Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
9Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Phénicie

Phénicie

Ratings: (0)|Views: 716|Likes:
Published by abou9othoum

More info:

Categories:Types, Research, History
Published by: abou9othoum on Jun 11, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

07/24/2013

pdf

text

original

 
Phénicie
Localisation des principaux sites duLevant de la première moitié duI
er 
millénaire avant J.-C.
Le territoire de la
Phénicie
correspond auLibanactuel auquel il faudrait ajouter certaines portions dela Syrie et d'Israël. Les
Phéniciens
étaient un peuple antique d'habiles navigateurset commerçants. Partis de leurs cités- États en Phénicie, ils fondèrent dès - 3000de nombreuxcomptoirsen bordure de la Méditerranée orientale, notammentCarthage(en- 814). Rivaux desMycénienspour la navigation en Méditerranée au II
e
millénaire av. J.-C., ils furent d'après ce qu'on en sait les meilleurs navigateursde l'Antiquité.L'invasion desPeuples de la Mer  va ravager les cités phéniciennes, de même que Mycènes et les autres territoires qu'ils traversent, mais c'est ce qui va permettre aux Phéniciens de trouver leur indépendance vis-à-vis des puissances voisines qui les avaient assujettis puisque celles-ci serontelles aussi détruites par ces invasions. La chute de Mycènes en particulier va leur permettre dedominer les mers.Après avoir supporté les assauts des Athéniens, des Assyriens, deNabuchodonosor  puis deDarius III,la Phénicie disparut finalement avec la conquête par Alexandre le Grand en- 332.
 
Le nom
Phénicien
leur a été donné par les Grecs qui faisaient ainsi allusion à leur faculté à produirede la pourpre, qui se dit
 phoinix 
en grec. Ce nom évolua en latinen
Punicii 
d'où le nom desguerrespuniques.SelonPline,« le peuple phénicien a l'insigne honneur d'avoir inventé les lettres de l'alphabet ».
Étymologie
Le terme "phénicien" leur aurait été attribué par les Grecs. En effet, "
 phoinix 
" signifie engrec: "rouge",les Phéniciens étant les découvreurs de lapourpre,teinture rouge probablement tirée du 
, ungastéropode dont ils firent une véritable industrie exportée dans tout le monde antique. Eux-mêmes se nommaient Tyriens, Sidoniensetc. du nom de la cité dont ils étaient originaires. Comme les Hébreux,ils sont sans doute issus du vieux fond ouest-sémitique ou cananéen du Levant.
Un empire maritime
Leur pays est prospère, très boisé, fertile, mais étroit entre la chaîne montagneuse du Libanet la mer. Ils ne pouvaient donc espérer bâtir un empire dans l'hinterland, peuplé par leurs puissants voisins.C'est donc vers la mer qu'ils vont se tourner. BientôtTyr va devenir la capitale de leur empiremaritime. Ainsi trouveront-ils ailleurs les ressources que ne leur offre pas l'exiguïté de leur territoire, etla motivation première qui les poussera vers d'autres rivages sera essentiellement d'ordre mercantile.Pour s'y implanter comme ils le firent, il leur faudra certes beaucoup d'astuces, mais aussi beaucoupde courage pour affronter la mer et ses horizons inconnus. Ils sauront, durant des siècles, s'assurer lequasi monopole du commerce en Méditerranée.Ils propagèrent l'alphabetdans tous les pays riverains.
Navigation
"
Des Phéniciens apportaient une foule de breloques dans leur vaisseau noir.
" — Odyssée, XV"
Les vaisseaux de Tarsis ramèneront du lointain tes fils, et avec eux leur argent et leur or.
" — Isaïe,LX, 9Telle est l'idée que les anciens avaient des navigateurs phéniciens.Nous connaissons peu de chose sur la flotte phénicienne et les représentations de leurs navires sontrares. L'une d'elles provient de la fresque d'un tombeau deThèbesau
II
e
millénaire av. J.-C., coquelarge et arrondie, avec un mât central et une voile carrée. Une autre provient d'un bas-relief  assyriendu palais deSargon IIprès de Ninive,et représente des barques relevées aux extrémités avec une tête de cheval comme figure de proue, mues par des rameurs. Une troisième enfin sur un autre bas-relief de Ninive, provenant du palais de Sennacheribreprésentant deux types de navires différents : navires de guerre à quille longue, l'étrave se terminant par un éperon effilé,enpoupedeux rames flanquées de chaque côté servant de gouvernail, un mât et deux rangéessuperposées de rameurs ; des navires de commerce à coque renflée, les
gauloi 
des Grecs qui lesimiteront et leur donneront leur nom phénicien transcrit en grec.
 
Des embarcations permettant de remonter le cours des fleuves donc, ainsi que lecabotage,auquel les phéniciens ne se limitèrent pas. Ils n'hésitèrent pas à affronter la haute mer ; laboussolen'existantpas alors, leurs pilotes se repéraient grâce à laPetite Ourse,que les Grecs appelaient précisément « la Phénicienne », ce qui prouve qu'ils pratiquaient la navigation nocturne.Les améliorations de leurs vaisseaux et des techniques de navigation leur permirent, entreles 
e
et
e
siècle av. J.-C.s, de prendre une nette avance sur leurs rivaux. Ils assurèrent l'étanchéitéde leurs embarcations grâce aubitumepour lecalfatage,ce qui permit sans doute aux anciens de parler des « noirs vaisseaux » phéniciens. Renforçant lacarènepar unecarlingue, ils obtinrent des vaisseaux plus longs, plus rapides et de plus grostonnage, mieux adaptés aux navigations lointaines,et à lanavigation hauturière,leur permettant d'utiliser les vents et les courants. C'est ce qui leur  assura la découverte des routes maritimes et la maîtrise de la mer, secrets que durant des siècles ilsgardèrent jalousement.Outre la fondation de leurs célèbres comptoirs tel Carthage, on leur prête, non à tort, ainsi qu'à leurssuccesseurs Carthaginois, de lointaines navigations, voyages de découverte et d'exploration au-delàdu monde connu dans l'Antiquité.
Périple de Hannon: pour comprendre le processus de création des comptoirs et de leur peuplement au temps de Carthage.
Périple d'Himilcon: La « Route de l'étain ».
Voyage au pays d'Ophir .
Circumnavigationde l'Afriqueen partant de la Mer Rouge, vers - 600 sous le règne du pharaon Nécao et à sa demande.
Commerce
Les premiers et principaux mandataires des armateurs phéniciens furent les empires de l'Orient et del'Égypte, rois assyriens et pharaons, avant que les cités phéniciennes forment l'empire de la mer qu'elles domineront. Leurs navires sillonnent la Méditerranée et transportent tout ce qui peuts'échanger ou se vendre : denrées alimentaires telles que le
, l'huile ou les grains (blé, orge) dansleurs amphores de forme caractéristiques, rondes et ventrues, minerais decuivre, d'argent et surtout d'étainservant à la production dubronze.L'Andalousie est alors la plaque tournante du trafic de minerais. La Bible, à cet égard, a rendu célèbre les « navires de Tarsis » (Tartessos).Mais ils transportent aussi des produits de luxe : animaux exotiques pour les cours royales tels que lessinges ou les crocodiles. Pourpre, bois decèdre, parfums et pierres précieuses du pays d'Ophir autemps d'Hiram et la verroterie, qui leur sert de monnaie d'échange avec les populations locales.On peut avoir des indices sur les rapports qu'ils entretenaient avec ces populations locales et le typed'échanges, ainsi que leurs modalités, chezHérodotequi décrit une scène d'échange àArgos, ou chez le Pseudo-ScilaceetDenys d'Halicarnasse : lapiraterie aurait été monnaie courante dans le

Activity (9)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
yveslee liked this
vogliazzo liked this
Ahmed TOUDERTI liked this
PATXITM liked this
PATXITM liked this
khjllkhd liked this
fc49fc liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->