Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Buy Now $10.00
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
7Activity
P. 1
Modèles, Concepts et Pratiques de la Gestion Axée sur les Résultats - Le Modèle américain - Le Government Results Performance Act

Modèles, Concepts et Pratiques de la Gestion Axée sur les Résultats - Le Modèle américain - Le Government Results Performance Act

Ratings: (0)|Views: 1,715 |Likes:
Published by GUEYE Abdou Karim
Le monde est vaste et il s’agit, pour les humains, d’apprendre les meilleures pratiques, par la synthèse. Ils doivent et sont obligés, pour exceller, de rester eux-mêmes, mais aussi de s’ouvrir aux apports fécondants de l’extérieur, comme disait Senghor, le chantre de la Négritude. Pour élargir cet horizon de l’inspiration, de l’inventivité, de la réinvention, pour féconder des synthèses pertinentes, nous devons procéder à des comparaisons internationales. Le résultat optimum est une synthèse qui vogue entre le dilemme de la réinvention, de l’inventivité, de l’original déjà acquis, du réel et du futur.

L’on constate une terminologie variée : gestion axée sur les résultats, gestion par les résultats, results based Management, bien avant ces termes, management par les objectifs, management participatif par les objectifs. Pour l’instant, disons simplement que la Gestion Axée sur les Résultats (Results Based Management) vise à permettre l’atteinte d’objectifs prédéfinis, par des résultats mesurables, grâce à un système de mesure des performances basé sur des critères et des indicateurs de performance. Par ailleurs, si le concept est à l’origine appliqué aux entités, aujourd’hui, il est promu par rapport à la réalité que constitue l’exigence d’un développement durable et efficace, qui produit des impacts positifs pour le bien-être des citoyens de ce monde, et plus particulièrement des pays en voie de développement. Il faut donc, même pour les Etats et les secteurs économiques et sociaux, une gestion axée sur les résultats du développement définie, lors de la Conférence de Marrakech comme « un système de management qui privilégie les aspects suivants :

- les performances de développement et les améliorations durables au niveau des résultats atteint par chaque pays ;

- la mise en place d’un cadre cohérent pour un développement efficace qui utilise l’information sur les performances pour la prise de décision ;

- la disponibilité d’outils pratiques de planification stratégique, de gestion des risques, de suivi des progrès réalisés et d’évaluation des résultats ».
Cet essai explore la thématique d’une question si galvaudée, pour en préciser certains contours, dans le monde actuel.
Le monde est vaste et il s’agit, pour les humains, d’apprendre les meilleures pratiques, par la synthèse. Ils doivent et sont obligés, pour exceller, de rester eux-mêmes, mais aussi de s’ouvrir aux apports fécondants de l’extérieur, comme disait Senghor, le chantre de la Négritude. Pour élargir cet horizon de l’inspiration, de l’inventivité, de la réinvention, pour féconder des synthèses pertinentes, nous devons procéder à des comparaisons internationales. Le résultat optimum est une synthèse qui vogue entre le dilemme de la réinvention, de l’inventivité, de l’original déjà acquis, du réel et du futur.

L’on constate une terminologie variée : gestion axée sur les résultats, gestion par les résultats, results based Management, bien avant ces termes, management par les objectifs, management participatif par les objectifs. Pour l’instant, disons simplement que la Gestion Axée sur les Résultats (Results Based Management) vise à permettre l’atteinte d’objectifs prédéfinis, par des résultats mesurables, grâce à un système de mesure des performances basé sur des critères et des indicateurs de performance. Par ailleurs, si le concept est à l’origine appliqué aux entités, aujourd’hui, il est promu par rapport à la réalité que constitue l’exigence d’un développement durable et efficace, qui produit des impacts positifs pour le bien-être des citoyens de ce monde, et plus particulièrement des pays en voie de développement. Il faut donc, même pour les Etats et les secteurs économiques et sociaux, une gestion axée sur les résultats du développement définie, lors de la Conférence de Marrakech comme « un système de management qui privilégie les aspects suivants :

- les performances de développement et les améliorations durables au niveau des résultats atteint par chaque pays ;

- la mise en place d’un cadre cohérent pour un développement efficace qui utilise l’information sur les performances pour la prise de décision ;

- la disponibilité d’outils pratiques de planification stratégique, de gestion des risques, de suivi des progrès réalisés et d’évaluation des résultats ».
Cet essai explore la thématique d’une question si galvaudée, pour en préciser certains contours, dans le monde actuel.

More info:

Published by: GUEYE Abdou Karim on Nov 17, 2009
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved
List Price: $10.00 Buy Now

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
See more
See less

07/21/2013

$10.00

USD

You're Reading a Free Preview
Pages 2 to 18 are not shown in this preview.

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->