Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
9Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Le Projet de Socle Commun de Connaissances, De Compétences Et de Culture Imaginé Par Le CSP

Le Projet de Socle Commun de Connaissances, De Compétences Et de Culture Imaginé Par Le CSP

Ratings: (0)|Views: 43,903|Likes:
Published by LeMondefr

More info:

Published by: LeMondefr on Jun 10, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/16/2014

pdf

text

original

 
Socle commun de connaissances, de compétences et de culture
La loi d’orientation du 8 juillet 2013, en son article 13, pose le principe du soclecommun : « La scolarité obligatoire doit garantir à chaue él!"e les mo#ens nécessaires àl’acuisition d’un socle commun de connaissances, de compétences et de culture, auuelcontribue l’ensemble des enseignements dispensés au cours de la scolarité$ Le socle doit permettre la poursuite d’études, la construction d’un a"enir personnel et pro%essionnel et préparer à l’e&ercice de la cito#enneté$ Les éléments de ce socle commun et les modalitésde son acuisition progressi"e sont %i&és par décret, apr!s a"is du 'onseil supérieur des programmes$ ($ L’article ) précise : « *la %ormation scolaire+ dé"eloppe lesconnaissances, les compétences et la culture nécessaires à l’e&ercice de la cito#ennetédans la société contemporaine de l’in%ormation et de la communication$ ($i la loi con%irme ainsi le principe du socle commun dé%ini par le décret du 11 juillet200-, elle in"ite en m.me temps à le %aire é"oluer$ on « rapport anne&é ( demandenotamment de « repenser le socle commun de connaissances, de compétences et deculture et de mieu& l’articuler a"ec les enseignements ($ /l indiue également : « Laconception et les composantes du socle commun seront donc rée&aminées par le 'onseilsupérieur des programmes, a%in u’il de"ienne le principe organisateur de l’enseignementobligatoire dont l’acuisition doit .tre garantie à tous$ ('ette scolarité obligatoire cou"re di& années de la "ie et de la %ormation des en%ants etcorrespond pour l’essentiel au& enseignements de l’école élémentaire et du coll!ge$récédée pour la plupart dentre eu& par une scolarisation en maternelle ui leur a appris à"i"re ensemble et à apprendre ensemble, la scolarité obligatoire de - à 1- ans poursuit cetobjecti% de %ormation et de socialisation$ lle donne au& él!"es la culture commune,%ondée sur les connaissances et compétences indispensables, ui leur permettra desépanouir personnellement, de dé"elopper leur sociabilité, de poursui"re leur %ormationtout au long de leur "ie, uelle ue soit la "oie choisie,de sinsérer dans la société o ils"i"ront, et de participer, comme cito#ens, à son é"olution$ 'ette culture commune doitde"enir une ré%érence centrale pour la 4ation, en ce u’elle dé%init les %inalités del’éducation dans le monde contemporain et u’elle a pour e&igence ue l’école tienne sa promesse pour tous les él!"es$ 'ette culture commune doit .tre éuilibrée dans ses contenus et ses démarches :5lle ou"re à la connaissance, %orme le jugement et lesprit critiue$
 
5lle %ournit une éducation générale %ondée sur des "aleurs ui permettent de "i"re ensociété$5lle %a"orise un "eloppement de la personne en interaction a"ec le monde uilentoure$5 lle dé"eloppe les capacis de compréhension et de création, les capacitésd’imagination et d’action$Le socle commun dé%init les connaissances et les compétences ui ou"rent à tous lesél!"es cet acc!s à une culture "i"ante$ /l doit les conduire à ma6triser les langages%ondamentau& ui permettront de conce"oir une représentation ordonnée et rationnelle dumonde$ 'ette culture scolaire accompagne et %a"orise le dé"eloppement ph#siue,cogniti% et sensible 7 elle permet d’agir, de conuérir et d’e&ercer ainsi progressi"ementsa liberté et son statut de cito#en responsable$ L’acuisition de cette culture estindispensable pour réduire les inégalités et permettre l’acc!s de tous au sa"oir$u cours de la scolarité obligatoire, les él!"es s’approprient des sa"oirs et acui!rent descompétences dans tous les grands champs de l’e&périence et de la connaissance$ 9anscette perspecti"e, les connaissances ne sauraient s’opposer au& compétences, conuescomme capacité à mobiliser des ressources *sa"oirs, mais également sa"oir;%aire ousa"oir;.tre+ de"ant une t<che ou une situation comple&e$ L’él!"e apprend à ré%léchir, àmobiliser des connaissances, à choisir des démarches et des procédures adaptées, pour  penser, résoudre un probl!me, réaliser une t<che ou un projet, dans une situationnou"elle, inattendue ou comple&e$ Les enseignants plani%ient et choisissent la %aon la plus pertinente de par"enir à cet objecti% en combinant des démarches ui mobilisent lesél!"es, et centrent leurs acti"ités et celles de la classe sur de ritables enjeu&intellectuels, riches de sens et de progr!s$ 'onnaissances et compétences sont donc lesdeu& %acettes complémentaires d’une authentiue démarche d’apprentissage$Les connaissances et compétences à acuérir dans le cadre du socle commun rel!"ent decindomaines de %ormation, dont l’ensemble dé%init les composantes de la culturecommune$
1- Les langages pour penser et communiquer 2- Les méthodes et outils pour apprendre3-La formation de la personne et du citoyen4-L’obseration et la compréhension du monde!-Les représentations du monde et l"actiité humaine
'es cin domaines ne se déclinent pas pament$ /ls ne correspondent pas à denou"elles disciplines u’il serait possible d’appréhender distinctement les unes des
 
autres, mais à de grands enjeu& de %ormation$ 'haue domaine de connaissances et decompétences reuiert la contribution de toutes les disciplines et démarches éducati"es,chaue discipline apporte sa contribution à tous les domaines$ /l # a bien s=r desrecou"rements et des correspondances d’un domaine à l’autre$ >ous les domaines par e&emple sollicitent les langages$ Les domaines ) et ?, étroitement complémentaires,mettent tous deu& en jeu l’acti"ité humaine et la "olonté des hommes de comprendre lemonde dans leuel ils "i"ent$our chacun des cindomaines concernés, le socle dé%init les objecti%s "isés, lesconnaissances et compétences correspondantes, et les principau& champs d’acti"ité danslesuels se construisent ces connaissances et compétences$ 'omme le 'onseil supérieur des programmes l’a indiué dans la 'harte des programmes,le socle commun constitue « le programme général correspondant au& c#cles de l’écoleélémentaire et du coll!ge ($ '’est donc "olontairement ue la présente rédaction du soclecommun s’en tient au& principes générau&$ Le socle commun dé%init les connaissances et compétences "isées au terme de la scolaritéobligatoire$ Leur acuisition se %ait bien s=r progressi"ement, tout au long des trois c#clesui organisent la scolarité de l’école élémentaire et du coll!ge$ /l re"iendra au& programmes détaillés de préciser la nature et le ni"eau des connaissances et compétences"isées par c#cle et par domaine de %ormation, ainsi ue la contribution des disciplinesd’enseignement à cette %ormation$
 La validation du socle commun pour tous les élèves est aussi stratégique que les contenus enseignés
our ue la mise en @u"re du socle soit satis%aisante, elle doit comprendre des procédures d’é"aluation adaptées$ La conception m.me du socle commun appelle uneattention rigoureuse portée au& apprentissages et un encouragement au& él!"es àapprendre$ Les objecti%s, principes et modalités ici présentés "isent à assurer cettecohérence de la démarche$
#es ob$ectifs cohérents aec l’éaluation du socle commun
1$9onner à l’é"aluation un statut clair et é"iter u’elle ne connaisse une e&pansion abusi"e au& dépens des enseignements eu&;m.mes$ "iter les calculs arti%iciels demo#ennes ou la multiplication e&cessi"e des items, ui %ont perdre le sens du  projet global de %ormation$2$Aettre en place une é"aluation positi"e permettant de "aloriser di%%érents ni"eau& de réussite en établissant un bilan plus riche u’une réponse binaire en termes de succ!s et d’échec$

Activity (9)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->