Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
14-a Les équations différentielles du 2ème ordre

14-a Les équations différentielles du 2ème ordre

Ratings: (0)|Views: 115 |Likes:
Published by lvtmath

More info:

Published by: lvtmath on Feb 20, 2010
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/20/2010

pdf

text

original

 
Equations différentielles linéaires du 2
ème
ordre____________________________________I. Fonction complexe d’une variable réelle1. Introduction Si on écrit
 f(t)=e
it 
=
 
cos
t + i
sin
, on va dire que
 f 
est une fonction
complexe
 de la variable réelle
; pour dériver
 f 
on est amené à dériver les fonctions cos et sin pourécrire :
 f’(t)= -
sin
t +
 
i
cos
.2.DéfinitionsSoit D une partie de
ℝ 
. Se donner une fonction
complexe f 
d’ensemble de définition D revientà se donner 2 fonctions
numériques
( ou
réelles
),
α
 
et
 β 
, d’ensemble de définition D pourécrire que :
 f(t)=
α
(t)+i
 β 
(t)
pour tout
de D.Par exemple,
dériver 
 
 f 
revient à dériver les 2 fonctions numériques
α
et
 β 
pour écrire que :
 f’(t)=
α
’(t)+i
 β 
’(t)
.3. Règles de calcul concernant la
dérivation
des fonctions complexes d’une variable réelle :Pour les opérations usuelles +,–,
×
,/, puissances entières…elles sont analogues à celle déjàvues concernant les fonctions
numériques
d’une variable réelle.4. Exponentielle d’un complexe
Intoduction Soit
 z=x+iy
avec
 x
et
 y
réels :- Dans le cas où
 y=
0 :
e
 z
=e
 x
est un
réel strictement positif 
, c’est le complexe de module
e
 x
etd’argument 0=
 y
.- Dans le cas où
 x=
0 :
e
 z
=e
iy
est le complexe de module 1=
e
 x
et d’argument
 y
.La définition suivante de l’exponentielle d’un complexe complète les rappels précédents .
Définition et propriétésAvec
 z=x+iy
, où
 x
et
 y
sont réels, l’exponentielle du complexe
 z
, notée
e
 z
, est le complexe nonnul de module
e
 x
et d’argument
 y
:
e
 z
=e
 x
( cos
 y
+
i
.sin
 y
)=
e
 x
e
i
 
 y
.On peut alors vérifier une à une les propriétés suivantes, écrites pour
 z
1
et
 z
2
complexesquelconques :
e
 z
₁ 
.
e
 z
=
e
 z
;
e
 z
₁ 
/
e
 z
=
e
 z
– 
; 1/ 
e
 z
₁ 
=
e
-
 z
₁ 
… ; (
e
 z
)
=
 
e
 z
₁.
Règle fondamentale de dérivationA partir de la définition précédente, on montre que :Si
 f 
est une fonction
complexe
d’une variable réelle, définie et dérivable sur un intervalle
 I 
,alors la fonction
complexe
 
e
 f(t)
est elle-même dérivable sur
 I 
, de fonction dérivée
 f’(t)e
 f(t)
.

 
ApplicationAvec
complexe constant, la fonction
e
r.t 
a pour fonction dérivée la fonction
.
e
r.t 
 puisque (
r.t 
)’=
.
 
 
 II.Résolution des équations différentielles linéaires du 2
ème
ordre à coefficients constants.
a
,
b
et
c
sont 3 réels constants tels que :
a
0
.1.Définition.La relation (E) :
a.y’’+b.y’+c.y=
0 s’appelle équation différentielle linéaire,
homogène
ou
 sans
 
second membre
, du 2
ème
ordre à coefficients constants.
 I 
étant un intervalle réel,les solutions ou intégrales de (E) sur l’intervalle
 I 
sont toutes les fonctions,
complexes
ou
réelles
,
 f 
, définies et 2 fois dérivables sur
 I 
telles que :
af’’(t)+bf’(t)+cf(t)=
0, pour tout réel
de
 I 
– résoudre, ou intégrer (E) sur
 I 
, c’est trouver toutes les
solutions
de (E) sur
 I 
.Notations : Lorsque l’on considère que
 y
est une fonction de la variable réelle
, onécrit souvent :
dt dy
pour
 y’
,
22
dt  y
pour
 y’’
; ainsi :
dt dy
)(=
 y’(t)
et
22
)(
dt  y
=
 y’’(t)
.2. Recherche de fonctions complexes, solutions de (E) sur
 I.
 On garde les notations précédentes.
Exercice.L’équation, d’inconnue
,
ar 
2
+br+c=
0, admet, dans
»
,
 
2 racines
1
et
2
.1°)
étant un complexe constant, on écrit
 f(t)
=
e
r.t 
 
pour tout
de
 I 
a)
 
Dériver
 f 
2 fois sur
 I 
.b)
 
Prouver que
 f 
est solution de (E) que si
r=r 
1
ou
r=r 
2
.2°) On se place dans le cas où
1
=
2
.Soit
α
=r 
1
=
2
. On écrit
g(t)=t.e
α
.t 
, pour tout
de
 I.
a)
 
Dériver
g
2 fois sur
 I.
b)
 
Prouver que
g
est une solution de (E) sur
 I.
________________________
 
Résolution1°) a) Pour
dans I,
 f’(t)=re
rt 
et
 f’’(t)=r 
[
re
rt 
]=
2
e
rt 
 b)
af’’(t)+bf’(t)+cf’(t)
=
ar 
2
e
rt 
+br e
rt 
+ c e
rt 
soit :
af’’(t)+bf’(t)+cf’(t)
= (
ar 
2
+br+ c
)
e
rt 
e
rt 
0 .Les propositions suivantes {…} sont alors équivalentes : {
 f 
est solution de (E) sur
 I 
},{
af’’(t)+bf’(t)+cf’(t)
= 0 pour tout
de
 I 
}, {(
ar 
2
+br+ c
)
e
rt 
=0 pour tout
dans
 I 
},{
ar 
2
+br+c=
0}, {
r=r 
1
ou
r=r 
2
}.Finalement la fonction
 f 
:
 
 
e
rt 
est solution de (E) sur
 I 
que si :
r=r 
1
ou
r=r 
2
.
 
2° a) On a pour
dans
 I 
,
g(t)=t.e
α
.t 
 
;
g’(t)
= 1.
e
α
.t 
 
+
 
[
α 
e
α
.t 
 
] soit
g’(t)=
(1+
α 
)
e
α
.t 
 
;
g’’(t)=
α 
e
α
.t 
+ (1+
α 
) [
α 
e
α
.t 
] = [
α 
+ (1+
α 
)
α 
]
e
α
.t 
soit
g’’(t) =
(2
α 
+
α 
2
)
e
α
.t 
.b) On obtient, en factorisant par
e
α
.t 
:Pour tout
de
 I 
,
ag’’(t)+bg’(t)+cg(t)
=
e
α
.t 
[
a
(2
α 
+
α 
2
)+
b
(1+
α 
)+
ct 
] .On regroupe les termes en
dans le crochet :Pour tout
de
 I 
,
ag’’(t)+bg’(t)+cg(t)
=
e
α
.t 
[2
a
α 
+
b
+
(
a
α 
2
+
b
α 
+
c
) ] .
 
α 
 
étant solution de l’équation d’inconnue
,
ar 
2
+br+c=
0 on a :
a
α 
2
+b
α 
+c=
0.
 
α 
 
étant racine double de l’équation d’inconnue
,
ar 
2
+br+c=
0 on a :
α= 
ab
2
 
d'où
 2
a
α 
=
b
soit 2
a
α 
+
b
=0
.
On obtient ainsi : Pour tout
de
 I 
,
ag’’(t)+bg’(t)+cg(t)
=
e
α
.t 
[ 0 +
×0 ] =
e
α
.t 
× 0 .Finalement : Pour tout
de
 I 
,
ag’’(t)+bg’(t)+cg(t)
= 0 .C’est la preuve que
g
est solution de (E) sur
 I 
._________________________________________
∗∗
Conclusion de l’exercice précédent :On a vu que sur
 I 
, les fonctions
e
.
1
et
e
.
2
sont des solutions de (E).Dans le cas où
1
=
2
, la fonction
.
e
.
1
est aussi une solution de (E) sur
 I 
.

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->