Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
24Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Ennemis Internet

Ennemis Internet

Ratings:

5.0

(1)
|Views: 2,360 |Likes:
Published by Korben

More info:

Published by: Korben on Mar 14, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/05/2011

pdf

text

original

 
12mars2010Bureau“InternetetLibertés”
Reporters sans frontières47, rue Vivienne - 75002 ParisTél : (33) 1 44 83 84 84Fax : (33) 1 45 23 11 51E-mail : internet@rsf.orgWeb : www.rsf.org
Ennemisd’InternetPayssoussurveillance
[[]]
 
LabataillepouruneinformationlibresejouedeplusenplussurleNet.Latendanceralequisedes-sineestcelled'unrenforcementducontleparunnombregrandissantdepays,maisaussid'unaccroisse-mentdescapacitésdemobilisationdenet-citoyenstoujoursplusinventifsetsolidaires.
Internet,espaced'échangesetdemobilisation
Danslespaysautoritaires,lesdiastraditionnelssontsouslacoupedugime,Internetoffreunes-paceuniquedediscussionetd'échangesd'informations,maisaussidemoteurdelacontestationetdelamobilisation.Internetrepsentelecreusetdanslequeldessociétéscivilesétoufféesnaissentetsedéveloppent.Lesnouveauxdias,etenparticulierlesseauxsociaux,ontmisàdispositiondespopulationsdesoutilsdecollaborationquipermettentderemettreencausel'ordresocial.Lajeunesselesaprisd'assaut.Facebookestdevenulelieuderalliementdesmilitantsemchésdedescendredanslarue.UnesimpleviosurYouTubeNedaenIranoulamarchesafrandesmoinesbirmanspeutsuffireàexposeraumondeentierlesabusdegouvernements.UnesimplecléUSBpeutpermettredediffuserdesinformationsinterdites,commeàCubaellessontdevenueslessamidzatslocaux.Lesintséconomiquesetlafensedelalibertédecirculationdel'informationvontparfoisdepair.Danscertainspays,cesontlesentreprisesquiontobtenuunmeilleuracsàInternetetauxnouveauxdias,avecparfoisdespercussionspositivespourlerestedelapopulation.Obstacleauxéchangeséconomiques,lacensureduWebdevraitfigureràl'agendadel'OrganisationmondialeduCommerce.Plusieursdesesmembres,dontlaChineetleViêt-nam,devraientêtrecontraintsd'ouvrirleursseauxInternetavantderejoindrelevillageglobalducommercemondial.
Repriseenmain
LetempsInternetetlesnouveauxmédiasconstituaientlechampservédesdissidentsetdesop-posantsestvolu.Lesdirigeantsdecertainspaysontétéprisdecourtparcetteémergencedesnouvellestechnologiesetl’apparitiond’unenouvellescènedebatpublic.Laprisedeconscienceaétébrutalelorsqueles“Révolutionsdecouleur”sontdevenuesdes“RévolutionsTwitter”.Iln'estsormaisplusquestiondelaisserlecontrôleducyber-espaceauxvoixdiscordantes.Censuredecontenuspolitiquesousociauxgrâceauxderniersoutilstechnologiques,arrestationsetintimidationsdenet-citoyens,surveillanceomniprésenteetfichagedestinésàmettreendangerl'anonymatdesinternautes:lesgouvernements-pressifssontpassésàl'acte.Unesoixantainedepaysontétéconcersen2009paruneformedecensureduWeb,soitdeuxfoisplusquel'anepassée.LeWorldWideWebsefaitgrignoterprogressivementparlamiseenplaced'intranetsnationaux,aucontenu“validé”parlesautorités.UzNet,Chinternet,Turkmen-Net,etc.Peuimporteàcesdirigeantssideplusenplusd'internautessontvictimesd'uneggationnurique.LeWeb2.0seheurteauControl2.0.QuelquesrarespayscommelaCoeduNord,laBirmanieouleTurkménistanpeuventsepermettredesecoupertotalementduWorldWideWeb.Lemanquedeveloppementdesinfrastructuresleursertdeprétexte.Maisducoup,lemarchénoirdescommunicationsprosre,parexempleàCubaouàlafrontièreentrelaChineetlaCoeduNord.Lesnet-citoyensfontlesfraisdecetterépressionaccrue.Pourlapremrefoisdepuislacréationd'Inter-net,prèsde120blogueurs,internautesetcyberdissidentssontderrièrelesbarreauxpours'êtreexpriméslibrementenligne.Lesplusgrandesprisondumondepourlesnet-citoyenssontlaChine,largementen
2
W
EB
2.0
VERSUS
C
ONTROL
2.0
     [    E   n   n   e   m    i   s     d    ’    I   n    t   e   r   n   e    t  -     P   a   y   s   s   o   u   s   s   u   r   v   e    i     l     l   a   n   c   e     ]
    I   n    t   r   o     d   u   c    t    i   o   n
 
tête avec 72 détenus, suivie du Viêt-nam et de l'Iran, qui ont lancé ces derniers mois des vagues brutalesd'arrestation.D'autres qui n'ont pourtant pas de stratégie élaborée de contrôle ou de répression du Net ont arrêtédes net-citoyens ces derniers mois. Au Maroc, un blogueur et un propriétaire de cybercafés ont été em-prisonnés par des autorités locales. Ils auraient évoqué la répression d'une manifestation qui avait maltourné. En Azerbaïdjan, le pouvoir a pris en grippe Adnan Hadjizade et Emin Milli, deux blogueurs qui ontdénoncé la corruption des autorités et les ont tourné en dérision dans une vidéo diffusée sur YouTube.Quatre journalistes en ligne sont également derrière les barreaux au Yémen. Il est encore trop tôt pourdire si ces arrestations demeurent des cas isolés ou s'il s'agit d'une reprise en main des nouveaux médias.De plus en plus d'Etats envisagent ou se dotent de législations répressives et commencent à les appliquer.C'est le cas de la Jordanie, du Kazakhstan et de l'Irak. Les démocraties occidentales n'échappent pas à cettelogique de régulation du Net. Au nom de la lutte contre la pédopornographie ou contre le vol de la pro-priété intellectuelle, des lois et décrets ont été adoptés ou sont en cours d'examen en Australie, en France,en Italie, en Grande-Bretagne notamment. Au niveau international, l'accord ACTA, destiné à lutter contrela contrefaçon, est négocié de manière confidentielle, sans consultation des ONG et de la société civile.Il pourrait instaurer des mesures potentiellement liberticides tel l'instauration d'un système de filtrage nonsoumis à une décision de justice.Les pays scandinaves empruntent un chemin différent. En Finlande, le décret n°732/2009 fait de l'accès àInternet un droit fondamental pour tous les citoyens. En vertu de ce texte, chaque foyer devra bénéficierd'une connexion d'au moins 1 mégabit par seconde au 31 juillet 2010. D’ici 2015, elle devra être d'aumoins 100 mégabit par seconde. De son côté, le Parlement islandais examine à l'heure actuelle une propo-sition de loi ambitieuse, "Icelandic Modern Media Initiative" (IMMI), destinée à protéger les libertés sur In-ternet, en garantissant la transparence et l'indépendance de l'information. Si elle est adoptée, l'Islandedeviendrait un paradis cybernétique pour les blogueurs et les citoyens journalistes.
La risposte des internautes
La cyberguerre entre net-citoyens et autorités répressives repose sur l'efficacité des armes mises à la dis-position de chacun : systèmes de filtrage et de surveillance de plus en plus performants contre cryptagedes e-mails, proxies et outils de contournement de la censure de plus en plus sophistiqués (Tor, les VPN,Psiphon, UltraReach, etc.). Ces derniers sont développés grâce à la solidarité de net-citoyens du mondeentier. Des milliers d'Iraniens utilisent par exemple des proxies destinés aux internautes chinois.Les pressions internationales comptent aussi. Les intérêts géostratégiques des grandes puissances s'expri-ment aussi sur le Web. Les Etats-Unis ont érigé, en janvier 2010, la liberté d'expression sur Internet en pri-orité de leur politique étrangère. Reste à voir comment le pays va appliquer cette stratégie à ses relationsextérieures et quelle sera la réaction des pays concernés.Isolés, les internautes, les dissidents et les blogueurs sont vulnérables. Ils commencent donc à se regrouper,en associations ou au gré des combats qu'ils souhaitent mener. Ainsi sont nés une association des blogueursrusses ou une autre des Marocains, des groupes d'internautes bélarusses qui lancent des campagnes contreles décisions du gouvernement, d'autres de blogueurs égyptiens mobilisés contre la torture ou le coût dela vie, et encore des internautes chinois qui organisent des cybermouvements en faveur des manifestantsiraniens sur Twitter. Que leurs causes soient nationales ou mondiales, les combats qu'ils mènent résonnentet décideront du visage de l'Internet de demain. La résistance s'organise.
3
W
EB
2.0
VERSUS
C
ONTROL
2.0
     [    E   n   n   e   m    i   s     d    ’    I   n    t   e   r   n   e    t  -     P   a   y   s   s   o   u   s   s   u   r   v   e    i     l     l   a   n   c   e     ]
    I   n    t   r   o     d   u   c    t    i   o   n

Activity (24)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
s_zenned6937 liked this
Dan liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->