Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword or section
Like this
50Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
SYSCOHADA - Comptabilisation de certaines opérations spécifiques

SYSCOHADA - Comptabilisation de certaines opérations spécifiques

Ratings: (0)|Views: 5,128 |Likes:
Published by David Ekabouma
Ce document officiel édicte les règles de comptabilisations de certaines opérations spécifiques (réévaluation des bilans, comptabilisation des contrats de crédit-bail, ventes avec réserve de propriété, concession de services publics, opérations faites pour le compte de tiers, conversion des opérations en devises, comptabilisation des opérations faites en commun, comptabilisation des subventions, comptabilisation des frais de recherche et développement...) en accordance avec les normes du SYSCOHADA. Il n'aborde pas les différences majeures avec les normes IAS/IFRS.
Ce document officiel édicte les règles de comptabilisations de certaines opérations spécifiques (réévaluation des bilans, comptabilisation des contrats de crédit-bail, ventes avec réserve de propriété, concession de services publics, opérations faites pour le compte de tiers, conversion des opérations en devises, comptabilisation des opérations faites en commun, comptabilisation des subventions, comptabilisation des frais de recherche et développement...) en accordance avec les normes du SYSCOHADA. Il n'aborde pas les différences majeures avec les normes IAS/IFRS.

More info:

Published by: David Ekabouma on May 25, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

04/15/2013

pdf

text

original

 
Journal Officiel de l’OHADA N° 10 – 4
ème
Année
 
 / 
 
S
YSTEME
C
OMPTABLE
OHADAO
PERATIONS ET PROBLEMES SPECIFIQUES
 295
CHAPITRE 6CHAPITRE 6CHAPITRE 6CHAPITRE 6 ::::OPERATIONS ET PROBLEOPERATIONS ET PROBLEOPERATIONS ET PROBLEOPERATIONS ET PROBLEMES SPECIFIQUESMES SPECIFIQUESMES SPECIFIQUESMES SPECIFIQUES
SECTION 1SECTION 1SECTION 1SECTION 1 : REEVALUATION: REEVALUATION: REEVALUATION: REEVALUATIONDES BILANSDES BILANSDES BILANSDES BILANS
Comme le précise l'article 35 de l'Acteuniforme, le Système Comptable OHADAutilise, comme la grande majorité desmodèles comptables internationaux, laconvention du coût historique.La combinaison de cette convention etdes principes généraux de prudence etde continuité de l'exploitation conduitaux diverses règles d'évaluation définiesdans le Système Comptable OHADA.Toutefois, il n'est pas rare que lestendances inflationnistes observées dansles Etats, qu'ils soient industrialisés ou endéveloppement, conduisent à de fortesdistorsions entre les valeurs historiquesfigurant dans les bilans et les valeursactuelles en monnaie "courante".Exemple : une immobilisation de valeurd'entrée 1 000 unités monétaires en Nvoit sa valeur portée à 2 000 ou à 3 000unités monétaires actuelles, dont lepouvoir d'achat est fortement minoré parrapport à celui de l'année N. Dans detelles situations, les Pouvoirs publicspeuvent autoriser, voire imposer, uneréévaluation des bilans des entreprises.AAAA — CIRCONSTANCES ET FOCIRCONSTANCES ET FOCIRCONSTANCES ET FOCIRCONSTANCES ET FORMES DESRMES DESRMES DESRMES DESRÉÉVALUATIONSRÉÉVALUATIONSRÉÉVALUATIONSRÉÉVALUATIONSEn vertu de l'article 35 qui indique qu'uneréévaluation ne peut s'opérer que dans"des conditions fixées par les Autoritéscompétentes et dans le respect desdispositions des articles 62 à 65", lesentreprises de l'espace OHADA nepeuvent qu'appliquer la convention ducoût historique et les règles qui endécoulent dans le Système ComptableOHADA.Toutefois, les Autorités compétentespeuvent être conduites à décider de lamise en place de dispositifs deréévaluation. Il peut s'agir deréévaluation libre ou de réévaluationlégale.1. Réévaluation "libre"1. Réévaluation "libre"1. Réévaluation "libre"1. Réévaluation "libre"Le qualificatif "libre" ne signifie pas quel'entreprise puisse procéder à laréévaluation en utilisant toute méthodede son choix, mais qu'elle a la possibilitéde réévaluer son bilan dans lesconditions fixées par lesdites autorités etdans le respect des dispositionsgénérales des articles 62 à 65.Dans ce cas, la technique de réévaluationutilise comme base de référence de lavaleur réévaluée, la valeur "actuelle" del'élément. Cette valeur actuelle estdéterminée par référence à la valeur demarché ainsi qu'à l'utilité que l'élémentprésente pour l'entreprise.La réévaluation "libre" signifie donc pourl'entreprise :
s
 
qu'elle a la liberté de réévaluer ou deconserver les valeurs historiques ;
s
 
qu'elle utilise un référentiel de valeursactuelles à déterminer sous saresponsabilité ;
s
 
qu'elle se conforme aux conditionsdéfinies par les autorités compétentes etpar les articles 62 à 65 ;
s
 
qu'elle peut, en général, effectuer laréévaluation à la clôture de l'exercice deson choix.2. Réévaluation "lé2. Réévaluation "lé2. Réévaluation "lé2. Réévaluation "légale"gale"gale"gale"Le qualificatif "légale" signifie que laréévaluation est effectuée :
 
Journal Officiel de l’OHADA N° 10 – 4
ème
Année
 
 / 
 
S
YSTEME
C
OMPTABLE
OHADAO
PERATIONS ET PROBLEMES SPECIFIQUES
 296
s
 
à une date déterminée (clôture del'exercice donné, en principe) ;
s
 
selon des modalités techniquesprécisées, avec, le plus souvent, recoursà un ou des indices de réévaluationindiqués par les autorités compétentes ;
s
 
sous le bénéfice d'avantages fiscauxplus ou moins étendus, pouvant aller jusqu'à la non-imposition totale de l'écartde réévaluation, conjuguée avec ladéductibilité totale des nouveauxamortissements réévalués et la non-imposition, en cas de cession del'élément, de l'écart de réévaluationcorrespondant.Selon les cas, la réévaluation légale peutêtre obligatoire pour toutes lesentreprises, ou pour certaines catégoriesseulement, et optionnelle pour les autres,voire pour toutes dans des cas rares.En général, la promulgation d'une loiportant réévaluation légale s'accompagned'une interdiction de réévaluation libredurant une certaine période.Remarque : la réévaluation libre ou légaleénoncée ci-dessus présente un caractèreponctuel, avec une date d'effet donnée.Elle ne doit pas être confondue avec lesprocédures de réévaluation continue (oupermanente) utilisées dans les paysd'économie "hyperinflationniste" (cf. I.A.S.29 : la présentation des comptes dans leséconomies hyperinflationnistes). Cetteréévaluation permanente constitue unevéritable "comptabilité d'inflation".BBBB —— MODALITESMODALITESMODALITESMODALITES1. Champ de la réévaluation1. Champ de la réévaluation1. Champ de la réévaluation1. Champ de la réévaluation : éléments: éléments: éléments: élémentsnon monétairesnon monétairesnon monétairesnon monétairesLes éléments de l'actif et du passif, objetsde la réévaluation, sont tous ceux qui, àla date de la réévaluation, ne sont pasexprimés en unités monétaires dumoment.Il convient, de ce point de vue, dedistinguer les éléments "monétaires" des"éléments non monétaires". Par ailleurs,en fonction de considérationséconomiques et politiques diverses, lelégislateur comptable peut être amené àrétrécir le champ d'application desréévaluations.a) Eléments monétaires et éléments nona) Eléments monétaires et éléments nona) Eléments monétaires et éléments nona) Eléments monétaires et éléments nonmonétairesmonétairesmonétairesmonétaires
 
Les éléments monétaires de l'actif etdu passif sont ceux qui, à la date de laréévaluation, sont exprimés en unitésmonétaires de cette date. Ils n'ont doncpas à être réévalués puisque leurmontant traduit la réalité économique etfinancière de l'instant. C'est le cas desliquidités en unités monétaires légales etdes créances et des dettes non indexéeslibellées en ces mêmes unités.Les éléments suivants peuvent leur êtreassimilés :
 
les créances et les dettes indexéesdans le cadre d'un contrat, qui fontsystématiquement l'objet d'unréajustement, en fonction du niveau del'index ;
 
les créances et les dettes en monnaieétrangère qui font l'objet d'uneconversion sur la base des cours dechange à l'inventaire.
 
Les éléments non monétaires sontformés de tous les autres actifs et passifssuivants :
 
les immobilisations incorporelles etcorporelles ;
 
les immobilisations financières, àl'exception des créances sur tiers enunités monétaires légales du pays quientrent dans la catégorie précédentedes éléments monétaires ;
 
les stocks ;
 
les titres de placement ;
 
Journal Officiel de l’OHADA N° 10 – 4
ème
Année
 
 / 
 
S
YSTEME
C
OMPTABLE
OHADAO
PERATIONS ET PROBLEMES SPECIFIQUES
 297
 
les capitaux propres dont laréévaluation est, le plus souvent,calculée indirectement par différenceentre les actifs et les passifs réévalués.Seuls ces éléments non monétaires fontl'objet de la réévaluation, puisqu'il s'agitde substituer à leur valeur comptablenette leur valeur réévaluée, supérieure àla précédente.Toutefois, certains des éléments nonmonétaires peuvent figurer au bilan, à ladate de la réévaluation :
 
soit pour leur "valeur actuelle", dans lecas où le bien a fait l'objet d'uneprovision pour dépréciation, ou dansle cas fortuit d'égalité entre la valeurcomptable nette et la valeur actuelle ;
 
soit pour leur "valeur de marché", dansle cas exceptionnel decomptabilisation de titres oud'instruments financiers à cette valeurde marché (comptabilisation dite"mark to market").Dans ces deux cas particuliers leséléments n'ont pas à être réévalués.En revanche, tous les autres élémentsnon monétaires sont à réévaluer, à moinsque le législateur comptable ne limite lechamp. Ainsi, la quatrième Directiveeuropéenne restreint la réévaluation auxseules immobilisations corporelles etfinancières.b) Restrictions possibles du champb) Restrictions possibles du champb) Restrictions possibles du champb) Restrictions possibles du champA priori, tous les éléments nonmonétaires peuvent être réévaluésconformément au droit commun duSystème Comptable OHADA.Cependant, il appartient aux autoritéscompétentes de préciser les élémentsréévaluables et ceux qui ne le seraientpoint dans les textes instaurant laréévaluation légale, ou réglementant la"réévaluation libre".En particulier, les titres de placement etles stocks pourraient, dans bien des cas,être exclus de la réévaluation en raison,notamment, de leur faible "ancienneté"dans les bilans. L'exclusion desimmobilisations incorporelles ne sembleguère reposer sur des argumentséconomiques déterminants.Généralement sont aussi exclus les biensencore utilisés mais totalement amortis(valeur comptable nulle). Ces bienspourraient cependant être réévalués si, àl'occasion de la réévaluation, l'examenapprofondi de leurs conditionsd'utilisation ou de leur environnementrévélait qu'ils ont une valeur actuellesignificative avec une durée d'utilisationraisonnablement prévisible. Dans cettehypothèse, la réévaluation est l'occasiond'une révision du plan d'amortissement.c) Caractère global de la réévaluationc) Caractère global de la réévaluationc) Caractère global de la réévaluationc) Caractère global de la réévaluationLa réévaluation ayant pour objectif dedonner, dans l'unité monétaire actuelle,une "image fidèle" du patrimoine, de lasituation financière et du résultat del'exercice, elle doit être au service d'uneinformation générale objective, et non àcelui de stratégies diverses d'entreprises.Les entreprises n'ont donc pas lapossibilité, que la réévaluation soit légaleou libre, de ne réévaluer, à leur guise,que certains éléments et non d'autres. Laréévaluation doit être opérée surl'ensemble des éléments actifs et passifs,hormis ceux qu'une disposition légaleaurait exclus de son champ.2. Valeur réévaluée2. Valeur réévaluée2. Valeur réévaluée2. Valeur réévaluéeLa valeur réévaluée de chaque élémentest obtenue par application d'uneméthode indiciaire fondée sur le pouvoird'achat général de la monnaie (cas deréévaluation légale) ou par utilisation dela valeur actuelle (cas de réévaluationlibre, en l'absence d'indices officiels).a) Méthode indiciairea) Méthode indiciairea) Méthode indiciairea) Méthode indiciaireLe ou les indices définis par les autoritéscompétentes sont censés traduirel'évolution du pouvoir d'achat général de

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->