Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
3Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Lajja Gauri-comme, la deesse erotique de la vallee de l'Indus. Version Francaise

Lajja Gauri-comme, la deesse erotique de la vallee de l'Indus. Version Francaise

Ratings:

5.0

(1)
|Views: 3,571|Likes:
Published by max8899
Nouvelle decouverte dans les sceaux de l'Indus.Figuree sur un sceau de la periode Mature Harappa, Lajja Gauri-comme est bien anterieure aux deesses vediques Aditi et Prithvit. Le voyage de la deesse "accroupie" depuis la Mesopotamie jusqu'au debut du Moyen Age indien.
Nouvelle decouverte dans les sceaux de l'Indus.Figuree sur un sceau de la periode Mature Harappa, Lajja Gauri-comme est bien anterieure aux deesses vediques Aditi et Prithvit. Le voyage de la deesse "accroupie" depuis la Mesopotamie jusqu'au debut du Moyen Age indien.

More info:

Published by: max8899 on Aug 16, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/02/2012

pdf

text

original

 
 Lajja Gauri dans la vallée de l’Indus.
.
Nouvelle découverte dans les sceaux d’Harappa.
 
.
Sceau-cylindre de la vallée de l’Indus. Mature Harappa.2700-2300 avJC
.
Collection privée.
 
Pendant la période d’Uruk (4500-3100 avJC.), l’influence de la civilisationMésopotamienne se propage dans les diverses cultures qui se sont développées au ProcheOrient : De l’Anatolie à la vallée du Nil et au plateau du Baloutchistan, des rives de laMéditerranée et de ses
îles
jusqu’au Golfe Persique.La “Civilisation de la déesse” porte ensemble les divers peuplements dans l’adoration dela Grande déesse.A Uruk, le culte de la fertilité prend de la dimension. Les fidèles vénèrent la déesse del’Amour : Inanna, fille du dieu de la Lune et de la Grande dame Ningal.
Auge d’Uruk.3300-3000 acJC.Bristish museum. Symbole d’Inanna : un fagot de roseaux.
A Ur, le culte de la fertilité devient dominant de 3100 avJC au règne de Sargon d’Akkad,en 2270 avJC., qui étend son empire sur tout le Proche Orient avec Akkad commecapitale.Les sumériens d’Ur deviennent la principale civilisation de la période.Ils vénèrent Inanna, leur divine déesse de la fertilité et ses avatars, comme la déesseLamashtu, Lilitu (Ardat-Lili pour les Akkadiens), qui cause les rêves érotiques,simplement représentée nue, écartant ses jambes en montrant son sexe pour bien fairecomprendre que c’est la voie de la procréation et du plaisir sexuel.
 
Elle est entourée de scorpions qui sont le symbole sumérien du rapport sexuel.
Leon Legrain.Ur excavations III, Archaic seal-impressions. Oxford Univ.Press 1936. Plate 14.
 
Plate 47.
Inanna devient Ishtar avec les Akkadiens, adorée par la soeur de Sargon le Grand, En HeduAnna, prêtresse du culte de la fertilité, dont les hymnes expriment une exaltation del’amour et des rapports sexuels
Les Hymnes d’Inanna
, attribués à En Hedu Ana, grande prêtresse à Akkad (2285-2250avJC.), montrent le chaud érotisme du culte sacré de la fertilité :Une balbale à Inana nommée Nanaya (Inana H)7-15A. "Laisse moi … sur ton … -- Nanaya, ceci … est bon. Laisse moi (?) … sur ton sein-- Nanaya, c’est …… farine est douce. Laisse moi mettre …… sur ton nombril -- Nanaya,……. Viens avec moi, ma lady, viens avec moi, viens avec moi depuis l’entrée dusanctuaire. Puis-je …… pour toi. {(ms. c adds 1 line:) Viens ma sœur bien aimée, laissemon cœur se réjouir .}"“1-9. "…… sur ton nombril. Ma douce illustre sœur, ……. Sur ton dos ……. Ma douceillustre sœur, …… main. Dans ton vagin …… les jardins. Nanaya, ……. Dans ton anus
 
…… les champs. Mon illustre sœur, …… les terrains. Viens à moi, ma sœur, ……." nombre de lignes manquantes inconnu.A šir-namšub à Inana (Inana I)16-22. Quand je suis assise dans la brasserie, Je suis une femme et je suis un exubérantjeune homme. Quand je suis présente à l’endroit d’une querelle, Je suis une femme, unefigurine apportée à la vie Quand je suis assise à la porte de la taverne, Je suis une prostituée familière du pénis ; l’ami de l’homme, la partenaire de la femme.
Electronic Text Corpus of Sumerian Literature (ETCSL) - 25 -
 
Les “temples de prostitution” dédiés à la déesse Inanna sont animés par les prêtresses quidirigent les rites religieux.La prostitution moderne désigne le commerce sexuel du corps contre de l’argent. Les prostituées antiques étaient les prêtresses du culte de la fertilité d’Inanna à Sumer, Ishtar àBabylone, Astarté pour les Cananéens et les Phéniciens, … adorant la même déesse sousdes noms différents.
Sceau-cylindre. Syrie. Ca 1720-1650 avJC.
Un hymne
à
Inana nomm
é
e Ninegala (Inana D) :
… alors, ma lady, comme la pauvre sans nom, tu portes seulement un simple vêtement.Les perles de la prostituée sont placées autour de ton cou, et tu es comme prêteàenlever  un homme de la taverne. »Il est intéressant de noter l’association du collier de perles avec les prostituées sacrées.En iconographie du culte de la fertilité, décorer une sculpture avec un collier de perlesréférerait à la sexualité.En ornant Inanna et Ishtar avec un collier de perles, les artistes veulent conférer le hautstatut de prostituée sacrée à leur représentation de la déesse de la fertilité.

Activity (3)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
magbibi liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->