Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Reponse Veillon Loi Diard

Reponse Veillon Loi Diard

Ratings: (0)|Views: 40 |Likes:
Published by Eric Veillo

More info:

Published by: Eric Veillo on May 25, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/08/2014

pdf

text

original

 
Mercredi 21 mai 2014
Réponse à Eric Veillon
sur ma proposition d’abrogation partielle de la loi Diard
Monsieur Veillon,J’ai bien reçu votre « adresse » concernant l’abrogation de la loi Diard et vous remercie de porter un dbat !ue l’opinion, malgr sa tec"nicit, se doit de conna#tre$%out d’abord, permette&'moi de corriger ne serait'ce !ue votre titre ( en aucun cas ne m’est venue l’ide d’abroger l’intgralit de la loi Diard$ %out n’est en e))et pas * annuler dans ce te+te notamment en ce !ui concerne les dispositions visant * dvelopper le dialogue social et prvenir les con)lits dans les entreprises de transport arien$Mon initiative, sous la )orme d’une proposition de loi, a en revanc"e pour obecti) d’abroger la section - cre par l’article 2 de cette loi du 1. mars 2012$ /elle'ci encadre l’e+ercice du droit de grve des salaris en obligeant
« pendant toute la durée du mouvement, [ceux] dont l’absence est de nature à affecter directement la réalisation des vols »
, * in)ormer
« au plus tard quarante-huit heures avant de  participer à la grve, le chef d’entreprise ou la personne désignée par lui de leur intention d’! participer »
$Dans l’e+pos des moti)s de cette proposition de loi, e reprends les arguments des soi+ante dputs et soi+ante snateurs !ui avaient saisi le /onseil constitutionnel sur le )ondement de cette disposition$  savoir !u’en adoptant cette loi, le gouvernement, sou"aitant
« concilier le principe constitutionnel du droit de grve et l’ob"ectif de valeur constitutionnelle de sauvegarde de l’ordre  public, notamment la protection de la santé et de la sécurité des personnes, ainsi que le principe de la continuité du service dans les aéroports »
, s’tait )i+
« un ob"ectif dont les mo!ens pour ! parvenir
en l’occurrence la restriction du droit de grve3
 semblaient pour le moins disproportionnés »
$
1
 
ur le caractre disproportionn de cette restriction, les dputs avaient ainsi indi!u !u’
« au regard de l’importante restriction imposée par la principale disposition contestée, le champ d’application choisi [apparaissait] bien trop étendu »
$ 5e serait'ce !ue parce !u’en l’espce, la continuit du service public 6 !ui )ait partie des conditions encadrant le droit de grve selon la urisprudence du /onseil constitutionnel 6 ne peut s’appli!uer * un secteur devenu libralis et concurrentiel notamment en ce !ui concerne les vols touristi!ues$7aut'il en plus rappeler !ue le gouvernement de l’po!ue rpondait * un conte+te particulier caractris par un important mouvement social dans les transports ariens en dcembre 2011$ /e !ui donne * penser !ue la loi du 1. mars 2012 s’apparente * une loi de circonstance d’autant plus mar!ue !u’elle s’inscrivait dans la perspective d’une c"ance lectorale imminente$/ertes, dans sa dcision du 18 mars 2012, le /onseil constitutionnel n’a pas donnraison au+ parlementaires socialistes mais depuis, certains comportements con)ortent les moti)s !ui ont conduit * sa saisine$ 9l en )ut ainsi de la compagnie :as;Jet !ui, en ao<t 2012, avait ou les « briseurs de grve » en )aisant appel * des personnels trangers pour remplacer ses pilotes )rançais en grve$ Des comportements !ui ont t dnoncs par l’association des pilotes de =;anair en octobre 201- avec la rvlation de conditions sociales d)avorables pour ces derniers, la compagnie les )aisant travailler « * la prestation », par le biais d’agences intrimaires situes en 9rlande$M$ Veillon, vous me connaisse& maintenant asse& bien pour savoir !ue depuis mon premier mandat ’ai le souci du droit des travailleurs c"evill au corps$ >r, * regarder le comportement de certaines compagnies ariennes * l’gard de leurs emplo;s, il "eurte ma conception du respect du salari dans l’entreprise$ /’est la raison pour la!uelle e sou"aite abroger l’article 2 de la loi Diard !ui mconna#t cette ncessit$/ette in!uitude )ondamentale !ui a touours guid mes c"oi+ politi!ues )ait !ue  e ne peu+ me rsoudre * )aire des salaris la variable d’austement de la croissance conomi!ue$ >r, les organisations s;ndicales sont unanimes pour dnoncer des dispositions !ui sont pour eu+
« une attaque directe contre le droit de grve des salariés du transport aérien »
$ /omme e l’ai indi!u dans mon communi!u de presse, le droit * l’in)ormation des passagers n’est pas vis dans ma proposition de loi et mrite au contraire une r)le+ion appro)ondie$ 9l ne doit pas ?tre pourtant amnag en contradiction avec la libert de )aire grve !ui est, rappelons'le, un droit constitutionnel$Vous parle& * ce propos de passagers pris en « otages »$ Vous ?tes et e suis, * certaines occasions, un de ces « otages » !uand, obligs de nous rendre * une destination !uelcon!ue, une grve paral;se notre parcours$ 9l serait donc )au+
2

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->