Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
4Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Robiche et al., 2002

Robiche et al., 2002

Ratings: (0)|Views: 490 |Likes:
Published by gletanou517
Collection efforts conducted in various
sites in the republic Benin led presently to the census of 197 species of Tenebrionidae, among which 5 are new to science
Collection efforts conducted in various
sites in the republic Benin led presently to the census of 197 species of Tenebrionidae, among which 5 are new to science

More info:

Published by: gletanou517 on Feb 14, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/10/2011

pdf

text

original

 
Lambillionea,
CIL
4,
Décembre 2002
381
CONTRIBUTION A L'ETUDE DE LA BIODIVERSITEDES COLEOPTERES TENEBRIONIDAEDE LA REPUBLIQUE DU BENIN:PREMIER INVENTAIRE.
par Gérard ROBICHE
,
Philippe LEGALL
*
et Georg GOERCEN
**
*
1,
Chemin des Chaineaux, F-78540 Vernouillet, France. E-mail: entomotene@aol.com
**
Institut International d'Agriculture Tropicale, IRD
/
IITA,
O8
BP 0932 Tri Postal, Cotonou,Bénin. E-mail: p.legall@cgiar.org
***
Institut International d'Agriculture Tropicale, IITA,
O8
BP 0932 Tri Postal, Cotonou,Bénin. E-mail: g.goergen@cgiar.org
Résumé:
un inventaire faunistique des coléoptères Tenebrionidae a été conduit en Républiquedu Bénin durant plusieurs années. Cette famille était restée jusqu'ici relativement peu étudiée
pour
la zone géographique considérée. Les récoltes éffectuées dans diverses localitésreprésentatives des zones phytogéographiques ont permis de recenser,
à
ce jour, 197 espèces,dont
5
nouvelles et d'apporter quelques renseignements biologiques et écologiques surcertaines d'entre-elles. Près de la moitié des espèces répertoriées sont illustrées. Les espèces
Argobrachiurn barrei
sp. n.,
Oncosoma girardi
sp. n. et
Strongylium beniniensis
sp. n. sontnouvellement décrites.
Summary: Contribution to the study
of
the hiodiversity
of
Tenebrionidae coleopters
of
theRepublic
of
Bénin: first inventory.
A
faunistic inventory of Tenebrionid beetles was carriedout over several years in the Republic of Benin. Until now this family remained relatively littlestudied for the geographical area considered. Collection efforts conducted in variousrepresentative sites
of
the phytogeographic zones led presently to the census of 197 species,among which
5
are new and allowed to obtain biological and ecological information aboutsome species. About half of the listed species are illustrated. The species
Argrobachiurn bairei
sp. n.,
Oncosoma girardi
sp. n. and
Strongylium beniniensis
sp. n. are newly described.
Key words.
Coleoptera, Tenebrionidae, biodiversity, inventory, new species, Republic ofBenin.
INTRODUCTIONLa famille des Tenebrionidae est un élément très important de la faunecoléoptérologique de l'Afrique intertropicale. Elle est représentée par de trèsnombreuses espèces qui colonisent l'ensemble des milieux depuis les forêts pluvialesjusqu'aux déserts. Les Ténébrions jouent un rôle écologique et économique essentiel.On y rencontre aussi bien des ravageurs importants des denrées stockées que desprédateurs des œufs d'orthoptères dans les milieux savanicoles.Quatre pays d'Afrique de l'Ouest ont fait l'objet de travaux faunistiquesconcernant les ténébrions: la Guinée et
la
Côte d'Ivoire (ARDOIN, 969: 1972: 1980),le Niger (ROUCON t ARDOIN,1976) et le Nigeria (MEDLER, 980). Les autres paysde la sous-région n'ont pas fait l'objet d'inventaire systématique de leursTenebrionidae.Le Bénin, petit pays de
la
zone côtière d'Afrique de l'Ouest. est très maldocumenté pour ce qui concerne sa faune entomologique.
11
forme avec le Togo etl'est
du
Ghana la région du "Dahomey Gap", zone éco-climatique et biogéographiquetrès particulière (LE GALL
et
al.,
à
paraître). Cet article relate
la
première tentative derécoltes systématiques et réalisées en continu sur une longue période de temps (de1995
à
2001) des Ténébriondidae
au
Bénin. Le matériel ainsi collecté étaitsuffsemment abondant et représentatif de la faune pour être décrit en totalité.
 
3
82
Lamhillionea, CII,
4,
Décembre 2002
L‘inventaire précise pour chaque espèce les captures effectuées au Bénin,ainsi que la répartition géographique telle qu’elle est connue actuellement. La moitiédes espèces inventoriées est illustrée sur des planches couleurs. Les tribus et genresappartenant
à
la famille des Tenebrionidae n’étant pas tous encore clairement définisen ce qui concerne leur rattachement aux sous-familles actuellement connues (WATT,1974
;
DOYEN, 1982), ces dernières ne seront pas indiquées dans cet inventaire.
Abbréviations
:
IITA
:
Muséum d’Insectes
à
l’Institut International d’Agriculture Tropicale (Dr GeorgGOERGEN)MCG
:
Museum Civico di Storia Naturale di Genova. (Dr Robert0 POGGI)MHHN
:
Museum Hongrois d’Histoire Naturelle de Budapest. (Dr Otto
MERKL)
MNHN
:
Muséum National d’Histoire Naturel de Paris. (Dr Claude GIRARD)
MILIEU ET METHODEPays côtier de l’Afrique de l’Ouest, le Bénin a des frontières avec le Nigeria
à
l’est, le Togo
à
l’ouest, le Niger et Burkina Faso au nord. De relief peu accentué, lepays s’étend sur une superficie de
112
622kmz, dont 23 220km2 de terres
à
vocationagricole. Seuls quelques lambeaux de forêts primaires subsistent. Sur le planpédologique, les sols sont
à
85% de type ferrugineux. Le Bénin est un petit payslongiligne qui fait front au sud sur les eaux de l’Océan Atlantique du Golfe de Guinéesur 124km et s’allonge du nord au sud sur une distance d’environ 672 km. Le reliefest représenté par la chaîne montagneuse de 1’Atakora au nord avec une altitude de
800
m. D’une manière générale, le pays peut être subdivisé en trois grandes zonesagroclimatiques étalées du sud au nord:
1)
Une zone subéquatoriale qui couvre le tiers Sud du pays. Celle-ci connaîtdeux périodes de pluies, la première de mars
à
fin juillet, la seconde deseptembre
à
mi-novembre.2) Une zone guinéo-soudanienne au centre avec une seule saison de pluiesallant d’Avril
à
Octobre.3) Une zone de type soudanien
à
tendance semi-aride. Elle s’étend de la latitudede Parakou au nord du pays. Dans cette partie du Bénin, les pluies tombententre mai et septembre.Les localités prospectées sont représentatives des différents districtsphytogéographiques du Bénin (HOUINATO,995). Elles sont situées depuis le sud,sur la côte de l’Atlantique, Cotonou, Ouidah, jusqu’au nord, dans le massif de1’Atakora (Tanguiéta) (Pi., 16
:
photo
6),
proche du Burkina Faso, ainsi que la localitéde Malanville (Pi., 16
:
photo
5)
à
la frontière du Niger, puis
à
l’ouest la localité dePénéssoulou (Pi., 15
:
photo
1
et 2), proche du Togo et
à
l’est les localités d’Aguigadji(Pi., 15
;
photo 3) et Pobé près du Nigeria.Les auteurs ont prospecté de 1995
à
2001 les divers milieux situés dans ceslocalités. Les méthodes de récolte employées sont le piège lumineux, le battage,l’ouverture de termitières mortes, la recherche dans les denrées alimentairesentreposées, l’écorçage et la chasse
à
vue.

Activity (4)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
masterpp_1 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->