Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Violences Electorales au Togo

Violences Electorales au Togo

Ratings: (0)|Views: 75 |Likes:
Published by Izuba.info
Alerte Info 2010.03.24

Violences Electorales au Togo

Photos

Ce mercredi 24 Mars l’opposition togolaise avait appelé à un rassemblement à 17h00 devant le
siège de l’UFC. De nombreux manifestants avaient répondu à l’appel, porteurs de bougies
symbole de paix, pour maintenir la flamme de la mobilisation pour exiger la vérité des urnes à
l’issue de l’élection truquée du 4 mars 2010.

Alerte Info 2010.03.24

Violences Electorales au Togo

Photos

Ce mercredi 24 Mars l’opposition togolaise avait appelé à un rassemblement à 17h00 devant le
siège de l’UFC. De nombreux manifestants avaient répondu à l’appel, porteurs de bougies
symbole de paix, pour maintenir la flamme de la mobilisation pour exiger la vérité des urnes à
l’issue de l’élection truquée du 4 mars 2010.

More info:

Published by: Izuba.info on Mar 26, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/02/2011

pdf

text

original

 
 
ALERTE INFO : 24 mars 2010VIOLENCES ELECTORALES AU TOGOCONTRE DES DIRIGEANTS ET MILITANTS DE
L’OPPOSITION
 
Ce mercredi 24 Mars l’opposition togolaise avait appelé à
un rassemblement à 17h00 devant le
siège de l’UFC. De nombreux manifestants avaient répondu à l’appel, porteurs de bougies
symbole de paix, pour maintenir la flamme de la mobilisation pour exiger la vérité des urnes à
l’issue de l’élection truquée du 4 mars 201
0.Alors que tout se déroulait dans le calme et la sérénité, des éléments de la FOSEP (force
chargée d’assurer la sécurité de l’élection présidentielle
, financée par la France, dans le cadre
de l’aide à l’organisation de ce scrutin
), ont fait irruption sur les lieux, chargeant lesmanifestants à coups de tirs de grenades lacrymogènes et bastonnant tous ceux qui setrouvaient sur leur passage.
On enregistre à cette heure plusieurs blessés graves, sans en connaitre pour l’instant le
nombre.Les forces de l
a FOSEP ont ensuite lancé l’assaut, contre le siège de l’UFC à l’intérieur duquel setrouvaient plusieurs dirigeants de l’opposition et du FRAC, Jean
-Pierre Fabre et AgbéyoméKodjo,
candidats à l’élection présidentielle du 4 mars 2010
, Patrick Lawson, IsabelleAmeganvi, Djovi Galli et Claude Améganvi.Agbéyomé Kodjo et Djovi Galli ont été légèrement blessés au pied.Nous lançons un appel à la communauté internationale pour nous aider à faire cesser les
violences post électorales à mettre à l’actif du pou
voir sortant et instaurer un climat de paixdurable.
Lomé, le 24 mars 2010Service de Communication OBUTS
 
 

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->