Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
20Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Histoire de la renaissance 16 eme XVI Siècle

Histoire de la renaissance 16 eme XVI Siècle

Ratings:

4.85

(13)
|Views: 36,300 |Likes:
Published by blabla289
Histoire de la renaissance
Histoire de la renaissance

More info:

Published by: blabla289 on May 18, 2008
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/23/2013

pdf

text

original

 
XVIè 1/39
 
La Renaissance est un vaste mouvement culturel.Favorisé par l'invention de l'imprimerie et par l'influence de lacivilisation italienne, il se définit comme une rupture avec lesidées, les moeurs et les formes littéraires du Moyen Age, et une "Renaissance" des valeurs esthétiques et morales del'antiquité grèco-romaine ou encore "humanisme".La France connt une riode de grande activiintellectuelle. Les guerres d' Italie ont permis un contact direct avec une civilisation artistique brillante.Le roi François 1
er 
, protecteur des écrivains et desartistes, s'attache à velopper les Lettres et les Arts : laRenaissance s'épanouit Mais la seconde moitdu siècle est marqpar unconflit sanglant : les guerres de religion qui opposent catholiques aux protestants, et mettent un terme à cet âgeflorissant...
XVIè 2/39
 
Il y a deux Renaissances : l'italienne et les autres
Lorsque Charles VIII puis Louis XII se lancent dans la conquête de l'Italie, ilssont stupéfaits. L'art, l'architecture, la musique, la pensée les moeurs sontbeaucoup plus évolués qu'ils ne pouvaient se l'imaginer dans leurs sombresforteresses médiévales. C'est une révélation !Les rois de France, suivis par la noblesse vont tenter d'importer à dosesmassives ces manifestations concrètes et raffinées de l'intelligence, du goût etdes bonnes manières. Mais cela restera pendant longtemps un vernissuperficiel. Dans le domaine des idées, les italiens connaissaient Platondepuis le XVème siècle. Il ne sera publié en France qu'en 1512. Il ne faut doncpas confondre les Renaissances et faire de la France du début du XVIème lepays merveilleux qu'en ont fait l'imaginaire national, notre littérature et nostraditions orales. La vie dans les campagnes n'a pas changé. Les relationsamoureuses sont liées à la transmission des biens et au rang familial. Lestraditions festives viennent de plusieurs siècles en arrière et reproduisent descoutumes et des comportements parfois socialement rétrogrades. L'Universitéest un lieu de conformisme intellectuel.Pourtant les choses bougent : de hardis navigateurs font les découvertes decivilisations et de peuples qu'on n'imaginait pas dans un monde dont on saitqu'il n'est plus plat. Les Humanistes, navigateurs de haut bord dans les livresanciens recouvrent des tes qui n'ont aucune rence avec la foichrétienne. Et après tout, on y vivait et pensait pas si mal. On ne s'étonnedonc pas du thème récurrent de la navigation chez Rabelais. Tout cela permetle doute. Et le doute est l'origine de toute évolution. C'est contre ce doute etcette évolution que vont se battre avec acharnement les Théologiens tels queBeda pour qui l'homme doit seulement croire "avec la foi du charbonnier".La Renaissance française est pourtant bien une énorme vague créatrice,porteuse d'évolutions fondamentales, et poussée par l'exemple italien. Maisdans bien des domaines, cette vague va retomber et s'écraser dans le bain desang des guerres de religion. Sur mer comme dans le monde des idées, lesconquérants vont y prendre la place des découvreurs. Pizzare succède àMagellan, et dans le domaine spirituel Luther finit par éclipser Erasme.La science moderne naît pourtant à cette époque avec Giordano Bruno etCopernic. La technologie va engendrer la plus grande révolution du millénaire,celle qui permet le veloppement de l'humanipar transmission etcapitalisation des expériences et des savoirs : c'est l'imprimerie : formenouvelle d'activité productrice, dont Paris et Lyon vont être les capitalesfrançaises. Elle va créer de nouveaux emplois, et une nouvelle forme decommerce.
XVIè 3/39

Activity (20)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Alex Cheirif liked this
uzumakinaruto1 liked this
Boutheina Lahlou liked this
Olfa Rajhi liked this
Alain Sakadi liked this
Ki Somai liked this
Alain Sakadi liked this
Laurent Di Fraja liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->