Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
9Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Que sont devenues les 36 cordes sensibles des québécois?

Que sont devenues les 36 cordes sensibles des québécois?

Ratings:

5.0

(2)
|Views: 3,298 |Likes:
Published by Pixelate
Un article paru dans RND en 2005 par Marie Saint-Hilaire autour du célèbre livre de Jacques Bouchard.
Un article paru dans RND en 2005 par Marie Saint-Hilaire autour du célèbre livre de Jacques Bouchard.

More info:

Published by: Pixelate on Apr 18, 2007
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/01/2013

pdf

text

original

 
R
ND
Mai 2005.
1
Nous étions
envieux,étroits d’esprit,moutons et chauvins.
Mais aussi
talentueux en arts,débordants de joie de vivreet de sensualité,amoureux de la nature et des enfants. Voilà ce qu’affirmait le publicitaire Jacques Boucharddans son best-seller
Les 36 cordes sensibles des Québécois 
.Près de 30 ans plus tard,que sommes-nous devenus ?
par Mélanie Saint-Hilaire
Qui étions-nous?Qui sommes-nous?
D. L
ABINE
/© L
E
BECEN
I
MAGES
, CCDMD
 
G
rammaticalement, le sloganétait parfait.«Venez visiter leplus grand fourreur en ville ! »C’est en ces mots qu’un marchandde fourrures,
very successful
dans lemonde anglophone, a tenté un jourde séduire les Canadiens français. Àl’époque, les entreprises faisaienttraduire leurs publicités par desagences d’Ontario au lieu de confierleurs campagnes à des créateurs d’ici.Le « Toronto French » causait parfoisde légers malentendus.Le vendeurde visons l’a appris à ses frais…Des aberrations pareilles, JacquesBouchard en voyait encore à sesdébuts, dans les années 50, commetraducteur pour la firme Vickers& Benson. Le « père de la publicitéquébécoise » en a développé un partipris pour les pubs faites maison. En1963, il fondait la firme publicitaireBCP, première agence de créationfrancophone au Québec. De là sontsorties quelques-unes des plus spec-taculaires campagnes de notre his-toire. Rappelez-vous l’annonce « Lui,y connaît ça », avec le comique OlivierGuimond. À sa diffusion, les citoyensengloutissaient des tonneaux deLabatt. Et cette brasserie devenait laplus importante au Canada.Pas étonnant que le publiciste aitvoulu signer
 Les 36 cordes sensiblesdes Québécois
, où il sondait notreâme dans nos habitudes de consom-mation. L’entreprise lui a néanmoinscoûté 10 ans de recherche… et 120heures d’entrevue avec huit JosTremblay, chacun issu d’une régiondifférente du Québec ! En 1975, unpremier schéma paraissait dans lerecueil
Communication de masseet 
2
.
R
ND
Mai 2005
 Avons-nous tellement
L. M
ÉTHÉ
 
consommation de masse
. L’auteurreprésentait le Québec comme unarbre, avec 36 branches (ses qualitésintrinsèques,ou«cordes»)et sixracines : la terrienne, la minoritaire,la nord-américaine, la catholique, lalatine et la française.L’essai parut en 1978.Tsunamidans les librairies! Un ouvrage surl’identité nationale, publié à la veilledu référendum de 1980, ne pouvaitmanquer de lecteurs. Ni de détrac-teurs… Surtout que Bouchard ne pro-posait pas une vision idyllique desCanadiens français, qu’il considéraitcomme fatalistes, envieux et vantards,entre autres tares. «
 Les 36 cordes
, c’estdes Smarties pour intellectuels »,lance Jean-Pierre Desaulniers, pro-fesseur en sociologie des communi-cations à l’Université du Québec àMontréal (UQAM) - et jadis publi-ciste pour RSGL, ancien concurrentde BCP. « Jacques avait défini un ca-ractère tribal au Québec pour pou-voir vendre de la pub au monde deToronto. Ça manquait de rigueur. Ilaffirmait une chose et son contraire. »« C’est un ouvrage qui a fait l’his-toire; en publicité, tout le monde leconnaît », dit au contraire FrançoisDescarie qui, à 43 ans, dirige labranche québécoise de la multina-tionale Ipsos. Il n’en fait pas mystère :à ses yeux, l’ouvrage véhicule uneconception un peu dépassée duQuébec.« Certains éléments sontencore d’actualité. Mais les écartstendent à s’atténuer; nous sommesde moins en moins différents de nosvoisins. Qu’on arrête de se regarderle nombril ! »Avons-nous tant changé ? « Regardezle livre: la photo en quatrièmede cou-verture montre Jacques Bouchard entrain de fumer. Vous ne verriez jamaisça aujourd’hui », sourit Luc Dupont,professeur en communicationsà l’Uni-versité d’Ottawa et auteur de
1001trucs publicitaires.
Trente ans après laparution des 36 cordes,
 RND
a deman-dé à deux spécialistes de les actualiser.Voici les réponses de Luc Dupont etde François Descarie.
changé?
R
ND
Mai 2005.
3

Activity (9)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Denise Drouin added this note
Wow l'interface interactive et commandes laissées à l'utilisatrice - Merci!
ldouri liked this
Vernhar Beaulac liked this
Vernhar Beaulac liked this
abdel301 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->