Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
28Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Article Photovoltaique Revue 3EI

Article Photovoltaique Revue 3EI

Ratings: (0)|Views: 3,997|Likes:
Published by jmroussel
Cet article présente un projet destiné à des étudiants de deuxième année DUT GEII à
finalité « énergie renouvelable ». Durant ce projet, ces derniers doivent effectuer la modélisation et la
commande d’un système photovoltaïque (PV) autonome ou connectée au réseau et l’implanter dans
l’environnement PSIM. Après une présentation générale de la chaîne de conversion photovoltaïque,
l’article détaille la modélisation d’un panneau photovoltaïque, la commande du chargeur buck et la
commande de l’onduleur de tension.
Mots clés : énergie photovoltaïque, modèle du panneau, buck, onduleur, connexion au réseau, psim
Cet article présente un projet destiné à des étudiants de deuxième année DUT GEII à
finalité « énergie renouvelable ». Durant ce projet, ces derniers doivent effectuer la modélisation et la
commande d’un système photovoltaïque (PV) autonome ou connectée au réseau et l’implanter dans
l’environnement PSIM. Après une présentation générale de la chaîne de conversion photovoltaïque,
l’article détaille la modélisation d’un panneau photovoltaïque, la commande du chargeur buck et la
commande de l’onduleur de tension.
Mots clés : énergie photovoltaïque, modèle du panneau, buck, onduleur, connexion au réseau, psim

More info:

Published by: jmroussel on Jul 26, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/31/2013

pdf

text

original

 
Système photovoltaïque autonome ou couplé au réseau.Approche pédagogique sous Psim 
JM ROUSSEL
IUT de l’Indre, Département GEII, 2 avenue François Mitterrand 36000 CHATEAUROUX Courriel :  jean-marc.roussel@univ-orleans.fr  
1.
 
Introduction
Le contexte énergétique actuel, caractérisé parl’appauvrissement des réserves d’énergies fossiles, lamontée en flèche du prix du pétrole, le réchauffementde la planète dû à l’émission de gaz à effet de serre, lesdommages causés à l’environnement et à l’écosystèmeainsi que le concept de développement durable incite àdévelopper des solutions énergétiques alternatives.Or l’énergie solaire représente un gisementimportant au niveau de la surface du globe terrestre. EnFrance, la quantité d’énergie solaire annuelledisponible varie entre environ 1000 et 1400 kWh/m
2
.Cette énergie peut être convertie en chaleur à l’aide demodules solaires thermiques ou en électricité à l’aidede panneaux photovoltaïques.Le solaire photovoltaïque devrait être la premièredes énergies renouvelables pour la productiond’électricité dans les années 2030 voir 2040 selon lesprojections de l’EPIA (European Photovoltaic IndustryAssociation).L’IUT propose à ses étudiants de deuxième annéeun travail de réalisation (TR) d’une durée de 32 h ensemestre 4 sur le thème des énergies renouvelables.Le TR développé à l’IUT s’appuie sur une maquettephotovoltaïque reproduisant un système photovoltaïqueautonome avec possibilité de connexion au réseauélectrique. Les objectifs sont multiples et transversauxsur plusieurs disciplines extrêmement importantes pourl’enseignement du génie électrique, à savoirl’électronique de puissance, l’électronique, laprogrammation en C++ et l’automatique.Cet aspect pluridisciplinaire reste suffisammentsimple pour ne pas rebuter les étudiants.Le TR est divisé en 8 séances de 4 h qui seprésentent sous forme de rappels de cours, dedimensionnement ; filtre, correcteur PI, proportionnelrésonant (PR) à l’aide de MATLAB, de programmationen C++ et des résultats de simulation obtenus à l’aidedu logiciel PSIM.Après une présentation générale de la chaîne deconversion photovoltaïque, l’article détaille lamodélisation d’un panneau. Les commandes proposéessont ensuite expliquées, ainsi que les simulationsréalisées pour évaluer les performances.
2.
 
Chaîne de conversion photovoltaïque
2.1.
 
Descriptif du système étudiéLa figure 1 donne le schéma de principe de lachaîne de conversion photovoltaïque.
DCDCRécepteurDCACDCChargeur BuckRécepteurACPVOnduleur+BatteriesPV+-+--
 
 Figure 1
: Chaîne de conversion photovoltaïque
Le système étudié est composé de deux panneauxKC125G polycristallin monté en série, d’un chargeur,d’un système de stockage composée de deux batteriesde 12V 90 Ah et d’un onduleur monophasé
 Résumé : Cet article présente un projet destiné à des étudiants de deuxième année DUT GEII à finalité « énergie renouvelable ». Durant ce projet, ces derniers doivent effectuer la modélisation et la commande d’un système photovoltaïque (PV) autonome ou connectée au réseau et l’implanter dansl’environnement PSIM. Après une présentation générale de la chaîne de conversion photovoltaïque,l’article détaille la modélisation d’un panneau photovoltaïque, la commande du chargeur buck et la commande de l’onduleur de tension. Mots clés : énergie photovoltaïque, modèle du panneau, buck, onduleur, connexion au réseau, psim
 
2.2.
 
Système de stockageDans les systèmes photovoltaïques isolés, laprésence d’un dispositif de stockage d’électricité estindispensable pour pallier le caractère intermittent dugénérateur photovoltaïque.Les deux principaux types d’accumulateurs utilisésactuellement dans les systèmes photovoltaïques sontles batteries au plomb acide et les batteries au nickel-cadium.La batterie au plomb acide est la forme de stockagede l’énergie électrique la plus courante, en raison deson coût qui est relativement faible et d’une largedisponibilité. Par contre les batteries nickel-cadiumsont plus chères mais leur durée de vie est plus élevée.Leur utilisation est réservée pour des installationsnécessitant une grande fiabilité. Notre choix s’est doncporté sur des batteries au plomb.Dans cette étude, la batterie sera modélisée par unesource de tension et une résistance interne. On neprendra pas en compte la charge, la décharge et levieillissement.2.3.
 
Convertisseur Buck La fonction chargeur de batterie photovoltaïque estobtenue à l’aide d’un convertisseur DC/DC. Dans notrecas, le niveau de tension nécessite l’utilisation d’unconvertisseur abaisseur sans isolation galvanique detype Buck (step down). La figure 2 rappelle la structuredu Buck.
+
CpvVpv
+
CoutVoutTIoutDLIpv
 
 Figure 2
: Schéma simplifié du Buck 
Les relations liant les grandeurs d’entrée et de sortiedu Buck sont :
 out
= DV 
 pv
(1)
 I 
 out
= I 
 pv
/D
(2)
 Avec
 D
= rapport cyclique
Les éléments pour le dimensionnement duconvertisseur Buck sont : tension d’entrée (43,4 VDC),tension de sortie (24 VDC), fréquence de découpage(250 kHz), ondulation de courant (
i
L
= 0,94 A),ondulation tension d’entrée (2%), ondulation tension desortie (250 mV) et courant de sortie égal à 9,4 A.2.4.
 
Onduleur monophaséLa maquette est constituée d’une structure deconversion avec onduleur de courant, transformateurhaute fréquence, redresseur à diodes et onduleur detension. Cette structure n’est pas adaptée au niveau denos étudiants.La figure 3 présente la structure de l’onduleurmonophasé retenue, composée d’un pont de transistorscommandé par MLI (Modulation de Largeurd’Impulsion). Le signal alternatif est ensuite filtré parl’inductance L
et le condensateur C
afin d’obtenir unsignal sinusoïdal à la fréquence du réseau.La principale condition pour le dimensionnementdu filtre L
C
concerne la fréquence de résonance. Elledoit être proche mais supérieure à celle du réseau etinférieure à la fréquence de découpage de l’onduleur(5kHz). Ainsi, on n’atténue que les harmoniquespolluantes avec une pente de 40 dB.
 Figure 3
: Structure de l’onduleur monophasé 
Le signal en sortie du filtre est ensuite ajusté à latension du réseau par un transformateur bassefréquence qui apporte en même temps une isolationgalvanique.
3.
 
Modèle du panneau photovoltaïque sous PSIM
L’équation mathématique de la caractéristique I(V)d’un panneau photovoltaïque est donnée par :
 I 
 pv
= I 
 sc
– I 
 s
exp(eV/kT - 1)
(3)Avec :e = charge d’un électron 1,6.10
-9
Ck = constante de Boltzmann 1,38.10
-23
J/KI
sc
représente le courant de court-circuit dû àl’éclairementI
s
est le courant de saturation.L’équation (3) peut être traduite par un schémaélectrique équivalent composé d’une source de courantpour le premier terme et d’une diode en parallèle quimodélise la jonction PN pour le deuxième terme del’équation.Or le modèle de la diode sous PSIM est représentépar 2 résistances correspondantes à l’état passant etbloqué. Cette représentation ne prend donc pas encompte la jonction PN.
 
Par conséquent, le comportement du panneausolaire (pour un ensoleillement donné), sous PSIM peutêtre représenté par un schéma électrique équivalent quipermet une approximation par 4 segments de droite dela caractéristique I(V) du générateur solaire (cf figure4).
TensionCourantIscVocImppVmpp
MPP1,1MPP0,9MPP
 
 Figure 4
: Modélisation du panneau
La figure 5 présente les éléments du schémaélectrique équivalent du panneau photovoltaïque.
 Figure 5 :
Modélisation linéaire par segments à diodes parallèles du générateur PV 
La résistance R
s
représente les diverses résistancesde contact et de connexion. La résistance R
sh
 caractérise les divers courants de fuites, aux effets debords de la jonction PN et aux recombinaisons. Ladétermination des résistances R
on1,2,3
est effectuée enfonction du segment respectif. Les caractéristiquespour un générateur photovoltaïque à une irradiation de1000 W/m
2
sont les suivantes : V
oc
= 43,4 V ; V
mpp
=34,8 V ; I
sc
= 8A et I
mpp
= 7,2 A. Le calcul pour chaquesegment sera effectué selon la procédure suivante. Soitpour le segment 1 :
 D
1
ON et D
2
 D
3
OFF 
 I 
 D1
= I 
 sc
- I 
 mpp
(4)
 R
 on1
= (V 
 mpp
– 0,9V 
 mpp
 )/I 
 D1
= (5)On implante le modèle sous PSIM, puis on simuleles caractéristiques P(V) et I(V) pour une irradiance de1000 W/m
2
et une température de 25°C.Les résultats de simulation sont représentés sur lesfigures 6 et 7.
 Figure 6 
: Caractéristiques I(V) sous PSIM du GPV 
 Figure 7 
: Caractéristiques P(V) sous PSIM du GPV 
On remarque une déformation au voisinage dupoint de puissance maximale par rapport auxcaractéristiques du constructeur [14]. Il faudraitaugmenter le nombre de segments pour disposer d’unemodélisation plus fine mais au détriment de lasimplicité du schéma électrique. De plus, ce modèle desimulation ne permet pas de prendre en compte lesparamètres variables tels que la température de surfacedu panneau et le niveau d’irradiance.On propose aux étudiants les plus avancés unmodèle reposant sur les équations physiques dugénérateur photovoltaïque à écrire dans le logiciel C++.Il est alors possible d’interfacer le programme en C++directement avec le logiciel PSIM via un bloc DLLexterne (bibliothèque de liens dynamiques).
4.
 
Commande MPPT
La caractéristique puissance/tension d’un panneauphotovoltaïque présente un extremum qui varie enfonction de la température, de l’éclairement mais aussidu vieillissement. C’est au point de puissancemaximale (MPP) que l’on exploite au mieux lapuissance crête installée. La courbe de puissance typed’un générateur photovoltaïque (GPV) est donnée enfigure 8.

Activity (28)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
Jalel Khediri liked this
saidsihem liked this
Michael Bressan liked this
Michael Bressan liked this
Dang Xuan Linh liked this
khjllkhd liked this
Catstevens Sali liked this
Tony Charlot'r liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->