Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
2Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Niger - Newsletter nº 4 septiembre 2010

Niger - Newsletter nº 4 septiembre 2010

Ratings: (0)|Views: 105|Likes:

More info:

Published by: Acción Contra el Hambre on Sep 14, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/18/2010

pdf

text

original

 
Rapportfinaldelenquête   socioculturellesantéetnutrition   
Finmars2010sestachevéeuneenquêtemenée   parACHdansledépartementdeMayahirelative   àlimpactdesaspectssocioculturelssurlétat  desantéetlanutritiondesenfants.Létudequa-  litative,menéesurtroiscommunes,faitressortir  lesbarrièressocialesetculturellesagissantsur  lasanté,quisavèrentessentiellementliéesaux   comportementsindividuelsetauxcontraintesde   lenvironnementsocioéconomiquelocal.Létude   proposeégalementunensembledestratégies  poursurmonterlesbarrièresidentifiées.  Elleestdisponiblesurdemandeauprèsdela   Coordinationsanté/nutritiond’ACHàladresse:  coordhn-ne@acf-e.org.  
DistributionGratuiteCiblée:ACHpar-  ticipeauxeffortsd'urgence   
ACHcollaboreàlaDistributionGratuiteCiblée   devivresduProgrammeAlimentaireMondial  (PAM)danslesdépartementsdeKeitaetdeMaya-  hielleadistribuéàcejourrespectivement  1356et953tonnesderéalesetlégumineuses  destinéesàuntotaldeplusde20000ménages.  Duciblageàladistributionfinale,lensembledu   processusaétésuperviséparlesComitésSous-  RégionauxdePréventionetGestiondesCrises  AlimentairesetlePAM.  EncematindejuinàIbohamane,lespremièrespluiestorrentiellessesontabattuessurlacommune   etonrendupresqueimpossiblelacsausitedeCashforWork.Lesvoiessontdégradéesetles  champsdévastésparlesviolentescouléesd’eauetdebouequelamaigrevégétationdelazone   peineàretenir.Léquipeestaccueilliepar150femmesissuesdetroisvillagesquiachèventun17   ème   seuilenpierresèche.Ilsagitdelongsmuretsérigésenparallèledanslelitd’unkori.Audébutdes  travaux,leshommesétaientnombreux,maisilssontdésormaisauxchampsetlesfemmesontprisla   relève.DjibrilaIbnou,chefduvillagedeTabafatToudou,commente:«   
Onditcheznousquesi  lhommeprendlatête,lefemmeprendlespieds!Toutescesfemmesquevousvoyezici,elles   n’avaientrien,riendutout.Maisaujourd’hui,àraisonde1000FCFAparjourdetravail,elles    peuventacheterdesgalettesetdelafarinepournourrirleursenfants.ACHaégalementdonnédes   semencesetsauvédesfamillesquin’avaientrienàsemer   
».Eneffet,lesactivitésdecashviennent  souventcomplémenterdesopérationsdedistributiondesemences,afind’éviterquelespersonnes  démuniesneconsommentlesgrainsqu’ellesdevraientsemer.Sursestroisdépartementsd’interven-  tion,ACHaainsidistribué160tonnesdesemenceset88tonnesd’engraisenfaveurde9550fa-  milles.Lesbénéficiairesdesactivitésetdesdistributionssontidentifiésparlacommunauté   elle-même,enassembléevillageoise,enfonctiondeleurvulnérabilité.  ConcernantleCFW,selonletypedetravauxces-  saires,ACHtravailleencollaborationaveclesservices  techniquesétatiques.Ainsi,àIbohamane,uncomitéde   formationetdesupervisionaétémisenplaceparle   servicedugénierural.Lessentielsurcesiteétaitde   casserlavitessedeleaucarellesécouleversles  champsetcreusedesravins.Lesseuilsontété   construitsgraduellementenamontdeschamps.Djibrila   Ibnouexplique:«   
Lesgenscomprennentbienlesens   decestravaux.Ilssaventquelàleauestbloquée,  derrièrelesseuils,çaferaunbonchamp.Etpuistoute   cetteeauretenuen’irapasinonderetravagerles   culturesenaval  
».LeCFWoffredoncunecomplémen-  taritéentredeuxcomposantes:d’unepartlapréserva-  tionetlarestaurationdeterresdégradéesetd’autre   partlaprotectionsociale.  Grâceauxfinancementsdesesbailleursd’urgenceet  dedéveloppement,lacoopérationespagnole(AECID),  lacoopérationcatalane(ACCD),lacoopérationbritan-  nique(UKaid),lOfficed’aidehumanitairedela   CommissionEuropéenne(ECHO)etaveclappuide   lagencedesNationsUniespourlalimentationet  lagriculture(FAO)etduProgrammeAlimentaireMon-  dial(PAM),ACHpoursuitsesinterventionsdesécurité   alimentaireenfaveurdesvictimesdelacrise.  
LECHIFFRE   
24milliardsdetonnes…      
agenda
Août  
Semaine35:Niamey.Atelierde   clôtureduprojetdeSurveillance   PastoraleMail-Niger.  
Septembre   
Semaine39:Dakar.Réuniondes  ChefsdeMissiondes8pays  concernésparleFondsHumanitaire   OuestAfricain(WAHRF)financépar  UKaid.  
>ENBREF<    >STAFF<    
L'IMAGE   
Créditsphotographiques:  p.1,3et4(L'image)©ACH/2010/Höhr;  p.2©ACH/2010/Fernandez;p.4©ACH/2010/Yahiya   
Responsabledepublication:  ThierryMétais  ChefdeMissionNiger  hom-ne@acf-e.org   Responsablederédaction:  MélanieSenelle   Chargéedecommunicationetplaidoyer  com-ne@acf-e.org   
ACH    
213RueduBéli  BP11491Niamey-Niger  Tél.(227)20753079   Secrétariat:acfe-ne-ni@acf-e.org   www.accioncontraelhambre.org   
Recrutements   BaseNiamey>ThierryMétais   
-ChefdeMission   Niger,  
BoureimaAdamou   
-Informaticien,  
AudrenRagot  
-CoordinateurAdmin/Fin/RH.  
BaseKeita>OumarouMalamIdi  
Logisticien.  
BaseMayahi>JacquesMauriceAlainAgossou   
-  ChefdeProjetSanté/Nutrition,  
Anne-Céline   Delinger   
-ResponsabledeProgramme   Santé/WASH.  
BaseGouré>MariamaDjibrillou   
-Cuisinière   hygiéniste,  
AkoueteRomainAfiwaEudoxieInes   
-ResponsableAdmin/Fin/RH,  
Nakalgueri  Harouna   
et  
MamanSaniAdo   
-Chauffeurs.  
Départs   
Noussouhaitonsbonnesuiteà:  
Aboubacar   Moussa   
-AdjointChefdeProjetSurveillance,  
Pilarspedes   
-CoordinatriceAdmin/Fin/RH,  
GemaFernandez   
-ChefdeProjet  Santé/Nutrition,  
DimitriLaheurte   
-Logisticien   appui,  
ElodieAnaguet  
-Administratricede   Projets,  
TimiKaoura   
-AdjointChefdeProjet  WASH,  
JosephOmarFarouk   
-Assistant  TechniqueWASH.  
Naissances   
Sincèresfélicitationsà   
ImilayaOurtissiley   
pour  lanaissanced’ungarçon,  
Abdoulaye   
,età   
Ali  Garba   
pourlanaissancedesafille   
Nadia   
.  
Mariages   IssoufouSaid   
,Formateur-Mobilisateur-Animateur.  
SanoussiDodoNatatou   
,ChefdeProjetWASH.  
MoussaAmadou   
,Chauffeur,aépouséMmeRakia   Baguéle10juilletdernier.  
ACH-Niger=++++   
[1]  
>LAVIEDESPROJETS<    
EDITORIAL  SOMMAIRE   
 ACH   
PLUSDE400MILLIONSDEFCFA     POURDESAPPUISENCASH     
KEITA,MAYAHI,GOU:Urgence-Sécuritéalimentaire  
[1]Bilandesopérationsdecash   [2]Santé-Nutrition:l'appuiinstitutionneld'ACH   Témoignage   [3]Interview:M.Salissou,CRENIdeMayahi  [4]Enbref  Staff|Agenda   L'imageetlechiffre   
 AprèsquatreannéesdetravailchezACHau   Nigerafind’apporterauxpopulationsnigé-  rienneslesupportdelorganisationauquo-  tidiencommeentempsdecrise,Michael  FlachairedeRoustanestpartipourdenou-  veauxhorizonsle27juindernier.C’estavec   enthousiasmequejereprendslepostede   ChefdeMission,ensouhaitantàMichaella   réussitedesentreprisesquilimaginera.   Jetravailleauseindeséquipesd'ACHde-   puis1997,baséprincipalementàBamakoau   Mali.EntantqueCoordinateurEau/Hy-   giène/Assainissement,jaisoutenunos   équipesnationalesetexpatriéesendéve-  loppantdesactivitésauMali,auNiger,en   GuinéeConakryetenMauritanie.  Sachantpouvoircomptersurlaccueildes    populationsduNiger,jemeconsacreraidé-  sormaisàpoursuivredanscepaysletravail  entreprisauservicedespersonneslesplus   vulnérablesavecetpourlesquellesnous   oeuvrons.Nosactivitésd’appuiauplande   soutiennationalsontencoursdepuisplu-  sieursmois,nousvousprésentonsdansce   numérounpremierbilandesopérationsde   «cash»maiségalementdesdétailsconcer-  nantnotrestratégied’appuiinstitutionnel  ausystèmesanitairepourunemeilleure    priseenchargedelamalnutritionaiguë.  
ThierryMétais   
ChefdeMission   ACH-Niger  
4   
Infolettre   bimestrielle   Juil.-At2010   
-  NIGER   
Keita,communedeIbohamane,28juin2010.Uneéquiped’ACHvientsuperviserla   finalisationde50joursd’uneopérationd’«argentcontretravail»ouCashforWork   (CFW).LeCFWcible,dansleszonestouchéesparlinsécuritéalimentaire,lesper-  sonneslesplusvulnérables.Ellessontinvitéesàparticipercontrerémunérationàdes   travauxcollectifsdeprotectiondelenvironnement,tandisquedesactivitésdeCash   forTraining(argentcontreformation)sorganisentpourlesménageslesbrasva-  lidesfontdéfaut.Parailleursseffectuentaussidesopérationsdetransfertdirect  d’argentouCashTransfer.Depuisplusieursmois,ACHmultipliecetyped’interven-  tionsd’urgenceenappuiauplandesoutienetainjectéplusde400millionsdeFCFA    encashpourvenirenaideàuntotalpassant10000ménagesdanslesparte-  mentsdeKeita,MayahietGouré.  
[4]  
bosciasenegalensis,  
appelée"anza"...  
Enpériodedecrise   alimentaire,de   nombreusesfamillesse   nourrissentd’alimentsde   pénurie,souventamers  etlaborieuxàpréparer.  Cesgrainesdevrontêtre   trempéeslonguementet  àplusieursreprisesdans  degrandesquantités  d’eauavantd’être   consommées.  
SeuilsenpierresècheàTabafatToudou   
desolsfertilesdisparaissentchaqueannée.Untiersdelasuperficiedes   terresémergéesduglobe(4milliardsd’hectares)estmenacéparla   désertification,etplusde250millionsdepersonnessontdirectement  affectéesparceproblème.  
Parmilesprincipalescausesdeladésertification,au-delàdesvariationsdu   climat,setrouventdesactivitéscommelesurpâturage,lasurexploitationoule   déboisement,quisontparailleurssouventliéesàlapauvreté.Parcequela   pauvretéobligelespopulationsdontlasubsistancedépenddelaterreà   surexploitercelle-cipours'alimenter,selogeretdisposerdesourcesd'énergieet  derevenus,ladésertificationestenmêmetempslacauseetlaconséquencede   lapauvreté.Lesdeuxformentuncerclevicieux,lespopulationslesplus  démuniesétantégalementlesplusdurementaffectées.Dansdescontextes  fragiles,lespratiquesducommerceinternationalreposentsuruneexploitationà   courttermedesressourceslocalesaxéesurlexportation,cequivaàlencontre   desintérêtsàlongtermedespopulations.  
Source:UNESCO2010.  
 
En2010,faceàlasituationalimentaireetnutritionnellepréoccupante,la   stragied’ACHconsisteàrenforcersonappuiinstitutionnelausystème   sanitairenigérienpouraméliorertroisélémentsessentiels:laprévention,la   priseenchargeetlesuividesenfantsde0à5ansenrisquedemalnutrition   aiguësévère.  Aucunepriseencharge   directen’esteffectuéepar  l’organisation.Danslesdé-  partementselleintervient  enmatièredesantéetde   nutrition,actuellementMaya-  hietGouré,ACHsattacheà   renforceraumaximumles  capacitésinstitutionnellesdes  DistrictsSanitaires.Surbase   d’analysesdesbesoins  effectuéesparlesacteurs  principauxquesontlaDRSP   (DirectionRégionaledela   SantéPublique),lECD   (ÉquipeCadredeDistrict  sanitaire)etlesDirections  techniques,ACHfournitdif-  férentstypesderessources–  humaines,matériellesoulogistiquesafinderenforcerl’impactdelalutte   contrelamalnutritionaiguë.ÀMayahi,lesstructuresbénéficiairessontle   CRENI 1  etles15CRENAS  2   dudépartement.Lesactivitéssontfinancéesparla   coopérationbritannique(UKaid)viaunFondshumanitaireOuestafricain.À   Gouré,l’appuiestfinancéparl’Officed’aidehumanitairedelaCommission   Européenne(ECHO)etseconcentresurleCRENI,8CRENASet16casesde   santérépartiessurdeuxcommunesessentiellementpastorales.  Deuxobjectifsmajeurssous-tendentles  interventionsd’urgenceensanté/nutri-  tion:d’unepartlaméliorationdu   dépistageetdelapriseenchargedesen-  fantsmalnutrisaigussévères,etd’autre   partlerenforcementdelacollectede   donnéesdesurveillancenutritionnelle.Les  activitésdéveloppéessontdétailléesci-  après.  
LerenforcementdesDSenressources   humaines   
(34personnespourMayahiet25   pourGouré).Enfonctiondesbesoinsdéfi-  nisparlesECD,ACHfinancelamassesala-  rialeleurpermettantd’engagerdu   personnelsupplémentaire(gestionnaires,  infirmiers,médecins,sagefemmes,agents  
Urgencenutritionnelle:stratégied'appuiinstitutionnepourunemeilleurepriseenchargedelamalnutritionaiguë  
EnquoiACHa-t-elleappuyéleCRENIcetteannée?   
L’organisationaréhabilitroishangarsetenaconstruittroisautresauseinduCRENI.Ellenousfournitdesin-  trantsnutritionnels,unstocktampond’amoxycycline,etprendenchargelarationalimentairedesmamans  accompagnantlesenfants.Unappuifinancieraégalementpermislerecrutementde8infirmiers,4assistantes  nutritionnelles,2hygiénisteset2cuisinières,ainsiqued’unmédecinpourleDistrictquinoussoutientauCRENI.  ACHaensuitecollaboréàlaformationdupersonnelduCRENIsurleprotocolenationaldepriseenchargedela   malnutrition,dontchacunareçuunecopie.Etilfautajouterladotationenpetitmatériel:braceletsdemesures  anthropométriques,couvertures,bols,assiettes,nattes,savons,moustiquaires,matelas,etc.  
Cesoutientchange-t-illavieduCRENIauquotidien?   
L’aideapporeparACHaaméliorélapriseenchargedesenfantsmalnutrisetreprésenteplusdeconfortpourlesmèresaccompagnantes  commepourlepersonnelsoignant.Letauxdedécèsadiminué,toutcommeletauxd’abandon.Etnaturellement,letauxdesortiesgué-  riesestplusélevé.Auquotidien,lespetiteschoseschangentbeaucoup.Lorsquelesfemmesarrivent,souventellesn’ontmêmepas100   francs.Aujourd’huivousvoyezlesgobeletsetlesassiettesoumêmelesavonpourlaverlespagnes:l’hygièneestprimordialedansla   priseencharge.Etpuisleshangarssontlà,etnousn’avonspluscommeavantdesrupturesdestocksd’intrantscommelelaitF75.Cepen-  dant,jetrouvequelepersonnelsoignantresteencoreinsuffisantcarlachargedetravailestexcessive.  
Quelestvotresentimentsurlasituationnutritionnelleàcestadedel’année,etquellessontselonvouslesprioritésd’action?   
Pourlamêmepériode,cetteannéeressembleàl’année2007oùleCRENIavaitconnuuneaugmentationdunombred’enfants,tandisque   2008et2009ontétédesannéesmoinsalarmantes.Jepensequ’aujourd’hui,laprioritéabsolueestlapriseenchargedesenfantsmal-  nutrismodérésquipermettraitdediminuerlenombredemalnutrissévères,etparconséquentlesadmissionsauCRENI.Ilestaussiessen-  tieldetravaillersurlasensibilisation,demultiplierlesdémonstrationsdiététiquesetderenforcerlesconsultationsdenourrissons.  3QUESTIONSÀMmeMARIAMASALISSOU   
ResponsableduCRENIdeMayahi  
  i    n  t    e   r    v  i    e      w
Lacapitalisationetleplaidoyer.  
ACHappuielesDSpourlacollectededon-  néesnutritionnellesetdesurviedel’enfantquidoiventêtrecapitaliséeset  servirdebaseàunemissiondeplaidoyerauprèsdespartenairestechniques  etfinanciers.ACHtenteraégalementdeplaiderenfaveurdelaréalisation   d’uneenquêtenutritionnelledépartementaleparleMSPetl’INS,àlaquelle   elleparticipera.  SoulignonspourconclurequetoutescesactivismisesenœuvreparACH   pourrépondreàlurgencesontcomplémentairesàsesprojetsetpro-  grammesmultisectorielsdedéveloppementauNiger.Atitred’exemple,en   matièredesantéetdenutritionàMayahi,untravaildefondsurlapréven-  tionesteffectgrâceàl’appuiauxrelaiscommunautaires(cf.Infolettre   n°2).Leprojetd’urgencebénéficieégalementd’unravitaillementenPlum-  py’nut®etenlaitsthérapeutiquesparlebiaisd’unautreaccorddéjàsigné   avecleMinistèredelasanté.Ils’agitd’unprojetdegestiondel’approvi-  sionnementenintrantsnutritionnelsfinancéparl’AmbassadedeFranceet  quiseralobjetdenotre«Focus»dansunprochainnuméro.   ___________________________   1  CRENI:CentredeRécupérationNutritionnelleIntensive   2   CRENAS:CentredeRécupérationNutritionnelleAmbulatoireSévère   
Dansplusde40paysdumondeelleintervient,notre   organisationpoursuitsaraisond’être:l’éradicationdela   malnutritionaiguë.PlusieursprincipesguidentACHdans   latteintedecetobjectif,notammentlafournitured’unaccès   àtouslestypesdetraitementauplusgrandnombredeper-  sonnesmalnutries,laluttecontrelescausessous-jacentesde   lamalnutritionaiguëàtraversuneapprochemultisectorielle,  etlapromotiondesolutionspérennespouryremédier.  Soucieusedepromouvoircettepérennitéetdedévelopperdes   stratégiesdesortie,notreorganisationsoutientlessystèmes   nationaux,leursprogrammesetleursstructures.C’estdans   cetteoptiqueques’inscrit,auNiger,l’appuid’ACHauvolet  nutritionnelduplandesoutiennational.  
MAYAHI-GOU:Santéetnutrition|UKaid,ECHO   
[3]  
>FCUSTERRAIN<   
desantécommunautaires,etc.).Cepersonnelestrémunéréselonlagrille   salarialenationaleetsetrouvesouslaresponsabilidesECD.  
Laformationdesagentsdesanté.  
ACHfaciliteetsuperviselaformationet  lerecyclagedesagentsdesantéconcernantlapriseenchargedelamal-  nutritionselonlenouveauprotocolerécupérationnutritionnelleetdesurvie   delenfant.LesformationssontprincipalementexécutéesparlaDRSPet  parlesformateursdel’ECD.  
Lesintrantsnutritionnelsetlesmédicaments.  
[1]ACHmetàdisposition   desDSdesmoyensdetransportafind’assurerlapprovisionnementdesCSI enintrantsnutritionnelsetenmédicaments(circuitd’achatetdedistribu-  tion).[2]ACHformelesresponsablesdecesintrantsentermesdegestion,  decommandeetd’utilisation.[3]ACHcommandeetmetenplacedes  stockstampond’intrantsnutritionnels(Plumpy’nut®,laitsthérapeutiques)  etdemédicamentsainsiquedesrationspourlesaccompagnantsdesCRENI.  
L’appuiauxréférences/contreréférencesetauxévacuations.  
ACHforme   lesagentsdesantéetlesrelaiscommunautairessurlefonctionnementdu   systèmederéférence/contreréférenceetmetàjourlesoutilsyafférents.  Uneattentionparticulièreportesurlepartagedelinformationetles  moyens,notammentlaremiseenétatdesambulancesensouffrancepour  lesévacuationsetlafournituredemotospourlamobilidesagentsde   santé.Destéléphonessatellitaires(Thuraya)sontégalementfournisàplu-  sieursCSIisoléspourleurassurerunfluxdecommunicationavecleDS.  
L’équipementetlesoutils.  
ACHfournitdupetitmatériel(balances,toises,  armoires,tables,matérieldemesuresanthropométriques,etc.),desoutils  (fichesdesuivi,registres,protocoles)etprocèdeàdesréhabilitationsde   locauxselonlesbesoinsidentifiésdanslesCRENIetCRENAS.  
Lasupervision.  
ACHassurelarégularietlerenforcementdessupervisions  menéessurlesactivitésdesantéetdenutritiondanslesDSàdifférentsni-  veaux(relaiscommunautaires,agentsdesanté,casesetcentresdesanté,  etc.).Elleparticipeégalementàl’organisationderéunionsdesuivietde   pilotageimpliquantacteursadministratifsetcoutumiers.  
Lessensibilisations.  
ACHappuieledistrictpourdessensibilisationsdansles  communautésvillageoises(ex.:surlafréquentationdesCSI,surl’utilisa-  tionrationnelledesressourcesduménageauprofitdemeilleurespratiques  familialesetnutritionnellespourlesenfantsetlesfemmesenceintesetal-  laitantes)ettravailleàl’organisationlocaledudépistageetdesévacua-  tions.  
Lavaccination.  
ACHcontribueautransportdesvaccinset/oudumatériel  nécessaireàlavaccinationetappuielessortiesdesagentsdesantépourles  tournéesvillageoisesdevaccination(sortiesforaines).  [2]  
Saaratou,25ansetDjamila,10mois,enphasedesortieduCRENIdeMayahi.  
«  
 J’aiétéenvoyéeauCRENIparcequeDjamilaavaitdesdiarrhéesetdes   vomissements.OnnepouvaitpluslaiderauCSI.J’aipassé9joursauCRENI,   jusqu’àsaguérison.J’aiapprisbeaucoupdechosessurlallaitementet   l’alimentation.Avantdevenirici,ellerefusaitdetéter,maisonm’amontré   commentlastimuleretelleareprislesein.J’étaistellementcontente!De    jourenjour,avecl’allaitementetlePlumpy’nut,elleallaitmieux.Enrentrant   auvillage,jevaiscontinuerlesrations,DjamilaserasuivieauCRENAS.Maisje   vaisaussichangersonalimentation.Onmaditdeluidonnerdesœufs,des   haricots,desmangues.Cesontdeschosesquenousavonsparfoischeznous,  maisjenesavaispasqu’onpouvaitendonnerauxpetitsenfants.C’estla    premièrefoisquejevenaisicietj’aiétébienaccueillie.J’aiaussireçuune   natte,unemoustiquaire,unecouverture,dusavon,unboletuneassiette.  
»  
.santé&nutrition.santé&nutrition.santé&nutrition.santé&nutrition.santé&nutrition.santé&nutrition.santé&nutrition.santé&   
ACH-Niger=++++   

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->