Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
12Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Les Differents Formes de Cations du sol

Les Differents Formes de Cations du sol

Ratings: (0)|Views: 955 |Likes:
Published by jaizoz
sciences du sol
sciences du sol

More info:

Published by: jaizoz on Feb 14, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOCX, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/31/2011

pdf

text

original

 
 
UNIVERSITE D’ANTANANARIVOEcole Supérieure des Sciences Agronomiques
Tronc Commun- Promotion AMBIOKA (2008-2013)
Exposé de Sciences du Sol
Les différentes formes des trois principauxcations métalliques (ou bases échangeables)du sol :Calcium, Magnésium et Potassium
Présenté par le groupe J composé de :
 – 
ANDRIAMANAMAMONJY Narindra Angelica
 – 
ANDRIAMANDROSO Antsa Miarisoa
 – 
RABIBISOA Avo Félicia
 – 
RANDRIANANTENAINA Zo Harijaona
 – 
RASAMBATRA Elias Romélio –RASOLOFOJAONA RomainSous la direction de RAZAFIMBELO-ANDRIAMIFIDY Tantely, Enseignante à l’ESSA
 
Août 2009
Plan
IntroductionI.Le calcium et le magnésium dans le solI.1. Le calcium dans le solI.1. 1. Le calcaire inactiI.1. 2. Le calcaire actif I.1. 3. Le calcium solubleI.1. 4. Le calcium échangeableI.2. Le magnésium dans le solI.3. Formes des réserves calciques et magnésiennesII.Le potassium dans le solII.1. Le potassium non échangeableII.2. Le potassium des minéraux silicatésII.3. Le potassium échangeableII.4. Le potassium rétrogradéII.5. Le potassium associé aux matières organiquesConclusion
 
Le sol a été considéré de tout temps comme un support nutritif et, depuis près de deux siècles,l’un des objectifs principaux des agronomes et des chimistes du sol a été de définir et de doser, dansdivers sols, des réserves d’éléments présumés assimilables, susceptibles d’alimenter les cultures.En fait, on peut, schématiquement, distinguer, pour chaque élément, les formes suivantes : –serve inale : miraux intacts de la roche-re ou des mocules organiquescomplexes ;
 – 
Formes « mobilisables » : éléments des produits secondaires issus de l’altération desminéraux (ions adsorbés dans les fissures des cristaux, oxydes, sulfures…) ou dans descombinaisons organiques plus labiles ; –Forme échangeable : cations ou anions adsorbés sur les colloïdes et susceptibles d’être prélevés par les racines, soit directement, soit après passage dans la solution du sol.
I.Le calcium et le magnésium dans le sol
I.
1. Le calcium dans le solLe calcium est un élément métallique alcalino-terreux de masse atomique 40,80. Il est présentdans le sol sous forme de cations, il a deux charges positives. Il peut donc équilibrer deux chargesnégatives sur les particules de sol et peut parfois aider à maintenir solidaires des particules d'argile.Le calcium présent dans la solution du sol ou fixé par adsorption aux particules de sol ne représentequ'une petite partie du calcium que renferme le sol, particulièrement dans des sols alcalins (pH > 7).Le calcaire (carbonate de calcium) peut représenter plus de 30 % des constituants du sol. Cecarbonate de calcium provient probablement du calcaire que les glaciers ont broyé et laissé derrièreeux. Il peut aussi avoir pour origine des ions de calcium qui ont réagi avec l'acide carbonique dusol. Quoi qu'il en soit, il représente une énorme réserve de calcium, ainsi qu'un tampon contre leschangements du pH du sol.Etant bivalent, il a un rôle majeur dans la pédogenèse car il a la propriété de faire floculer lescolloïdes électronégatifs comme l’argile et l’humus et ainsi d’assurer une bonne structure au sol ;dans la régulation des phénomènes d'échanges transmembranaires. Il sert également à amender lesterres acides. Il doit représenter dans un sol en bon état, 80% des cations fixés sur le complexecolloïdal. La teneur en calcium normale d’un bon sol de culture en région tempérée est de300mg/100g de terre.
I.
1. 1. Le calcaire inactif Le calcaire inactif (carbonate de calcium) est celui qui se trouve à l'état grossier, c'est-à-direcelui qui constitue les cailloux, les graviers et les sables. L'action de l'acide carbonique des eaux de pluie est quasi inexistante sur ces matériaux. Il existe une autre forme de calcaire inactif, c'est cellequi correspond au calcium contenu dans des minéraux silicatés comme les feldspaths, les micas, lesamphiboles ou les pyroxènes.
I.
1. 2. Le calcaire actif Le calcaire actif est aussi du carbonate de calcium, mais celui-ci est à l'état pulvérulent. Ces particules sont d'une taille voisine de celle des limons (20 µm) ou de celle des argiles (2 µm). Ces particules sont facilement attaquables par l'acide carbonique des eaux de pluie ou par les acidesorganiques du sol. Le carbonate de calcium est transformé en bicarbonate de calcium soluble qui vasaturer le complexe adsorbant.On le dose comme la fraction capable de précipiter en oxalate de calcium lors de l’adjonctiond’oxalate d’ammonium au sol (on obtient en réalité la somme calcium échangeable + calcium ducalcaire actif, le premier étant faible par rapport au second dans les sols calcaires).
I.
1. 3. Le calcium solubleLe calcium soluble est celui qui se trouve ou est apporté sous forme de bicarbonate Ca(CO
3
H)
2
,de chaux Ca(OH)
2
, de nitrate de calcium Ca(NO
3
)
2
ou de phosphate monocalcique Ca(H
2
PO
4
)
2
.Toutes ces formes libèrent du calcium dans la solution du sol et participent à saturer le complexeadsorbant.
1

Activity (12)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Houria Fadele liked this
Houria Fadele liked this
Syndy Bob liked this
bendanik liked this
Syndy Bob liked this
mtboubker8045 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->