Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
2705

2705

Ratings: (0)|Views: 24,723 |Likes:
Published by PDF Journal

More info:

Published by: PDF Journal on Jul 14, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/18/2014

pdf

text

original

 
QUOTIDIEN NATIONAL SPORTIF N° 2705 PRIX 20 DA
LUNDI 14 JUILLET 2014
www.lebuteur.com
   L  e   B  u   t  e  u  r   d  u   1   4  -   0   7  -   2   0   1   4
De nos envoyés spéciaux en France, au Maroc, en Turquie et en Tunisie
Il s’est envolé hier avec le groupe en Turquie
Karaoui défie l’USMA 
JSK MCA
«Ce qui s’est passé avec Rialn’était qu’un malentendu»
 Aïn Benian fête
son héros !
 Aïn Benian fête
son héros !
 Aïn Benian fête
son héros !
 Aïn Benian fête
son héros !
 Aïn Benian fête
son héros !
 Aïn Benian fête
son héros !
Slimani
«Ce geste m’avraiment touché,merci à tous !»
GhoulamintéresseChelsea !
«Le 9 août, je remporterai mon 1
er
titre»
Les Marocains accusentles Belouizdadis demauvais comportement !
CRB
Mekkaoui s’explique
«Je ne dirairien sur lesraisons demon refus decontinuer avecl’Algérie»
Halilhodzicen Turquiepour signer
Löw
«Le match de l’Algérienous a beaucoup servis pour arriver en finale»
 Allemagne 1 – Argentine 0
Finale de la Coupe du monde
Le chef, c’est la
Mannschaft
!
 
02
Coupe du monde
Coup d’œil 
N° 2705
www.lebuteur.com
Lundi 14 Juillet 2014
 Allemagne 1
 Argentine 0
Le chef, c’est la
Mannschaft
F
inaliste en2002, demi-󿬁-naliste en 2006et 2010, laMannscha adécroché saquatrième étoile di-manche soir à Rio.Dans le mythique Ma-racana, l’Albiceleste de- vait se défendre sansAngel Di Maria au coupd’envoi, tandis que SamiKhedira était l’absent dedernière minute pour laNational Mannscha.Dans une 󿬁nale long-temps indécise, l'Alle-magne a décroché saquatrième étoile enprolongation (1-0)grâce à un but d'unMario Götze sorti dubanc. Les coéquipiersde Lionel Messi étaientincapables d’inverser latendance, et ils s’incli-naient 󿬁nalement logi-quement face à une for-mation allemande clai-rement au-dessus du lotsur l’ensemble du tour-noi, et récompensée surcette 󿬁nale dans la pro-longation. Une consé-cration pour uneéquipe qui tournait au-tour d'un depuis unmoment. L'Argentine,elle, repart avec des re-grets et des larmes duMaracana.
!
La Mannschaft, nouveau dauphin de la Seleção
󰁬
5 titres : Brésil (1958, 1962, 1970, 1994 et 2002)
󰁬
4 titres: Italie (1934, 1938, 1982 et 2006) et Allemagne (1954, 1974, 1990et 2014)
󰁬
2 titres : Uruguay (1930 et 1950) et Argentine (1978 et 1986)
󰁬
1 titre : Angleterre (1966), France (1998) et Espagne (2010)
Des chiffres à retenir du Mondial
1 :
L’Allemagne est la première équipe européenne à gagner la Coupe dumonde sur le continent américain. Les dix autres victoires des nations eu-ropéennes avaient été obtenues en Europe et en Afrique.
3 :
C’est la troisième victoire européenne consécutive, pour la première foisde l’histoire après 2006 (Italie) et 2010 (Espagne).
3 :
Pour la troisième fois consécutive, la 󿬁nale n’a pas donné son vainqueuraprès 90 minutes. La décision s’était faite aux tirs au but en 2006 et à qua-tre minutes de la 󿬁n de la prolongation en 2010.
4 :
LAllemagne a remporté sa quatrième Coupe du monde après 1954, 1974et 1990. Elle rejoint l’Italie (1934, 1938, 1982, 2006). Seul le Brésil en a rem-porté davantage (1958, 1962, 1970, 1994, 2002).
6 :
James Rodriguez (Colombie) est le meilleur buteur de l’édition 2014 dela Coupe du monde avec 6 buts.
10 :
C'était la dixième 󿬁nale entre une nation européenne et une nation la-tino-américaine. L'Amérique mène 7-3.
11 :
Sur les vingt Coupes du monde mises en jeu depuis 1930, l’Europemène 11 à 9 contre les nations du continent américain.
In Eurosport.fr
 
Messi,
meilleur joueur duMondial !
Battu en finale dela Coupe du mondeavec l’Argentine di-manche au Mara-cana, Lionel Messi aété élu meilleur joueur du tournoi.Une décision qui de-vrait faire coulerbeaucoup d'encre,puisque l'attaquantargentin a été rela-tivement transpa-rent depuis leshuitièmes de finaleet peu inspirécontre l'Allemagne(1-0 ap). Pour rap-pel, l’attaquant ar-gentin a néanmoinsinscrit quatre butsdans la compétition.
Pogba, meilleur espoir du Mondial
En concurrence avec Raphaël Varane (France) et Mem-phis Depay (Pays-Bas), le milieu de terrain de la France,Paul Pogba, a reçu le titre de meilleur jeune de la Coupedu monde 2014 ! Le milieu de terrain tricolore succèdeainsi à Thomas Müller, qui avait reçu cette distinction en Afrique du Sud en 2010. Nul doute que le joueur de la Ju-ventus Turin aimerait un destin similaire à celui qui est dés-ormais champion du monde 2014.
Sabella : «Les joueursont été des guerriers…Ils ont laissé leur peausur le terrain»
Présent en conférence depresse, le sélectionneur ar-gentin, Sabella, a tenu à féli-citer ses troupes malgré ladéfaite au bout du comptedans des propos relayés parEurosport : «Les joueurs sonttristes, nous le sommes tousparce que nous avions ungrand rêve ce soir. Chacunpeut se regarder dans le mi-roir en sachant qu'il a toutdonné pour le groupe et lemaillot argentin. Le but,c'était de franchir le Rubicon.L'Argentine visait le titre. Jesuis frustré de ne pas avoir étéau bout. Je parle avec moncoeur. Ce groupe a toutdonné. Je suis heureux d'avoirété avec lui. Les joueurs ontété des guerriers. Je les ai féli-cités. Il n'y a rien d'autre àfaire. Ils ont laissé leur peausur le terrain. Messi mérite cetitre de meilleur joueur. Il afait une Coupe du monde ex-traordinaire, il a été un fac-teur déterminant del'équipe.»
Neuer, meilleur gardien
En concurrence avec Keylor Navas (Costa Rica) et Sergio Romero (Argentine), le gardien del'Allemagne, championne du monde, Manuel Neuer, a été nommé «Gant d'Or» du Mondial-2014.S'il n'a pas eu à trop s'employer durant la finale, le portier bavarois a joué ungrand rôle dans le parcours de son équipe.
«On y est arrivé et c'est incroyable»
Désigné meilleur portier du Mondial brésilien, le gardien alle-mand Manuel Neuer a tenu à mettre en avant l'état d'esprit ir-réprochable de son équipe, dans des propos repris par Maxifoot: «On est champions du monde car tout le monde va dans lemême sens. Il y a une grande cohésion dans cette équipe, destitulaires aux remplaçants avec le même but pour tous : deve-nir champion du monde ! On y est arrivés et c'est incroyable.»
Gotze, homme du match
Entré juste avant la fin dutemps réglementaire à la placed’un Miroslav Klose qui avait toutdonné, Mario Götze en sera lehéros en enchaînant sur un cen-tre de Schürrle amorti de la poi-trine et volée du gauche (1:0,113'). Un but de rêve, qui va cer-tainement lui valoir un statut dehéros national outre-Rhin, et quia pour le moment débouché sur letrophée de meilleur joueur decette finale de Coupe du monde.
Le record de buts égalé
Le record de buts inscrits dans une Coupe du monde,171 lors du Mondial-98 en France, a été égalé durantcette 󿬁nale 2014 entre l'Allemagne et l'Argentine, di-manche, au stade Maracana de Rio de Janeiro, grâce aubut victorieux de Mario Götze face à l'Argentine (1-0 ap),synonyme de sacre pour la Mannscha.
Blatter etRousseff huéspar le public
Si le public du Mara-cana a soutenu à fond lesvingt-deux acteurs sur leterrain, il n’a jamais hé-sité aussi à siffler co-pieusement Sepp Blatter,président de la FIFA, etDilma Rousseff, la prési-dente du Brésil, dès leurapparition sur l'écrangéant.
 
03
PUBLICITÉ
 2705
www.lebuteur.com
Lundi 14 juillet 2014
   L  e   B  u   t  e  u  r   d  u   1   4  -   0   7  -   2   0   1   4

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->