Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana

REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana

Ratings: (0)|Views: 405|Likes:
dossiers madagascar
dossiers madagascar

More info:

Published by: mampitomboellyan4355 on Jan 13, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/08/2011

pdf

text

original

 
REPOBLIKAN'I MADAGASIKARA
Tanindrazana - Fahafahana - Fandrosoana  __________________________________
MINISTERE DE L'ECONOMIE, DES FINANCES ETDU BUDGET
Ordre des Experts Comptables et Financiers de Madagascar (OECFM)Conseil Supérieur de la Comptabilité (CSC)Institut National de la Statistique (INSTAT)
PLAN COMPTABLEDES OPÉRATIONS PUBLIQUES(PCOP2006)
COHERENT AVEC LES NORMES COMPTABLESINTERNATIONALES IAS/IFRS
Décret n° 2005 - 210 du 26 avril 2005
 
NOTE DE PRÉSENTATION
Le secteur public est appelé à connaître à très court terme une évolutionimportante dans le domaine comptable et budgétaire. Cette évolutions'inscrit dans la logique d'une volonté de réforme générale en matière decomptabilité et de finances initiée par la mise en application à partir du 1er janvier 2005 de deux textes fondamentaux, à savoir : le nouveau PlanComptable Général (le PCG 2005) et la Loi Organique N°2004-007 du 26 juillet 2004 sur les lois de finances.Le Plan Comptable des Opérations Publiques (PCOP2000), actuellementen vigueur, constitue déjà une réforme radicale par rapport aux systèmesantérieurs caractérisés par une comptabilité budgétaire d'encaissementset de décaissements. En effet, cette première réforme est conçueprincipalement dans une optique d'une comptabilité de patrimoinereposant sur le principe des droits et obligations constatés.Aujourd'hui, le PCOP2000 voit son principal texte d'inspiration, enl'occurrence le PCG 1987, faire l'objet d'une révision dans le sens d'unecohérence avec les normes internationales.Les principales innovations introduites par le PCG 2005 contribuent eneffet à :
l'enrichissement du cadre conceptuel par l'intégration des élémentsfournis par le "Cadre pour la préparation et la présentation des étatsfinanciers" proposé par l'IASB ;
le raffermissement apporté dans l'intégration des différentes normesIAS ;
l'amélioration de la méthode de comptabilisation et d'évaluation avecune terminologie sensiblement plus développée.Par ailleurs, le principe général retenu dans la nouvelle Loi Organique estde fonder la comptabilité de l'Etat sur les mêmes principes que lacomptabilité d'entreprise, c'est-à-dire sur ceux du PCG 2005 avec lesadaptations nécessaires pour tenir compte des spécificités de l'action del'Etat.En effet, dans un contexte d'exigence croissante en matière de sincérité etd'exhaustivité des informations fournies, la nouvelle Loi Organique, à ladifférence de la précédente qui n'aborde qu'incidemment la comptabilité del'Etat, traite expressément de cette matière dans un titre spécifique intitulé"Comptes de l'Etat".Ce titre regroupe l'ensemble des dispositions relatives à la comptabilité de
Plan Comptable des Opérations Publiques 
ii
 
l'Etat. Il énumère les différents domaines de la comptabilité de l'État, dontnotamment la comptabilité générale, et définit les principes qui leur sontapplicables. La place éminente ainsi donnée au système comptable dansun texte relatif aux lois de finances, de niveau organique, reflète le soucidu législateur d'assurer la mise en place d'un dispositif qui a pour objetd'assurer la sincérité et la clarté des comptes de l'État.L'idée principale retenue pour l’élaboration d'un plan comptable applicableaux opérations publiques, mieux adapté aux nouvelles attentes de lagestion des finances publiques, est d'adapter les normes de la comptabilitéd'entreprise lorsqu'il n'y a pas de spécificités publiques.Les considérations qui précèdent expliquent la nécessité de réviser le plancomptable actuel afin de garantir la bonne exécution des lois de financeset d'assurer un suivi adéquat de l'évolution de la trésorerie de l'État qui doitrépondre à de nouveaux besoins et s'inscrire dans le vaste mouvement deréforme des finances publiques.Le PCOP2006, bien que constituant une mise à jour du PCOP2000, estun plan comptable sectoriel qui s'inspire globalement du PCG 2005applicable à la comptabilité d'entreprise, lui même cohérent avec lesnormes internationales IAS/IFRS. Aussi, dans sa forme, le PCOP2006 eststructuré de la même façon que le PCG 2005.Les normes comptables de l'Etat malgache n'étant pas disponibles aumoment de son élaboration, le PCOP2006 s'est référé, concernant lesspécificités de l'Etat aux normes comptables internationales pour lesecteur public ou IPSAS (International Public Sector AccountingStandards), émises par le Comité "Secteur Public" de l'IFAC (InternationalFederation of Accountants), aux travaux de préparation en cours sur lesnormes non encore adoptées (produits régaliens, …) ainsi qu'aux normescomptables étrangères, notamment celles de la France, sur les Comptesde l'Etat.Les points suivants méritent d'être précisés quant à leur positionnementpar rapport aux référentiels connus :1. Pour la présentation des états financiers, le PCOP2006 s'est inspirédes référentiels comptables suivants :
concernant le tableau de la situation nette et le tableau des flux detrésorerie, le PCOP2006 tient compte des modèles du PCG 2005,des normes comptables internationales de l'IASB (IAS 1 et IAS 7) etdu Comité Secteur Public de l'IFAC (IPSAS 1 et IPSAS 2) ;
iii
Plan Comptable des Opérations Publiques 

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
barassa liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->