Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
31Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
LE BUTEUR PDF du 08/08/2010

LE BUTEUR PDF du 08/08/2010

Ratings: (0)|Views: 964 |Likes:
Published by PDF Journal
Journal le buteur édition PDF du 08/08/2010
Journal le buteur édition PDF du 08/08/2010

More info:

Published by: PDF Journal on Aug 07, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

02/06/2014

pdf

text

original

ressenti pour succéder à
Rabah Saâdane juste
après la fin du Mondial,

Philippe Troussier pense
que Raouraoua, avec qui il
«entretient de bonnes
relations», a privilégié la
stabilité de l’équipe en optant
pour le maintien de Saâdane et
son staff. Une décision qu’il
considère juste, d’autant que la
phase des éliminatoires de la
CAN 2012 n’est pas loin.
L’entraîneur français ajoute que
l’Algérie est en avance par
rapport à son adversaire du
groupe, le Maroc, qui est en
pleine reconstruction, et que le
vainqueur du derby mettra un
pied au Gabon et en Guinée

équatoriale.
Alors M. Troussier, quelles sont les nou-
velles ?
Je suis actuellement au
Maroc, après avoir
travaillé au Japon
en
tant
que

consultant pour des chaînes lo- cale lors du der- nier

Mondial.
Comme vous le
savez, je suis en voyage
permanent entre le Maroc,

la France et le Japon. Un projet qui consiste à progresser le ootball dans une île de ce pays me prend trois mois de mon temps chaque année.

Quelle appréciation aites-vous du Mon-
dial sud-aricain ?

Contrairement à ceux qui ont critiqué le tournoi, moi j’ai trouvé le niveau acceptable. Il n’y avait point de surprises, puisque l’équipe avorite a été consacrée cham-

pionne du monde. Ce

qui reste difcile à réa- liser, du moment que l’équipe est sous pres- sion depuis le début

de la compétition. Même la Hollande ne m’a pas surpris. D’ailleurs, je lui ai prédit d’aller loin dans ce tournoi dès le départ. Idem pour l’Allemagne qui a possède une équipe homo- gène. L’Argentine a ait sensation au début, avant de se heurter au réalisme allemand. Le niveau de l’équipe de France a régressé à cause des problèmes internes. La seule surprise de- meure le visage qu’a montré le Ghana et qui aurait pu être dans le dernier carré du tour- noi. Il y a aussi les équipes asiatiques qui n’ont pas déçu, en ayant opté pour le jeu oensi.

Pour quelles raisons les autres équipes aricaines ont raté ce premier mondial aricain ?

Il est vrai qu’on s’attendait à un visage meil- leur de la part des équipes aricaines dans un premier Mondial organisé sur leur sol, mais il aut reconnaître qu’elles ne possèdent pas l’ex- périence nécessaire dans ce genre de niveau, en dépit de la présence de joueurs qui évo- luent dans les plus grands championnats eu- ropéens. L’absence de stabilité au niveau des édérations et des stas techniques se réper- cute négativement sur le rendement des joueurs.

Qu’en est-il de la participation de la
sélection algérienne ?
L’Algérie est tombée sur

un groupe à sa portée. Maintenant pour ce qui est de son rendement, je dois dire qu’elle n’a pas déçu, en dépit de

toutes les critiques qu’elle
a essuyées. L’Algérie avait
les moyens de passer au
deuxième tour.
Quelles sont les raisons de son élimina-
tion à votre avis ?

L’Algérie possède une équipe jeune en plein renouveau. Je pense que l’erreur commise par le gardien Chaouchi et qui a coûté la déaite à l’Algérie est la cause de son élimination au premier tour. Perdre le premier match a a- ecté le moral du groupe. La sélection de votre pays a raté la qualication en second tour à cause de quelques détails.

Autrement dit, le rendement de notre
équipe lors de ce
Mondial vous a
satisait,
même si elle n’a marqué
aucun but ?

Il aut arrêter de lui tom- ber dessus. La sélection al- gérienne est ormée de

jeunes joueurs qui eront certainement mieux à l’ave- nir. L’Algérie est sur la bonne voie.

Que pensez-vous de la dé-

cision du président de la
FAF, Mohamed Raou-
raoua, de renouveler sa
confance à Rabah Saâdane
?Il y a des données qui ont

certainement contraint Raou- raoua à prendre une telle déci- sion que je trouve du reste juste. La stabilité est indispen- sable à l’approche des élimina- toires à la prochaine CAN. Raouraoua a opté pour la sta- bilité au niveau de la barre technique, en dépit des cri- tiques. Raouraoua voulait pré- server l’intérêt de l’équipe,

même si Saâdane, à un certain moment, souhaitait partir. Je crois que ce sont les circonstances qui l’ont poussé à renouveler sa

conance à Saâdane jusqu’au déroulement de
la CAN.

Cela signife-t-il qu’il a été prééré à vous
ainsi qu’à d’autres entraîneurs étrangers
qui étaient pressentis pour prendre la sé-

lection ?

Pour dire ranc, j’entretiens de bonnes re- lations avec Raouraoua qui me respecte, mais qui ne m’a jamais proposé de prendre l’EN depuis la n du Mondial. Et le maintien de Saâdane dans son poste ne veut nullement dire qu’il s’est opposé à ma venue ou celle d’un autre entraîneur étranger, mais qu’il a seule- ment opté pour la stabilité, sachant que Saâ- dane est derrière la renaissance de cette équipe depuis la conrontation contre l’Egypte. Un match qui a généré une certaine complicité entre les joueurs et les stas tech- nique et administrati. On ne peut parler de renouvellement qu’après la prochaine CAN.

Comment expliquez-vous que le marché
des transerts n’ait pas été emballé aux
joueurs algériens après la Coupe du
monde ?

Le problème ne concerne pas exclusive- ment les joueurs algériens, mais cela est dû à la crise nancière mondiale. Tous les clubs sont sous contrôle nancier alors que plu- sieurs de vos joueurs sont liés avec leurs clubs par des contrats. C’est ce qui a compliqué

leurs transerts. Même le championnat ran- çais rencontre des difcultés dans ce do- maine. A titre d’exemple, l’OM n’a pas

recruté beaucoup de joueurs cette saison.
C’est un problème qui n’a pas touché les
Algériens seulement.
Comment voyez-vous les chances de
qualifcation de l’Algérie à cette CAN avec
la présence du Maroc dans son groupe ?

Dans le haut niveau, l’Algérie devance le Maroc. Il y a une certaine stabilité du côté al- gérien par rapport au Maroc qui, même en disposant de bons joueurs, n’a pas réussi à réaliser de bons résultats ces derniers temps en manquant les deux tournois d’Angola et d’Arique du Sud. L’Algérie a gagné davantage en conance. Un club algérien et un autre tu- nisien (ESS-CSS ndlr) animeront la Super- coupe de l’UNAF. C’est une preuve tangible.

Peut-on dire que l’équipe qui remportera
le derby se qualifera à la phase fnale de
la CAN 2012 ?

Non, lors de la précédente édition, le Maroc a raté sa qualication en cédant des points contre de petites sélections. Ce qui veut dire que les deux sélections algérienne et marocaine sont appelées à récolter un maxi- mum de points contre ces équipes. Cela dit, le vainqueur du derby mettra un pied au Gabon et en Guinée équatoriale, même si le Maroc jouera contre l’Algérie avec un certain com- plexe. Mais je suis persuadé que les deux équipes seront présentes à la prochaine CAN.

Mais les données changent dans des
matches comme ceux-là, comme c’était le
cas entre l’Algérie et le Maroc, n’est-ce

pas ?

Absolument, le cachet de la rencontre pourrait aire changer les données du match, mais l’équipe du Maroc est actuellement en pleine reconstruction, contrairement à l’Al- gérie qui a réussi à monter une équipe com- pétitive et qui a acilité l’intégration des joueurs émigrés.

Entretien réalisé par Mourad H.
02
N° 1289 Dimanche 8 août 2010
Coup d’œilÉquipe nationale
Troussier
P
P
P
h
h
i
i
l
l
i
i
p
p
p
p
e
e
«LAlgérie
possèdeuneé
quipe
jeuneenplei
nrenouveau.
Jepensequel
erreurcomm
ise
parlegardie
nChaouchilo
rsdu
premiermatc
hetquiacoût
éla
défaiteàlA
lgérieestla
causedeson
élimination
»

«Le maintien de Saâdane ne veut pas
dire que Raouraoua a été contre
ma venue en sélection d’Algérie»

«Raouraoua a opté pour la stabilité, sachant que
Saâdane est derrière la renaissance de l’équipe
d’Algérie depuis la confrontation contre l’Egypte»

«En Coupe du monde, l’Algérie est
tombée sur un groupe à sa portée.
Toutefois, elle n’a pas déçu, en dépit de
toutes les critiques qu’elle a essuyées»

est le
bout
du
tunnel
pour
l’un des plus grands
espoirs du ootball

algérien, Rak Hal-
liche. Ce pur pro-
duit du ootball
algérien (il y en a
parois), qui a
énormément pro-
gressé depuis qu’il
a ait le choix judi-
cieux d’aller tout

jeune en Europe, va passer
un nouveau cap en évo-
luant dans un cham-

pionnat prestigieux, la
Premier League. Il ne
reste que quelques
détails à régler pour
voir l’enant du NA

Hussein Dey débar-
quer à Londres, la
capitale européenne

qui compte le plus
grand nombre de
clubs de l’élite, pour

s’engager avec Ful-
ham.

Des clubs
s’étaient renseignés sur
lui, mais sans offre
concrète

C’est l’aboutissement de négociations

concrètes qui ont débuté il y a quelques
jours. En ait, depuis la Coupe du monde,
aucune ore de recrutement n’a été ormulée

à son club. Des clubs se sont renseignés à son
sujet, comme cela se ait dans le monde du oot-

ball, mais une demande d’inormations ne peut
être assimilée à une proposition de transert.
Ainsi, un club rançais (qui n’est pas Lille,

comme annoncé par certains, mais l’AS Saint-
Etienne), un club espagnol, trois clubs allemands
et cinq clubs anglais ont cherché à s’inormer sur
Halliche, sans pour autant qu’il y ait d’ores
concrètes par la suite.

Arsenal, du n’importe quoi !

La plus grande énormité débitée au sujet des
prétendus contacts de l’international algérien est
l’intérêt supposé d’Arsenal. Le joueur a eu beau
démentir, certains se sont évertués à insister, in-
ventant chaque jour des arguments et des chires
plus arelus les uns que les autres. Il aura allu
que le club londonien publie un démenti ormel
sur le site pour que les aabulations diminuent,
sans pour autant cesser. C’est que les agents de
Halliche et Benca n’ont rien reçu, absolument
rien, de la part d’Arsenal. Le transert vers Fulham
constitue donc une gie –encore une !- à la ace
des bonimenteurs.

L’option de prêt à Guimaraes
rejetée

Le seul club qui voulait vraiment prendre Hal-
liche est Guimaraes, mais seulement sous orme
de prêt, ce que le joueur a catégoriquement reusé.
Le joueur trouve que trois prêts successis depuis
qu’il a signé au Benca en janvier 2008, c’était
assez. Le premier, sitôt après avoir rejoint le club
portugais, était logique puisqu’il lui allait ourbir
ses armes dans le championnat portugais. Le
deuxième, six mois plus tard, était sur insistance
du Nacional de Madère, désireux de proter da-
vantage du talent de l’Algérien. Le troisième, l’été
dernier, était sur exigence express du joueur, qui
craignait d’être conné sur le banc des rempla-
çants ou, pire, de ne pas être souvent convoqué
alors qu’une qualication en Coupe du monde et,
par conséquent, une participation au Mondial, se
prolait à l’horizon.

Le premier round des
négociations avec Fulham
vendredi matin

Là, il ne peut pas se permettre un quatrième
prêt en deux ans et demi. Puisque Benca ne veut
pas lui aire conance, autant partir aire valoir
son talent ailleurs. Ailleurs, c’est l’Angleterre de
préérence. En eet, ses agents ont tout de suite
détecté en lui les qualités appropriées pour s’im-
poser dans le ootball britannique : la corpulence,
l’impact physique, le jeu de tête… Ses prestations
plus que convaincantes durant la Coupe du
monde ace à l’Angleterre et aux Etats-Unis, deux
sélections au jeu typiquement British, n’ont ait
que conorter cette option et c’est pour cela que la
prospection s’est ocalisée en Premier League,
avec comme intérêt concret celui de Fulham. Le
premier round des négociations a eu lieu vendredi
matin à Lisbonne entre Rui Costa, directeur spor-
ti du Benca, Halliche et ses agents. Les choses se
sont très bien passées puisque le club lisboète s’est

montré satisait de l’ore nancière de Fulham.
Le visa pour le Royaume-Uni,
seule formalité manquante

L’accord du Benca ayant été obtenu, reste à
aborder les modalités nancières du nouveau
contrat de Rak Halliche avec Fulham et, dans la
oulée, passer la visite médicale traditionnelle.
Pour ce aire, il aut se rendre à Londres. Or, le
joueur, né et ayant grandi en Algérie, n’est pas un
joueur de la communauté européenne et a donc
besoin d’un visa d’entrée au Royaume-Uni.
Comme il se trouve que les services consulaires de
l’ambassade du Royaume-Uni à Lisbonne sont er-
més trois jours de suite (vendredi, samedi et di-
manche), ce n’est que lundi que la procédure de
délivrance du visa pourra être lancée dans la capi-
tale portugaise. Ce ne sera en principe qu’une or-
malité vu que le joueur est en possession d’une
invitation ofcielle de Fulham.

Fulham, un outsider derrière
le Big Four

Ainsi, la signature de l’international algérien en
aveur de Fulham n’est qu’une question de jours.
Cela lui permettra à Halliche non seulement
d’évoluer dans l’un des championnats les plus
prestigieux au monde, mais aussi dans un club qui
ait ugure d’outsider en Premier League derrière
les intouchables Big Four (Chelsea, Manchester
United, Arsenal, Liverpool). Pour rappel, Fulham
a atteint, au mois de mais dernier, la nale de
l’Europa League (anciennement Coupe de
l’UEFA), qu’il a perdue 2-1 après prolongations
ace à l’Atlético Madrid d’un certain Diego Forlan,
buteur en l’occasion. D’ailleurs, ce abuleux par-
cours a valu à l’entraîneur de Fulham, Roy Hodg-
son, d’être désigné meilleur manager anglais de la
saison et d’être recruté comme nouvel entraîneur
de Liverpool en remplacement de Raael Benitez,
parti prendre la place de José Mourinho à l’Inter.

Mark Hughes reconnaît le talent,
pas les noms

Cette saison, c’est Mark Hughes, ancienne
gloire de Manchester United et qui a notamment
entraîné Blackburn et Manchester City, qui pren-
dra les destinées techniques de Fulham. Il a sans
doute apprécié les prestations de l’international
algérien lors des matchs de la sélection nationale.
Il a été séduit surtout par le ait qu’il s’agit d’un
joueur jeune (il bouclera ses 24 ans le 2 septembre
prochain), en nette progression et a tous les atouts
pour s’afrmer dans le championnat anglais. Du
ait, Hughes est connu comme étant quelqu’un
qui croit au talent et non pas aux noms, ce qui ait
qu’il n’hésitera jamais à titulariser Halliche s’il le
juge plus apte et plus méritant que les déenseurs
centraux habituels du club.

F. A-S.

Halliche
va demander à
être exempté du
stage de l’EN

Du fait que son transfert se règlera cette
semaine, Rafik Halliche va demander au
sélectionneur Rabah Saâdane de l’exempter
du stage de la sélection nationale qui
débutera aujourd’hui, ainsi que du match
amical qui le conclura ce mercredi face au
Gabon. Compte tenu de la particularité
de la situation et du sérieux dont a
toujours fait montre le joueur, sa
demande a de fortes chances
d’être acceptée.

Fulham
appartient à
un… Egyptien

Situation insolite : Fulham, club que
s’apprêtre à rejoindre Rafik Halliche
cette semaine, appartient à un
Egyptien. Il s’agit du milliardaire
Mohamed Al Fayad, propriétaire de la
chaîne de magasins Harrods et père
du défunt Dodi Al Fayad, amant de
la princesse Diana avec qui il
est tragiquement décédé à
Paris en 1997.

«Step by step», le pari gagnant des Halliche
Halliche en route
vers Fulham !
C’
03
Coup d’œilÉquipe nationale
N° 1289 Dimanche 8 août 2010

Il ne manque
que le visa et la
visite médicale

L

e NAHD, Nacional de Madère, puis
Fulham, soit un club algérien qui a-
vorise les jeunes, puis un club d’un
championnat européen, puis un club
du meilleur championnat européen.

L’ascension que connaît Rak Halliche est
d’une cohérence telle que cela constitue le
meilleur encouragement possible aux jeunes

joueurs locaux qui aspirent à percer et à s’a-
rmer au plus haut niveau. N’y a-t-il donc
que Halliche comme espoir dans le oot-

ball algérien contemporain ? Est-il l’exception à
la médiocrité ambiante ? Que non. Il y a de
jeunes talents, certains sans doute encore plus
talentueux que le déenseur international algé-
rien, mais la diérence, ondamentale en l’oc-
currence, est que Halliche écoute les bons
conseilleurs, à la tête desquels son père –qui est
presqu’aussi son meilleur ami-. Il a la chance
d’avoir comme père non seulement un homme
sage, mais également et surtout un ancien
sporti de haut niveau, champion d’Algérie et

d’Arique de judo, qui connaît les joies indici-
bles et incommensurables que procurent les
succès sportis. Là où d’autres jeunes joueurs,
appâtés par le gain acile, auraient ait des
choix d’argent en optant pour les clubs qui leur
procureraient la «ch’kara» tout de suite, Hal-
liche ls, sur conseil précieux de Halliche père,
a ait un choix de carrière en optant pour une
ascension par étapes, «step by step» comme di-
raient les Anglais qui ont eu à découvrir un

Rak intraitable une certaine soirée du 18 juin
2010 au Cap et qui l’accueilleront la se-
maine prochaine dans leur championnat.
Le challenge sporti avant l’aspect nancier
: c’est la devise –qui n’est pas l’euro- prônée
par les Halliche. Et ça rapporte gros ! Déjà,
une participation à une CAN et un Mon-
dial. Ensuite, un salaire décent. Prochaine-
ment, une progression et une notoriété qui
permettront au joueur de ranchir certaine-
ment d’autres caps. Avec la baraka de son
papa et de tout un peuple.

F. A-S.
Un vrai club
tremplin

Fulham a été un passage décisif pour de
nombreux joueurs qui ont, par la suite,
décroché un contrat avec l’un des grands clubs
anglais. Il en est notamment le cas du défenseur
irlandais Steve Finnan, recruté par Liverpool (et
vainqueur de la Ligue des champions avec ce club),
de l’attaquant français Louis Saha, repéré et
ramené par Manchester United, ainsi que du
gardien de but néerlandais Erwin van der Sar,
qu’on croyait fini après son passage à la
Juventus, mais qui s’est relancé à Fulham au
point de plaire à Sir Alex Ferguson qui l’a
recruté à Manchester United. D’ailleurs,
aussi bien Saha que Van der Sar ont
remporté par la suite la Ligue
des champions.

Activity (31)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
cartu73 liked this
TITOH28 liked this
chetanix37 liked this
0554585750 liked this
lolo96 liked this
Compétition liked this
nadjim007 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->