Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword
Like this
11Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
LIESI 161

LIESI 161

Ratings:

4.5

(2)
|Views: 2,304 |Likes:
Published by oihf

More info:

Published by: oihf on Jul 07, 2008
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

12/29/2012

 
1
LETTRE D’INFORMATIONSLETTRE D’INFORMATIONSLETTRE D’INFORMATIONSLETTRE D’INFORMATIONSECONOMIQUES STRATEGIQUESECONOMIQUES STRATEGIQUESECONOMIQUES STRATEGIQUESECONOMIQUES STRATEGIQUESINTERNATIONALESINTERNATIONALESINTERNATIONALESINTERNATIONALES
 
Numéro 161 25 juin 2008
« La technologie va mettre à la disposition desleaders des principales nations les moyens deconduire des opérations de guerre secrète, quiexigeront seulement la mise sur pied de forces desécurité très réduites [...]. Il s’agit de techniquescapables de modifier le climat afin de provoquerdes périodes longues de sécheresse ou detempête ».
Extrait du livre
Entre deux époques 
,
écrit en 1970
parZ. Brzezinski, conseiller en matière de sécuritéau temps du président J. Carter.
De la guerre climatiqueDe la guerre climatiqueDe la guerre climatiqueDe la guerre climatiqueà la guerre monétaireà la guerre monétaireà la guerre monétaireà la guerre monétaire
Selon plusieurs sources en provenance de Russie, lerécent voyage de V. Poutine à Paris, effectué les 29 et30 mai 2008, a été réalisé, en partie, sur la demandepressante des autorités chinoises, désirant connaîtrel’attitude de l’Union européenne à la suite de l’acte deguerre déclaré par les Etats-Unis contre la Chine, endéclenchant le séisme du 12 mai 2008 au moyen de latechnologie HAARP. Séisme ayant coûté la vie à plusde 90 000 innocents vivant dans la région de Sichuan.La présidence chinoise aurait demandé à V. Poutined’interroger N. Sarkozy, la France allant assurer laprésidence tournante de l’Union européenne, poursavoir si les Etats européens avaient l’intention desuivre Washington dans sa politique bellicisteconsistant à générer le chaos dans le monde au moyende la technologie HAARP (High Frequency ActiveAuroral Research Program) au motif que l’effondrementde l’économie U.S. devient ingérable.Apparemment, la Chine a l’intention de riposter [voirp.5] sur le plan monétaire et elle a très probablementcommencé à agir en ce sens. Si l’analyse développéedans notre précédent numéro se confirme, il fauts’attendre d’une part, à ce que Pékin se portemassivement sur les métaux précieux au cours desprochains mois, d’autre part, qu’une alliance seconfirme avec le clan Rothschild
1
.
1
 
Chronologie des événements : 12 mai, séisme en Chine ; finmai, visite de Poutine à Paris ; 5 juin, intervention de laprésidence de la BCE (sur ordre du groupe Rothschild) contrela politique du « dollar fort », formulée pour la première fois, le4 juin, par Ben Bernanke, président de la Banque centraleaméricaine, à l’issue d’un cours passage à la réunion duBilderberg Group ; 6 juin, déclenchement d’une attaque
HAARPHAARPHAARPHAARP : de la France à la Chine: de la France à la Chine: de la France à la Chine: de la France à la Chine
Ce qui relevait du domaine du renseignement estdevenu public, suite à des informations publiées parBenjamin Fulford, et étayées par des imageséloquentes, prises trente minutes avant ledéclenchement du séisme du 12 mai 2008. L’on voitdes nuages présentant des couleurs « inconnues ».Benjamin Fulford, ancien journaliste américain dumagazine
Forbes 
a, en effet, révélé des détails trèspercutants sur la manière dont les Etats-Unis ontattaqué la Chine au moyen de HAARP.Ce type d’attaque n’est pas exceptionnel pour notrerédaction qui croit, sans l’ombre d’un doute, queHAARP constitue, aujourd’hui pour Washington, unearme plus destructrice que la bombe nucléaire.Rappelons que nous fûmes avertis, mi-décembre 1999,par un ancien agent de la CIA
2
, que le complexemilitaro-industriel américain avait programmé unegigantesque tempête sur la France pour le 26décembre 1999. L’événement est encore dans lesmémoires !Dans la matinée du 27 décembre 1999, un expert deMétéo France est interrogé par un journaliste de
France Inter.
 « - Comment expliquez-vous que des ingénieursspécialistes de la météo n’aient rien vu venir ?« - Dans la très grande majorité des cas, les tempêtescommencent par se former dans l’Atlantique avant detoucher l’Europe. On les voit donc sur une imagesatellite. En outre, la première tempête avait laconfiguration d’un cyclone, ce qui est normalementimpossible sur l’Atlantique Nord en hiver, car lescyclones ont besoin de survoler une mer chaude pourse former. De plus, ce cyclone s’est déplacé trèsrapidement d’ouest en est, à une vitesse de 100km/h,alors qu’un cyclone normal se déplace lentement.Enfin, il s’est accompagné d’une fantastique baisse dela pression atmosphérique. La seconde tempêtereprésente également un phénomène météo trèsinhabituel, avec un jet-stream exceptionnellementrapide et qui, de plus, est descendu en basse couche,chose qui n’est pas censée se produire… Nous n’avonsdonc aucune explication ».Et pour cause ! Si l’on occulte HAARP, il est impossibled’expliquer cette « catastrophe naturelle ». C’est aprèsavoir vécu cet événement que LIESI s’est alors penché
puissante par le groupe européen contre le dollar et lesmarchés financiers américains...
 
2
 
Quelques mois après le passage des deux ouragansdévastateurs, le même personnage nous signalait un virage à180°de la politique du gouvernement de Lionel Jospin ausujet de la mondialisation et des OGM.
 
 
2
sur HAARP et a attendu d’autres événements commela canicule de 2003. Autant dire que le phénomène vas’accélérer au fur et à mesure que la crises’amplifiera… jusqu’à ce que l’on parle de la faille deSan Andrea.Depuis fin 1999, les scientifiques constatent uneaugmentation des cyclones, lesquels sont extrêmementpuissants. « Certains d’entre eux dégagent
uneénergie équivalente à dix fois l’explosiond’Hiroshima
».
Une explication fondéeUne explication fondéeUne explication fondéeUne explication fondéedu DEREGLEMENT CLIMATIQUEdu DEREGLEMENT CLIMATIQUEdu DEREGLEMENT CLIMATIQUEdu DEREGLEMENT CLIMATIQUE
Une caractéristique des catastrophes survenues depuis1999 est que leur gestion est toujours en rapport avecdes intérêts économiques (surtout énergétiques)américains. Quant aux scientifiques aux ordres, ilsn’évoquent pas HAARP, mais ils ont recours à uneexpression devenue à la mode :
le DEREGLEMENTCLIMATIQUE
.« C’est le scientifique Nicolas Tesla qui, le premier, aaverti de la possibilité de manipuler le temps. Dans lesannées 80, Bernard J. Eastlund, un physicien texanattaché au MIT de Boston, s’est inspiré desdécouvertes de Nikola Tesla, lequel avait enregistréaux Etats-Unis le brevet n°4.686.605, dénommé
Méthode et équipement pour modifier une région de l’atmosphère, de la magnétosphère et de l’ionosphère terrestre.
Tesla avait ensuite déposé onze autresbrevets. Dans l’un d’eux, il décrivait la propriétéréflexive de l’ionosphère, qu’il convenait d’utiliser dansle cadre de
systèmes de rayons énergétiques 
, capablesde
produire des explosions nucléaires graduelles sans radiations 
, ainsi que des
systèmes de détection et de destruction de missiles nucléaires 
et des
systèmes de radars spatiaux 
.L’ARCO, qui a acquis certaines de ces inventions, estpropriétaire de vastes réserves de gaz naturel enAlaska, pouvant être converties en énergie électriqueredistribuable, via l’ionosphère, à tous les clients dansle monde. La vision de Tesla, qui voulait distribuerl’énergie sans fil et gratuitement à tous les foyers de laTerre, a donc été partiellement réalisée, mais viciéedans son principe généreux par de solides intérêtséconomiques.En outre, ces inventions font qu’il devient possible demanipuler le climat, c’est-à-dire de créer de la pluiequand cela s’avère nécessaire pour l’agriculture ou deneutraliser des phénomènes destructeurs comme destornades ou des ouragans »
3
.C’est à ce niveau-ci que le complexe militaro-industrielest entré dans le jeu, accaparant un nouvel outil dedestruction, un instrument de manipulation ou deDEREGLEMENT CLIMATIQUE capable de renvoyer unpays à l’âge de pierre en quelques heures !
3
 
Source : http://www.luogocomune.net
.
L’intégralité de l’articlerédigé par le Prof. Roberto Toso est à lire dans les
BREVES DE LIESI 
de juin 2008. Il est particulièrement riched’enseignements sur la technologie HAARP.
 
Tous les brevets de Tesla ont d’abord été mis sousscellés, à la suite d’un ordre ultra-secret, pour êtreensuite transmis à la « E-Systems », l’une desprincipales entreprises du complexe militaro-industriel,qui fournit des technologies avancées aux servicessecrets de grandes puissances du monde. Cetteentreprise a ensuite été absorbée par Raytheon, l’unedes quatre grandes entreprises fournissant du matérielà la défense américaine.Aujourd’hui, le complexe militaro-américain disposed’un panel de technologies, non seulement HAARP,mais également des satellites et d’autres appareils quiréchauffent l’ionosphère, placés dans des endroitsstratégiques, partout dans le monde. Ils peuvent alorscréer des perturbations. Pour sa part, le programmeHAARP se développe encore en Alaska. Selon nosinformations, le « cabinet fantôme » dirigeant les Etats-Unis a l’intention de construire
180 pylônes
. A ce jour,le projet est loin d’être achevé. L’ensemble composeraune seule et unique antenne émettant des ondes à trèsbasses fréquences (ELF, en anglais). En attendant,l’outil créé sert déjà à divers « tests ». Dans le numéro159, notre rédaction évoquait le drame de la Birmanie.Aujourd’hui, il conviendrait d’ajouter au tableau leséisme en Chine. Ici, nous évoquions la tempête du
26décembre
1999. Il y eut ensuite :
 
26 décembre
2002 : le cyclone “Zoé” enPolynésie ;
26 décembre
2003 : le tremblement de terreen Iran ;
26 décembre
2004: le gigantesque tsunamiqui a ravagé les côtes de l’Océan Indien.
4
 
4
 
Bien sûr, on peut compléter cette liste. N’oublions pas, parexemple, que les Etats-Unis ont déjà provoqué des troublesclimatiques bien connus, notamment en déversant au-dessusde Cuba un gaz qui a provoqué une pluie pendant plusieurs jours. En ce qui concerne le projet Haarp, celui-ci fut utilisélors de la première Guerre du Golfe. Les troupes irakiennes sesont vues confrontées à un éclair semblable à celui d’unebombe atomique, mais virtuel celui-là, heureusement. Secroyant « atomisés », les soldats irakiens eurent vite fait dedéposer les armes et de fuir vers le Koweït. Ce même projetpermet, en outre, d’écouter toutes les conversations : passeulement celles des radio-téléphones, mais aussi cellestenues dans les enceintes des immeubles les mieux protégés.
 
 
3
Cette coïncidence dans les dates n’existe pas si l’ons’intéresse, cette fois-ci, au calendrier occulte dessociétés secrètes. Est-il besoin de rappeler et que legroupe dirigeant officieusement le programme HAARPest constitué d’individus qui sont tous, sans la moindreexception, membres de confréries lucifériennes, et que26 est le nombre caballistique associé au Nom divin ?Cela nous avait déjà été affirmé par l’agent américaindes services secrets américain auquel nous faisionsallusion, mais aujourd’hui, tout journalisted’investigation sérieux possède plusieurs témoignagesconfirmant ce qui est, en soi, une évidence. Vouloir lamort de centaines de milliers d’innocents au motifd’accaparer plus de richesses pétrolières ou de métauxprécieux dépasse l’entendement humain normal.
 
HAARP pHAARP pHAARP pHAARP permet de cibler les régionsermet de cibler les régionsermet de cibler les régionsermet de cibler les régionsintéressant les banquiersintéressant les banquiersintéressant les banquiersintéressant les banquiersinternationauxinternationauxinternationauxinternationaux
Nous avons dit que le projet de construction de 180pylônes du programme HAARP n’était pas encoreachevé et que l’ensemble constituera
une seule etmême antenne
. Dans cette attente, celles qui sont déjàconstruites constituent
un faisceau balayant etstimulant l’ionosphère, envoyant des ondesmégamétriques, lesquelles peuvent se déplacer surde grandes distances dans la basse atmosphère etpénétrer dans la terre
pour y dénicher des missiles,des tunnels souterrains ou communiquer avec dessous-marins cachés.HAARP peut encore détecter et explorer des mines d’oret des puits de pétrole parce que
le signal de trèsbasse fréquence peut pénétrer plus profondémentdans la terre, dans l’eau ou dans l’océan, qu’unsignal de haute fréquence
.
 
De la vulgarisation de HAARPDe la vulgarisation de HAARPDe la vulgarisation de HAARPDe la vulgarisation de HAARPau renseignement économiqueau renseignement économiqueau renseignement économiqueau renseignement économiqueet au DEREGLEMENT CLIMATIQUEet au DEREGLEMENT CLIMATIQUEet au DEREGLEMENT CLIMATIQUEet au DEREGLEMENT CLIMATIQUE
Imaginons les couches de la terre comme les cordesd’un piano. Chacune a sa propre fréquence. D’un pointde vue basique, lorsqu’on oriente des ondeshertziennes vers le sol, cela provoque de multiplesvibrations des cordes présentes à chaque niveau et, enretour, un son pouvant indiquer qu’il y a là du gaznaturel ou du pétrole brut. Les ingénieurs duprogramme HAARP sont capables d’identifier chaquefréquence de chaque couche terrestre. Et cela peut êtreréalisé avec seulement 30 watts de puissance derayonnement. Si les « techniciens » de HAARPdécidaient d’utiliser un milliard de watts, « les vibrationsseraient si violentes que le piano entier tremblerait. Enfait, la maison entière tremblerait. Les vibrationspourraient être si sévères qu’elles pourraient provoquerun violent tremblement de terre », explique un expertaméricain de HAARP.Une fois que les responsables du complexe militaro-industriel sont avertis du contenu du sol en n’importequelle région du monde, des scénarios sont alorsétablis pour les accaparer. Cela peut aller du désordreclimatique ou sismique à un chaos régional, puis à uneintervention humanitaire sous la bannière d’uneinstitution supranationale directement sous la coupe ducomplexe militaro-industriel étatsunien et, donc, desfamilles synarchiques. Les multinationales de la Famillearrivent ensuite et les richesses minérales, aurifères,les matières premières, etc., passent sous le contrôledes banquiers internationaux. D’autres scénariospeuvent aussi être échafaudés, comme cela a été, parexemple, le cas avec le Rwanda ou l’on doit, là aussi,parler d’une application du programme HAARP.
 
N’oN’oN’oN’oublions pas le Rwandaublions pas le Rwandaublions pas le Rwandaublions pas le Rwanda !!!!
Au Rwanda, les Américains construisent une énormeambassade, financent le développement del’infrastructure routière et édifient des centaines devillas luxueuses, ainsi que des hôtels. Pourquoi unetelle effervescence ? Un canal fluvial seraprochainement creusé entre la rivière Akagera et le lacMuhazin qui sera relié au lac Victoria. On apprendencore que d’importantes réserves souterraines d’eauviennent d’être trouvées. Dernière annonce : lesAméricains affirment qu’
il y a du pétrole enabondance dans la vallée de la Nyabarongo
! Voilàqui explique l’entrain des Américains, lesquels ont aussil’intention de transformer l’unique aéroport internationalen base militaire… Est-ce tout ? Non,
le climat, luiaussi, a été considérablement transformé au coursdes dernières années et les récoltes s’annoncenttrès abondantes !
Grâce au changement detempérature, de riches Américains viennent déjàhabiter les villas spacieuses, récemment sorties deterre.Exploitation pétrolière ? Villégiature de luxe aprèsdérèglement climatique ? Cela fait beaucoup detransformations pour ce petit pays. Changementscurieusement survenus après le génocide du Rwanda.Le futur proche apportera ses réponses alors que leTchad est « curieusement » victime de tornadesexceptionnelles, arrachant des toits de maisons ouprovoquant l’effondrement de murs des habitations.En réalité, il appert que
les Américains ont prévu lescénario actuel depuis bien longtemps
. Un scénarioqui nécessitait, au préalable, dans l’esprit des initiés, unvaste « nettoyage » ethnique, comme les familles

Activity (11)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Zirtek Al liked this
Zirtek Al liked this
Martine Durand liked this
Martine Durand liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->