Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Dimanche de la miséricorde - Indulgences

Dimanche de la miséricorde - Indulgences

Ratings: (0)|Views: 269|Likes:
Published by Pierre Gabarra
On accorde l'Indulgence plénière aux conditions habituelles (Confession sacramentelle, Communion eucharistique et prière selon l'intention du Souverain Pontife) au fidèle qui, le deuxième Dimanche de Pâques, c'est-à-dire de la "Divine Miséricorde", dans chaque église ou chapelle, l'âme totalement détachée de tout péché, même véniel, participe à des pratiques de piété accomplies en l'honneur de la Divine Miséricorde, ou tout au moins qui récite, en présence du Très Saint Sacrement de l'Eucharistie, publiquement exposé ou conservé dans le Tabernacle, le Notre Père et le Credo, en ajoutant une pieuse invocation au Seigneur Jésus miséricordieux (par exemple "Jésus miséricordieux, j'ai confiance en toi").
On accorde l'Indulgence plénière aux conditions habituelles (Confession sacramentelle, Communion eucharistique et prière selon l'intention du Souverain Pontife) au fidèle qui, le deuxième Dimanche de Pâques, c'est-à-dire de la "Divine Miséricorde", dans chaque église ou chapelle, l'âme totalement détachée de tout péché, même véniel, participe à des pratiques de piété accomplies en l'honneur de la Divine Miséricorde, ou tout au moins qui récite, en présence du Très Saint Sacrement de l'Eucharistie, publiquement exposé ou conservé dans le Tabernacle, le Notre Père et le Credo, en ajoutant une pieuse invocation au Seigneur Jésus miséricordieux (par exemple "Jésus miséricordieux, j'ai confiance en toi").

More info:

Categories:Types, Brochures
Published by: Pierre Gabarra on Apr 10, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/10/2010

pdf

text

original

 
« Ta miséricorde, ô Dieu, neconnaît pas de limites et letrésor de ta bonté est infini...»
(Prière après l'hymne"Te Deum") et
« Ô Dieu, quirévèles ta toute-puissance en particulier à travers tamiséricorde et ton pardon...»
(Prière du XXVI Dimanchedu Temps ordinaire), chantenthumblement et fidèlementnotre Sainte Mère l'Eglise. Eneffet, l'immense bienveillancede Dieu, que ce soit à l'égarddu genre humain dans sonensemble, ou à l'égard dechaque homme, resplendit defaçon particulière lorsque cemême Dieu tout-puissantremet les péchés et les fautesmorales et que les coupablessont paternellement réadmis à jouir de son amitié, qu'ilsavaient perdue à juste titre.Les fidèles, dont l'âme éprouveune profonde affection, sontincités pour cette raison àcommémorer les mystères du pardon divin et à les célébrer  pleinement, et ils comprennentclairement la grande nécessité,ou plutôt le devoir que le peuple de Dieu loue la DivineMiséricorde à travers desformules de prre particulières et, dans le mêmetemps, après avoir accompliavec une âme reconnaissanteles oeuvres demandées et enayant rempli les conditionsrequises, qu'il obtienne lesavantages spirituels dérivantdu Trésor de l'Eglise.
« Lemystère pascal constitue le sommet de cette révélation et de cette mise en oeuvre de lamiséricorde, qui est capable de justifier l'homme, de rétablir la justice comme réalisation del'ordre salvifique que Dieuavait voulu s lecommencement dans l'homme,et, par l'homme, dans lemonde »
(Lettre encyclique
 Dives in misericordia
, n. 7).En vérité, la MiséricordeDivine sait pardonner également les péchés les plusgraves, mais en le faisant, elleinvite les fidèles à ressentir une douleur surnaturelle, etnon pas purement psychologique, de leurs propres péchés, de sorte que,toujours avec l'aide de la grâcedivine, ils formulent la fermeintention de ne plus pécher.Ces dispositions de l'âme permettent effectivement le pardon des péchés mortels,lorsque le fidèle reçoit defaçon fructueuse le sacrement
Repères
« Ma fille, (...) Je désire que laFête de la Miséricorde soit lerecours et le refuge pour toutesles âmes, et surtout pour lespauvres pécheurs. En ce jour lesentrailles de ma Miséricorde sontouvertes, je déverse tout unocéan de grâces sur les âmes quis'approcheront de la source dema miséricorde (...) La Fête de laMiséricorde est issue de mesentrailles, je désire qu'elle soitfêtée solennellement le premierdimanche après Pâques »« Toute âme qui se confesseradans les huit jours etcommuniera, recevra le pardoncomplet de ses fautes et laremise de leur peine ; en ce joursont ouvertes toutes les sourcesdivines par lesquelles s'écoulentles grâces » [Jésus à Ste FaustineKowalska (1905-1938)].« L'Eglise vit d'une vieauthentique lorsqu'elle professeet proclame la miséricorde,attribut le plus admirable duCréateur et du Rédempteur, etlorsqu'elle conduit les hommesaux sources de la miséricorde duSauveur, dont elle est ladépositaire et la dispensatrice »,[Jean-Paul II, Encycl.
Dives inmisericordia
, 30 nov. 1980, n. 13].
2010
Dimanche de la MiséricordeIndulgences accordées
EDITIONS HERMAS.INFO
 Pénitencerie apostoliqu
29 juin 2002
A
MOUR MISÉRICORDIEUX N
°1P
AGE
1
 
de la Pénitence ou qu'il se repent de ceux-ci àtravers un acte de charité parfaite et de douleur  parfaite, dans l'intention de s'approcher au plustôt du sacrement même de la Pénitence: en effet, Notre Seigneur Jésus-Christ, dans la parabole dufils prodigue, nous enseigne que le pécheur doitconfesser sa misère à Dieu en disant:
« Père, j'ai péché contre le Ciel et envers toi; je ne mérite plus d'être appelé ton fils »
(Lc 15, 18-19),ressentant que cela est l'oeuvre de Dieu:
« [Il]était mort et il est revenu à la vie; il était perduet il est retrouvé »
(Lc 15, 32).C'est pourquoi, avec une sensibilité pastorale providentielle, le Souverain Pontife Jean-Paul II,afin d'imprimer profondément dans l'âme desfidèles ces préceptes et ces enseignements de lafoi chrétienne, poussé par la tendre considérationdu Père de la Miséricorde, a voulu que ledeuxième Dimanche de Pâques soit consacré àrappeler avec une dévotion particulière ces donsde la grâce, en attribuant à ce Dimanche ladénomination de
"Dimanche de la DivineMiséricorde" 
(Congrégation pour le Culte divinet la Discipline des Sacrements, Décret
Misericors et miserator 
, 5 mai 2000).L'Evangile du deuxième Dimanche de Pâquesraconte les choses admirables accomplies par leChrist le jour même de la résurrection, lors de sa première apparition publique:
« Le soir, ce même jour, le premier de la semaine, et les portes étant closes, là où se trouvaient les disciples, par peur des juifs, Jésus vint et se tint au milieu et il leur dit: ‘Paix à vous!’ Ayant dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent remplis de joie à la vue du Seigneur. Il leur dit alors, de nouveau: ‘Paix à vous! Comme le Pèrem'a envoyé, moi aussi je vous envoie’. Ayant dit cela, il souffla sur eux et leur dit: ‘Recevezl'Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez les péchés, ils leur seront remis; ceux à qui vous lesretiendrez, ils leur seront retenus’ »
(Jn 2, 19-23).Pour faire en sorte que les fidèles vivent avecune intense piété cette célébration, le SouverainPontife a lui-même décidé que ce dimanche soitenrichi par l'Indulgence plénière, comme il seraindiqué plus avant, afin que les fidèles puissentrecevoir plus pleinement le don de la consolationde l'Esprit Saint et nourrir ainsi une charitécroissante envers Dieu et envers leur prochain; etque ceux-ci, ayant obtenu le pardon de Dieu,soient à leur tour poussés à pardonner  promptement leurs frères.Ainsi, les fidèles observeront plus parfaitementl'Esprit de l'Evangile, en accueillant en eux lerenouveau illustré et introduit par le Concileoecuménique Vatican II:
« Se souvenant de la parole du Seigneur: ‘En ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous vous aimezles uns les autres’ (Jn 13, 35), les chrétiens ne peuvent pas former de souhait plus vif que celuide rendre service aux hommes de leur temps...Car la volonté du Père est qu'en tout homme,nous reconnaissions le Christ notre frère et quenous aimions chacun pour de bon, en action et en parole »
(Const. past. Gaudium et spes, n. 93).Lors de l'audience accordée le 13 juin 2002 auxresponsables de la Pénitencerie apostolique cités plus loin, le Souverain Pontife, animé par undésir ardent de favoriser au maximum cessentiments de piété envers la Miséricorde Divinedans le Peuple chrétien, en raison des très richesfruits spirituels que l'on peut en attendre, a doncdaigné accorder des indulgences selon les termesqui suivent:On accorde
l'Indulgence plénière
aux conditionshabituelles (Confession sacramentelle,Communion eucharistique et prière selonl'intention du Souverain Pontife) au fidèle qui, ledeuxième Dimanche de Pâques, c'est-à-dire de la"Divine Miséricorde", dans chaque église ouchapelle, l'âme totalement détachée de tout péché, même véniel, participe à des pratiques de piété accomplies en l'honneur de la DivineMiséricorde, ou tout au moins qui récite, en présence du Très Saint Sacrement del'Eucharistie, publiquement exposé ou conservé
 
P
 AGE
1
 
P
AGE
2A
MOUR MISÉRICORDIEUX N
°1
EDITIONS HERMAS.INFO

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->