Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Billet d’août

Billet d’août

Ratings: (0)|Views: 2|Likes:
Published by Xi Xia
Cartes postales de vacances : un habit d'Arlequin.
Cartes postales de vacances : un habit d'Arlequin.

More info:

Published by: Xi Xia on Aug 05, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

05/12/2014

pdf

text

original

 
 
 So be it.
 
Il y a peu (le détail n’importe pas), un membre du gouvernement français s’exprimantsur les ondes d’une radio nationale clôt l’entretien qu’il accorde par ces mots : “
So be it 
.”L’homme de radio enchaîne, à l’intention des auditeurs (francophones) : «
 Ainsi soit-il
. »Les vrais bilingues (dont je ne suis pas) sont rares ; les faux sont pitoyables.Que Son Excellence daigne répandre la bonne parole en marquant sa supériorité (sa di
ffé
-rence ?), cela ne regarde que sa chère personne ; on trouvera bon que je souligne que sonexposé —
et comme il a l’éclat du verre, il en a la fragilité 
— n’y a pas gagné en clarté ni ene
fficacité pour autant
: le réparateur de porcelaine a fait de son mieux en glosant le pro-pos dans la langue qu’il pratique, mais c’était présumer de ses capacités.«
 Ainsi soit-il
» a une connotation religieuse ; “
So be it 
” plus la moindre (sauf pour qui confon-drait avec “
Let it be
”) et la clausule était évasive : « Acceptons-en l’augure. »
King John
, III, IV (Pandulph/Pandolphe s’adresse à Lewis/Louis) :
That John may stand, then Arthur needs must fall ;
 So be it 
 , for it cannot be but so.
« A
fin que Jean soit
à même de se soutenir,Il faut à tout prix provoquer la chute de Louis.
Passons-en par là
, puisqu’il n’y a pas d’autre solution. »
 
 
 La libertà non ha pizzo.
 Une chaîne de télévision française di
ff 
use un reportage consacré à un groupe de commer-çants de Reggio Calabria qui organise la résistance face aux extorsions de la mafia cala-braise, la
’ndrangheta
(
ἀνδραγαθία
« bravoure »). On y apprend que les voyous exigent encontrepartie de leur prétendue protection une contribution
financi
ère baptisée
 pizzo
(dusicilien
 pizzu
« bec », dans la locution
 fari vagnari u pizzu
[laisser qqn baigner/tremperson bec] « laisser qqn faire un petit prélèvement »). D’où le slogan :Il ne semble pas être venu à l’idée du correspondant de la chaîne en Italie qu’il seraitpeut-être bon d’expliquer aux téléspectateurs francophones qu’il s’agit du démarquagede la formule
La libertà no ha prezzo
« la liberté n’a pas de prix » ; on répète depuis le XII
e
 siècle :
Non bene pro toto libertas uenditur auro
.On aurait tort de vendre sa liberté, même pour tout l’or du mondeou bienOn ne vend pas avantageusement sa liberté, même pour tout l’or du monde.La moralité, sous cette forme provient de Gautier Ophamil, Gualterio O
ffamilio,
Gualte-rus
 Anglicus
ou
Walter 
l’Anglais que Léopold Hervieux (
Les fabulistes latins depuis le siècled’Auguste jusqu’à la
 fin du moyen
âge
, I, 1884 : Phèdre et ses anciens imitateurs, p. 449) aréussi à identi
er avec
Walter 
of Mill, chapelain d’Henri II Plantagenêt, envoyé à
Palerme
 en tant que précepteur du futur roi et gendre d’Henri, Guillaume II
le Bon
.
 
 
Caudebec-en-CauxÉglise Notre-Dame de l’Assomption
Dans la travée droite de la nef.On remarquera les vestiges de fresque polychrome.L’inscription n’est pas signalée aux visiteurs.
 © ILP

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->