Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
49Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Compendium Magicae Angelorum

Compendium Magicae Angelorum

Ratings: (0)|Views: 513 |Likes:

More info:

Published by: DezereiMei's Donaire on May 30, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

08/06/2013

 
http://comselha.110mb.com/ Philalethe, 15/05/20091
CCOOMMPPEENNDDIIUUMMMMAAGGIICCAAEEAANNGGEELLOORRUUMM 
La Magie EnochienneDuDocteur John Dee.
 
http://comselha.110mb.com/ Philalethe, 15/05/20092
La Magie Enochienne du Docteur John Dee.
Nota : ce document est en grande partie basé sur la traduction de l’article de Benjamin Rowe « Enochian MagicReference Document » proposée par Vincent Lauvergne, à laquelle plusieurs modifications et annotations ont été  faites. Il reprend les élément contenus dans les différents documents de ce site et est destiné à servir de base pour une étude approfondie de la Magie Enochienne.
 
- Les origines de la Magie : Les manuscrits de John Dee -
Le système magique connu à ce jour sous le nom de Magie Enochienne dérivedu travail du savant élisabéthain le Dr John Dee (1527-1608) et de son médium SirEdward Kelly (1555-1595, écrit quelque fois Kelley, quelques fois nommé aussiEdward Talbot, nom sous lequel il est supposé avoir fait ses études à Oxford
1
). Deeétait passionné par la découverte des connaissances perdues et des véritésspirituelles. Il voulait en particulier récupérer la sagesse qu'il croyait se trouver dansles livres perdus des temps passés. Parmi ces derniers il y avait le légendaire Livred'Enoch, lequel concevait-il apparemment comme étant un livre décrivant le systèmede magie employé par ce patriarche. Un autre livre auquel Dee attribuait une placeimportante était le mystérieux « Livre de Soyga »
2
, à propos duquel l’Archange Uriel
3
 dira qu’il « se trouvait avec Adam au Paradis ». Dee répondra : «
Oh, mon ardent désir est de pouvoir lire ces tables de Soyga
». Après être arrivé à la conclusion que la sagessequ'il désirait ne pouvait être atteinte par l’étude des livres, il décida de s'appliquerlui-même à contacter les sources divines.
4
Le début de la carrière “occulte” de Deen’est pas claire, faute de traces écrites. On lui attribue généralement une période de« crise », aux environs de 1579, résultant en un relatif « abandon » du savoiruniversitaire et des sciences humaines pour se tourner vers les sciences occultes.
5
Ilfaut toutefois garder à l’esprit qu’à son époque, il n’y avait pas de frontière netteentre ces différents domaines, et que dès 1557, il possédait déjà une impressionantecollection de livres traitant d’Angéologie, divination, cabale, alchimie, etc.
6
 L’utilisation d’un cristal de voyance est mentionnée dès 1564 dans sa
 MonasHieroglyphica
. L’étrange manuscrit intitulé «
Libellus Veneri Nigro Sacer 
», attribué à
1
Susan Bassnett, “Absent Presences, Edward Kelley’s family in the writings of John Dee”,
 Interdisciplinary
 
Studies in Renaissance Thought 
, ed. S. Clucas 2006, 285-294 (Springer).
2
British Library MS sloane 8 (exemplaire ayant appartenu à Dee), Bodleian Library MS Bodley 908. Cf. JimReeds, “
 John Dee and the magical tables in the Book of Soyga”
 
Interdisciplinary
 
Studies in RenaissanceThought
, ed. S. Clucas 2006, 177-204 (Springer).
 
3
 
 Liber Mysteriorum Primus
, 10 Mars 1582.
4
« [...] moi qui, fidèlement et sincèrement, ai cherché parmi les hommes, sur la terre, et aussi par la prière(souvent, et pieusement) ai cherché recours auprès de Ta Divine Majesté pour l’obtention de quelque fragmentdu Savoir Véritable et de la compréhension de Tes Lois et ordonnances ».
 
Extrait d’une prière consignée dans lems sl3191.
 
5
Voir par exemple Gyorgi E. Szonyi, “John Dee and Early Modern Occult Philosophy”,
 Literature Compass
 2004, 1, 1-12.
6
Deborah Harkness, “The Nexus of Angeology, Eschatology, and Natural Philosophy in John Dee’s AngelConversations and Library”,
 Interdisciplinary
 
Studies in Renaissance Thought 
, ed. S. Clucas 2006, 275-282(Springer).
 
http://comselha.110mb.com/ Philalethe, 15/05/20093
Dee, semble indiquer un intérêt anterieur pour les opérations occultes. L’authenticitéde ce manuscrit et de son auteur reste toutefois incertaine.
7
 A partir de 1581, les manuscrits encore existants révèlent que Dee effectuapresque quotidiennement une longue série d'opérations magiques.
8
N’étant dotéd’aucune faculté de « médium », il eu recours a plusieurs médiums : Barnabas Saulest cité au début du
Liber Mysteriorum Primus
(22 décembre 1581), mais Dee indiqueaussi qu’avant lui, il a expérimenté avec deux autres personnes. Un certain EdwardTalbot est mentionné dans le journal de Dee le 10 Mars 1582, peu de temps avant queles initiales E.K. (Edward Kelly) n’apparaissent. La collaboration avec Kelly durera jusqu’en 1589, puis Dee tentera diverses expériences avec son propre fils Arthur, ettravaillera également avec un certain Bartholomew Hickman jusqu’en 1607(apparemment une vieille connaissance de Dee puisque celui-ci est mentionné dès1579 dans son journal privé).La méthode employée était assez standard pour l'époque. Dee agissait en tantqu'orateur, dirigeant les ardentes oraisons préparatoires à Dieu et aux Archanges.Les Anges invoqués se manifestaient alors dans une pierre de voyance posée sur unetable spéciale appelée « Table Sainte » ou « Table d’Alliance ». Le medium regardaitla pierre et rapportait ce qu'il voyait et entendait, tandis que Dee consignait dans son journal tout ce qui se produisait.Dee fit de multiples copies de ses manuscrits. Certains d'entre eux ont étéacquis avec la bibliothèque de Dee par Robert Cotton. Cette partie a été éditée dans"
 A true and faithful relation of what passed for years between John Dee and some spirits
" parMeric Casaubon (1659). Ce livre a jusqu’à présent constitué la réference en la matière,bien que le but de Casaubon ait été de discréditer Dee,
9
et que son ouvrage soitrempli d’erreurs typographiques et d’inexactitutes.
10
Les autres, connus sous le nomde
Libri Mysteriorum
(1581-1583), sont restés à l’état de manuscrit jusqu’àrécemment.
11
 Dans les dernières années de sa vie, Dee avait apparemment décidé de cacherles copies de ses manuscrits dans le compartiment secret d'un grand coffre de cèdrequ'il possédait. Après sa mort le coffre fut acheté en l'état et passa par plusieurspropriétaires. Les documents cachés n'ont pas été découverts jusqu'aux environs de1662, et sont arrivés dans les mains d'Elias Ashmole en 1672. La collection de M.Ashmole est par la suite passée à la British Library.
12
Selon Ashmole, environ la
7
Teresa Burns, The Little book of Black Venus and the three-fold transformation of hermetic astrology,
 Journalof the Western Mystery Tradition
, 2007, 12.
8
1581 marque le début du Liber Mysteriorum Primus.
9
Il écrit par exemple dans sa préface : « Sa seule (mais grande et terrible) erreur a été de prendre des Espritsmauvais et menteurs pour des Anges de Lumière, le Diable de l’Enfer [..] pour le Dieu des Cieux ». Casaubon nenie pas la bonne volonté de Dee ou la réalité des opérations magiques en elle-mêmes, mais plutôt la nature desentités apparues dans le cristal.
10
Casaubon lui-même a relevé quelques erreurs en préface du livre, dues selon lui à la mauvaise écriture de Dee,et avouant également qu’étant en voyage lors de l’impression du livre, il n’a pu procéder à une relecture. Il aégalement réalisé une copie manuscrite de ce livre, annotée de corrections (manuscrit conservée à la BodleianLibrary, D.8.14.art.). Elias Ashmole a lui aussi fait sa propre copie en ajoutant de nombreux commentaires(Bodleian Library MS 580).
11
Les
 Libri Mysteriorum
ont été édités par Christopher Whitby, Thèse de Doctorat, publié dans “John Dee’sActions with Spirits” (New York: Garland, 1991), et Joseph H. Peterson, “John Dee’s Five Books of Mystery”.Weiser 2003).
12
Cf. bibliographie à la fin pour la liste de ces manuscrits.

Activity (49)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
shastakewan liked this
arabada5 liked this
mikvirtuoso242 liked this
jeudyp liked this
mikvirtuoso242 liked this
Manon1971 liked this
Alex Ferreira liked this
jeudyp liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->