Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
7Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
dom_Guillerand_Contemplations_mariales

dom_Guillerand_Contemplations_mariales

Ratings: (0)|Views: 138|Likes:
Published by ΦΧΦΠ
Il est difficile d’écrire de Marie... Elle conduit immédiatement aux grandes profondeurs où un mot dit tout... et ce mot n'est pas exprimable par les nôtres...
Je retrouve en elle tout l'abime de ce divin mystère qui m'attire depuis si longtemps et si fort : je retrouve les Trois qui ne font qu'Un. Et, en face d'eux, cette âme de simple paysanne de Galilée, choisie par eux pour nous faire participer, par son intermédiaire, à ce qu'ils se donnent éternellement, la nature divine...
Les rapports de Marie avec la Trinité Sainte, la vie qui se déploya dans son cœur dès le premier instant où son âme s'unit à son corps, le mouvement éperdu et plein, sans cesse croissant qui l'emporta dans le cœur de Dieu, qui la tint liée, plongée en Lui, dans toutes ses vues et ses vouloirs, dans toutes ses pensées et ses sentiments, son désir de répandre cela dans nos cœurs, de nous communiquer cette union et cette vie, de nous faire « un » avec elle, par elle avec Jesus, et par Jesus avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit, quel sujet de méditation, de long regard qui recommence sans fin et se renouvelle en recommençant !
Évidemment nous ne pouvons pas, nous ne devons pas songer à pénétrer cet abime : c'est un mystère, c'est le mystère des mystères. Nous ne devons pourtant pas craindre de le regarder, car c'est un mystère de lumière et d'amour ; Dieu veut qu'on le regarde, qu'on prolonge le plus possible ce regard et qu'on le renouvelle souvent ; Il se donne dans la mesure de ce regard et de sa pureté...
Ce ne sont que des balbutiements d'enfant. Il faut nous en contenter. La Vierge elle-même, si haute qu'ait été sa contemplation, a accepté de suivre nos sentiers obscurs de la vie de foi ; nous devons les suivre comme elle, avec elle, la main dans sa main très douce, le cœur dans son cœur très pur et très bon...
Il est difficile d’écrire de Marie... Elle conduit immédiatement aux grandes profondeurs où un mot dit tout... et ce mot n'est pas exprimable par les nôtres...
Je retrouve en elle tout l'abime de ce divin mystère qui m'attire depuis si longtemps et si fort : je retrouve les Trois qui ne font qu'Un. Et, en face d'eux, cette âme de simple paysanne de Galilée, choisie par eux pour nous faire participer, par son intermédiaire, à ce qu'ils se donnent éternellement, la nature divine...
Les rapports de Marie avec la Trinité Sainte, la vie qui se déploya dans son cœur dès le premier instant où son âme s'unit à son corps, le mouvement éperdu et plein, sans cesse croissant qui l'emporta dans le cœur de Dieu, qui la tint liée, plongée en Lui, dans toutes ses vues et ses vouloirs, dans toutes ses pensées et ses sentiments, son désir de répandre cela dans nos cœurs, de nous communiquer cette union et cette vie, de nous faire « un » avec elle, par elle avec Jesus, et par Jesus avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit, quel sujet de méditation, de long regard qui recommence sans fin et se renouvelle en recommençant !
Évidemment nous ne pouvons pas, nous ne devons pas songer à pénétrer cet abime : c'est un mystère, c'est le mystère des mystères. Nous ne devons pourtant pas craindre de le regarder, car c'est un mystère de lumière et d'amour ; Dieu veut qu'on le regarde, qu'on prolonge le plus possible ce regard et qu'on le renouvelle souvent ; Il se donne dans la mesure de ce regard et de sa pureté...
Ce ne sont que des balbutiements d'enfant. Il faut nous en contenter. La Vierge elle-même, si haute qu'ait été sa contemplation, a accepté de suivre nos sentiers obscurs de la vie de foi ; nous devons les suivre comme elle, avec elle, la main dans sa main très douce, le cœur dans son cœur très pur et très bon...

More info:

Published by: ΦΧΦΠ on Sep 04, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

03/15/2013

pdf

text

original

 
C
ONTEMPLATIONS
M
ARIALES
P
AR 
D
OM
A
UGUSTIN
G
UILLERAND
C
HARTREUX
P
RÉFACE
 
DE
M
GR 
C
RISTIANI
D
EUXIÈME
É
DITION
Imprimi potesteMajori cartusiae, die 2 octobris 1958Fr. FernandusPrior CartusisaeImprimatur E Vicariatu Orbis die 22 nov. 1958+ Aloysius tragliaArchiep. Caesarien. VicesgerensRoma benedittine di PriscillaCatacombe di Priscillavia Salaria 4301959
1
 
T
ABLE
 
DES
 
MATIÈRES
Liminaire de l'Auteur............................................................................................................................................................3Préface..................................................................................................................................................................................4Plénitude de GrâceImmaculée..............................................................................................................................................................5Rosée de Lumière...................................................................................................................................................6Parfum d'aurore......................................................................................................................................................7« Pleine de grâce »..................................................................................................................................................8« Bénie entre toutes les femmes »..........................................................................................................................9« Servante du Seigneur »......................................................................................................................................10« Fiat »..................................................................................................................................................................11MaternitéVierge mère..........................................................................................................................................................13Mère du bel Amour...............................................................................................................................................14Sous la vertu du Très-Haut...................................................................................................................................15« Purification ».....................................................................................................................................................16Les trente années de silence.................................................................................................................................18Vie de foi..............................................................................................................................................................19Calvaire« Elle se tenait »...................................................................................................................................................21« Voila votre fils »................................................................................................................................................23« voilà votre mère »..............................................................................................................................................24Les portes de l'Esprit............................................................................................................................................25Le parcours dans la foi.........................................................................................................................................26GloireLe sommet des choses..........................................................................................................................................27Sur les pas de la « fille du Prince »......................................................................................................................28Assomption...........................................................................................................................................................30Unité.....................................................................................................................................................................31Mère des vivants...................................................................................................................................................32Confiance..............................................................................................................................................................33Joie........................................................................................................................................................................34Le regard de ma mèrePoésie composée par l'auteur quelques jours avant sa mort,au milieu de très grandes souffrances intérieures et physiques............................................................................35Édition numérique par salettensis@gmail.comdisponible sur http://www.scribd.com/doc/36885472/Contemplations-mariales-dom-Guillerandet sur http://www.chartreux.org
2
 
L
IMINAIRE
 
DE
 
L
'A
UTEUR 
Il est difficile d’écrire de Marie... Elle conduit immédiatement aux grandes profondeurs où un mot dit tout... etce mot n'est pas exprimable par les nôtres...Je retrouve en elle tout l'abime de ce divin mystère qui m'attire depuis si longtemps et si fort : je retrouve lesTrois qui ne font qu'Un. Et, en face d'eux, cette âme de simple paysanne de Galilée, choisie par eux pour nous faire participer, par son intermédiaire, à ce qu'ils se donnent éternellement, la nature divine...Les rapports de Marie avec la Trinité Sainte, la vie qui se déploya dans son cœur dès le premier instant où sonâme s'unit à son corps, le mouvement éperdu et plein, sans cesse croissant qui l'emporta dans le cœur de Dieu, qui la tintliée, plongée en Lui, dans toutes ses vues et ses vouloirs, dans toutes ses pensées et ses sentiments, son désir derépandre cela dans nos cœurs, de nous communiquer cette union et cette vie, de nous faire « un » avec elle, par elle avecJesus, et par Jesus avec le Père, le Fils et le Saint-Esprit, quel sujet de méditation, de long regard qui recommence sansfin et se renouvelle en recommençant !Évidemment nous ne pouvons pas, nous ne devons pas songer à pénétrer cet abime : c'est un mystère, c'est lemystère des mystères. Nous ne devons pourtant pas craindre de le regarder, car c'est un mystère de lumière et d'amour ;Dieu veut qu'on le regarde, qu'on prolonge le plus possible ce regard et qu'on le renouvelle souvent ; Il se donne dans lamesure de ce regard et de sa pureté...Ce ne sont que des balbutiements d'enfant. Il faut nous en contenter. La Vierge elle-même, si haute qu'ait été sacontemplation, a accepté de suivre nos sentiers obscurs de la vie de foi ; nous devons les suivre comme elle, avec elle, lamain dans sa main très douce, le cœur dans son cœur très pur et très bon...
3

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->