Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
17Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Cours Sociologie 2009 L1 DT

Cours Sociologie 2009 L1 DT

Ratings: (0)|Views: 1,117|Likes:
Published by ctoru

More info:

Published by: ctoru on Apr 29, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as ODT, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

12/30/2012

pdf

text

original

 
SOCIOLOGIE GENERALE.
Anastasio.marc@mls.nc
 Le 3 février.
Introduction générale : Pourquoi s'initier à la sociologie ?
La sociologie par définition s'intéresse à de nombreux faits de société (chômage, famille, religion, letravail....), qui font l'objet eux mêmes de nombreux commentaires. Puisque tout le monde estcapable d'en faire pourquoi une telle discipline existe et fait l'objet d'un enseignement autonome à lafaculté. En 1895 a été créer une chaire (poste de prof à la fac) de pédagogie et de science sociale àla faculté de Bordeaux qui a été occupé par Émile DURKHEIM. Il faudra attendre 1913 pour unecréation d'une chaire de science d'éducation et de sociologie à Paris 1 dans la faculté de laSorbonne.En fait le sociale ou encore toutes les questions sociales ne doivent pas se confondre avec l'analysesociologique. En effet la réalité est moins facile à saisir qu'il n'y paraît. La connaissance spontané etempirique des phénomènes sociaux contemporains n'est pas à négliger mais elle est souvent fausser  par le manque de connaissance, de recule mais aussi parce que certains aspects des réalités socialessont cachés de façons plus ou moins volontaire par ceux qui détiennent certain pouvoir.Il existe trois raisons essentielles de s'initier aux principaux concepts et théorie de l'analysesociologique :
 Mieux connaître le monde dans lequel on vit 
. En effet faire parti d'une société ne suffit pasà la connaître. Il faut donc passer d'une connaissance empirique, certes nécessaire spontanéeet liée à l'expérience, à une approche globale, rationnelle et scientifique permettant derompre avec le sens commun et certaines évidences trompeuses. Ex : l'échec scolaire. Lesens commun : ce qui échoue sont forcément des gens qui ne travail pas assez. Avec lasociologie on peut expliquer pourquoi il a rater par rapport à sa situation sociale. Lasociologie comme d'autres sociales (économie, philo..) permet de rendre plus intelligible lasociété, ce qui va permettre d'éviter des jugements moins hâtif et de se construire une visioncritique et personnel de la société.
 Améliorer la connaissance de soi-même
. Les analyse sociologique revoit souvent à notre propre expérience et permettre de mieux connaître nos comportements, nos choix, noscroyances. Ex : l'étude sociologique de la pratique sportive montre que l'on ne choisit pas auhasard de pratiquer un sport. Ex : l'analyse sociologique du choix du conjoint est le phénomène de l'homogamie (mariage d'amour de personne appartenant à la même situationsociale). Au contraire de l'hétérogamie qui est le mariage d'amour de personne d'un milieusociale très différent.
 Aider tous ceux qui sont en possession d'un quelconque pouvoir 
, a se poser de bonnesquestions et on peut l'espérer à trouver des solutions à certains problèmes sociaux comme ladélinquance, l'exclusion sociale, le chômage, l'absence ou le mauvais dialogue sociale.La sociologie peut donc être d'une grande utilité à condition de faire l'effort d'acquérir et demaîtriser les connaissances conceptuelles, méthodologiques et théoriques nécessaires. Avant
1 / 34
 
d'abordé certaines réalité actuelle, il faut faire un détour afin d'étudier les grands fondements de lasociologie, son histoire et ses principes fondateurs.
PARTIE 1 : DE LA NAISSANCE DE LASOCIOLOGIE AUX SOCIOLOGIESCONTEMPORAINES.
Pour être considérée comme une science autonome, une discipline doit marquer sa singularité par rapport aux autres sciences déjà institutionnalisées mais aussi démontrer son caractère scientifique.Il faut donc se doter d'une démarche, d'outils et de concepts qui lui son propre.Se processus de légitimation et d'institutionnalisation se réalise progressivement parfois en ordredispersé, mais bénéficie toujours d'un contexte favorable et de l'action plus ou moins déterminée de précurseur et de fondateur.C'est en 1938 que le français Auguste Comte crée le terme de sociologie, du latin sociologie quiveut dire société et logie en grec qui veut dire science. Il faudra attendre 1895 et surtout 1913 pour que la sociologie soit reconnue officiellement dans l'université française. Aujourd'hui la sociologie àdéfinitivement acquis cette reconnaissance scientifique en se démarquant des autres sciencessociales qui l'on précédées ( l'histoire, la philo, la psychologie...).
2 / 34
 
CHAPITRE 1 : L'invention de la sociologie.
Au 19ème dans un contexte historique particulièrement troublé de fait de mutation économiquesociale et politique, des intellectuels comme Comte, Tocqueville et Marx s'interroge sur la nature decette nouvelle société qui est en train d'émergée. Le passage d'une société traditionnelleessentiellement rurale, agricole, communautaire à une société industrielle, urbaine caractériser par la monté de l'individualisme va être l'objet de réflexion de ces intellectuels. Pour eux l'étude de cette« modernité », nécessite une réflexion sur le fondement du lien social. Ainsi ils commencent àétablir les bases d'un questionnement proprement sociologique sans pour autant élaborer lesfondements d'une véritable nouvelle science.
 I.Un contexte historique et idéologique favorable à une réflexion nouvelle sur l'évolutionde la société.
La France comme la plupart des pays européens connait fin 18ème et début 19ème de profondchangement qui bouleverse l'ancien ordre social. Cela soulève l'émergence d'une problématiquesociologique à propos de la nature et du fondement du lien social ainsi que sur les facteurs duchangement social.
 A. Le contexte événementiel : la sociologie « fille des révolutions ».
La combinaison d'une révolution politique et industrielle bouleverse l'ordre social ancien et provoque des interrogations sur la nouvelle société en construction mais aussi l'apparition denouveau problèmes sociaux tels la promiscuité et la misère urbaine, le développement del'alcoolisme, de la prostitution....
1.Politiquement, la Révolution française avec ses idées et ses réformes détruit certainsdogmes et certains équilibres sociopolitiques.a. L'abolition du régime féodal et l'apparition d'une nouvelle stratification sociale plus fluide.
L'abolition du régime féodal avec notamment la DDHC article 1er : les hommes naissent etdemeurent libres et égaux en droit. Cela met fin à l'ancien régime et à la stratification sociale rigideen trois ordres où le statut social était donné par la naissance et provoque l'apparition d'une nouvellestructure sociale plus fluide (possibilité de mobilité sociale), au moins en droit. C a d que le droitstipule que tous les monde est égaux alors qu'en réalité c'est assez difficile. Ici le statu social estacquis par le talent, le travail, le mérite. Cela provoque l'apparition de nouveau rapport souventconflictuel entre des catégories sociales naissantes comme la bourgeoisie commerciale etindustrielle et la classe ouvrière ou le prolétariat.Une stratification sociale désigne que dans une société il y a plusieurs catégories sociales. Elle setraduit par une hiérarchie sociale. Une stratification fluide est lorsque l'on peut passer d'unecatégorie à une autre. Il y a deux sortes de mobilités : ascendante (le père à un poste et le fils passe àun bon poste) et descendante (le père à un bon poste alors que le fils non).
3 / 34

Activity (17)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
NEGRETISSA liked this
Imane Moukrim liked this
Imane Moukrim liked this
andreayew liked this
ihcenus liked this
FatimaElachouri liked this
mclinel liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->