Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more ➡
Download
Standard view
Full view
of .
Add note
Save to My Library
Sync to mobile
Look up keyword
Like this
70Activity
×
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
l’électronique

l’électronique

Ratings:

5.0

(1)
|Views: 13,041|Likes:
Published by macouri
Vous voulez devenir un expert en électronique voilà le livre le plus cool le plus beau qui pouvait se permettre, même si ne devaient pas avoir d'expérience de va devenir un expert.
Vous voulez devenir un expert en électronique voilà le livre le plus cool le plus beau qui pouvait se permettre, même si ne devaient pas avoir d'expérience de va devenir un expert.

More info:

Published by: macouri on Jan 18, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See More
See less

05/27/2013

pdf

text

original

 
LE COURS
ELECTRONIQUE magazine - 1
En guise d’introduction
Si vous considérez qu’il n’est pos-sible d’apprendre l’électronique qu’enfréquentant un Lycée Technique, vousdécouvrirez en suivant ce cours qu’ilest aussi possible de l’apprendrechez soi, à n’importe quel âge, carc’est très loin d’être aussi difficileque beaucoup le prétendent encore.Tout d’abord, nous parlerons desconcepts de base de l’électricité,puis nous apprendrons à reconnaîtretous les composants électroniques,à déchiffrer les symboles utilisésdans les schémas électriques, etavec des exercices pratiques simpleset amusants, nous vous ferons en-trer dans le monde fascinant del’électronique.Nous sommes certains que ce courssera très apprécié des jeunes auto-didactes, des étudiants ainsi que desenseignants, qui découvriront quel’électronique peut aussi s’expliquerde façon compréhensible, avec unlangage plus simple que celui utilidans les livres scolaires.En suivant nos indications, vous au-rez la grande satisfaction de consta-ter que, même en partant de zéro,vous réussirez à monter des amplifi-cateurs hi-fi, des alimentations sta-bilisés, des horloges digitales, desinstruments de mesure mais aussides émetteurs qui fonctionneront par-faitement, comme s’ils avaient étémontés par des techniciens profes-sionnels.Aux jeunes et aux moins jeunes quidémarrent à zéro, nous souhaitonsque l’électronique devienne, dans unfutur proche, leur principale activité,notre objectif étant de faire de vousde vrais experts sans trop vous en-nuyer, mais au contraire, en vous di-vertissant.
Giuseppe MONTUSCHI 
Dispenser, dans une revue, un cours d’électronique est toujours une gageure.D’abord, si l’on ne veut faire aucune impasse, il faut du temps. Du temps, celasignifie aussi de nombreux mois de publication.Ensuite, il faut que le cours soit simple mais précis, efficace mais sanscomplexité.Le cours que nous vous proposons à partir de ce numéro1 d’ELECTRONIQUEet Loisirs magazine est certainement le meilleur qu’il nous ait été donné devoir depuis que nous nous sommes découvert une passion pour lélectronique,c’est-à-dire depuis 38 ans! Son auteur, Giuseppe MONTUSCHI est un autodi-dacte. A plus de 70 ans, chaque mois, sur son ordinateur, il écrit lui-même laplupart des articles qui sont publiés dans la revue NUOVA ELETTRONICA qu’ilédite depuis plus de 30 ans. Nous tenons à le remercier de nous avoir confiéce cours et donné l’autorisation de le publier pour vous. Nous sommes convain-cus qu’un jour prochain, grâce à lui, vous réaliserez votre rêve, faire de l’élec-tronique votre passion.J.P.
Le courant électrique
Chaque jour, nous profitons des bien-faits du courant électrique. Le secteur220 volts fournit le courant nécessai-re pour allumer les lampes de la mai-son, faire fonctionner le réfrigérateur,la télévision ou l’ordinateur. Les pilesnous fournissent le courant nécessai-re pour écouter notre baladeur ou pourtéléphoner avec notre portable.Le courant électrique ne s’obtient qu’enmettant en mouvement les électrons.Pour comprendre ce phénomène il fautnécessairement parler de l’atome.L’atome, pour celui qui l’ignorerait en-core, est constitué d’un noyau consti-tué de protons (de charge positive) etde neutrons (de charge neutre). Autourde ce noyau tournent, à la vitesse dela lumière (c’est-à-dire à 300000 kmpar seconde) des électrons (de chargenégative). La figure1 est explicite.On pourrait comparer l’atome à un sys-tème planétaire miniaturisé avec aucentre le soleil (noyau de protons) etautour de nombreuses planètes (élec-trons) qui seraient en orbite.
Apprendre
l’électronique
en partant de zéro
Fig.1: L’atome est constitué d’unnoyau central de charge positive etd’électrons de charge négative quisont en orbite autour de lui.
Les électrons négatifs sont maintenusen orbite par les protons positifs com-me le montre la figure2.Chaque atome, selon l’élément auquelil appartient, possède un nombre biendéfini de protons et d’électrons.Par exemple, l’atome d’hydrogène pos-sède un seul proton et un seul électron
84
   L   E  Ç  O   N    N  °
  1
 
4,5 V
ELECTRONIQUEmagazine - n°1
LE COURS
Fig.2: Les électrons sontmaintenus en orbite par le noyau.Les électrons les plus éloignéspeuvent facilement se soustraire àleur noyau.Fig.3: L’atomed’hydrogène a 1proton et 1 électron.Fig.4: L’atome de borea 5 protons et 5électrons.Fig.5: L’atome desodium a 11 protons et11 électrons.Fig.7: Si on retire à unatome des électrons, ildevient une chargeélectrique positive.Fig.6: Lorsque lenombre d’électronsest égal au nombrede protons, la chargeest neutre.Fig.8: Si on ajoute à unatome des électrons, ildevient une chargeélectrique négative.
(figure3). L’atome de bore possède 5protons et 5 électrons (figure4), l’ato-me de cuivre possède 29 protons et29 électrons, tandis que l’atome d’ar-gent possède 47 protons et 47 élec-trons.Plus le nombre d’électrons présentsdans un atome est grand, plus lenombre d’orbites qui tournent autourde son noyau est important.Les électrons qui tournent très près dunoyau sont appelés électrons liés carils sont difficiles à arracher de leur or-bite.Les électrons qui tournent dans les or-bites les plus éloignées sont appelés
Fig.9: Deux atomes de chargepositive ou de charge négative serepoussent tandis que deux atomesde charge opposée s’attirent.Fig.10: Les électrons sont attiréspar les protons donc le flux ducourant électrique va du négatif versle positif.
électrons libres car on réussit sans dif-ficulté à les soustraire à leurs orbitespour les insérer dans un autre atome.Ce déplacement d’électrons d’un ato-me à un autre peut s’obtenir avec unmouvement mécanique (dynamo - al-ternateur) ou avec une réaction chi-mique (piles - accumulateurs).Si on retire des électrons à un atome,celui-ci prend une polarité positive, carle nombre de protons devient plus im-portant que le nombre d’électrons (voirfigure7).Si on introduit des électrons libres dansun atome, celui-ci prend une polariténégative car le nombre d’électrons de-vient plus important que le nombre deprotons (voir figure8).Deux bornes dépassent toujours d’unepile, l’une marquée d’un signe positif(excès de protons) et l’autre marquéed’un signe négatif (excès d’électrons).Si on relie ces deux bornes avec un filconducteur (par exemple le cuivre), lesélectrons seront attirés par les protonset ce mouvement d’électrons génére-ra un courant électrique (voir figure10)qui ne cessera que lorsqu’un parfaitéquilibre entre protons et électrons sesera rétabli dans les atomes.Nombreux sont ceux qui considèrentque le flux du courant électrique va dupositif vers le négatif.Au contraire, le flux du courant élec-trique va toujours du négatif vers lepositif car ce sont les protons qui atti-rent les électrons pour équilibrer leursatomes et non l’inverse.Pour comprendre le mouvement de ceflux d’électrons, on peut se servir dedeux éléments très connus: l’eau etl’air.On peut associer les électrons néga-tifs à l’eau et les protons positifs à l’air.Si on prend deux récipients pleins d’air(charge positive) et si on les relie entreeux avec un tube, il n’y aura aucun fluxcar dans chacun de ces récipients ilmanquera l’élément opposé, c’est-à-dire l’eau (voir figure11).Même si on relie entre-eux deux réci-pients pleins d’eau (charge négative),il n’y aura aucun flux dans le tube caril n’existe pas de déséquilibre eau/air(voir figure12).Si, par contre, on relie un récipient pleind’air (polarité positive) à un autre pleind’eau (polarité négative), on obtiendraun flux d’eau du récipient plein vers levide (voir figure13) qui ne cessera quelorsque les deux récipients auront at-teint le même niveau (voir figure14).
85
 
1,5 V1,5 V1,5 V1,5 V1,5 V1,5 V1,5 V1,5 V1,5 V1,5 V.1,5 V.1,5 V.
ELECTRONIQUEmagazine - n°1
LE COURS
Fig.11: Si on compare l’air à une«charge positive» et l’eau à une«charge négative», en reliant entreeux deux récipients pleins d’air, iln’y aura aucun flux.Fig.12: De même que, si on reliedeux récipients pleins d’eau entreeux, il n’y aura aucun flux parce qu’iln’existe pas de déséquilibre entre lacharge positive et la charge négative.Fig.13: En reliant entre eux unrécipient plein d’eau et un pleind’air, on obtiendra un flux d’eau dece récipient vers l’autre, car il existeun déséquilibre.Fig.14: Le flux d’eau cesseralorsqu’on aura atteint un parfaitéquilibre eau/air. Une pile estdéchargée quand les électrons sontau même nombre que les protons.Fig.15: Une pile de 3 volts a undéséquilibre d’électrons double parrapport à une pile de 1,5 volt.Fig.16: Une pile de 9 volts a undéséquilibre d’électrons «six» foisplus grand qu’une pile de 1,5 volt et«deux» fois plus grand qu’une pilede 4,5 volts.
Le mouvement des électrons peut êtreutilisé pour produire de la chaleur enles faisant passer à travers une résis-tance (radiateurs électriques, fer à sou-der, etc.), pour produire de la lumièreen le faisant passer à travers le fila-ment d’une ampoule ou encore, pourréaliser des électro-aimants en le fai-sant passer dans une bobine enrouléesur un morceau de fer (relais, télérup-teurs).Pour conclure, on peut affirmer que lecourant électrique est un mouvementd’électrons attirés par des protons. Unefois que chaque atome aura équilibréses protons avec les électrons man-quants, il n’y aura plus aucun courantélectrique.
LA TENSIONunité de mesure VOLT
N’importe quelle pile a une électrodepositive et une électrode négative carà l’intérieur de son corps il existe undéséquilibre d’électrons.Ce déséquilibre de charges positiveset négatives génère une tension qui semesure en volt.Une pile de 9 volts a un déséquilibred’électrons 6 fois plus importantqu’une pile de 1,5 volt, en effet, enmultipliant 1,5 x 6 on obtient 9 volts(voir figures15 et16).Une pile de 12 volts aura un déséqui-libre d’électrons 8 fois plus importantqu’une pile de 1,5 volt.Pour vous expliquer l’importance decette différence, nous utiliserons en-core les éléments eau - air.Une pile de 1,5 volt peut être compa-rée à deux récipients peu profonds:l’un plein d’eau (négatif) et l’autre pleind’air (positif).Si on les relie entre eux, on aura unflux d’eau très modeste parce que ladifférence de potentiel s’avère touteaussi réduite (voir figure13).Une pile de 9 volts est comparable àun récipient dont la profondeur s’avè-re être 6 fois plus grande que celle durécipient de 1,5 volt, par conséquent,si l’on relie entre eux le récipient né-gatif et le récipient positif on aura unflux d’eau supérieur en raison d’unedifférence de potentiel plus impor-tante.Comme pour les mesures de poids, quipeuvent être exprimées en kilogrammes- quintaux - tonnes et en hectogrammes- grammes - milligrammes, l’unité demesure volt peut aussi être expriméeavec ses multiples appelés:-kilovolt-mégavoltou bien alors avec ses sous-multiplesappes:-millivolt-microvolt-nanovoltVous avez probablement souvent en-tendu parler de tensions continues etde tensions alternatives, mais avantde vous expliquer ce qui les différen-cie l’une de l’autre, il faut savoir que:- la tension continue est fournie par:des piles - des accumulateurs - des cel-lules solaires- la tension alternative est fournie par:des alternateurs - des transformateursEn alimentant une ampoule avec unetension continue fournie par une pileou un accumulateur (voir figure19), onaura un fil de polarité négative et un filde polarité positive. Les électrons cir-culeront donc toujours dans une seu-le direction, c’est-à-dire, du pôle négatifvers le pôle positif avec une tensionconstante.
86

Activity (70)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
thomysta liked this
fbiail liked this
repartout liked this
repartout liked this
repartout liked this
fromsouth liked this
abdouss liked this
poooole liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->