Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
4Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
1999-Amérique espagnole-Urbanisme

1999-Amérique espagnole-Urbanisme

Ratings: (0)|Views: 93|Likes:
Published by Alain Musset
L’Amérique, terre d’expérimentation urbaine. L’espace espagnol, dans Les villes françaises du Nouveau Monde (sous la direction de Laurent Vidal et Émilie D’Orgeix), Paris, Somogy-Éditions d’Art, 1999, pp 19-22. In a certain way, the Hispanic city in America was the concretization of an urban and social Utopia. The purpose was to create functional cities obeying clearly established principles, to impose unknown architectural techniques and new urban landscapes on populations badly prepared with this revolution, to separate ethnicities with divergent interests for better controlling them.
L’Amérique, terre d’expérimentation urbaine. L’espace espagnol, dans Les villes françaises du Nouveau Monde (sous la direction de Laurent Vidal et Émilie D’Orgeix), Paris, Somogy-Éditions d’Art, 1999, pp 19-22. In a certain way, the Hispanic city in America was the concretization of an urban and social Utopia. The purpose was to create functional cities obeying clearly established principles, to impose unknown architectural techniques and new urban landscapes on populations badly prepared with this revolution, to separate ethnicities with divergent interests for better controlling them.

More info:

Categories:Types, Research, History
Published by: Alain Musset on Mar 22, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/04/2010

pdf

text

original

 
à"ù+T
3È,
,tp
e
1.,,:.
:i
r riilir i ,
il'.
\;!
!]I
';i
''l:i!
,.ii
i''iill
tii
ti f
'ii
fi"
il:i:',iu
at 1!
T ii
ii';'
i!',,
silai,t":..Z'i
t. ,(_cr7.r ittt.:udLtrlrrL\t7lJ,'
('.''
. ,,,..*,i$ËT''
 ,.tt'àr"-.l
'!.:::l':.---.
-i'li;;;-':'--i.^
rïir.,.i:i:.
-*-'-ti);,4
€ffi
4\;
lalJnlctinri:ç
'./ir
L{.lJ'....
{il,"Ft
 si.."
rr/{'i.".rl:iÈ:i'i
.T'r:!:i-R
ffi
i\i!'r
'riilii
'}i'T.+
.i'.i|.
Itr,i!ii\.;ii,$,
jiiiiiri'iii
ii'i'i
lir'*i
ii''rii
I,jl:i
li'i!
\ot
'it'
-i7\r.
-Lr
ttttttutilrc{tt?.
:\"t::è,..ii.\:
'à=---:---.-
 
LaFn,tuct,LENouvEAUMolloBETLESvILLES
ktpaceespdgnol
\ArarNMussEr
pRopRE\,IENTARLnR,'Amériquedu débutduxr'r" siècleétaitpouresEspagnolsneutopie,c'est-à-diren non-,lieu,unespaceui n'existepasetqui n'auraitpasexister,'ilfallaiten croiretoutesescosmographiese 'époque'létaitdoncd'autantplusfacile d'ybâtirdesvillesnouvelles,sanspassésicen'estceluideeurs ondateurs)tsansonûainte(onesdécouwiraitàl'usage),mêmesi desprécautionsétaienthéorique-mentprisespouréviteresdéconvenues'unsitema1hoisi'Théo-riesetpratiquesdeaville semélangèrentdoncpourfaçonrrerdespaysagesrbainscommunsà ouses erritoiressournisà a couroilleespagnole.nmoinsd'unsiècle,lusdedeuxcentsillesurentfon-déesanse NouveauMonde,commeautantdealonssures outesdeaconquête.Nombred'entreelles'ontpassurvécuux êvesdeleursondateurs,maiscellesquiont résistéar.lxndiens,au-r irates
))
'::i-!:,i
iL
,;{',':',.:É;,.-.
l.-,.'t'..:l
,-.:.'-,"
!i!!irricruld:c'ireiv4trl!FrÛro
lf
æj
 atl'È
oJ8
.-s-Y
Fig
'... .:\:...a::.i::::,..,::..: :-.::..:',:-:|:4.:.:.
l. Pland.eMeica-Tènachtitltîn,attriltuéà H
r9
 
LEsvILLESFRANÇAIsEsouâux catasffophesnaturellesformentencore atrame d'unréseauurbainen grandepartie hérité de 'époquecoloniale.Il ne faut cepeudant asoublierqueesEspagnols'ontpasinventéaville américaine: l existait,avânt eurarrivée,denom-breusesités,dont certainespouvaientrivaliser aveces plus grandesmétropolesdu monde connu. Ainsi, àl'époquede laconquête,Cuzco,capitaledes ncas, comptaiten'riron 100000habitantsetMexico-Tenochtitlânsansdoute plus de 200 000(fig.1). Pourtant,considéréesorûne descentrese cuitesdémoniaques,esvillespré-hispaniquesontété victimes de destructions systémâtiques,andisqueeurspopuiationsétaientdéciméesar desmaladiesnfectieùsesimportéesd'Europe. En outre,ces ieux traditionnelsde marchéontétéconcurrencésarI'apparitionet 1edéveloppemente nouveauxcentresde consommationet de commandement:es'ç'illesondéesparles Espagnols fin de contrôlerles erritoiresqu'ilsvenaientàpeine deconquérir.
LArraÉnlquE, TABu I-A RasADES URBANsrESESPAGNOLS
En quelquesannées,es pa.vsagestles fonctions desprinci-pauxcentresurbainsdu Nouveau Monde ont doncétécomplètementbouleversés.Amériqueestdevenue nvéritable errainde manæuwepourI'urbanismeeuropéen, out imprégnédes déauxgéométriques,hygiénistest moralisateurs éritésdea Renaissancetalienne.D'unecertainemanière,a ville hispanique enAmériqueétait la concréti-sationd'uneutopie urbaine et sociale ondevaitcréerdesvil1es onc-tionnellesobéissant desprincipesclairementétablis,mposer destechniquesarchitecturales ncomueset des paysâgesrbainsnou-veauxà despopuiationsmal préparées cetteévolution,séparerourmieuxlescontrôler des groupes etlniquesaux ntérêtsdivergents.Sansevenir sur des points essentiels,maisqui ontdéjà ététraitésen détailparde nombreu-xhistoriens deI'urbanismehispano-américain,l apparaît écessaire e rappelerque a ville espagnoled'A.nériqueobéit à unidéa1egéométrie.Seuleses villes siruéesdansdesrégions au reliefaccidentésouventdescitésminières)dérogentuschémamposé, âractérisé are mêmeplan endamier,desuesargesqui se croisent à angledroit, uneplacecentraleQaplaced'armes)où l'onrecrouve 'égliseoula cathédrale),e palaisdureprésentanturoi et amaison de a municipalité.Or,cette mpo-sitiond'unespace éométrique'inspirede héoriesnciennes.'estunhéritagede 'Andquité2,maisaussi e raditionsd'originemédié-valetellesesbastides u sud-ouest e a France).Parailleurs, 'Es-pagnea connu'occupation omaine et apratiquedetracés rtho-gonâ1rx.esvillescomme Ledn, SaragosseuZamoraontun planhippodamienéritédecetteépoque.En outre,à partir du>c" iècle,DUNOUVEAU MONDEde nouveau.xentresurbains iésà a Reconquête nt été ondés:on a alors choisi, selon une tradition militaire bien établie,une orga-nisationorthogonale.Parmi ies précurseurs e l'expérience ispanoaméricaine,1faut citer e franciscainEiximenic,quiécriviten1380 un uaitéd'ar-chitectureet d'urbanisme.D'après ui,a citédéaleavaituneformecarréeetune placecenurle,E]le étaitd.iviséenquatrequardersquidisposaient hacund'uneplacepluspedte(c'estnplan qui serasouvent répété en Amérique). Cette forme urbainegéométriques'estdéveloppée nEspagne u xv" siècie, a veille du premiervoyagede Christophe Colomb, avec afondationde plusieurs itésau racérégulier,comme Puerto Reali483)et SantaFede Granada1492).Ces expériencesnovatrices ont pourtânt étéoccultéespar les écritsdesgrandshéoriciensde a Renaissancetalienne,qui ontproposédifférena modèlesde cité déale LeonBactistaAlberti(i407-1492),Antonio Averltno Il Filarete1432-1502)ouGiorgioMarrini(1439-1502). Leurs idées, argementdiffuséesenEspagne,ontinspiréarchitectes t urbanistes,maisaussiommesdecabinetetdepou-voir quiontjouéunrôle central danses processuse la colonisa-tion espagnole.On a ainsipu découvrirun exemplairedu Tiaité d'ar-chitecture 'Albertiannotépardon Antonio deMendoza, premiervice-roideNouvelle-Espagneentre1535et 1550).La ville hispano-américaine, algré out ce qu'elle doitau-xthéories urbanistiquesdea Renaissance, pparaîtcependantcommeune exception. En effet, contrairement aux modèlesproposés parles architectes taliens,elie estcomplètementouverte sur 1'extérieur.Les cités ortifiées n'apparaissent ue ardivement, dans a deuxièmemoitiéduxt'tesiècle,sur descôtesmenacéesarles pirates etlescorsairesfi1.2).Les techniques de combat utilisées contrelesIndiensexpliquent engrandepartie cette absencedemurailles: faceà desadversaires rmésd'arcs,de massues, 'épées t de ances, esruesargeset rectilignes favorisaient es chargesde cavalerieet 1'ac-tion des armes à feu. En revanche,contre desennemisvenusd'Eu-rope, équipésdecanonset de fusils,esenceintes raditionnellesoffraientuneprotectionpius efficace.EnNouvelle-Espagne,Vera-cruz, Campeche,Cherumals'abritèrentbientôt derrière eurs or-tifications(quiserévélèrentparfois inutiles) tandis que les formi-dabies empartsde SanJuan, érisséseedoutes t debâstions, ontencoreun sujet de fierté pourlesPortoricains.
DBsvllr,BS DEPAPTER
Dans ce contexte, aville espagnole 'Amérique peut apparaîtreà bien des égardscomme la réalisationd'uneutopie:c'est,pour1'époque, nevilleparfaite(géométrie,services rbains, organisetiond'ensemble,divisionfonctionnelle desquartiers).Pouraboutir à cette
20

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->