Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1377_em03062014

1377_em03062014

Ratings: (0)|Views: 1,272|Likes:
Published by elmoudjahid_dz

More info:

Published by: elmoudjahid_dz on Jun 02, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/14/2014

pdf

text

original

 
 Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger —
Tél. :
(021) 73.70.81 —
Fax :
(021) 73.90.43 — 55
e
Année —
Algérie :
10,00 DA -
 France :
1 €
APRÈS DES PLUIES MARQUÉES SUR LE CENTRE
 
ABDELMALEK BOUDIAF :
« L’état desdeux personnesatteintes par lecoronaviruss’améliore »
ABDESSALEM BOUCHOUAREB :
« Des incitations prévues pour le secteur »
HAMID GRINE :
 Autorité de régulationde la presse écrite : installation après délivrance de la carteprofessionnelle
AMARA BENYOUNÈS :
« Pas de pénurie des produitsalimentairesde base pendant le Ramadhan »
CONSULTATIONS AUTOURDU PROJET DE RÉVISIONDE LA CONSTITUTION
P. 7P. 8P. 14P. 12P. 11
« Le ministèrede l’Éducation nationaleœuvre à conférerune crédibilitéau baccalauréat »
M
ME
BENGHEBRIT :
CLÔTURE DE LA 47
e
FOIRE INTERNATIONALE D’ALGER (FIA)
Intérêt marqué pourinvestir en Algérie
   P   h .   B   i   l   l  a   l
   P   h .   B   i   l   l  a   l
   P   h .   N  a  c   é  r  a   I .
PRÉSIDENCE
Le Président Bouteflikasigne cinq décretsprésidentiels
Le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a signé une série de dé-crets présidentiels portant ratification d'accords avec différents pays, ainsi quecelui de l'adhésion de l'Algérie aux actes du 24
e
congrès de l'Union postale uni-verselle, a indiqué, hier, la présidence de la République dans un communiqué.
ÉQUIPE NATIONALE
Guedioura écarté
 Amélioration attendue aujourd’hui
 Des pluies assez marquées parfois sous formes d’averses orageuses affectent, de- puis dimanche après-midi, les wilayas ducentre du pays, créant des inquiétudes et une paralysie de la circulation qui a sé-rieusement perturbé les automobilistes.
SORTIE DES ENFANTS DE LA LUNE AU MUSÉE DES BEAUX-ARTS D’ALGER
Rien ne vaut lesourire d’un enfant
POURSUITE À L’APN DE L’EXAMEN DU PLAND’ACTION DU GOUVERNEMENT
Éducation et jeunesse au centredes interventions des députés
Prévalence desthèmes politiques
M
e
FAROUK KSENTINI, PRÉSIDENTDE LA CNCPPDH :
« L’indépendance de la justicecondition sine qua non pourl’instauration d’une réelledémocratie et l’édificationd’un État de droit »
ABDELAZIZ ZIARI, ANCIENPRÉSIDENT DE L’APN :
« Pour un régime présidentiel ou semi-présidentiel »
ABDELAZIZ BELAÏD, PRÉSIDENT DU FRONT EL-MOUSTAKBAL :
« Élaborer une Constitutiondémocratiqueet consensuelle »
NOUREDDINE YAZID ZERHOUNIANCIEN VICE-PREMIER MINISTRE :
« Inscrire la Constitution dans la durée »
P. 3P. 32
Les députés ont poursuivi, hier, l’examen du plan d’action du gouvernement pour la mise en œuvre du programme du Président de la République. Les débats menés par le président de l’APN, M. Ould Khelifa, se sont poursuivis en présence du Premier ministre et des membres de son staff.
PALESTINE
Le nouveau gouvernementd’union prête serment
PP. 4-5P. 30
5 Chaâbane 1436 - Mardi 3 Juin 2014 - N°15146 - Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-0287
LA REVOLUTION PAR LE PEUPLE ET POUR LE PEUPLE
 
CE MATIN À 10H AU FORUM DE LA MÉMOIRE
Hommage à Mohamed Khemisti
Le Forum de la Mémoire, en coordinationavec l’association Machaâl Echahid, organise,ce matin à 10 heures, une conférence historiqueautour du parcours de Mohamed Khemisti, dumouvement étudiant à la tête de la diplomatiedans le premier gouvernement de l’Algérie in-dépendante. Cette conférence sera animée par des compa-gnons du défunt dans le mouvement étudiant, enprésence de personnalités nationales.
LE 5 JUIN À 14H À L’HÔTELSAFIR
 Association El-Amel : clôture del’année scolaire
L’association El-Amel pour les handica-pés physiques de Bab El-Oued organiseune cérémonie de clôture de l’année sco-laire, le 5 juin à 14h, à l’hôtel Safir.
2
EL MOUDJAHID
Méo
ENSOLEILLÉ
Mardi 3 Juin 2014
LES 7 ET 8 JUIN À L’USTHB
1
er
Salon de l’étudiant
Le premier Salon del’étudiant algérien auralieu les 7 et 8 juin àl’Université des scienceset de la technologieHouari-Boumediène, or-ganisé par l’agence decommunication TheGraduate.Au Nord, le temps sera généralement en-soleillé, excepté les régions de l’Est où l’onnotera quelques passages nuageux, avec lo-calement quelques pluies en matinée.Les vents seront faibles à modérés 20/40km/h de secteurs Nord-Ouest.La mer sera agitée.Sur les régions Sud, le temps sera enso-leillé en cours de journée.Les vents seront faibles à modérés, avecsoulèvements de sable locaux.
Températures (maximales-minimales)prévues aujourd’hui :Alger (24° - 16°), Annaba (22°- 14°), Bé-char (29° - 19°), Biskra (31° - 19°), Constantine (20° - 9°), Djelfa (23° - 10°), Ghardaïa (27° - 17°), Oran (28° - 16°), Sétif (19 - 9°), Tamanrasset (38°- 24°), Tlemcen (29° - 13°).
 
DEMAIN À 19H À LA SALLE EL-MOUGAR
2
e
Festival d’Alger ducinéma maghrébin
La cérémonie d’ouverturedu 2e Festival d’Alger du ci-néma maghrébin aura lieudemain à partir de 19h à lasalle El-Mougar, avec le film
Fadhma N’Soumer 
, de Bel-kacem Hadjadj.
*****************************
JEUDI 5 JUIN À 16H
Exposition rétrospective d’artistespeintres
À l’occasion de la journée de l’Artiste, le 8 juin,l’Union nationale des arts et de la culture organise uneexposition rétrospective d’artistes-peintres, jeudi 5 juinde 16h à 19h, un hommage sera rendu au doyen etgrand artiste Yelles Bachir et à Hakkar Lazher, décédél’année dernière.
*****************************
DU 5 AU 30 JUIN À LA GALERIEBAYA DU PALAIS DE LA CULTURE
4
e
salon de la photographie Insolite
Le ministère de la Culture et le palais de la Cultureorganisent le 4
e
Salon de la photographie insolite du 5au 30 juin à la galerie Baya, palais de la CultureMoufdi-Zakaria.
*****************************
JUSQU’AU 7 JUIN AU MUSÉE DE LAMINIATURE ET DE LA CALLIGRAPHIE
Festival international de la calligraphiearabe d’Alger
Le Festival in-ternational de lacalligraphie arabed’Alger se tiendra jusqu’au 7 juin auMusée de la minia-ture, de l’enlumi-nure et de lacalligraphie, palaisMustapha-Pacha,avec la participa-tion de 22 pays.
AGENDA CULTUREL
LES 21 ET 22 JUIN AU CERCLEMILITAIRE DE BENI MESSOUS
 Air Algérie : réunion annuelle des représentants à l’étranger
Air Algérie organise, les21 et 22 juin, une réunion an-nuelle de ses représentants etdélégués à l’étranger et enAlgérie, au Cercle militairede Beni Messous.
CE MATIN À 9H30 AU CENTRE CULTUREL AZZEDINE-MEDJOUBI
 Atelier de travail et de concertation
L’association Étoile culturelle d’Akbou, la Ligue des droits del’homme, l’association Femmes en Communication, l’association ANEJ,l’association Santé Sidi El-Houari et le Réseau algérien pour la défensedes droits de l’enfant NADA organisent, ce matin à 9h30, au centre cul-turel Azzedine-Medjoubi-Sidi M’hamed, un atelier de travail et deconcertation sur la préparation des propositions de l’amendement del’actuel projet de la Constitution entre les organisations de la société ci-vile algérienne.
SAMEDI 14 JUIN À L’INPED
 Assemblée générale de l’ordre des géomètres
Le Conseil régional d’Alger de l’ordre des géomètres experts foncierstiendra, samedi 14 juin, une assemblée générale à l’Institut national deproductivité et de développement industriel (INPED) à Boumerdès, àpartir de 9h.
CE MATIN À 11H À L’INSTITUT NATIONAL SUPÉRIEUR DE MUSIQUE
Conférence sur le 5
e
Festival national de la création féminine
Le commissariat du Festival national de la création féminine, dont lethème de cette année sera consacré à notre plat national, le couscous,sous le slogan «D’orge et de blé», organise une conférence de presse cematin à 11h à l’Institut national supérieur de musique.
LES 4 ET 5 JUIN À BÉJAÏA
Rencontre université/ entreprises-Salon de l’emploi
L’université Ab-derrahmane-Mirade Béjaïa organiseune «rencontreuniversité/entre-prises – Salon del’emploi sur l’em-ployabilité», les 4et 5 juin au campusAboudaou.
JEUDI 5 JUIN À 10H AUCRASC
Conférence du P
r
Wendy Wilson-Fall
Le professeur Wendy Wilson-Fall, an-thropologue, animera une conférence intitu-lée : «Textes locaux, rumeur et idéologiesethniques : la communauté amazigh et sesidentités frontalières». Cette conférence estorganisée par le Centre de recherche en an-thropologie sociale et culturelle, et le Centred’études maghrébines en Algérie (CEMA), jeudi 5 juin à 10h, au siège du CRASC-Technopôle USTO.
JEUDI 5 JUIN À 19H30 AU MUSÉEPUBLIC NATIONAL DU BARDO
Défilé de haute couturetraditionnelle
Le Musée public national du Bardo, en parte-nariat avec la maison de couture Karim Kadid, or-ganise un défilé de haute couture traditionnelle«Night by Bardo», jeudi 5 juin à 19h30, au Muséepublic national du Bardo.
LES 7, 8 ET 9 JUIN AU CENTRECULTUREL D’AZAZGA
Colloque international
Sous le haut patronage du ministre de la Commu-nication et du wali de Tizi Ouzou, le Haut-Commis-sariat à l’amazighité organise, les 7, 8 et 9 juin aucentre culturel d’Azazga, un colloque internationalsur le thème «Médias, communication, langues etlangages : où en est l’amazigh ?»
DEMAIN À 10H30 À LA SALLE DE CONFÉRENCESDU FAYET CLUB
Conférence de presse
US Algeria Business Council et la Fondation Filaha Innove organisentune conférence de presse avec les professionnels de l’agriculture et del’agro-industrie, demain à 10h, à la salle de conférences du Fayet Club,route de Bouchaoui, Ouled Fayet.
CE MATIN À 10H
Front El-Moustakbal : conférencede presse sur « L’amendementconstitutionnel »
Le président du front El-Moustakbal, Abdelaziz Be-laïd, animera, ce matin à10h, au siège national, uneconférence de presse sur laparticipation aux consulta-tions sur l’amendementconstitutionnel.
*****************************
LE 6 JUIN À 9H À LAMUTUELLE DE ZÉRALDA
MPR : Deuxièmes Assises
Les Deuxièmes Assises du Mouvementpour la République se tiendra le 6 juin à partirde 9h, à la Mutuelle de Zéralda.
 Activités des partis
 
DU 3 AU 17 JUIN
Portes ouvertes sur la CNEP
Le CNEP-Banque organise,du 3 au 17 juin, des journéesportes ouvertes sur les diffé-rents produits de la banque auxagences de Hadjout, Koléa etCherchell, du réseau d’Alger-Ouest. Ces journées seront organisées comme suit :
Hadjout du 3 au 5 juin Koléa du 8 au 10 juinCherchell du 15 au 17 juin.
 
3
Mardi 3 Juin 2014
EL MOUDJAHID
N
ation
F
arouk Ksentinia souligné hierà Alger que l’indépendance dela justice représente «la condi-tion sine qua non» pour l’instaurationd’une réelle démocratie et l’édifica-tion de l’Etat de droit. Dans une dé-claration à la presse à l’issue de sarencontre avec le ministre d’Etat, di-recteur de cabinet à la présidence dela République, Ahmed Ouyahia, M
e
Ksentini a précisé avoir axé ses pro-positions sur l’indépendance de la justice et des magistrats dans l’ac-complissement de leur mission. Pourlui, cet aspect revêt «une importanceextrême» pour éviter une «démocra-tie de façade». Par ailleurs, M
e
Ksentini a indi-qué que la rencontre était également,une occasion pour évoquer d’autresquestions dont la nature du régime,les libertés individuelles et collec-tives et la liberté de la presse. Enfin,il a mis en avant l’importance de sesconsultations sur la révision de laConstitution. Pour sa part l’ancien président del’Assemblée populaire nationale(APN), Abdelaziz Ziari, qui été ladeuxième personnalité à être reçu parM. Ouyahia chargé de mener cesconsultations, a plaidé pour un ré-gime présidentiel ou semi-présiden-tiel «qui garantira un équilibre entreles pouvoirs et définira leurs préro-gatives». A cet effet, M. Ziari, qui aété convié à ces consultations en tantque personnalité nationale, a indiquédans une déclaration à la presse àl’issue de sa rencontre, que ses prin-cipales propositions ont concernéentre autres, sur le fait que «le mo-ment est venu pour donner plus d’ef-ficacité au multipartisme, notammentpour la désignation du chef du gou-vernement». A ce propos, il a estiméque le chef du gouvernement «doitêtre choisi du parti politique majori-taire au Parlement», relevant enoutre, l’importance d’assurer unéquilibre entre les deux chambres duParlement, notamment en termes deprérogatives. Tout en soulignant lerôle et les prérogatives assignés auConseil de la nation, il a toutefois, in-diqué que «le dernier mot devrait re-venir à l’APN, car née d’un suffragepopulaire ». Par ailleurs, M. Ziari a déclaréque la rencontre était une occasionpour aborder d’autres questions ins-crites dans le cadre de la consécra-tion de la démocratie, dont cellesrelatives à la promotion de la femmedans les hautes fonctions de l’Etat Les amendements proposés dansle projet de révision de cette Consti-tution donnent un avant-goût de ceque sera le secteur de la justice, éco-nomique, social, éducatif, législa-tif… la valorisation des ressourceshumaines, l’instauration des libertésde droits… pour tracer une feuille deroute qui mettra en œuvre le début dece que sera la nouvelle société algé-rienne. Outre, ces consultations consti-tuent en elles mêmes le socle d’unétat sociétal nouveau en cours degestation et que les autorités veulentaccélérer la naissance, sinon l’émer-gence en tant que balise pour un futurmoins stressant, un pays délivré descontingences et des signes dégra-dants du sous développement. La troisième rencontre a été ac-cordée au président du Front ElMoustakbal, Abdelaziz Belaïd, qui aappelé à élaborer une Constitutiondémocratique et consensuelle dontl’adoption se fera par un référendumpopulaire. «Nous souhaitons que laprochaine Constitution de la Répu-blique algérienne soit démocratiqueet consensuelle et adoptée par voieréférendaire après un débat entre tousles représentants de la classe poli-tique et du peuple» a-t-il indiqué à lapresse à l’issue de sa rencontre avecle ministre d’Etat, directeur du cabi-net de la présidence de la Répu-blique, Ahmed Ouyahia, dans lecadre des consultations sur la révi-sion de la Constitution. Parmi les priorités de sa forma-tion politique pour la Loi fondamen-tale de la République, M. Belaïd acité l’indépendance de la justice àtravers, notamment, l’élection desprésidents du Haut conseil de la ma-gistrature et du Conseil constitution-nel au lieu d’être désignés, etl’instauration d’un équilibre entre lespouvoirs par un Parlement qui doitêtre, a-t-il dit, «fort». Il a ajouté, dans le mêmecontexte, la création d’une institutionnationale indépendante élue qui sechargera de l’organisation et de la su-pervision des élections afin, a-t-ilexpliqué, d’éviter d’éventuellesfraudes, garantir une transparencedu vote et mettre fin au monopole del’administration. M. Belaïd a égale-ment, plaidé pour la création d’uneCour suprême constitutionnelle dansla perspective de «débattre les ques-tions tranchées par le Conseil consti-tutionnel et, par conséquent, garantirles principes de la démocratie et dela transparence face à la société algé-rienne». »Il a ajouté que d’autresquestions en rapport avec l’organisa-tion et la gestion des institutions del’Etat ont été abordées lors de cetterencontre.Pour sa part, l’ancien vice-Pre-mier ministre, Noureddine YazidZerhouni a estimé que la futureConstitution «doit s’inscrire dans ladurée de manière à assurer une stabi-lité et des programmes de dévelop-pement à long terme». Invité à laconcertation sur la révision de laConstitution en tant que personnaliténationale, il a ajouté, dans une décla-ration à la presse à l’issue de sa ren-contre avec le ministre d’Etat,directeur de cabinet à la présidencede la République, Ahmed Ouyahia,que la préparation de la Constitutiondoit tenir compte de la « période par-ticulière et délicate que traverse l’Al-gérie qui est caractérisée parbeaucoup de défis et enjeux» liés es-sentiellement au contexte sécuritairede la région. Il a, à cet égard, estiméque le refus de chercher de nouvellesvoies, « n’était pas la meilleure despossibilités » pour faire éviter unefragilisation au pays. En outre,M. Zerhouni a mis l’accent sur l’im-portance d’une répartition complé-mentaire de la gestion centraliséepour arriver, a-t-il dit, à un «contrôleeffectif» des représentants de la sou-veraineté populaire au niveau descommunes et des wilayas, ajoutantqu’il fallait penser le fonctionnementdes administrations locales et confir-mer leurs responsabilités. «LaConstitution est un document fonda-mental pour organiser les rapportsentre les trois pouvoirs. J’ai penséutile de préciser que la Constitutionà elle seule n’est pas suffisante pourorganiser la vie politique et démocra-tique qui répond aux principes ba-siques de la souveraineté populaire»,a-t-il, par ailleurs, indiqué. Il a, à cepropos, mis en avant l’importance demettre en place des mécanismes et dedéfinir les règles qui, a-t-il noté, «fe-ront émerger les élites et leur permet-tront d’assumer pleinement leursresponsabilités», relevant la néces-sité de «revoir» et d’«adapter» leslois organiques comme celles rela-tives aux syndicats, médias, partispolitiques et associations.
Kafia Ait Allouache
CONSULTATIONS AUTOUR DU PROJET DE RÉVISION DE LA CONSTITUTION
Prévalence des thèmes politiques
Quatre rencontres ont eu lieu avec le ministre d’Etat, directeur de cabinet à la présidence de la République, Ahmed Ouyahia entrant dans le cadre de la concertationsur le projet de révision de la Constitution. Il s’agit du président de la Commission nationale consultative pour la protection et la promotion des droits de l’homme(CNCPPDH), M 
e
Farouk Ksentini, l’ancien président de l’APN, Abdelaziz Ziari, le président du Front El Moustakbel Abdelaziz Belaïd, et l’ancien vice-Premier ministre, Noureddine-Yazid Zerhouni.
« Les consultations autour du projet de laConstitution devraient aboutir à un référen-dum populaire», a estimé hier, le professeuren droit constitutionnel, Abdelhamid Saouira,lors de son passage sur les ondes de la ChaîneI de la Radio nationale qui a appelé l’opposi-tion politique «à ne pas rater l’occasion d’ap-porter sa contribution pour la consolidationde sa position constitutionnelle». Intervenantà l’émission invité du matin, le P
r
Saouira, asouligné «l’importance de la Constitutionconsensuelle d’autant plus qu’il s’agit d’unpacte social entre le gouvernant et le gou-verné, qui définit la nature de la relation entreles autorités et entre les autres composantesde l’Etat ».L’expert en droit constitutionnel a égale-ment salué «le niveau de la méthode utiliséedans la révision de la Constitution», affirmantque «les larges consultations les plus larges,sans exclusive, constituent le meilleur moyend’établir un document consensuel ». Pour leP
r
Saouira, le lancement des consultationssans mettre aucune limite sauf les constantesnationales, «est une garantie suffisante pouraller à un consensus sur la Constitution», sou-lignant que «les propositions initiales ont tou-ché plus de 47 articles ce qui constitue le tiersde la constitution actuelle.Ce qui constitue en fait, de profondes mo-difications», précisant que «les consultationssont susceptibles de modifier ces propositionset même de proposer de nouvelles modifica-tions, que ce soit à travers la modification, lasuppression ou l’ajout et tout cela fait que larévision de la Constitution sera plus profondede la soumettre uniquement aux deux cham-bres du Parlement, ce qui nécessitera plutôtun référendum populaire sur le nouveau textefondamental du pays», a-t-il estimé. L’expertconstitutionnel a appelé la classe politique, etl’opposition en particulier à apporter sacontribution à ce sujet, M. Saouira a qualifiéles consultations menées par le ministred’Etat, chef du cabinet de la présidence de laRépublique, M. Ahmed Ouyahia, d’opportu-nité «historique» pour arriver à une constitu-tion consensuelle du pays. Il ya lieu derappeler que ces rencontres inscrites dans lecadre des consultations sur le projet de révi-sion de la Constitution, avec les personnalités,partis, organisations, associations et autrescompétences, ont débuté dimanche au siègede la présidence de la République. En effet,Le 15 mai dernier, la présidence de la Répu-blique avait adressé des invitations à 150 par-tenaires constitués notamment de partispolitiques, organisations et associations na-tionales et représentants de diverses corpora-tions, en vertu de la décision du PrésidentBouteflika, prise le 7 mai dernier, en Conseildes ministres. Les invitations ont été accep-tées par 30 personnalités sur 36 destinataires,52 partis politiques sur 64 invités, toutes les37 organisations et associations nationalesdestinataires d’une invitation et les 12 profes-seurs d’université sollicités, selon un commu-niqué publié la semaine dernière. M. Ouyahia recevra de ce fait, entre le di-manche 1
er
et le jeudi 5 juin, au siège de laprésidence de la République, 9 personnalitésnationales, 8 partis politiques, le président duGroupe du tiers présidentiel au Conseil de lanation et 2 organisations nationales, a-t-on in-diqué de même source.
Salima Ettouahria
LE PROFESSEUR EN DROIT CONSTITUTIONNEL, ABDELHAMID SAOUIRA :
« Une occasion historique pour une Constitution consensuelle »

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->