Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Les Maquereaux de la KFOR (Libre Journal, 2000)

Les Maquereaux de la KFOR (Libre Journal, 2000)

Ratings: (0)|Views: 276|Likes:
Published by Nicolas Mx
Les Maquereaux de la KFOR - Libre Journal no 211 du 9 juin 2000 – p.12
Les Maquereaux de la KFOR - Libre Journal no 211 du 9 juin 2000 – p.12

More info:

Published by: Nicolas Mx on Dec 03, 2009
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

05/24/2012

pdf

 
LesMaquereauxdelaKFOR
Libre Journal 
n
o
211 du 9 juin 2000 – p. 12
 Àmesurequeletempspasse,onenapprenddenouvellessurlaalitéde la situation au Kossovo. Après les mensonges sur les résultats de laguerre, voici les aveux sur le comportement des soldats de la KFOR.Rien qui suscite l’admiration. Les principaux progrès que la « com-munauté internationale» semble avoir apportés en même temps que lapègrealbanaisedanscetteprovinceserbetraditionnellementruralesontletraficdedrogueetl’esclavagesexueldontlesplusgrosconsommateurssont, à en croire le magazine américain
Truth In Media 
, les corpsexpéditionnaires américains et britanniques.Le 19 mai dernier, Radio Free Europe a reconnu que «le trafic d’êtreshumains(laprostitutionforcée)devientunsérieuxproblèmeauKossovodu fait de la porosité des frontières, de la présence d’une forte demandeconstituée essentiellement de troupes internationales accompagnées decollaborateurscivils,etdel’absencedetoutsystèmepolicieretjudiciaireefficace. » Autant de conditions idéales pour le développement de laforce de travailla plus omniprésente au Kossovo : celle des femmesoriginaires d’Europe centrale réduites en esclavage dans des bordelsclandestins. Au cours des six mois écoulés, les rares forces de l’ordre ont arrachéà leurs geôliers des femmes venant de Russie, de Belarus, de Moldavie,d’Ukraine, de Bulgarie, de Hongrie, de Roumanie et d’Albanie.Récemment, une jeune étudiante anglaise d’origine lituanienne,disparue lors d’un voyage en Italie, a été lie
in extremi
d’unbordel tenu par la mafia albanaise d’où ses ravisseurs se préparaient àl’embarquer pour l’ex-Yougoslavie.Rolf Welberts, directeur de l’OSCE (Organisation pour la sécurité et lacoopération en Europe), a reconnu que certaines de ces malheureuses

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->