Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
9Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
RECIT LOVECRAFTIEN ET CINEMA

RECIT LOVECRAFTIEN ET CINEMA

Ratings:

4.2

(5)
|Views: 1,419 |Likes:
Published by Amphigoure Volapük

More info:

Published by: Amphigoure Volapük on May 05, 2008
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

08/20/2013

 
 
NIVERSITE DE 
 M 
 ARNE LA
 ALLEE 
 FABIEN 
 
LEGERON  M 
 ASTER 
1
RECHERCHE 
 
OUS LA DIRECTION 
 
 DE 
YLVIE 
HOUARD
 
ET 
 M 
 ARTIN 
L
 ALIBERTE 
 
RECIT LOVECRAFTIEN ET CINEMA
DE LA TRANSPOSITION A L’ENRICHISSEMENT DU MYTHE
 
 2
SOMMAIRE2.. Sommaire3..
Résultat et prologue
: Introduction et argument7..
 Antécédent et abomination
: Le récit lovecraftien - une définition7 - Récit et fiction9 - Fantastique et fantasy13 - Les enjeux du récit lovecraftien au cinéma15 - Défis et séductions du lovecraftien au cinéma15 - Aux frontières de l’image : de l’indicible à l’immontrable ?17 - L’abstraction scientifique : une multiplication des hors-champ20 - Le récit lovecraftien souffre t’il d’un manque de "générosité" ?
 
21 - L’écriture "néo-impressionniste" : un point d’entrée pour le cinéaste24 - La richesse du matériau29..
Recherche et évocation
:
 
Etudes de cas - 1 - de la fascination à l’immersion31 - Adaptations littérales et partis pris extrémistes31 -
The call of Cthulhu
et
 Dreamquest for unknown Kadath
 36 - Stuart Gordon ou l’apport de l’excès36 -
Re-Animator 
 40 -
From beyond 
, un film à la lisière de deux méthodes46 - Vers une maturité de l’apport mythologique46 -
 Dagon
 55 -
 Dreams in the witchhouse
, une confirmation ?62..
 Métamorphose et démence
: études de cas - 2 - un apport nouveau du cinéma au lovecraftien62 - John Carpenter et la Trilogie de l’Apocalypse63 - Montrer l’indicible :
The thing 
 69 - Apprivoiser une menace hors du temps :
Prince of darkness 
 73 - Lovecraft (presque) sans Lovecraft :
In the mouth of madness 
 81 – Du lovecraftien au-delà de ses univers de référence :
 Alien
de Ridley Scott87 - Au-delà des films lovecraftiens : Une mythologie en expansion89..
Cauchemar et cataclysme
: En guise de conclusion
 
 3
"
Car il y a trop de choses étranges et imprévisibles dans le grand infini, et celui qui est à la recherche des rêves doit éviter d’éveiller ou de rencontrer ceux qu’il ne faut pas 
"
1
 
"Le studio est très nerveux à propos du budget et de l’absence de fin heureuse, mais il est impossible de faire autrement dans l’univers de Lovecraft. (…)
Les Montagnes hallucinées 
est un roman très difficile à adapter, mais si jamais nous y arrivons, ce sera un film captivant à voir. Ce sera un événement." 
 
2
 
RESULTAT ET PROLOGUE : INTRODUCTION ET ARGUMENT
 Mû par son admiration pour, pêle-mêle, Lord Dunsany 
3
, Edgar Poe, Arthur Machen
4
, et parune nostalgie envers des temps littéraires plus gothiques et enchantés que son début de vingtièmesiècle exécré, Howard Phillips Lovecraft, en cela secondé par ses amis, ses correspondants et sesadmirateurs, réinventa le récit fantastique en posant une mythologie extrêmement complexe,cohérente et pourtant ductile
5
pour l’auteur qui compte y apporter sa contribution ; transcendante etdifficile philosophiquement parlant et pourtant limpide en termes narratifs, nourrie par une imagerieriche, des implications intellectuelles inédites et vastes, et une diégèse sans cesse reconduite etamendée de récit en récit.Ces univers, qu’on qualifiera de "lovecraftiens" pour plus de célérité, séduisent nombre decinéastes pour des raisons esthétiques et thématiques évidentes. C’est là que les choses se gâtent : Eneffet, comment transcrire, avec les moyens somme toute limités du cinématographe
6
, la granderichesse thématique et conceptuelle d’une œuvre qui interpelle encore tant aujourd’hui ?C’est ce problème créatif que nous nous proposons d’expliciter et d’explorer ici, nousemployant, en filigrane, à trancher quant à son insolubilité. Pour ce faire, nous évoquerons d’abord
1
Lovecraft, Howard Philips,
The strange high house in the mist,
1926,
L’étrange maison haute dans la brume, in LOVECRAFT tome 1,
collection Bouquins, ed. Robert Laffont, sous la direction de Francis Lacassin
2
“The studio is very nervous about the cost and it not having a love story or a happy ending, but it's impossible todo either in the Lovecraft universe.(…)'
'Mountains of Madness'’
is a very difficult novel to adapt, but if we evermake it, it will be a great movie to see. It will be an event. » Guillermo del Toro, à propos de son projet d’adaptationdes Montagnes Hallucinées, sur le site timeout.com,
http://www.timeout.com/film/news/1548/
, dernièreconsultation en Septembre 2007.
3
De son vrai nom Edward Plunkett, il est considéré comme l’un des plus grands précurseurs de la fantasy moderne,notamment le
sword and sorcery,
et le passage vers des mondes imaginaires cohérents et précis. Il pose aussi l’idée d’unpanthéon de déités, idée que Lovecraft reprendra à son compte.
 
4
Ecrivain gallois de la fin du XIX 
ème
, passionné d’occultisme, il distille des ambiances à la fois merveilleuses etfantastiques où un mysticisme très marqué s’accole au matérialisme moderne. On ne saurait à ce titre trop conseillerson chef-d’œuvre de 1894,
Le grand dieu Pan,
édité notamment par Librio pour la version française. 
5
Qualité d’une matière qui peut s’étirer ou changer de forme tout en gardant sa cohésion. Se dit notamment despolymères.
6
« D’où le problème du récit cinématographique. Comment peut-il être aussi agile qu’un roman ou une nouvelle si lemonde lui colle ainsi aux pieds ? » Albert Laffay 
 , Logique du cinéma, p.62,
Masson et Compagnie 1964
 

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->