Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
7Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Focus Resultats 2009

Focus Resultats 2009

Ratings: (0)|Views: 131|Likes:
Published by moulchkara

More info:

Published by: moulchkara on Apr 30, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/26/2010

pdf

text

original

 
 
1
Avril 2010
Département Analyse & Recherche
FocusRésultatsAnnuels2009 
 
 Voir avertissement en fin de document
AnalystesSalwa Jorho
salwa.jorho@socgen.com
Imane Rahli
Imane.rahli@socgen.com
 
 
2
Un chiffre d’affaires en légère baisse…
u terme de l’année 2009, l’ensemble des sociétés cotées à la bourse des valeurs de Casablanca aenregistré un chiffre d’affaires global de 213 Md MAD en légère baisse de 3.3% par rapport à l’année2008.
Ce recul peut être assigné en majeure partie au secteur pétrole, chimie et mines qui a réalisé une contreperformance de 14.8 Md MAD. En effet, la SAMIR, principal catalyseur de ce compartiment, a vu ses ventesbaisser de manière importante de 14.6 Md MAD sous l’effet de la chute du prix du baril de pétrole. Le secteur du BTP arrive en seconde position et affiche un repli du chiffre d’affaires de 1.7 Md MAD. SONASID a impacténégativement ce secteur en générant un chiffre d’affaires de 5.3 Md MAD, soit une baisse de 2.3 Md MAD par rapport à 2008. Cette dépréciation est due au ralentissement économique mondial conjugué à une très fortebaisse des prix de l’acier.Les sociétés de distribution, à savoir : AUTO HALL, AUTO NEJMA, BERLIET et SRM, viennent accentuer lesréalisations déficitaires du marché financier, du fait de la crise internationale qui a frappé de plein fouet lesventes globales de voitures neuves.
Néanmoins,
ces contre-performances ont été compensées par le bon comportement des banques, dessociétés immobilières, des holdings et des télécommunications.De ce fait, ATTIJARIWAFA BANK et BCP tirent la croissance du secteur bancaire vers le haut grâce à leur politique de développement axée sur l’international. L’immobilier se positionne, quant à lui, en seconde positionavec un volume d’activité supplémentaire de 3.6 Md MAD, fruit de la bonne tenue du segment économique.Les holdings viennent renforcer la croissance du marché financier avec un chiffre d’affaires en progression de885 MMAD. ONA s’est illustré comme la locomotive des holdings avec un chiffre d’affaires de 37.3 Md MAD,soit 698 MMAD de plus qu’en 2008, résultant de la bonne performance dans l’agroalimentaire et celled’ATTIJARIWAFA BANK, ainsi qu’au retour à l’équilibre de MANAGEM.L’opérateur MAROC TELECOM, à lui seul, contribue avec une augmentation de son chiffre d’affaires de 819MMAD, suite à la progression de son parc clients au niveau national et international.Par ailleurs, d’autres secteurs ont amélioré la situation mais dans une moindre mesure, à savoir : les servicesaux collectivités (+ 311 MMAD), les assurances (+286.1 MMAD), l’agroalimentaire (+211.5 MMAD), les NTI(+157.6 MMAD), les sociétés financières (+136.1 MMAD) et le transport (+25.9 MMAD).
A
Evolution du chiffre d’affaires par secteur au terme de l’exercice 2009
 
Source : Sogébourse
 
 
3
Un résultat opérationnel en accroissement….
ur le plan opérationnel, la croissance du résultat d’exploitation a été plus importante que celle del’activité. La performance industrielle et commerciale de l’ensemble des sociétés cotées en bourseressort à 47.3 Md MAD, soit une progression de 9.7%.
Les sociétés du secteur pétrole, chimie et mines, s’établissent en première position et contribuentconsidérablement à l’amélioration du résultat d’exploitation avec un apport de 2.3 Md MAD. La SAMIR, à elleseule, réalise une performance de plus 1.8 Md MAD, suite à une bonne politique d’optimisation et de maîtrisedes charges.Les sociétés holding ont généré un résultat d’exploitation de 1.2 Md MAD, en raison de la bonne tenue desfiliales d’ONA et SNI.Le secteur agroalimentaire, quant à lui, est essentiellement soutenu par CENTRALE LAITIERE et LESIEUR quiréalisent respectivement une performance commerciale en hausse de 157 MMAD et de 118 MMAD par rapport à 2008.En dépit d’un contexte morose, les sociétés des secteurs : BTP ; banques ; immobilier et télécoms réalisentun résultat d’exploitation en progression de 808 MMAD.Les autres secteurs ont contribué mais de façon moins significative à l’évolution du résultat d’exploitation,notamment les services aux collectivités, les sociétés financières, les sociétés de transport et d’industriesavec un cumul de + 110 MMAD.
Toutefois
, quatre secteurs ont impacté négativement la croissance opérationnelle du marché financier, àsavoir :En premier lieu, les sociétés de distribution, plombées par la morosité du secteur automobile, réalisent unecontre performance de 431 MMAD.RISMA, l’unique opérateur hôtelier coté en bourse, affiche un résultat d’exploitation en recul de 128.9 MMADsuite, entre autres, à la fermeture du Sofitel Rabat pour rénovation et au ralentissement du secteur touristiquedans son ensemble.Les compagnies d’assurances, sont tirées vers le bas essentiellement par la régression d’Atlanta de –256MMAD, en grande partie du fait de la baisse de ses résultats de placement.Enfin, l’ensemble des NTI affiche un résultat d’exploitation en baisse de 33.7 MMAD.
S
La progression du résultat d’exploitation par secteur au terme de l’exercice 2009
 
Source : Sogébourse

Activity (7)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
isachoukir liked this
Bouchra Bicha liked this
siryaz liked this
HICHAMBT2 liked this
federicohhh liked this
Missy321 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->