Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
1Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
actu73juil2006_50-51

actu73juil2006_50-51

Ratings: (0)|Views: 50 |Likes:
Guyane - De Rochefort à Cayenne. Au XVIIIe siècle, Rochefort noue des relations privilégiées avec la colonie guyanaise qu'elle approvisionne en vivres, mais aussi en hommes. Avec Céline Ronseray, doctorante à l'Université de La Rochelle. Par Mireille Tabare, illustration : plan des fortifications de Cayenne, gravure du XVIIIe siècle, issue des collections du Musée du Nouveau Monde à La Rochelle.
Guyane - De Rochefort à Cayenne. Au XVIIIe siècle, Rochefort noue des relations privilégiées avec la colonie guyanaise qu'elle approvisionne en vivres, mais aussi en hommes. Avec Céline Ronseray, doctorante à l'Université de La Rochelle. Par Mireille Tabare, illustration : plan des fortifications de Cayenne, gravure du XVIIIe siècle, issue des collections du Musée du Nouveau Monde à La Rochelle.

More info:

Published by: Espace Mendes France on Jun 26, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial No-derivs

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

05/09/2014

pdf

 
 
L’ACTUALITÉ POITOU-CHARENTES 
 N°73 
50
océan les sépare, il existe entre les deux villes dessimilitudes et des liens particuliers. Ce sont d’aborddeux places fortes militaires, conçues par le mêmearchitecte. La ville arsenal de Rochefort a été cons-truite à la fin du
XVII
e
siècle, sur le modèle orthogonalimaginé par Vauban et sous l’impulsion de Colbert,partisan d’une politique maritime et coloniale plusoffensive. A la même époque, Cayenne devient laplace forte emblématique de la présence française enAmérique du Sud. La ville, à l’origine simple fortinde bois flanqué de quelques habitations, est agrandieet organisée selon un plan en damier, et entourée d’im-tion de la colonie est partagée entre un gouverneuren charge des questions militaires et un ordonnateurqui gère les affaires civiles.
«Outre ces similitudes,entre Rochefort et Cayenne, se sont tissés des liens àla fois économiques et humains,
explique CélineRonsseray
. D’abord parce que l’arsenal de Roche- fort détient, depuis sa création, l’exclusivité de l’ap- provisionnement en vivres de la colonie guyanaise. Ensuite parce qu’il fournit également la colonie en personnel administratif. Nombre d’officiers d’épéeont été formés dans son école de cadets de la Marine,nombre d’officiers de plume ont commencé leur car-rière dans ses bureaux, dont une proportion notableest originaire d’Aunis et de Saintonge. D’autres en-core y ont accompli une étape de leur carrière.»
Ainsi,les trois gouverneurs qui se sont succédé en Guyaneentre 1685 et 1719 ont acquis leurs galons d’officiersà Rochefort. Parmi ceux-ci, Henri Dussault deLamirande représente l’exemple parfait de l’officiercharentais. Né à Saintes, formé à Rochefort, il estd’abord capitaine de frégate dans le département,avant de devenir gouverneur de Guyane.Etre nommé à Cayenne n’est pas considéré par touscomme une promotion. Connue pour son isolement,son climat malsain, la précarité de son économie, lacolonie n’offre pas l’attrait de ses voisines antillai-ses.
«Hormis d’un point de vue géostratégique, laGuyane n’intéresse pas la France. Et même si la colo-nie connaît un relatif développement à partir de 1720 – date où elle devient administrativement indépen-dante des Petites Antilles – sa population ne sera jamais importante. En un siècle – de 1716 à 1817 –elle passe de 3 000 à 10 000 individus, dont 10 % de
De Rochefort
Au
XVIII
e
siècle, Rochefort noue des relations privilégiées avec la colonieguyanaise qu’elle approvisionne en vivres, mais aussi en hommes
Par
Mireille Tabare
les administrateurs du roi
à Cayenne
Guyane
P
orts coloniaux français situés de part et d’autrede l’Atlantique, Rochefort et Cayenne ontconnu, au
XVIII
e
siècle, des destins liés. Si unposantes fortifications de bois et deterre, un ensemble d’ouvrages des-sinés par Vauban.Ce sont également deux pôles ad-ministratifs. Rochefort est la capi-tale d’un département maritime,Cayenne le siège de l’administra-tion française en Guyane. Après plu-sieurs tentatives d’implantation etde nombreux revers, la colonie deCayenne est passée durablement, àpartir de 1676, sous dominationfrançaise. Sa gestion est placée sousla tutelle directe du ministère de laMarine et des Colonies, et organi-sée sur le modèle des grands dépar-tements portuaires de métropole, àl’exemple de Rochefort. La direc-
Céline Ronsseray est doctoranteà l’Université de La Rochelle. Elleeffectue sa thèse sur l’histoire dupersonnel administratif français enGuyane au
XVIII
e
siècle, sous ladirection de Guy Martinière.
   B  e  n   j  a  m   i  n   C  a   i   l   l  a  u   d

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->