Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
8Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Le Mariage Et Les Regles Concern Ant La Demande en Mariage

Le Mariage Et Les Regles Concern Ant La Demande en Mariage

Ratings: (0)|Views: 2,590|Likes:
Published by Tawhid 001

More info:

Published by: Tawhid 001 on May 15, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/10/2014

pdf

text

original

 
 
LE MARIAGE ET LES REGLES CONCERNANT LADEMANDE EN MARIAGE
Al-Faq
 î 
h Ibn Ruchd [590 de L’hégire]
 
Le mariage, selon l’opinion générale, est recommandé [mando
û
b]. Les gens parmi lesdh
â
hirites en font une obligation [w
â
djib] ; et ceux parmi les M
â
lék
 î 
tes enseigne
qu’il est obligatoire [w
â
djib] à l’égard de certains, recommandé [mando
û
b] àl’égard des au
tres, et facultatifs [moub
â
h] pour les reste, selon la crainte
qu’éprouve la personne [à commettre la fornication]. Ces divergences [ikhtilaf]sont nées de la question de savoir si ce qui est mentionné au verset :
«
 
Il est permis d’épouser deux, trois ou
quatre, parmi les femmes qui vous plaisent
»
Celles contenues dans la parole du Prophète (sallallahu ’alayhi wa sallam) :
«
 Mariez-v
ous, car je me prévaudrai de la supériorité de votre nombre contre les
autres peuples
»
,et d’autres traditions similaires relatives
 
à la question,doivent être interprétées dans le sens de l’obligation [w
â
djib], de
l’encouragement à faire [le mariage], ou d’une capacité de choix.
 
La thèse qui en fait une obligation pour les uns, un mérite pour les autres, et unecapacité de choix pour
 
le reste, se place d’un point de vue d’utilité [masalaha].Ce type d’argument est celui qualifié de
«
raisonnement par analogie
»
[qiy
â
s] ;
c’est celui ne reposant sur aucune preuve bien définie ; beaucoup de savants lerejettent. Il résulte clairement de
s dh
â
hirites du madhh
â
b de l’Im
â
m M
â
lik qui en
faisait l’application.
 
La formalité de la demande de mariage, qui remonte au Prophète (sallallahu ’alayhiwa sallam), n’est pas obligatoire, selon l’opinion générale. D
â
wud en fait un acteobligatoire [w
â
djib]
; la question consiste à savoir si l’acte du Prophète(sallallahu ’alayhi wa sallam) dans ce cas, implique un ordre ou simplement une
recommandation.
L’interdiction faite par le Prophète d’adresser une demande en mariage, aprèsqu’un autre a formulé la sienne, est établie ; seulement [les jurisconsultes], nes’accordent pas pour savoir si la prohibition implique nullité du fait prohibé ; etdans l’affirmative quels sont les cas de nullité ? D
â
wud décide que le contrat doitêtre annulé : Quant à Ch
â
fi’
 î 
et Ab
û
Han
 î 
fa ils soutiennent un avis contraire.
Les deux solutions sont attribuées à M
â
lik, en plus d’une troisième, consistant àannuler le contrat avant la cohabitation, mais non après.
 

Activity (8)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
faycel44 liked this
abdelwahhab liked this
rarira01 liked this
93delete liked this
KOUYATEKARA liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->