Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
P. 1
Egocratie et Démocratie

Egocratie et Démocratie

Ratings: (0)|Views: 1,500|Likes:
Published by fyp_éditions
Aujourd’hui, l’actualité démontre que la réputation des hommes politiques est fréquemment mise à mal par les nouveaux médias (blogs, réseaux sociaux, vidéos amateurs, etc.). Avec internet et les technologies participatives, le citoyen contemporain a hérité d’un nouveau pouvoir à l’envergure encore insoupçonnée.

De scène de théâtre, la démocratie représentative s’est transformée en arène de cirque, où les coulisses sont visibles et les spectateurs bruyants et omniscients. Le manque de réflexion sur l’apport politique d’internet et le dévoiement actuel des outils de participation en ligne appellent une réponse urgente, car c’est le crédit de la fonction de représentant du peuple qui en dépend.
Ce problème inédit exige des solutions nouvelles : « citoyens » et « représentants » ont besoin de Nouvelles Technologies Politiques pour échanger et exercer leurs pouvoirs.
C’est un nouvel espace civique qui est à conquérir, aussi stimulant que lorsque la démocratie a connu ses premières heures. La réconciliation entre la démocratie – le pouvoir du peuple – et l’égocratie – le pouvoir de chaque individu – est à ce prix !
Ce livre constitue le trait d’union entre les sciences politiques et les nouvelles technologies.
Dans un style clair et accessible, l’auteur analyse avec rigueur l’impact d’internet sur la démocratie et l’art de gouverner.
Il conceptualise des phénomènes sociaux inédits, pose les fondations d’un nouveau champ d’études politiques, et propose un plan d’action qui regroupe les six Nouvelles Technologies Politiques dont nous avons besoin.
« À égale distance des imprécations nostalgiques et des prévisions techno-béates, Alban Martin analyse avec lucidité l’impact de l’internet sur le champ démocratique. En décrivant les interactions qui existeront entre les technologies et le débat politique, c’est aussi le portrait d’une société numérique en formation qu’il esquisse. Une lecture utile pour tous ceux qui souhaitent qu’à l’issue de ces évolutions, les mécanismes de décision ne puissent échapper aux citoyens. »

Bernard Benhamou,
Délégué aux usages de l’internet et coordinateur du portail de services aux citoyens sur mobile, Proxima mobile, ministère de la Recherche et secrétariat d’État à l’Économie numérique.

« Alban Martin nous fait comprendre avec talent et conviction comment les nouvelles technologies doivent accompagner une nécessaire redéfinition des mécanismes décisionnels dans la vie politique. »
Guillaume Champeau, éditorialiste, fondateur de Numerama.com



Biographie :
Diplômé d’HEC et maître de conférence associé au Celsa-Paris IV Sorbonne, Alban
Martin enseigne les stratégies de communication sur les médias informatisés. Son
expertise alimente de nombreux cercles de réflexion, tels que le Social Media Club
France et l’Institut Montaigne. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages sur les modifications liées aux nouvelles technologies dans l’univers de l’économie et de la culture.
Aujourd’hui, l’actualité démontre que la réputation des hommes politiques est fréquemment mise à mal par les nouveaux médias (blogs, réseaux sociaux, vidéos amateurs, etc.). Avec internet et les technologies participatives, le citoyen contemporain a hérité d’un nouveau pouvoir à l’envergure encore insoupçonnée.

De scène de théâtre, la démocratie représentative s’est transformée en arène de cirque, où les coulisses sont visibles et les spectateurs bruyants et omniscients. Le manque de réflexion sur l’apport politique d’internet et le dévoiement actuel des outils de participation en ligne appellent une réponse urgente, car c’est le crédit de la fonction de représentant du peuple qui en dépend.
Ce problème inédit exige des solutions nouvelles : « citoyens » et « représentants » ont besoin de Nouvelles Technologies Politiques pour échanger et exercer leurs pouvoirs.
C’est un nouvel espace civique qui est à conquérir, aussi stimulant que lorsque la démocratie a connu ses premières heures. La réconciliation entre la démocratie – le pouvoir du peuple – et l’égocratie – le pouvoir de chaque individu – est à ce prix !
Ce livre constitue le trait d’union entre les sciences politiques et les nouvelles technologies.
Dans un style clair et accessible, l’auteur analyse avec rigueur l’impact d’internet sur la démocratie et l’art de gouverner.
Il conceptualise des phénomènes sociaux inédits, pose les fondations d’un nouveau champ d’études politiques, et propose un plan d’action qui regroupe les six Nouvelles Technologies Politiques dont nous avons besoin.
« À égale distance des imprécations nostalgiques et des prévisions techno-béates, Alban Martin analyse avec lucidité l’impact de l’internet sur le champ démocratique. En décrivant les interactions qui existeront entre les technologies et le débat politique, c’est aussi le portrait d’une société numérique en formation qu’il esquisse. Une lecture utile pour tous ceux qui souhaitent qu’à l’issue de ces évolutions, les mécanismes de décision ne puissent échapper aux citoyens. »

Bernard Benhamou,
Délégué aux usages de l’internet et coordinateur du portail de services aux citoyens sur mobile, Proxima mobile, ministère de la Recherche et secrétariat d’État à l’Économie numérique.

« Alban Martin nous fait comprendre avec talent et conviction comment les nouvelles technologies doivent accompagner une nécessaire redéfinition des mécanismes décisionnels dans la vie politique. »
Guillaume Champeau, éditorialiste, fondateur de Numerama.com



Biographie :
Diplômé d’HEC et maître de conférence associé au Celsa-Paris IV Sorbonne, Alban
Martin enseigne les stratégies de communication sur les médias informatisés. Son
expertise alimente de nombreux cercles de réflexion, tels que le Social Media Club
France et l’Institut Montaigne. Il est également l’auteur de plusieurs ouvrages sur les modifications liées aux nouvelles technologies dans l’univers de l’économie et de la culture.

More info:

Published by: fyp_éditions on Sep 24, 2010
Copyright:Traditional Copyright: All rights reserved

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

11/10/2012

 
&&&
¬Î ï`dij howxdkgj hjw oa~rïgdxoekw kewxdi`otzjw jx hjw ~rïsowoekwxjgmke!bïdxjw) Dibdk Adrxok dkdiywj dsjg izgohoxï i‟oa~dgx hj i‟okxjrkjx  wzr ij gmda~ hïaegrdxotzj+ Jk hïgrosdkx ijw okxjrdgxoekw tzo j}owxjrekx jkxrj ijw xjgmkeie`ojw jx ij hïbdx ~eioxotzj) g‟jwx dzwwo ij ~erxrdox h‟zkj wegoïxï kzaïrotzj jk ceradxoek tz‟oi jwtzowwj+ Zkj ijgxzrj zxoij ~ezr xezw gjz} tzo wezmdoxjkx tz‟î i‟owwzj hj gjw ïseizxoekw)ijw aïgdkowajw hj hïgowoek kj ~zowwjkx ïgmd~~jr dz} goxeyjkw+ ¼
Bjrkdrh Bjkmdaez)
Hïiï`zï dz} zwd`jw hj i‟okxjrkjx jx geerhokdxjzr hz ~erxdoihj wjrsogjw dz} goxeyjkw wzr aeboij) ^re}oad aeboij)aokowxírj hj id Rjgmjrgmj jx wjgrïxdrodx h‟Ïxdx î i‟Ïgekeaoj kzaïrotzj+
&&&
¬Dibdk Adrxok kezw cdox gea~rjkhrj dsjg xdijkx jx geksogxoekgeaajkx ijw kezsjiijw xjgmkeie`ojw heosjkx dggea~d`kjr zkj kïgjwwdorjrjhïcokoxoek hjw aïgdkowajw hïgowoekkjiw hdkw id soj ~eioxotzj+ ¼
@zoiidzaj Gmda~jdz)
ïhoxerodiowxj) cekhdxjzr hj Kzajrdad+gea
 Ï`egrdxoj jx Hïaegrdxoj
 
Ge~yro`mx ¯ 2>4> C_^ ïhoxoekwGeiijgxoek ^rïwjkgj % JwwdoZkj geiijgxoek horo`ïj ~dr ^moio~~j Bzixjv DhdawÏhoxoek 6 Cierjkgj Hjsjwd) Wïsjrokj Hdsoh^mexe`rdszrj 6 O@WOa~roaï jk Crdkgj wzr ijw ~rjwwjw hj i‟oa~roajroj Gmordx+
Gjx ezsrd`j d rjàz ij wezxojk hz Gekwjoi rï`oekdi hz Ioaezwok jx hz aokowxírj hj id Gzixzrjjx hj id Geaazkogdxoek) HRDG hz Ioaezwok) dsjg ij gekgezrw hz Gjkxrj rï`oekdi hz iosrj jk Ioaezwok+
 c
~
 y 
ïhoxoekw
OWBK 6 ?0=!2!?43:04!8:!8¯ 2>4>) C_^ ïhoxoekw -Crdkgj/gekxdgxNcy~jhoxoekw+geaXïi+ 6 >: :: 77 20 27
ppp+cy~jhoxoekw+gea

Activity (7)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Renzo Delma liked this
Oxony20 liked this
badjabadja liked this
rahalifethi liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->