Welcome to Scribd, the world's digital library. Read, publish, and share books and documents. See more
Download
Standard view
Full view
of .
Save to My Library
Look up keyword or section
Like this
6Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
Julius Evola - Le petit livre noir

Julius Evola - Le petit livre noir

Ratings:

5.0

(1)
|Views: 797 |Likes:
Published by Septentri0n
L'édition française que nous présentons ici s'inspire du choix de citations qui avait été fait en 1972 et sort parallèlement à la nouvelle édition italienne qu'on a intitulée L'Évola portatif. Les deux éditions s'adressent aux nouveaux lecteurs d'Évola comme aux plus accomplis, en cherchant à leur offrir une synthèse acceptable de la pensée évolienne de façon à les guider dans leur choix.
L'édition française que nous présentons ici s'inspire du choix de citations qui avait été fait en 1972 et sort parallèlement à la nouvelle édition italienne qu'on a intitulée L'Évola portatif. Les deux éditions s'adressent aux nouveaux lecteurs d'Évola comme aux plus accomplis, en cherchant à leur offrir une synthèse acceptable de la pensée évolienne de façon à les guider dans leur choix.

More info:

Published by: Septentri0n on Oct 18, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF or read online from Scribd
See more
See less

07/13/2013

pdf

 
 
CLAN9
JULIUS EVOLA
LEPETITLIVRE NOIR
PRÉFACEGIANFRANCO DE TURRISEXTRAITS TRADUITS DE L'ITALIENPAR L'ÉDITEUR
ÉDITIONS REMI PERRIN46, rue Sainte-Anne - Paris 2e
 
 
 
PRFACE
La fin du millénaire marque une datesymbolique pour la chrétienté, alors qu'il est ànoter qu'elle n'a aucun sens particulier pour leshindouistes, musulmans, juifs et bouddhistes. Etpourtant la crise générale qui se produit autournant du
XXIe
siècle et concerne la sociétéplanétaire, est visible à l’œil nu. Que cette crisecoïncide ou non avec le début du troisièmemillénaire, a peu d'importance au fond:l'important est de se rendre compte de sonexistence et des effets négatifs qu'elle produitdans nos pays.5
 
 
Le problème qui se pose alors à tout individuconscient de lui-même et du monde quil'entoure, consiste à savoir comment il peutaffronter cette crise, étant donné le peud'influence qu'il a, face à la mondialisation, surles événements politiques, sociaux,économiques, lesquels sont souvent dirigés del'extérieur par les pouvoirs forts, qu'on ditparfois
occultes
mais qui agissent aujourd'hui enpleine lumière, et ceci bien que les individusaient exprimé dans les limites consenties par lesdémocraties modernes (élections, référendum,médias) des opinions toutes différentes, et dontil n'est pas le moins du monde tenu compte.L'existence d'une crise est reconnueunanimement par les sociologues et lespsychologues, les philosophes, les économisteset les scientifiques, moins par les hommespolitiques qui ont tout intérêt à cacher ce qu'ilsdevraient être en mesure de contrôler. Mais lesrecettes pour surmonter cette crise, elles, ne sontpas unanimes. On a trop souvent recours à unepensée molle qui admet la crise, reconnaît nepouvoir pas l'empê-6cher et se laisse transporter par le courant sanstenter en aucune façon de la contrarier: ellecherche seulement à comprendre et à s'adapter.Son expression commune est la
 politicalcorrectness
, visage moderne d'une hypocrisienourrie de la plus extrême démagogie. Fermerles yeux face aux laideurs de la société encherchant à les gommer du discours ; maquillerles faits, les événements et les hommes en leurtrouvant de nouvelles définitions, souventridicules et grotesques ; éliminer de la langueparlée et même des dictionnaires les termesconsidérés inconvenants par différents lobbies(intellectuels, religieux, politiques, ethniques).Voilà comment elle procède.La pensée traditionnelle reste une boussolepossible dans le chaos contemporain, elle quiavait annoncé en son temps ce qu'il allaitadvenir et qui avait proposé alternatives etremèdes. Comme on le sait, René Guénon etJulius Évola ont incarné deux voies, celle de lacontemplation et celle de l'action,
brahaman
et
kshatryia.
Selon Évola, la voie de l'action(désintéressée et7

Activity (6)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 hundred reads
1 thousand reads
moane8 liked this
Mathieu Victor liked this
Macbeth Lear added this note
merci beaucoup
Onaedus liked this

You're Reading a Free Preview

Download
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->