Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
8Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Extrait Du Rituel de Profession de Foi

Extrait Du Rituel de Profession de Foi

Ratings: (0)|Views: 179|Likes:
Published by Spartakus FreeMann
Profession de foi de l'Eglise Gnostique Apostolique
Profession de foi de l'Eglise Gnostique Apostolique

More info:

Published by: Spartakus FreeMann on Sep 10, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as DOC, PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/06/2014

pdf

text

original

 
Extrait du Rituel de Profession de Foi etd'Adjuration en usage avant l'entrée dansl'Eglise Gnostique Apostolique
Tout prêtre de l'Eglise Gnostique Apostolique peut, à partir du Degré d'Exorciste, recevoir validement la Profession de Foi de l'Abjuration de tout laïc demandant l'admission parmi lesAuditeurs.Pour l'admission dans le Clergé, avant toute Ordination et si l'Impétrant ne l'a pas déjà donnécomme Auditeur, l'Evêque Ordinateur ou son représentant qualifié, exigeront ces deuxmanifestations de l'Impétrant.**********
L'Officiant :
"M..., vous avez demandé à être reçu dans le fort de l'Eglise Gnostique. Avantde vous ouvrir Ses portes, certaine de conserver en son sein des clés spirituelles particulièrement précieuses, Elle entend recevoir de vous l'assurance que vous ne deviendrez jamais pour elle, un ferment de division ni de corruption de Sa Doctrine, cette Doctrine quiremonte de façon générale aux premiers temps de la Grande Eglise, et, plus particulièrement,aux Disciples de certains Apôtres. Il vous appartient donc de lui en donner l'assurance en lestermes les plus explicites."
L'Impétrant s'engage :
"Moi, M..., âgé de ... ans, en présence des Saints Evangiles que je touche de la main,reconnaissant et proclamant bien haut, en toute sincérité de mon esprit, de mon coeur et demes lèvres, que nul ne se peut sauver sans la Foi que tient, professe, prêche et enseignen'importe laquelle des Eglises du Christ, dépositaires de la Succession des Saints Apôtres, jeregrette profondément d'avoir erré en recevant et croyant des doctrines contraires à leur enseignement commun.Toutefois, sachant par la lecture des Saints Evangiles eux-mêmes, que la Doctrine Chrétiennea été transmise aux masses en paraboles et qu'il existe plusieurs modes d'interprétation decette même Doctrine, je reconnais expressément l'existence d'un ésotérisme chrétien et lavaleur de ses révélations, constituant ce que de Saints Docteurs comme Clément d'Alexandrieet Origène ont nommé la Gnose.Sur le plan général et commun à toutes les véritables Eglises du Christ, je déclare croire en UnSeul et Unique Dieu, Eternel, Tout-Puissant, Existant en Soi et par Soi, manifesté en trois"Personnes" divines, savoir le Père, le Fils et l'Esprit-Saint.Je crois la Doctrine Générale de ces mêmes Eglises sur l'Incarnation, la Passion et la Mort, laRésurrection et l'Ascension de Notre Seigneur Jésus-Christ, l'union hypostatique des deuxnatures, divine et humaine ; la divine Maternité de la Très-Sainte Vierge Marie, ainsi que Sa propre Conception Immaculée, choses admises, crues et professées par les Anciennes EcolesGnostiques elles-mêmes.Je crois que par le Très Saint Sacrement de l'Eucharistie, Notre Seigneur Jésus-Christ nousfait participer par un des plus profonds mystères à Son Sacrifice, et qu'Il y est véritablement etsubstantiellement présent.1
 
Je crois les sept Sacrements institués par Lui, pour le Salut du genre humain ; je crois le Cultedes Saints, l'autorité des Traditions Apostoliques et des Saintes Ecritures, sans en excepter lestextes apocryphes qu'admettaient et utilisaient les Saints Pères Apostoliques et les premiersDocteurs ; je crois la vertu des pouvoirs sacramentaux venus des Saints Apôtres et celle deleur transmission.Par contre, je nie que Dieu puisse créer les Ames simplement comme conséquence de l'unioncharnelle de l'homme et de la femme, ni que ces âmes puissent naître peu à peu des embryonseux-mêmes.En retour, j'affirme croire la Préexistence de ces mêmes âmes ainsi, et comme l'ont cru, dansles premiers siècles de l'Eglise la plupart de ses Docteurs, Clément, Origène, Augustin, entreautres.De même, je nie que Dieu puisse avoir créé des êtres, Anges ou Hommes, sachant par avanceen son Omniscience infinie, ce qu'ils ne manqueraient pas de commettre dans le domaine del'erreur et que, néanmoins, il les ait ainsi voués par avance, à un éternel supplice.En retour, j'affirme croire l'Apocatastase, telle que Clément d'Alexandrie, Origène, Jérôme,Grégoire de Nysse et Grégoire de Nazianze et de nombreux et saints Docteurs l'ont affirmée,c'est-à-dire que ces Etres, après avoir expié leurs fautes dans la suite des Temps et peut-êtreen d'autres créations ou "Mondes", viendront peu à peu sur le chemin du Salut et seront, un jour, par cette récipiscence même, intégrés au sein du Divin Plérôme.De même, et face à d'autres hérésies plus exécrables encore, je nie que le Christ soit venu plusieurs fois en chair ici-bas et qu'Il puisse de nouveau revenir sous la forme humaine, m'entenant en cela aux Saintes Ecritures et aux Ecrits des Apôtres.Et de même, je nie et rejette l'hérésie tout aussi exécrable qui prétend qu'un autre prétendusauveur ou messie soit venu à la naissance de certains cycles purement cosmiques et qu'unnouveau mandat de Dieu puisse être attendu pour l'époque présente ou pour la prochaine. Etcela en vertu des mêmes enseignements traditionnels des Ecritures et des Apôtres.Et de même encore, je rejette et réprouve l'aspect purement humain sous lequel certainshérétiques veulent exclusivement admettre et présenter la Divine Humanité du Christ, se bornant ainsi à limiter au seul domaine social et politique, thérapeutique et philanthropique, leDivin Message qu'Il apporta et scella de Son Sacrifice, tout comme je nie qu'Il n'ait été qu'un"Initié", que Ses pouvoirs et Ses connaissances aient pu être reçues d'instructeurs humains ouangéliques.En contrepartie, j'affirme qu'avant tout, la libération des Ames hors de l'esclavage desArchontes et du Prince de ce Monde a été le but essentiel peuttre me unique del'Incarnation, et que les miracles qu'Il a pu faire pendant Son court passage ici-bas, n'ont eud'autre but que de prouver Sa Divinité et Son Caractère réel de Messie annoncé par lesProphètes.
En Conséquence, et de tout coeur, avec une foi sincère :
J'adhère à tout ce que les Eglises du Christ enseignent et soutiennent communément, donnantau sens de "catholique" (universel) celui que lui donnait St Vincent de Lérins : "Ce qui a étéadmis et cru de tous temps en tous lieux, par tous".Par contre, je soutiens et fends ce qu'est la Gnose Chtienne telle que Clémentd'Alexandrie et Origène l'ont entendu sous ce vocable et je rejette alors les doctrinescontraires, les hérésies et les schismes que des pouvoirs temporels ont pu, par pressionviolente ou intérêt, susciter depuis, au sein des Eglises du Christ.C'est pourquoi, je déclare que, librement et sans y être forcé le moins du monde, conscient del'importance de cet acte, j'ai demandé et je demande aujourd'hui d'être reçu au sein de l'
EgliseGnostique Apostolique
laquelle par la voix de ses Pasteurs, m'affirme soutenir ces mêmes2
 
vérités et combattre ces mêmes erreurs.
Je promets
donc et
 je jure par serment
observer SaDoctrine et de la soutenir, comme de lui demeurer fidèle en cette vie.
Ouverture de la Hiérurgie Gnostique
Si le nouvel Ordivient de l'incroyance, il subira préalablement le Baptême et laConfirmation. La Communion lui sera donnée ensuite au cours d'une cérémonie particulièremais on prendra bien soin de laisser un intervalle de temps d'aux moins deux années entre leBaptême et l'Ordination aux ordres Mineurs, sauf dispense mûrement pesée.Si le nouvel Ordiné vient du Judaïsme, il en sera de même.Si le nouvel Ordivient des Eglises formées, on lui confèrera préalablement laConfirmation et il pourra communier pour la première fois au cours de la Messe d'Ordination.*****Les divers textes constituant la partie préliminaire des Cérémonies d'Ordination sont tirésd'anciens textes manichéens, cathares, gnostiques recueillis par Jules Doinel à la fin du XIXesiècle, lorsqu'il constitua l'Eglise Gnostique, au cours de recherches savantes.La Prière au Divin Pédagogue est celle composée jadis par Clément d'Alexandrie.Les formules essentielles d'Ordination aux Ordres Mineurs sont tirées des plus anciens texteschrétiens. Certaines d'entre elles furent exhumées par Tau Harmonius, évêque de l'EgliseGnostique (alias Henri Meslin de Campigny). D'autres proviennent de "Prières des PremiersChrétiens" de A. Hamman, O.F.M. in Collection "Textes pour l'Histoire Sacrée", choisis et présentés par Daniel Rops. D'autres sont encore actuellement celles de l'Eglise Orthodoxe.D'autres sont tirées de documents provenant des vieilles Eglises orientales : jacobites,syriennes, coptes, etc...En fait, sans suivre aucune règle particulière, les textes constituant le présent "Rituel desOrdinations" est davantage un florilège de la rituélie gnostico-chrétienne qu'une docile copiedu Pontifical de telle ou telle Eglise. Ce qui a été recherché à tout prix, c'est le choc émotif, letexte qui, plus qu'un autre, exprimera la grandeur et l'occulte du Sacrement de l'Ordre ainsiConféré, en même temps qu'il évoquera, par les mots, l'Ame impérissable des Gnoses que l'oncroyait disparues...
Introitus
L'Evêque, portant l'Etole pendante, le Tau pectoral, l'Anneau, est assis à la droite de l'Autel,face aux Impétrants :"Ames qui prétendez à la Connaissance et à la vision de la Cité de Dieu, Ames qui vousdébattez encore dans les ténèbres de l'Univers matériel et que retient encore le Prince de ceMonde, approchez de la Rive de Joie où abordent les vaisseaux des Ames Pures.Ames qui, vous souvenant de vos célestes origines, prétendez au Retour en la Céleste Patrie età la vision de la Jérusalem d'En-Haut, connaissez donc au moins son apparence...La Ville est d'un Or pur aussi clair que le Cristal.Elle n'est illuminée ni par le Soleil, ni par la Lune, car l'Agneau du Theos est sa Lampe.Elle a une muraille de jaspe, percée de douze Portes.Chacune de ces Portes est une "Perle" et son gardien un "Eon".Et la Muraille se répartit en douze assises.3

Activity (8)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Hervé Brackman liked this
Jean Marc Poncet liked this
ocolibri liked this
prssouza liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->