Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1439_20140813

1439_20140813

Ratings: (0)|Views: 1,095 |Likes:
Published by elmoudjahid_dz

More info:

Published by: elmoudjahid_dz on Aug 12, 2014
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/19/2014

pdf

text

original

 
 Quotidien national d’information — 20, rue de la Liberté - Alger —
Tél. :
(021) 73.70.81 —
Fax :
(021) 73.90.43 — 55
e
Année —
Algérie :
10,00 DA -
 France :
1 €
VIRUS EBOLA
Le ministère de la Santétable sur la vigilance
P. 5P. 9
DEUXIÈME JOUR DE TRÊVE À GHAZA
Cheb Mamiannonce la couleur
C’est une fois encore sous le signe de la solidarité de l’Algérieavec les peuples arabes agressés par l’ennemi israélien sur leur terre, dans leur chair et leur dignité, comme c’est le casactuellement en Palestine, à Ghaza l’héroïque, où succombent des milliers d’innocents dont le seul tort est de revendiquer ledroit à la vie et à la souveraineté, que s’ouvrira demain ladixième édition du festival arabe de Djemila.
LA DIXIÈME ÉDITION DU FESTIVAL ARABE DE DJEMILA S’OUVRE DEMAIN
Bouraâda s’offre l’oret un nouveau recordau décathlon
CHAMPIONNAT D’AFRIQUE D’ATHLÉTISME
L’incertitudeplane toujours
 
Le PT poursuit sa mobilisation en faveur du peuple palestinien
PRÉPARATION DE LA RENTRÉESCOLAIRE 2014-2015
Rencontre prochaineentre la ministre del’Éducation et lessyndicats du secteur
AGROALIMENTAIRE
Les chefs d’entrepriseprévoient de bonnesperspectives
RÉNOVATION URBAINE
Une urgence pour sauver le vieux bâti algérois
ASSURANCE CONTRE LES CATASTROPHES NATURELLES
Obligatoire après le séisme de Boumerdès en 2003
P. 8
FIÈVRE APHTEUSE
« La contributionde tous estnécessaire pouréradiquer lamaladie »
PP. 6-7
APRÈS LE SÉISME DU 1
er
AOÛT
1.100 familles
relogées
 
Près de 1.100 familles, occupant des immeubles menaçant ruine dans des communes du centre-ville d'Alger, ont été relogées dans le cadre de la prise en charge des conséquences du séisme qui a frappé le vendredi 1
er 
août au large de Bologhine.
P. 30P. 8P. 11P. 17P. 4
FORÊTS, MAQUIS, BROUSSAILLEET VÉGÉTATION AGRICOLE
Plus de 10.000 hectaresparcourus par le feu
󰁬
Médaille de bronze pour l’AlgérienTaoufik Makhloufi
17 Choual 1436 - Mercredi 13 Août 2014 - N°15205 - Nouvelle série - www.elmoudjahid.com - ISSN 1111-0287
LA REVOLUTION PAR LE PEUPLE ET POUR LE PEUPLE
 
2
EL MOUDJAHID
Mééo
CHAUD ET ENSOLEILLÉ
MARDI 19 AOUT A 19H AU PALAISDE LA CULTURE DE SKIKDA
Concert en commémoration desévènements du 20 Août 1955
Sous le patronage de la ministre de la Culture et duministre des Moudjahidine et sous le parrainage duwali de Skikda, en commémoration des évènementsdu 20 Août 1955, l’Orchestre symphonique nationaldonne un concert le 19 août à 19 heures au palais dela culture de Skikda.
LE 1
er
SEPTEMBRE A 14H A LA BIBLIOTHÈQUE NATIONALED’EL-HAMMA
Rencontre surle patrimoine
La ministre de la Cul-ture, M
me
Nadia Labidi,continue son cycle derencontres avec les ac-teurs du monde des artset de la culture. Le débat avec les re-présentants du patri-moine musical aura lieule 1
er
septembre à 14 h.Au Nord, le temps sera généralement enso-leillé et relativement chaud notamment versles régions de l'intérieur avec localement ten-dance orageuse en soirée.Les températures maximales varieront de28°c/32°c vers les régions du littoral et de34°c/38°c vers les régions de l'intérieur.Les vents seront en général faibles.Sur les régions sud, le temps sera généra-lement chaud et ensoleillé avec localementformations orageuses vers les massifs du Hog-gar/Tassili en cours d'après-midi/soirée.Les températures maximales varieront engénéral de 36°c/40°c vers le nord Sahara et de40°c/44°c vers le Sahara central.Les vents seront en général faibles.
Températures (maximales-minimales)prévues aujourd’hui :Alger (33- 22°), Annaba (31°- 23°), Bé-char (42° - 28°), Biskra (44° - 31°), Constan-tine (37° - 19°), Djelfa (36°- 18°), Ghardaïa(44° - 29°), Oran (33° - 21°), Sétif (36° -17°), Tamanrasset (36°- 24°), Tlemcen (33°- 19°).
JUSQU’AU 31 AOUT A PARTIRDE 22H AU THEATRE DEPLEIN AIR DE SIDI-FREDJ
Soirées du Casif
L’Office national de la culture et de l’in-formation, en collaboration avec l’ENTV,l’ENRS et la Société de gestion touristiquedes hôtels de Sidi-Fredj, organise des soiréesavec la participation des plus grandes stars dela chanson internationale, arabe et algérienne.
CE MATIN A 9H30
RND : conférence sur l’agression israélienne
Le RND organise ce matin à 9h30 au siège du parti à Ben-Aknoun uneconférence sur l'agression israélienne contre Ghaza : responsabilité  juridique et politique.
CE MATIN A 9H A OUED EL-ALLEUG
« Réalité économique des handicaps »
L’association Etta-hadi de la wilayade Blida et leforum algérien despersonnes handica-pées organisent, cematin à 9 heures, àla salle des fêtesd’Oued El-Alleug(Blida), un col-loque national surle thème : « Réa-lité économiquedes handicaps à lalumière des défisactuels ».
 
JUSQU’AU 18 AOUT A EL-AOUANA (JIJEL)
Camp pédagogique pour les meilleursélèves d’amazigh
Cette rencontre nationale, première du genre, est organiséepar le Haut-Commissariat àl’amazighité au CEM Djennas-Mohamed d’El-Aouana (Jijel)  jusqu’au 18 août, et placée sous le patronage du ministre de la Jeunesse.
JUSQU’AU 15 AOUT A BEJAIA ET MOSTAGANEM
Caravane d’information sur le secteur du travail
La caravane d’informa-tion sur les activités du sec-teur du Travail, de l’Emploiet de la Sécurité sociale setrouvera jusqu’au 15 août,au niveau des wilayas deBejaia et Mostaganem.Bejaia :• Aujourd’hui : Placettedu stade de l’Union ma-ghrébine de 10 à 22 h.Mostaganem :• Aujourd’hui : Plagedes Sablettes, de 10 à 21 h.• Demain : Oureahplage, de 10 à 21 h.• 15 août : Hadjadjplage, de 10 à 21 h.
JUSQU’AU 14 AOUT AU THEATRE DE VERDURE
7
e
festival culturel international de la Musique diwane
La 7
e
édition du festivalculturel international de laMusique diwane aura lieu jusqu’au 14 août au théâtrede Verdure Saïd-Mekbel,Bois des Arcades, Office Riad El-Feth.
Mercredi 13 Août 2014
DEMAIN A 10H A L INSTITUTSUPERIEUR NATIONALDE MUSIQUE
Conférence de presse sur le 2
e
festival national de la poésie melhoun
Dans le cadre de la deuxième édi-tion du festival national de la Poésiemelhoun dédiée à Sidi Lakhdar Ben-khelouf qui aura lieu du 20 au 26août à Mostaganem, une conférencede presse sera organisée le jeudi 14août à 10 heures à l’Institut supé-rieur national de musique.
CE MATIN A 10H30
UGCAA : « Le commerce des occasions »
L’Union générale des commerçants et artisansalgériens organise ce matin à 10h30 au siège del’UGCAA sis 18, rue Mohamed-Bouldoum, uneconférence sur le thème : « Le commerce des occa-sions ».
 
3
Mercredi 13 Août 2014
EL MOUDJAHID
 N
ation
D
es dossiers importants entermes de partenariat ontété discutés et des proposi-tions ont été émises. L’adhésion del’Algérie à l’OMC et le soutien àson accession ont été des sujets quiont connu des avancées, alors queles possibilités d’investissements etde partenariat avec des groupes in-dustriels dans les domaines de l’énergie, de l’électricité ou de lasanté ont été au centre des entre-tiens. D’autres propositions ont étéavancées par l’Algérie dans lecadre de l’investissement et ducommerce, devant permettre àl’Afrique de parvenir à la résorp-tion de son déficit en infrastruc-tures, la diversification de sonéconomie ou l’accélération de sonintégration. L’Algérie a d’autrepart plaidé en faveur de la recon-duction de la loi sur la croissanceet les opportunités économiques enAfrique et du renforcement desmesures incitatives en matière degarantie des prêts et d’appui au fi-nancement d’entreprises améri-caines investissant à l’extérieur.C’est dans cet esprit que l’Algé-rie a insisté sur le projet structurelrégional du gazoduc transsahariendevant couvrir les besoins énergé-tiques d’une partie du Sahel, unthème qui a retenu l’attention desparticipants, tout comme celui enrapport avec un éventuel partena-riat pour le développement desénergies nouvelles et pour la re-cherche et l’exploration de nou-veaux gisements d’hydrocarbures. Le secteur de l’agriculture et lerenforcement du soutien américaindans les domaines de la formation,de l’expertise, du transfert de tech-nologie et d’accès aux semences etaux intrants, ont été des axes privi-légiés lors des entretiens du Pre-mier ministre avec la partieaméricaine. Troisième continent par sa su-perficie, l’Afrique, qui est certaine-ment le continent le plus ravagé parles conflits, présente une dette quigrève une part essentielle du bud-get de l’économie de la majeurepartie des pays africains. Une par-tie essentielle de cette dette exté-rieure est constituée de la dette ditemultilatérale, c’est-à-dire enversles institutions financières interna-tionales. Les Etats de l’Afrique veulentcroire aux promesses en essayantde se relever, s’appuyant sur dessolutions que les Africains eux-mêmes tentent de trouver auxconflits sociaux et aux crises auxenjeux politiques qui secouent lecontinent, débouchant sur la pau-vreté et davantage de fragilité.Parmi les 54 Etats de cette Afriquequi soulèvent de multiples rêvestant les possibilités de renouveau etde renaissance sont multiples, cer-tains sont à l’avant-garde en étantles leaderships du continent face àtous les prédateurs, en quête depuissance économique et de domi-nation politique. Après tant desommets sur l’Afrique tenus pourapaiser les tensions, en dépit detant d’objectifs nobles pour trouverdes mécanismes de traitement auxconflits, le continent n’arrive tou- jours pas à voir le bout du tunnel età s’arrimer à la modernité au sensacadémique, avec des institutionsfortes, des structures et un fonc-tionnement logique propres auxautres Etats de par le monde afin desortir de la malédiction des drameset des épidémies.
Avec une croissanceéconomique de 5%l’Afrique dispose des atoutsd’un renouveau
Le dernier sommet Afrique-USA, intervenant après le sommettenu à Paris, précédé par le sommeten Chine, peuvent orienter le débatet prévoir les futures initiativesavec l’espoir qu’un jour un nou-veau sommet rassemblant lesAfricains autour de leur destin avecplus de volonté et de déterminationet d’attachement à leur spécificitédans le cadre des orientations del’Union africaine. L’Afrique, quicompte plus d’un milliard d’indi-vidus veut croire à son renouveauet à l’indépendance de ses pays.Mais ce rêve peut-il être possibledans un monde déterminé en pre-mière instance par la puissanceéconomique. L’Afrique que suggère le som-met Afrique-USA dispose d’uneclef pour débloquer sa croissancecomme le soutiendra le présidentaméricain, qui se trouve entre lesmains de ses enfants, et ce, mêmesi les Etats-Unis d’Amérique sedisent disposés à apporter leur con-cours avec plus d’engagement,plus d’investissements. En clair, cette philosophie desEtats-Unis est énoncée par BarackObama, soulignant que les entre-prises américaines profiteront au-tant que les Africains de cesinvestissements. C’est là l’objectif,mais les Africains ordinaires endoutent.L’observateur ordinaire retien-dra de l’engagement du présidentaméricain, la fragilité des pro-messes et le contexte de leur an-nonce, même si de grands projetssont en cours dans des domainesvitaux pour l’autre interface. Ils’agit des hydrocarbures et despays qui les possèdent. Le resten’est que commerce et échanges deservices. Les chefs d’Etat et de gouverne-ment africains présents au sommetsont conscients de ces enjeux aux-quels ils font face, des défis qui nefavorisent nullement le climat desinvestissements en examinant l’an-nonce des 33 milliards de dollarsd’engagements américains enAfrique et ce que cela représenteen termes de croissance écono-mique, d’amélioration du niveaude vie, de création d’emploi tantdans le secteur privé que public.Ces 33 milliards de dollars depromesses d’investissement pourle continent, dans le cadre d’unpartenariat d’égal à égalet sur lelong terme sur des dossiers précis,ne sont pas sans intérêt et sanscontrepartie si l’Afrique veut seconstruire et avoir la liberté de sadécision. Les opérateurs américains quivont éventuellement investir 14milliards de dollars en Afrique, no-tamment dans la construction, lesénergies propres, la banque et lestechnologies de l’information,c’est làune nouvelle percéeéconomique car la première puis-sance mondiale a mis du temps às’apercevoir du potentiel de cecontinent.
Houria Akram
ALGÉRIE – USA
Energie, électricité, formation : partenariat stratégique
 Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, qui a représenté le Président de la République, Abdelaziz Bouteflika au sommet  Afrique-USA, a eu d’intenses activités, a rencontré plusieurs hauts responsables américains et eu des entretiens avec des dirigeants de groupes industriels américains.
FLN
L’université "partisane" se tiendra durant les prochaines vacances de printemps
Le parti du Front de libération nationale(FLN) tiendra son université "partisane" du-rant les prochaines vacances de printemps,a révélé hier le chargé de la communicationau sein du parti, Saïd Bouhadja. Dans unedéclaration à l'APS, M. Bouhadja a indiquéqu'il a été décidé de remplacer l'appellation"université d'été" du parti FLN par "univer-sité partisane". "Nous ne sommes pas obligés de tenir cetévénement en été. Pour cette année il setiendra durant les vacances de printemps",a-t-il précisé. Actuellement, a-t-il ajouté, leparti se penche sur certains aspects orga-niques dont notamment "le renforcement decertaines mouhafadhate" en les dotant denouveaux cadres ou en remplaçant certainsd'entre eux. Cette démarche s'inscrit dans le cadred'un programme arrêté depuis plusieursmois et entré en vigueur récemment. A partir de septembre prochain, "le partientamera des actions concrètes", la com-mission nationale de préparation du 10econgrès du parti prévu en 2015, qui comptetous les membres du comité central, se réu-nira pour présenter des projets de résolutionrelatifs au congrès, a ajouté M. Bouhadja. Le congrès sera une occasion pour traitercertaines questions qui ont surgi après ledernier congrès du parti et de "mettre unterme aux différends qui auraient pu influersur le parcours du parti", a-t-il encore souli-gné. "Nous le voulons un congrès responsableet rassembleur en vue de préserver le leader-ship du parti sur la scène politique", a tenuà souligner M. Bouhadja. S'agissant de la révision constitution-nelle, Il a indiqué que le FLN attendait lapublication de l'avant-projet de révisionconstitutionnelle pour définir la manière desa participation, soit par la mobilisation po-pulaire en cas où il sera décidé de le sou-mettre à referendum, ou par la contributionau niveau du Parlement s'il sera décidé de lesoumettre à cette instance législative.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->