Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Un cas de transmission d’erreur : à propos d’« être réduit au tapis » chez Étienne Pasquier

Un cas de transmission d’erreur : à propos d’« être réduit au tapis » chez Étienne Pasquier

Ratings: (0)|Views: 5|Likes:
Published by Xi Xia
... et une nouvelle d’Aristenet
... et une nouvelle d’Aristenet

More info:

Published by: Xi Xia on May 13, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/12/2014

pdf

text

original

 
 
Un cas de transmission d’erreur :à propos d’«
être réduit au tapis
»chez Étienne Pasquier
Brantôme emploie à trois reprises la locution «
estre au tapis
» :
 
dans
les
 
Grands capitaines françois
:
l’Admiral de Chastillon
:
« …
Nostre roy Charles
[IX]
 , qui avoit tant de debtes sur les bras, et qui devoit à Dieu et au monde, à cause decelles grandes des roys son grand-père et père,
estoit au tapis et au sa
ran
[en banqueroute],
 sans cestebonne guerre
… »
 
dans
les
 
Grands capitaines françois
:
M. de Montluc 
:
« [la carraque]
nous servit beaucoup contre ceux qui vouloient entrer dedans
[le port de La Rochelle, en1573],
 fors deux fois, que deux barques conduictes par le capitaine Arnaud, bon marinier 
[marin],
entrarent chargées de poudre bien à propos, et au pro
 ffit des Rochellois, car 
ilz estoient au tapis
[à bout de ressour-ces]
 
 pour les poudres
. »
 
dans
les Dames galantes
:
[certains courtisans,] «
 pour engagemens de leurs biens
[leurs biens sont hypothéqués],
ou pour procès,ou bien pour voyages de guerre
[ils
financent des expéditions militaires]
 
sont au tapis
[ruinés]
… »
La documentation disponible (gloses des commentateurs et ouvrages de référence) mon-tre qu’il faut voir dans la locution une variante simpli
fiée du syntagme «
 
estre
reduit 
autapis
», dont l’élucidation se trouve dans un grand classique, les
Recherches de la France
 (VIII, 47), d’Étienne Pasquier [1529-1615].Voici la citation, en contexte, chez Le Roux de Lincy (II, seconde éd., 1859, p. 182) :(
mener mestier 
« faire leur a
ffaire
», donc miser, continuer la partie)
 
 
 
Autre source, La Curne de Sainte-Palaye :Et Littré, citant La Curne de Sainte-Palaye :La citation exacte dit-elle
 s’emparer du tapis
, ou bien
r’emparer la table
, ou encore
desempa-rer la table
, et en tout état de cause, que cela veut-il dire ?Voilà qui s’appelle l’embarras du choix, en l’espèce la confusion la plus totale.On fait avec les moyens du bord : ci-après, le passage en question des
Recherches
dansl’édition de 1633, parue chez Olivier de Varennes (la vignette est d’Étienne Dauvel, impri-meur en taille-douce et éditeur d’estampes, mort vers 1638) et dont Léon Feugère précise
 
 
qu’elle est la deuxième édition posthume de l’ouvrage de Pasquier.
«
ils 
 ſ 
ont contraints de 
 ſemparer la table 
»
Il y a, me semble-t-il, deux obstacles
combinés
à lever pour espérer parvenir à démêler unpeu l’écheveau : l’un d’ordre syntaxique, l’autre d’ordre sémantique.
 
Contraint 
+ proposition in
finitive
directe,à côté des constructions « contraint
à
» et « contraint
de
»— le choix entre les trois possibilités semble s’être maintenu assez longtemps pour méri-ter peut-être une étude spéci
fique.
 Georges Gougenheim (
Grammaire de la langue française du seizième siècle
, 1974, p. 165) :
« La construction caractéristique du XVI
e
siècle [
 pour l’in
 finitif objet 
] est la construction sans prépo-sition, peut-être sous l’in
fluence du latin.
»

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->