Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
16Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
LOGISTIQUE

LOGISTIQUE

Ratings:
(0)
|Views: 647|Likes:
Published by Youssef

More info:

Published by: Youssef on Sep 14, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

01/08/2013

pdf

text

original

 
Enquête mondiale sur la progression
de la chaîne logistique
Conclusions de l’étude menée conjointement par CSC et Supply Chain Management Review 
*
   *   D   E   L   ’   E   X   P    É   R   I   E   N   C   E .   D   E   S   R    É   S   U   L   T   A   T   S .
CSC.COM
CONSEIL TECHNOLOGIES EXTERNALISATIONQUATRIÈME ÉDITION
 
2
CSC -
QUATRIÈME ÉTUDE ANNUELLE MONDIALE SUR LA PROGRESSION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE
Sommaire
RÉSUMÉ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .3PRÉSENTATION DES PARTICIPANTS 2006 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10Répartition par secteur d’activité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10Répartition par situation géographique des sièges . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .10Répartition par type d'organisation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11Fonctions comprises dans l'organisation de la chaîne logistique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .11Outils utilisés pour faire progresser la chaîne logistique et piloter les résultats . . . . . . . .12Les cinq niveaux de l'évolution de la chaîne logistique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .12Niveau global de progression . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13Initiatives de la chaîne logistique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .13Résultats obtenus pour chaque initiative . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14Alignement de la stratégie logistique sur la stratégie d'entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . .14Fréquence de révision de la stratégie logistique . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15Dépenses logistiques en pourcentage des revenus . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15Coûts inclus dans les dépenses logistiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .15Projets d'investissement logistiques sur les trois prochaines années . . . . . . . . . . . . . . . . .16Raisons des investissements logistiques futurs . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .16Impact global sur les coûts des démarches logistiques de l'année dernière . . . . . . . . . . . .17Impact global sur les revenus des démarches logistiques de l'année dernière . . . . . . . . . .17Relation entre la stratégie logistique et le bilan ou le compte de résultat . . . . . . . . . . . . .17Efficacité de la coopération entre direction logistique et direction informatique dansla mise en place de nouvelles technologies pour améliorer les performancesde l'entreprise . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .18Zone de développement de l'organisation de la logistique nécessitant le plus de travail . . .18Pourcentage des importations/exportations dans les activités . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .19Réponses sur le problème de la vulnérabilité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .19Existence d'un plan de secours écrit en cas d'interruption significative . . . . . . . . . . . . . . .19Avis sur certaines affirmations . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .20Partage de nomenclatures normalisées avec les fournisseurs et partenaires de niveau 1 . . .20MÉTHODOLOGIE . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .21
 
3
CSC -
QUATRIÈME ÉTUDE ANNUELLE MONDIALE SUR LA PROGRESSION DE LA CHAÎNE LOGISTIQUE
Résumé
Cette année,l'étude a visé un public plus large et donne les résultats par secteur géographique,parprofession et par domaine d'application.La majorité des professionnels de la logistique déclarentcontinuer à tirer des profits impressionnants de leurs efforts.Toutefois,le fléchissement qu'a connule rythme d'évolution n'a pas épargné le développement de la chaîne logistique.Pour la premièrefois,les entreprises asiatiques se classent en tête,suivies par l'Europe et l'Amérique du nord.Pour poursuivre la progression,il faudra coopérer davantage,appliquer la technologie de façon plusciblée et apporter une plus grande attention aux faiblesses fonctionnelles qui demeurent.Lesvariations d'un secteur d’activité à l'autre nous indiquent les points à travailler.Pour commencer,ilfaut réaliser des études de réseau pour mettre en avant les points faibles de l'entreprise élargie.Pour la quatrième année consécutive,CSC et la revue
Supply Chain Management Review 
(SCMR)ont réalisé ensemble une étude parmi les professionnels de la logistique de 22 secteurs d’activité.Cette étude analyse les progrès réalisés en matière de logistique et les problèmes qui ont fait surface.Il faut noter l'augmentation des réponses hors Amérique du nord,et aussi le fait que bien que denombreuses entreprises affirment faire une percée dans les niveaux supérieurs du modèle dematurité de la chaîne logistique CSC,le progrès d'ensemble a marqué le pas,et il existe dans presquetous les secteurs d’activité des traînards dont les efforts logistiques paient peu.La part des réponses hors Amérique du nord est passée de 18% en 2005 à 32,7% cette année.L'Europe est bien représentée avec 10 pays participants,dont 12 réponses en provenance de France.Au niveau mondial,les réponses viennent de pays aussi éloignés que l'Argentine et le Brésil ou bienle Bangladesh,l'Inde,le Pakistan et l'Arabie Saoudite.Avec un tiers des réponses venues d'Europe,d'Asie et d'autres parties du monde,les objectifs de l'étude,qui consistaient à évaluer la progressiondes professionnels dans leur démarche de gestion de la chaîne logistique et à identifier les tendancesqui se font jour,ont été atteints à plus grande échelle.
IIIIIIIV V 
Intégrationdes processusExcellenced'entrepriseCollaborationpartenairesExtension dela chaîne devaleurConnectivitétotale duréseau
Les “novateursfont unepercée ou sautent le mur versles niveaux III et IV (le marchéde demain)Commerceparticipatif ProcessusfonctionnelIntra-entrepriseInter-entrepriseExterneSystème globalLa plupart a atteint le niveau II(marché actuel)

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->