.
Frappé par les images qu'il a vu des explosions d'Hiroshima et de Nagazaki, il en vient a penser que la chose qui est tombé en pleine toundra de l'extrême-orient sibérien pourrait bien en fait être une explosion atomique ayant eu lieu plus haut dans l'atmosphère. Et comme à l'époque il n'existait pas de bombe atomique sur terre, l'engin était nécessairement d'origine extraterrestre.
Il écrira sur ce sujet deux nouvelles qui se font suite, qui seront publiées en français dans l'anthologie Le Messager du cosmos, due aux Editions en Langues étrangères de Moscou.
_____________

LE MESSAGER DU COSMOS

Traduit du russe par Louis Gaurin et Victor Joukov

— Ce soir, on arrangera une entrevue avec les savants, me dit un jour Boris Efimovitch.
Je savais que le géographe Vassiliev, chef de l’expédition se rendant à un archipel lointain, s’était embarqué avec le paléontologue Nizovski sur notre bateau.
De plus, nous avions au bord... un astronome.
Il avait fait son apparition sur le Sédov quand celui-ci mouillait à Oustie passant des chaloupes à un malencontreux capitaine qui avait perdu une partie de son matériel dans une tempête.
J’étais alors sorti sur le pont pour regarder, au moins de loin, le continent. Il y avait plusieurs mois que je ne l’avais pas vu. A l’horizon, un mince trait perdu dans la brume...
Mais c’était tout de même une petite bordure de la Grande Terre !
Une vedette était apparue aussi orange que l’aurore naissante. Elle venait de la côte.
— De nouveaux passagers, m’avait dit le second qui surveillait le déchargement des chaloupes, trois hommes : une expédition astronomique.
— Une expédition astronomique ? Ici, dans le Nord ? Pourquoi ?
Le second n’avait pu me donner aucune explication.
La vedette avait abordé, et par l’échelle qu’on leur avait jetée, trois personnes étaient montées sur le bord.
Le premier était un homme de petite taille, fortement charpenté, mais maigre, portant des lunettes à monture d’écaille. Son visage aux pommettes saillantes était fort hâlé, et des arcades sourcilières proéminentes lui donnaient une expression un peu étrange. J’avais remarqué la fente légèrement oblique de ses yeux extraordinairement allongés.
S’étant incliné très poliment de loin, il s’était approché de moi et s’était présenté :
— Krymov Evgueni. Astronome. Une expédition de hautes latitudes. Et voici Natacha... C’est-à-dire Natalia Glagoléva, botaniste.
La jeune fille, vêtue d’une veste doublée d’ouate et de pantalon du même genre, m’avait serré mollement la main. Son visage aux yeux cernés de bleu semblait éreinté. Le second de quart, Nétaïev, l’avait immédiatement conduite dans la cabine qui lui avait été préparée.
Le troisième passager était un jeune homme, presque un enfant. D’un air très important il faisait monter les bagages.

More info:

Published by: Nunusse on May 16, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

10/06/2014

pdf

text

original

 
A󰁬󰁥󰁸󰁡󰁮󰁤󰁲󰁥 K󰁡󰁺󰁡󰁮󰁴󰁳󰁥󰁶
󰀱󰀳󰁩󰀴󰀲
L󰁥 󰁭󰁥󰁳󰁳󰁡󰁧󰁥󰁲 󰁤󰁵 C󰁯󰁳󰁭󰁯󰁳L󰁥 󰁭󰁡󰁲󰁴󰁩󰁥󰁮
Récit d'anticipation soviétique
Le météorite de Toungouska serait un vaisseau cosmique martien ?
Illustration de William
 
 K. Hartmann
T󰁨󰁥 S󰁡󰁶󰁯󰁩󰁳󰁩󰁥󰁮
 
A󰁬󰁥󰁸󰁡󰁮󰁤󰁲󰁥 K󰁡󰁺󰁡󰁮󰁴󰁳󰁥󰁶
(󰀱󰀹󰀰󰀶 - 󰀲󰀰󰀰󰀲)
Auteur de romans d'aventures et d'anticipation scientifique, dont :
l'Ile en flammes, la Jetée Séverny, le Pont arctique.
Les récits
le Messager du Cosmos
 et
le Martien
 faisant partie du pré-sent recueil, occupent une place à part dans l’œuvre de Kazantsev.L'hypothèse avancée par Kazantsev dès 󰀱󰀹󰀴󰀰 comme quoi le mé-téorite des Tongouses serait un vaisseau cosmique martien, avait suscité à l'époque de nombreuses discussions qui ne sont pas encore apaisées.Frappé par les images qu'il a vu des explosions d'Hiroshima et de Nagazaki, il en vient a penser que la chose qui est tombé en pleine toundra de l'extrême-orient sibérien pourrait bien en fait être une ex-plosion atomique ayant eu lieu plus haut dans l'atmosphère. Et comme à l'époque il n'existait pas de bombe atomique sur terre, l'engin était né-cessairement d'origine extraterrestre.Il écrira sur ce sujet deux nouvelles qui se font suite, qui seront publiées en français dans l'anthologie
Le Messager du cosmos
, due aux Editions en Langues étrangères de Moscou.
 
A󰁬󰁥󰁸󰁡󰁮󰁤󰁲󰁥 K󰁡󰁺󰁡󰁮󰁴󰁳󰁥󰁶
󲀢
L󰁥 󰁭󰁥󰁳󰁳󰁡󰁧󰁥󰁲 󰁤󰁵 C󰁯󰁳󰁭󰁯󰁳
*
L󰁥 󰁭󰁡󰁲󰁴󰁩󰁥󰁮
*
Les données scientifiques et les hypothèses citées par l’astronome furent l’objet de discussion à la Société astronomique le 󰀲󰀰 février 󰀱󰀹󰀴󰀸 à Moscou. Dans la presse, la polémique se poursuit jusqu’à présent.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->