Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
4Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Le Journal Du Jura 10 11 13 Septembre 2010

Le Journal Du Jura 10 11 13 Septembre 2010

Ratings: (0)|Views: 4,188 |Likes:
Published by stefano

More info:

Published by: stefano on Sep 27, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

09/28/2010

pdf

text

original

 
        J        A        2       5        0        0        B        I        E        N        N        E
Lundi 13 septembre 2010
N
0
213
CHF 2.50
www.journaldujura.ch
SOMMAIRE
Mortuaires10
Cinés / Agenda11
Horizons12
Feuilleton20
Télévision21
Rédaction: tél. 032 321 90 00, fax 032 321 90 09, mail: redactionjj@journaldujura.ch / Abonnement 0844 80 80 00, mail: abo@journaldujura.ch / Annonces: tél. 032 344 83 83, fax 032 344 83 53
Chabroln’est plus
Claude Chabrol, réalisa-teur notamment du «BeauSerge», de «VioletteNozière» ou encore de«Merci pour le chocolat»est décédé hier matin àl’âge de 80 ans.
>>> PAGE 12 
        B        I        S        T        K        E        Y        S        T        O        N        E
FOOTBALL
Moutier étincelantface à Alle
STÉPHANE GERBER
Les curieux affluentau quartier des Tilleuls
Les scènes de joie prévôtoise recensées hier après-midià Chalière ont été légion. Le FC Moutier, grâcenotamment à un Ziegler en grande forme, n’a-t-il pasbattu le FC Alle par 4 à 0?
>>> PAGE 19 
BIENNE
La maison de P. K., toujours en fuite, a attiré des dizaines de curieux. Aujourd’hui, l’écoleprimaire des Tilleuls sera fermée. Au sein de la population, la colère gronde face à l’opération policière. Unemanifestation de soutien au fugitif est organisée ce soir à la place Centrale.
>>> PAGE 5 
Dès aujourd’hui et jusqu’àsamedi, notre dessinateurattitré Vincent L’Epéenous emmène dans unvoyage illustré à ladécouverte du Bangladeshet de sa population.
>>> PAGE 24 
PETER SAMUEL JAGGI
        V        I        N        C        E        N        T        L        ’          É        P          É        E
HC BIENNE
Défensetropperméable
Après avoir battu FribourgGottéron vendredi à la BCFArena (7-5) au terme d’unmatch fou, le HC Bienne asubi la loi de Kloten, samediau Stade de Glace (5-1).Faites les comptes: l’arrière-garde seelandaise(personnifiée ici par MartinSteinegger, à gauche, auxprises avec ViktorStancescu) a pris dix goalsen deux matches. C’esttrop.
>>> PAGE 13 
        A        D        R        I        A        N        S        T        R        E        U        N
ACTION 72 HEURES
Des adossolidaires
Des dizaines d’ados du Jura bernois ont offertleur temps à la collectivitédurant 3 jours. Opération
réussie.
>>> PAGE 8 
LA NEUVEVILLE
Bacchus envedette
La Fête du Vin, cuvée2010, a connu un francsuccès ce week-end avecnotamment un recordd’affluence le samedisoir.
>>> PAGE 7 
OLIVIER GRESSET
VTT
Deux hommesà l’honneur
Nicolas Lüthi (photo),vainqueur de la WindRomandie Bike Cup, et Jérémy Huguenin, quis’est adjugé l’Eole’Bike, sesont mis en évidence hierà Tramelan.
>>> PAGE 14 
STÉPHANE GERBER
RECORD AU CHANT DU GROS
Souchon, Dutronc, Micky Green (photo) et les autresont attiré la grande foule au Noirmont.>>>
PAGE 3 
 
LE
 
QUOTIDIEN
 
DE
 VOTRE
 
QUOTIDIEN
journaldujura.ch
e-paper
Comment faire pour que votreiPhone devienne un
vrai Smartphone?
«Le Journal du Jura» dès maintenant à lire sur votre iPhone.
 Avec la nouvelle application (app) pour iPhone, vous aurez la totalité de la version papier du Journal du Juraà portée de main à partir de 5 h le matin. Partout où vous êtes, même à l’étranger!
 Téléchargez maintenant votre application pour «Le Journal du Jura» du app-store d’Apple. Vous ne payerez que Fr. 1.10 detaxe unique. La consultation de votre e-paper peut entraîner des frais de connexion; parlez-en avec votre opérateur mobile.
Pour les abonnés du JdJ:
L’édition e-paper pour iPhone est gratuite pour les abonnés du JdJ. Les utilisateurs déjà enregistrés del’édition e-paper peuvent s’identifer directement depuis l’iPhone avec les mêmes données d’utilisateur.
Les utilisateurs qui ne se sont pas encore enregistrés pour une édition e-paper (version électronique)consultable en ligne ou sur l’iPhone, sont priés de le faire sous www.journaldujura.ch/enregistrer.
Pour les nouveaux abonnés:
Le prix d’abonnement du «e-paper pour internet et iPhone» (édition électronique seulement) est de Fr. 185.–.
 Veuillez commander votre abonnement e-paper auprès de www.journaldujura.ch/Services/Abonnement
Numéro à l’unité:
Les éditions à l’unité peuvent être téléchargées à un prix de Fr. 2.20 par édition.
<wm>%7say+jSn%mG%CaYN%We+DbZH2%rQ%h70.W%kP+0uiCm%wR%bLU.k%qy+
'
Xh8hVZ%Tq%1FHrga /V%x6%"=uVs-T51FqG-Cw-mZSaWe jVW%vS%NcJ7%6 j%ZNqGAK%2n"GP-dmMoSN-rK-WsDI59CG5.ovV%3a%cdzOng%5e%Gg5dBnPKz
'
K%xRLa8.09y7S%p%5"Rx0tayoa%lH%8FlL4VJZhcTt%qxJdI. /ZSEK%uz%OVuxqLWNIKr4%QO%eoiFxr%4L2U+pow+0P+yB%Y5qZ%o=GB+CwRS+g6wa%5U%jXCLrP%0T< /wm> <wm>%"0g1+bnI%K6%4gh8%7S%tV
'
8C-LQ2Ee-iT- / j3RlOy8l%U3%9nDp%Sy< /wm>
 
Tousles jours midi et soir prix de
CHF 25.00 seulement
29.08.2010 - 19.09.2010
Bénéficiez de la
FIN DE L’ETECULINAIRE
de gril Mongol
Entrée aigre douceSoupe Mongole
avec pain de sésame chaud
1 assiette du buffet
composée à votre choix de viandes, poissons etlégumes de saison
Un dessert surprise
HAN Mongolian BarbecueZentralstrasse 2 - 2502 Biel - Tel: 032 322 00 30
CourtageGérancePromotion
Un courtage tout confort
Souhaitez-vous vendrevotre immeuble?Nous vous y aidonsvolontiers.
Retrouvez
vos médias locaux
au cœur du
Festival du Film Français d’Helvétie.
Le journaL du jura etLe bieLer tagbLatt
Partenaires médias officieLsdu festivaL du fiLm françaisd’heLvétie.bienne, du 15 au 19 sePtembre.
Bj 4294
F
Ce soir après les news avec Edna Epelbaumet Christian Kellenberger, 6e édition du FFFH.
Retrouvez les annonces Abocardavec les tirages au sort et les réductionssur Internet:
www.journaldujura.ch/services/abocard
Retrouvez Le Journal du Jurasur Internet
 
ESPACE-RÉGIONS
LE JOURNAL DU JURA / LUNDI 13 SEPTEMBRE 2010
3
POUR TOUT PUBLIC
Le reggae de Sinsemilia, la pop rafraîchissante de Micky Green ou encore les tubes de Dutronc: il y en avait pour tous les goûts et tous les âges samedi.
(BIST)
      Z     o     o     m     s     u     r      l     a      S     a      i     n      t     e      S     c      è     n     e
Nouveau record battu pour leChant du Gros: le festivalnoirmonnier, qui s’est terminésamedi, a attiré près de 23 000spectateurs sur trois soirs,selon les organisateurs.Samedi, Jacques Dutronc s’estproduit sous une tente pleine àcraquer.
DELPHINE WILLEMINNICOLAS HEINIGER
B
lousondecuiretlunettesnoires, Jacques Dutroncse l’est jouée rocker,même s’il a attendu ledernierrappelpoursortirl’undeses fameux cigares. Massé sousla grande tente, le public duChant du Gros a réservé à cettelégende vivante de la chansonfrançaise un accueil triomphal. Accompagde vieux rou-tiers de la scène française qui nefontpasdansladentelle,lechan-teurouvrelesfeuxavecunever-sion très rock de «Et moi et moiet moi», suivie de «On nous ca-chetout,onnousditrien».Dansle public, de nombreux jeunesgens reprennent les paroles enchœur. A 67 ans, le dandy de lachanson française n’a décidé-ment rien perdu de son pouvoirde séduction: lorsqu’il lance un«J’aime les filles du Chant duGros», une horde d’adolescentesse mettent aussitôt à hurler.Pendant près de deux heures,Dutronc enchaîne les tubes: «Lafille du Père Noël», «L’opportu-niste» ou «Paris s’éveille». Lors-que, dès les premières notes de«Le plus grand des voleurs», lepublicsemetàchanter,Dutronclaisse faire. «Vous pouvez chan-ter,jevousaccompagne»lance-t-il à la foule en délire. Qui en re-demande.Si la grosse machine Dutronca fait mouche, d’autres artistesmoins attendus ont aussi livréd’excellentes performances.C’est le cas samedi de la chan-teuseMickyGreen,quiestpour-tantmontéesurscèneavec40defièvre. Vêtue d’un robe discobrillant de mille feux, l’Austra-lienne exilée à Paris a proposéun set mêlant habilement pop,soul et jazz, le tout relevé d’unepointe d’électro et de riches har-monies vocales.Passantsansmaldelabasseauclavier ou à la batterie, l’an-cienne mannequin joue volon-tiers de son image sexy – on necompte plus les chansons dé-diées à «un mec», «un gars» ou«mon ex» – mais toujours avecune touche de second degbienvenue. Un régal.Déjantée, enflammée, explo-sive: l’Anglaise Ebony Bones aelle aussi créé le spectacle ven-dredi soir sur la Scène Démé-nage. Un carnaval sonore et vi-suel, teinté d’électro pop, depunk et de sonorités exotiques.Survoltée dès les premières no-tes, la chanteuse à la proémi-nente chevelure afro ne s’est pasdéparti de son sourire, sautillantau milieu de sa troupe multico-lore. A la fin des concerts officiels,les festivaliers parcourus defourmis dans les jambes ont pus’en donner à cœur joie dans latente électro. Vendredi, l’ancienchanteur d’Asian Dub Fonda-tion, alias Lords of Frequency, afait lever bras et jambes à touslesnostalgiquesdetubescomme«The Judge, the Jury and theExecutioner».Sur trois jours, près de 23000festivaliers se sont rendus auNoirmont, selon les organisa-teurs. Ce qui devrait permettreau festival d’amortir un budgetprogrammation encore plusélevé que l’année passée. /NHE-DWI
LA CLASSE
Massé sous la grande tente, le public du Noirmont a fait un triomphe à Jacques Dutronc, le plus dandy des chanteurs français, qui a offert un concert de près de deux heures.
(BIST)
LE NOIRMONT
Nouveau record pour le Chant du
Gros
Dutronc au régime
On connaît le Dutronc amateur de cigares etde Bordeaux. Ce qui n’empêche pas lecompositeur des «Cactus» de faire attentionà sa ligne. Pour son repas de samedi, il ademandé «du poulet sans matière grasseaccompagné de carottes et de poireaux». Lechef lui a concocté du blanc de poulet cuitdans un mélange de vin blanc et de citron.Tandis que les 35 membres de son équipemangeaient dans la tente des artistes, lechanteur a soupé seul dans sa loge.
Une bière corse pour le boss
Vendredi, Alain Souchon est arrivé auNoirmont en limousine quelques instantsseulement avant le début de son concert eten est reparti alors que le publicl’applaudissait encore. Jacques Dutronc, lui,s’est un peu attardé au Chant du Gros. Aprèsson show de samedi, il a invité Gilles Pierre,le boss du festival, dans sa loge et lui a offertune bière à la châtaigne ramenée tout droitde Corse, où le chanteur vit.
Gourmande Ebony Bones
Vendredi soir, la déjantée Ebony Bones aenglouti une copieuse fondue... suivie d’unfilet de truite. La chanteuse a fait passer letout avec un peu de kirsch.
Timing parfait
Pas de grosse difficulté technique cetteannée, selon Raphaël Perrin, responsable dela Sainte Scène depuis six ans. «Parfois, lesgroupes suisses les moins expérimentésdépassent un peu le temps prévu pour leursound check ou leur concert, mais c’esttout». Ce qui n’est pas le cas avec lesgrosses productions. «Alain Souchon acommencé son concert deux minutes avantl’heure prévue et a fini une minute après.» Detoute façon, la police jurassienne n’est pasexagérément tatillonne quand au respect del’heure de fin des concerts. «Ici, si le dernierartiste de la soirée veut faire un rappel, ça nepose pas de problème.»
Allô maman bobo
Les samaritains du Chant du Gros ont vudéfiler sous leur tente des festivalierspiqués par des insectes, coupés, victimesd’étourdissements ou de maux de dents. Ungrand classique: «Des gens qui tombent dansles pommes parce qu’ils n’ont pas assezmangé». Selon les samaritains, l’édition 2010est toutefois restée bien calme par rapportaux éditions où sont programmés desgroupes de métal: «Une fois, nous avions dûfaire dormir des gens à côté des brancards: iln’y avait plus aucune place libre ». /nhe
Echos
Les plaisirs du camping
Vivre l’aventure Chant du Gros, c’est aussi goûteraux plaisirs de son camping. Aux portes du festivalnoirmonier, les tentes ont poussé sur l’herbe fraîche.Or pour camper à 1000 mètres d’altitude au mois deseptembre, il faut être prêt à affronter les éléments.«Cette année la météo est plutôt clémente, maisnous sommes prêts à supporter un déchaînementdes éléments. C’est un état d’esprit de dormir ici!»Lorsque nous avons rencontré ce campeur de la côtevaudoise samedi après-midi, le camping du Chant duGros semblait en pleine léthargie. Sans doute pourdigérer la soirée de la veille et se préparer à vivre unenouvelle nuit endiablée au cœur des pâturagesfrancs-montagnards. Car la nuit venue, en marge desconcerts, le camping s’anime jusqu’au petit jour.Cette année, ils étaient nombreux à dormir sur lesite. Au milieu des tentes de toutes les couleurs,certains festivaliers avaient bâti des campementsélaborés, avec des foyers pour cuisiner sur le feu, deschaises, des tables et de quoi s’abriter.Des villages voisins à la campagne fribourgeoiseen passant par la Suisse allemande et la Francevoisine, les campeurs provenaient de tous horizons,motivés par l’aspect pratique du camping. Installéesur une couverture devant sa tente, cette Vaudoise entémoignait: «On vient de Gland et de Lausanne. Alorscomme on reste ici les trois soirs et qu’on a personnechez qui dormir, le camping s’est imposé.» Elle sedisait ravie de cette première aventure au Chant duGros, dont elle a appris l’existence via Couleur 3.L’autre grande motivation des campeurs, c‘estl’ambiance. Installés autour d’un feu à l’heure del’apéro, une dizaine de Neuchâtelois profitaient dusoleil tout en devisant sur les péripéties de la veille.Pour personnaliser leur chez eux, une vieille paire deskis et un drapeau breton trônaient fièrement sur lecampement.Et les nuits fraîches du Noirmont, ont-elles effrayéles festivaliers? «Il suffit de se munir d’unecouverture de survie, de gros pulls, d’un matelasgonflable et de breuvages revigorants», énumérait ceFribourgeois de Bulle. Plus tard, aux premièresheures du matin, le camping s’éveillait. Desattroupements se formaient autour des feuxréanimés. Au fond du camping, un groupe depercussionnistes martelaient sur leurs djembes pourfaire durer la fête jusqu’au lever du jour. /DWI
PURS ET DURS
Des festivaliers ont campé durant trois jours sur le site.
(CHRISTIAN GALLEY)

Activity (4)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
kuru2111 liked this
kuru2111 liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->