Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Des prophéties accomplies

Des prophéties accomplies

Ratings: (0)|Views: 17 |Likes:
Published by estaran
Des prophéties accomplies et inaccomplies. Du libre arbitre de l'homme et de l'omniscience de Dieu
Des prophéties accomplies et inaccomplies. Du libre arbitre de l'homme et de l'omniscience de Dieu

More info:

Published by: estaran on Jun 27, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/27/2010

pdf

text

original

 
GEJ8 C99Des prophéties accomplies et inaccomplies. Du libre arbitre de l'homme et del'omniscience de Dieu
1. Or,
l'un des Pharisiens
dont la femme et les enfants étaient venus à Béthanie Medemanda : « Seigneur et Maître, m’en tiendrais-Tu rigueur si j'allais saluer ma femme et mesenfants ? »
2. Je lui
dis : « Pas du tout ! Mais vois ici Mes plus anciens disciples : ils ont femme etenfants, mais aucun ne Me demande cela ! Je te le dis, et à vous tous aussi : celui qui aimequelque chose au monde plus que Moi n'est pas digne de Moi, et celui qui, ayant mis la mainà la charrue, regarde en arrière, c'est-à-dire vers ce qui est du monde, celui-là n'est pas prêt pour le royaume de Dieu. Crois-tu vraiment que ta femme et tes enfants seront mieux pourvussi tu vas les voir et leur parler ce soir ? - Voilà Mon avis : au reste, tu es parfaitement libre defaire comme bon te semble. »3. Ayant entendu ces paroles, le templier n'eut plus envie d'aller voir sa femme et sesenfants à cette heure tardive, et il resta tranquillement assis.
4. Un autre Pharisien,
qui était du nombre des Juifs grecs, Me demanda alors : «Seigneur et Maître, Tu sais de toute éternité, en esprit, tout ce que Tu feras demain. Il T'est parfois arrivé de nous le laisser voir de Toi-même, aussi n'est-ce peut-être pas une trop grandefaute que de Te demander ce que Tu comptes faire demain .? »
5. Je lui
dis : « Si cela t'était nécessaire et utile, à toi ou aux autres, Je vous dirais sansdoute ce que Je ferai demain : mais, puisque ce n'est pas vraiment le cas, Je ne vous le dirai pas.6. Il n'est d'ailleurs pas bon pour l'homme de trop savoir à l'avance ce qui doit luiarriver à coup sûr : car cela pourrait mener les hommes au désespoir, ou même à l'indifférenceet à l'inaction complètes.7. De plus, sur cette terre où grandissent les enfants de Dieu, les prédictions nesauraient être aussi certaines qu'elles le sont sur tout autre corps céleste : car, étant donné le parfait libre arbitre des hommes de cette terre, tout dépend avant tout de ce que veut l'hommelui-même, et de ce qu'il fait selon son discernement et sa volonté.8. Si Je te disais maintenant : "Tu auras beau savoir, vouloir et agir tant que tuvoudras, il ne pourra arriver à coup sûr que ce que Je voudrai et t'annoncerai, ah, en ce cas, ceserait bien en vain que Je serais descendu du ciel pour venir à vous, les hommes, et que Jevous donnerais tous ces enseignements !9. Je vous dis même davantage : s'il ne devait arriver sous le rapport des mœurs et dugouvernement, que ce que Je vous annonce, et cela invariablement, vous n'auriez pas, vous,les hommes, une destinée supérieure à celle des bêtes : et à quoi vous serviraient donc votreraison, votre entendement, votre amour et la volonté parfaitement libre qui s'ensuit ? Tout ceque Je peux vous prédire de manière certaine, c'est qu'il vous arrivera ceci ou cela si vousvoulez ou faites telle ou telle chose : mais si Je devais jamais prédire à un peuple ou ne fût-cequ'à un homme qu'il lui arrivera de façon certaine ceci ou cela, vous ne seriez pas destinés àdevenir les enfants de Dieu, et Je ne serais pas votre Père en esprit.10. Regardez, tous les prophètes qui ont prédit l'avenir : un seul d'entre eux a-t-il jamais annoncé qu'une chose arriverait inévitablement ? Chacun présentait sa prophétie souscertaines conditions qui avaient toujours trait à l'amélioration ou à la décadence des hommes.
 
Seule Mon incarnation a été annoncée aux hommes, pour leur salut, comme une chosecertaine qui arriverait sans qu'ils le veuillent et sans qu'ils fassent rien, et c'est pourquoi ellen'est que Mon œuvre : et pourtant, Je permets désormais à tous ceux qui le veulent de prendre part à cette grande œuvre qui est la Mienne.11. Poussé par Mon esprit, Jonas a dû aller annoncer aux habitants de Ninive qu'ils périraient s'ils persistaient dans leur malignité. Il l'a fait de mauvaise grâce, sachant bien queMes prédictions s'accompagnaient toujours de conditions. Mais le peuple de Ninive s'estamendé, et Ma menace ne s'est bien sûr pas accomplie. Ce dont Jonas lui-même fut fâché.
12. De même pour le prophète Jérémie, fils d'Hilkias[''Hilqiyyahu'' dans latranscription française moderne. (N.d.T.)] l'un des prêtres d'Anatot, dans le pays de Benjamin, que J'appelai au temps de Josias, fils d'Anion, roi de Juda, la treizième année de son règne, et de même au temps du roi Joiaqim, fils de Josias, puis jusqu'à la fin de laonzième année de Sédécias, lui aussi fils de Josias, roi de Juda, et jusqu'à la captivité de Jérusalem au cinquième mois. Oui, ce qu'annonçait ce prophète s'est accompli pour une grande part, la captivité est arrivée, non parce que Je l'avais fait annoncer par ledit prophèteaux Juifs de ce temps-là qui M'avaient oublié, mais parce que ces Juifs, loin de s'amender, semoquaient du prophète et l'insultaient, et ils le persécutèrent même au point qu'il se fâcha luiaussi et détruisit tous ses écrits, après quoi Je lui fis de nouveau tout écrire.
13. Ce fut donc la faute des Juifs eux-mêmes si la plus grande partie des malheurs quileur avaient été annoncés s'accomplirent. Mais, pour les nombreux Juifs qui s'étaientréellement amendés, seule s'accomplit la partie heureuse de la prophétie de Jérémie, et non lamauvaise.14. De même, il va de soi que tout ce que Je vous annonce à présent et vousannoncerai encore se divise nécessairement en deux parties, ce qui s'accomplira dans lemauvais et dans le bon : le moment non plus n'est jamais donné comme fixe, mais dépend toutà fait du vouloir et des actes des hommes ! En effet, comment pourrais-Je dire à un peuple, sidégénéré soit-il "Parce que tu es devenu trop mauvais et que tu n'as pas tenu compte de Mesavertissements, dans sept jours à compter d'aujourd'hui, tu disparaîtras de la surface de la terre par la foudre, le tonnerre, la poix et le soufre du ciel !" - si ce peuple, prenant Mes paroles àcœur, faisait pénitence sous le sac et la cendre et se tournait vers Moi ?! Dans de tellescirconstances, devrais-Je, parce que Je l'aurais annoncé Moi-même, mettre Ma menace aexécution le septième jour .? Oh, que non ! J'aurai pitié de ce peuple rentré en lui-même et le bénirai au lieu de le punir.
15. Vous avez vu les signes et savez ce que J'ai prédit de l'avenir de Jérusalem, mais il ne s'ensuit pas pour autant que tout cela doive arriver avec une certitude immuable : tout dépendra de la volonté et des actes des Juifs et du Temple ! »16. Le Pharisien
dit alors : « Mais, Seigneur, Tu dois pourtant bien savoir en Toi-même si les Juifs et les templiers s'amenderont ou non, et Tu peux donc dire si le jugementannoncé n'arrivera pas ou s'il leur arrivera à coup sûr ! »
17. Je
dis : « Oui, tu penses là en homme- mais ce n'est pas du tout ainsi que Je pense. N'as-tu donc jamais lu de ces passages de l'Ecriture où il est dit : "Dieu avait détourné Sa facede ce peuple" ? Qu'est-ce que cela veut dire ? Voici : lorsque J'ai averti un peuple une, deux,trois et jusqu'à sept fois, ensuite- Je ne surveille plus ses volontés ni ses actes ; bref, ce peuple,ou n'importe quel homme en soi, peut, sans que J'en prenne connaissance, vouloir et faire cequi lui plaît, soit jusqu'à son complet amendement, soit jusqu'à ce que la mesure de ses péchéssoit comble. Et ce qu'il adviendra de ce peuple ou de cet homme dépendra donc de ce qu'il

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->