Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
6Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
la civilisation dravidienne

la civilisation dravidienne

Ratings: (0)|Views: 3,153|Likes:
Published by Nandhi Varman
French version of article on Dravidian civilization in English and on Dravida Peravai
French version of article on Dravidian civilization in English and on Dravida Peravai

More info:

Categories:Types, Research
Published by: Nandhi Varman on Jul 15, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

06/17/2013

pdf

text

original

 
 
Document présenté au séminaire national sur la vallée de l'Indus: un bilan des recherchesrécentes organisées par l'Institut de linguistique de Pondichéry et de la Culture 28.9.2003 àl'Hôtel de chef de secrétariat de la Conférence et inaugurée par le ministre de l'ÉducationPondichéry Lakshminarayanan K. et présidé par le Dr Pa.Maruthanayagam, directeur du PILC. 
IS vallée de l'Indus le berceau oucatacombe de la civilisationdravidienne? 
 
Na.Nandhivarman Secrétaire général Dravida Peravai
 L'humaniest engae dans une quête sans fin de percer lesmystères de la nature. L'origine de la race humaine, la patrie d'originedu premier être humain, la premre civilisation sur la terre, lanaissance de la langue et de ses multiciplity et les mystères de ladérive des continents, expansion des fonds océaniques, etc sontquelques-uns des domaines dans lesquels de nouvelles preuvessortent à chaque instant et ce qui rend une telle quête vers la vérité unmust pour la construction correcte de l'histoire de la race humaine. Lagrandeur de la civilisation de l'Indus et des indices divers qu'il permetde découvrir la première civilisation sur la terre doit être évaluée dansle contexte de l'évolution des besoins de notre époque, lesrevendications et les demandes reconventionnelles ou prétend mêmetrafiqué sont faits pour établir le dravidien ou autrement le contenu decette civilisation. En Inde, Sir John Marshall revient le mérite d'être le premier chercheurà penser que la langue de la vallée de la
 
civilisation de l'Indus étaitdravidienne.Piero Meriggi dans son livre "Zur_Indus Scrift" (ce quisignifie que sur le script de l'Indus) écrit dans la langue allemande aété d'avis que Brahui, parlée aujourd'hui encore dans le Baloutchistan,est la langue dravidienne qui doit être la langue d'origine duHarappéens. Henry Heras dans son livre «Les études en proto-méditerranéen de la culture" tourné plus de 1800
 
textes
 
de l'Indus
 
en-dravidien phrases Proto.Dans leur livre "Proto-Indica: 1979, Rapport surl'enquête des textes proto-indienne par Yu.Knorozov V., MFAli Bedil etB.Ya.Volchok ont procédé à une analyse informatique de la distributiondes signes dans les textes de l'Indus et a prouvé au-delà d'un iota dedoute qu'elle appartenait à la famille des langues dravidiennes. DavidW. McAlphin dans son livre "Proto-Elamo-dravidien et FCSouthwarddans son livre" La reconstruction de la Préhistoire du Sud contact delangues en Asie »a utilisé avec succès les racines dravidien dereconstruire la langue de la
 
vallée de l'Indus.Comme Dr.Mathivananavait trop prouvé que le script de l'Indus est dravidien, il n'est pascessaire de s'interroger sur la sagesse collective de tous cessavants, mais il ya des écoles de pensée, qui veulent nier les racinesdravidien de la
 
vallée
 
de
 
la civilisation de l'Indus. Permettez-moi de citer minutieusement par le professeur Habib Irafan,qui met en place un dossier solide pour la langue de la familledravidienne. Les langues dravidiennes constituent la deuxième plusgrande famille en
 
Inde.En tamoul, malayalam, kannada etappartiennent au groupe du Sud, le telugu (dans l'Andhra) et Gondi (endispersées poches de Madhya Pradesh) pour le Centre-Sud, Kolami (au
 
Maharastra) à la centrale, kurukh (en Jharkand, Chattisgarh et au
 
Népal) et Brahui
 
(Baluchistan) au Nord.Il ya aussi de nombreuses languesmineures attachés à ces différents groupes. Tamil a la plus longuehistoire littéraire qui remonte au moins au premier siècle avant JC Encomparant les vocabulaires et de la grammaire de ces langues, unelangue hypothétique proto-dravidien peut être reconstruit, ce qui, on lesuppose, doit avoir été pris la parole avant les haut-parleurs de lalangues dravidiennes séparés les uns des autres. L'utilisation decertains sons rétroflexe (comme l dur, N, R, RH, la langue ayant pourcurl arrière, juste sous le palais dur afin de les prononcer) est l'un destraits les plus communs dans les langues dravidiennes, alors que cesrétroflexion est absent dans les deux austro-asiatiques et les languesindo-européenne parlée en dehors du sous-continent indien. Il est doncune conjecture raisonnable qu'il est proto-dravidien ou de ses premierssuccesseurs, à partir de laquelle la monarchie austro-asiatiques et leslangues indo-aryennes tirent leur consonnes troflexes. Cetteconclusion a de nombreuses conséquences. Rétroflexion ainsi quequelques mots (plus de 2 douzaines) d'origine dravidienne possiblessont présents dans le Rigveda. Depuis rétroflexion est totalementabsente dans l'Avesta, le premier texte iranien, qui est très proche deRigveda dans le vocabulaire et la grammaire, on doit supposer querécitants Rigveda introduit rétroflexion dans la prononciation des motsles plus impeccables Indo_Iranian, sous l'influence de la prononciationde les locuteurs des langues plus tôt local. Depuis les hymnes ont étécomposées Rigvedic dans la zone entre les Hindukush et le Gange, cequi rend très probable que certaines des langues substrats du Punjabou la
 
Haute-bassin de l'Indus à l'époque étaient des membres de lafamille dravidienne.La probabilité est renfore par la proximitégéographique de la langue Brahui, dont les locuteurs sont aujourd'huise trouve dans le nord du Baloutchistan, non loin de Punjab.propre casBrahui pour l'antiquité a été renforcé par David MacAlphins découvertedes liens entre élamite.De même les connexions ont été observéesentre les proto-dravidien et les langues ouraliennes d'Europe orientaleet la Sibérie, ce qui suggère également qu'il y avait une fois de haut-parleurs dravidien dans les latitudes beaucoup plus loin au nord quemaintenant. Il ya des notes intenses en vue de relier l'Indus
 
langueofficielle
 
de la famille dravidienne », déclare Irfan Habib. Shareen Ratnagar dans son livre «Comprendre civilisations Harrappadans la vallée de l'Indus Grand dit" langue agglutinante Harrappan aprobablement été ou dans une langue qui a ajouté des suffixes à uneracine immuable. Cette fonctionnalité est caractéristique de la familledes langues dravidiennes que le texte indo-aryenne, le Rig-damontre l'influence dravidien (indiquant que les premiers Indo-Aryenseu des contacts avec des locuteurs dravidiens), il est probable que lalangue de la Harrappans était un dravidien. (Note aussi que Brahui,

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->