Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
La vie est une célébration - Prof. Anil Kumar

La vie est une célébration - Prof. Anil Kumar

Ratings: (0)|Views: 257|Likes:
Published by Pierre-Albert Hayen
Une causerie très intéressante et très amusante du Prof. Anil Kumar en visite aux Etats-Unis, au cours de laquelle il clarifia de nombreux points de la quête spirituelle...
Une causerie très intéressante et très amusante du Prof. Anil Kumar en visite aux Etats-Unis, au cours de laquelle il clarifia de nombreux points de la quête spirituelle...

More info:

Published by: Pierre-Albert Hayen on Feb 03, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/12/2013

pdf

text

original

 
LA VIE EST UNE CELEBRATION
Par le Prof. Anil Kumar
Ceci est la transcription du discours donné par le Prof. Anil Kumar aux Etats-Unis.
Un rêve réalisé
 Pranaams
aux Pieds de Lotus de notre bien-aimé Bhagavan.Vénérables aînés, frères et sœurs,Je vous remercie tous de m’avoir offert la possibilité d’être parmi vous cet après-midi.Toutefois, pour être vraiment franc, je n’arrive pas à croire que je suis ici. Est-ce un rêve ouune réalité ? Peut-être que ceci confirme ce que dit Bhagavan : ‘’La vie est un rêve, réalisez-le !’’ Voici le rêve réalisé !Car je n’étais pas du tout sûr d’obtenir Sa permission pour venir jusqu’ici. Il y a eu des appels et des demandesrépétées de la part de mes enfants pour que je vienne icid’une manière ou d’une autre. Avec beaucoup deréticences et après des reports répétés, je risquaid’aborder le sujet avec Bhagavan. ‘’Swami, puis-je merendre aux Etats-Unis, comme mes enfants le désirent ?’’Vous serez surpris d’entendre Sa première question.‘’Quand reviendras-tu ?’’ Je dis : ‘’Swami, je dois prendre mes dispositions pour le voyage. Je ne sais pasquand je reviendrai.’’La journée passa et le lendemain, Il demanda : ‘’Quand pars-tu ?’’ Je dis : ‘’Il me faut mes réservations, Swami.J’attends un coup de fil de mon agence de voyage.’’ Ildemanda : ‘’Quand reviens-tu ?’’ Par conséquent, vous pouvez imaginer la situation – je n’arrive pas à croire que je suis ici, cet après-midi, parmi vous ! Mais de toutefaçon, je remercie Bhagavan pour avoir rendu possible cevoyage et pour le privilège d’être en votre compagnie pendant quelque temps.
La distance rend le cœur plus tendre
Car, pour ma part, j’aurais tendance à croire que la distance enchante. Nous ressentonsBhagavan, nous faisons l’expérience de Bhagavan, loin de la proximité physique. Peut-êtreque l’idée même de l’Avatar suivant l’Ecriture est celle-ci : amener tout chercheur de la formeau sans forme, de l’état avec attributs à l’état sans attribut, du fini à l’infini.
 
Dans ce contexte, vous pouvez certainement comprendre que nous ressentons davantage.Quelqu’un m’a demandé à San Antonio : ‘’Anil Kumar, comment vous sentez-vousmaintenant que vous êtes éloigné de Swami ?’’ J’ai dit : ‘’Comme c’est le cas de n’importequelle famille, nos enfants nous manquent, quand ils sont loin de nous et nous leur manquons,quand nous sommes éloignés.’’De même pour Dieu ; c’est également vrai pour Swami. Nous ressentons Sa présence de plusen plus, lorsque nous sommes éloignés de Lui. Mais tout près de Lui, il y a toutes les chancesd’être trompé par la Forme, d’être emporté par le fait qu’Il est juste une forme humaine avectous ses attributs ; mais pour expérimenter Sa divinité, il faut être éloigné de Lui.
Exil de Shirdi
Je me rappelle avec bonheur maintenant un épisode extrait dela biographie avec Shirdi Bhagavan. Shirdi Bhagavan demanda brusquement à l’un de Ses dévots de quitter Shirdi et de ne pasrevenir avant un an. Quelle punition était-ce là ! Quel code pénal, quelle loi appliqua-t-Il là dont nul n’avait conscience.Donc, il fut demandé à ce brave vieil homme de quitter Shirdiet de ne pas revenir avant un an. Il pleura et il pleura et pour finir, il partit, obéissant au commandement du Seigneur. Etvers la fin de son année d’exil, un jour avant son retour, il étaitassis dans un jardin et il pleurait : ‘’Oh, Seigneur ! Quelle punition Tu m’as donnée ! Ce n’est pas ainsi que Tu devraistraiter Tes dévots ! Est-ce là ma récompense, Bhagavan ?Comment T’attends-tu à ce que je sois séparé de Toi ?’’Soudain, il ressentit une main posée sur son épaule. Il ressentit ce contact tendre. Il seretourna et à sa grande surprise, il vit une personne de très grande taille vêtue de blanc avecune belle expression douce et au contact doux et tendre.Eh bien il ne put reconnaître que Dieu – Bhagavan était venu dans ce jardin très loin deShirdi ! Alors, Bhagavan lui parla ainsi : ‘’Regarde par ici, Mon fils. Sais-tu pourquoi Je t’aidemandé de partir d’ici ? Quel sot tu es ! Tu pensais que ce corps physique est la divinité ! Tu penses que Bhagavan n’est présent qu’à Shirdi ! Mais Je veux que tu M’expérimentes partout ! Je veux que tu Me ressentes partout. Que Je ne suis pas limité à cet endroitseulement. Que Baba n’est pas limité à ce corps physique.’’ C’était le message de ShirdiBhagavan à l’époque.
Faire l’expérience de la proximité
Ceux qui connaissent bien cet épisode seront sûrement convaincus par le fait qu’être près ouloin n’a pas d’importance, puisque Dieu se situe au-delà du temps et de l’espace. Dieu n’est pas une personne dont il faut être proche. Si quelqu’un prétend qu’il est proche de Swami,tenez-vous à distance. Le meilleur service que vous puissiez lui rendre, c’est de le faireadmettre dans un hôpital psychiatrique. Parce que nul en particulier ne peut être proche deDieu – tout le monde est proche de Dieu. Ce n’est pas le droit exclusif de quiconque ; non,
 
tout le monde est proche de Lui. Dieu n’est pas une personne dont il faut être proche. Dieun’est pas un objet à posséder. Dieu n’est pas une revendication. L’expérience de Dieu n’est pas une acquisition. Car une personne dira : ’’Je pense que j’ai avancé spirituellement.’’ Elle a progressé en âge - pas spirituellement. Problème gériatrique.
Progrès spirituel
Donc, personne ne peut dire : ‘’J’ai progressé’’. Qu’est-ce que le progrès spirituel ? Pour êtrefranc avec vous, le progrès spirituel ne peut pas être mesuré en termes de degrés ou en termesde nombre d’années que l’on passe à proximité de Dieu. Le progrès spirituel, c’est laréalisation du Soi suprême – qui est uniforme en chacun, du microcosme au macrocosme. LeSoi est identique en chacun – ce Principe cosmique est identique en chacun. Voilà laréalisation spirituelle. Bhagavan dit : ‘’N’essayez pas d’analyser ; il est temps de réaliser.’’ Nous ne pouvons pas continuer à faire des expériences, nous ne pouvons pas continuer àexprimer. Ce qui est exprimé par des mots est une limitation. Parce que ‘’le mental ne peut pas comprendre, les mots ne peuvent pas exprimer’’ dit l’Upanishad. Donc, la spiritualitén’est pas une expression, mais c’est une expérience.
Le plus grand défi
La vie avec Bhagavan est un vraichallenge. Si vous me créditez dequoi que ce soit pour être resté là- bas aussi longtemps, je peuxseulement vous dire que ce n’est pasde la tarte ! C’est très biend’entendre parler de Lui, c’est très bien de connaître Ses miracles. Maisrester avec Lui et travailler à proximité, c’est un vrai challenge !La vie est un défi, relevez-le ! Parceque c’est un vrai challenge, cela neveut pas dire que nous devrions fuir la responsabilité. Parce que c’est unvrai défi, cela ne veut pas dire quenous devrions trouver des excuses pour échapper à toute mission qui nous est donnée de temps à autre. Non ! La vie est un défiet nous devons le relever !Je me souviens en ce moment de l’année 1989 et de notre voyage à Kodaikanal, quandBhagavan a dit brusquement : ‘’Je te nomme directeur du campus de Brindavan, de l’InstitutSri Sathya Sai d’Etudes Supérieures, à Bangalore.’’ Je n’étais pas préparé physiquement ni psychologiquement. Je fus bouleversé en apprenant cette nouvelle, parce que j’avais beaucoupde responsabilités chez moi.

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->