Welcome to Scribd. Sign in or start your free trial to enjoy unlimited e-books, audiobooks & documents.Find out more
Download
Standard view
Full view
of .
Look up keyword
Like this
5Activity
0 of .
Results for:
No results containing your search query
P. 1
De l'Expo Au Design l'Expo_synthese

De l'Expo Au Design l'Expo_synthese

Ratings: (0)|Views: 260|Likes:
Published by pham

More info:

Published by: pham on Oct 23, 2010
Copyright:Attribution Non-commercial

Availability:

Read on Scribd mobile: iPhone, iPad and Android.
download as PDF, TXT or read online from Scribd
See more
See less

08/22/2013

pdf

text

original

 
DisponibLe sUr Le siteh://www.dg-mugh.h
sYnthÈse
De L’expositionaU DesiGnD’exposition
J-fç bl, Mgl JuL’ mm  ulullL’ mm médL’ mm éu d l’L m u l dL u d é d’u  : u,lgqu, mé…L dg d’ : gm  vd’u hh…. 1. 6. 9. 13. 19. 2531 g
 
SynthèSeD ’s  dsg d’s1/31
L’exposition comme offre cuLtureLLe
DepuiS une trentaine D’annéeS l’expoSition connaît en tantqu’offre culturelle un eSSor conSiDérable. qu’elle Soitpermanente ou temporaire, De contenu artiStique, hiStorique,Scientifique ou commercial, qu’elle prenne place DanSun muSée, un parc Scientifique ou DanS D’autreS lieux Dont cen’eSt paS la vocation première (une boutique, une école,une bibliothèque, un hôpital), l’expoSition eSt aujourD’huiprotéiforme et omnipréSente.
S’il n’existe pas de données statistiques précises sur la croissance du nombre d’expositions, il suft
d’ouvrir un agenda culturel pour prendre la mesure du phénomène. En ce qui concerne la presse
suisse romande, ce sont ainsi cinq pages qui sont dédiées chaque semaine dans le supplément du
quotidien Le Temps à la présentation d’une centaine d’expositions visitables en Suisse, sans y
inclure les expositions des galeries d’art, pour un nombre équivalent de pages dédiées au cinéma,trois aux spectacles et trois également aux concerts. À Paris, l’offre grimpe aisément jusqu’à troiscents expositions pouvant être visitées simultanément. À Londres, ce sont plus de 270 musées d’artet autres musées qui sont recensés par le guide « TimeOut ».
La plupart des expositions étant mises sur pied dans les
musées, la croissance de ceux-ci est un autre indicateur, plus faci-
lement mesurable, de cet élan. Ainsi, en Suisse, le nombre de
musées est passé de 274 établissements en 1960 à 941 en 2005,
soit une augmentation de près de 400 % en cinquante ans à peine
/1/
.
Aux Pays-Bas, la croissance est similaire : de 243 unités en 1950
à 944 en 1997. Aux États-Unis, au Canada et en Australie, on
estime que le nombre des institutions muséales a été multiplié par sept, voire par dix selon les pays, au cours de la même période
/2/
.
Au Royaume-Uni, 60 % des musées actuels ont été créés après1960
/3/
. À l’échelle mondiale le nombre de musées est estimé
aujourd’hui entre 25 000 et 35 000 établissements ofciellement
reconnus, auxquels il faut ajouter d’autres lieux d’exposition tels
que les centres et galeries d’art, les parcs scientiques ou encore
les espaces de culture alternatifs.Dans le domaine de l’art contemporain, chacun aura noté
la multiplication des biennales et foires qui, de Venise à Dakar,
de Lyon à Gwangju, se succèdent tout au long de l’année : plus decent manifestations de ce type sont recensées aujourd’hui.
Enn, les expositions universelles (les prochaines auront lieu à Shanghai en 2010, à Yeozu
en Corée du Sud en 2012, à Milan en 2015…) ont depuis longtemps pris le relais des expositionscoloniales et industrielles du XIX
e
siècle et du début du XX
e
siècle pour devenir des expositions
thématiques où des millions de visiteurs (18 millions d’entrées à l’exposition de Hanovre en
2000 ; 22 millions à celle d’Aichi au Japon en 2005) parcourent au pas de charge une enlade
de pavillons nationaux.
/1/
Rapport du Département fédéral de l’inté-rieur sur la politique de la Confédérationconcernant les musées
, b, 2005./2/ b ld,
The Purpose of MuseumExhibitions, in : The Manual of MuseumsExhibitions
, a pss, Wck, 2001, . 11./3/ c b  D p,
Musées en Europe
, l Ds, ps, 2004.
pa l    s  vgdè a, l Kh m Dav  v   la b d ah (a b l a  hall), la al d l’laag (j 
lumière naturelle et lumière artifcielle), de
 v ( -) d la la d v.
as : a Gg  mk G.rs : 1991-1992.pg : © j-fs b, 2008
 
SynthèSeD ’s  dsg d’s2/31
Cette explosion de l’exposition comme forme d’expression culturelle a donné lieu à toute
une gamme d’interprétations. Au plan économique, l’accent est mis le plus souvent sur l’impor-
tance des expositions pour l’économie touristique d’une ville ou d’une région. Elles rivalisent ainsidans le marché des loisirs avec d’autres formes de divertissement puisqu’on estime, en Allemagne
 par exemple, que le nombre annuel de visiteurs des musées dépasse celui des clients de cinéma
ou celui des spectateurs des matches de football
/4/
. Au plan sociologique, le succès connu par les
expositions est perçu comme l’expression de nouvelles attentes de la part du public avec l’émer-
gence d’un intérêt particulier au sein de l’espace public pour tout ce qui relève de la mémoire, du patrimoine, des appartenances, de l’identité et de l’altérité. Au plan philosophique, la multiplicationdes musées et expositions est interprétée comme un changement de notre rapport au temps répon-dant à un historicisme croissant de la culture contemporaine en réaction à une menace d’amnésieou d’obsolescence accélérée
/5/
.
Les musées d’histoire naturelle sont un bon exemple de ce regain d’intérêt. Après avoir 
été longtemps abandonnés à la poussière, ils se retrouvent aujourd’hui dans l’air du temps : « Les
rapports que nous entretenons avec la nature sont en train de changer. Paradoxalement, c’est au
moment où l’homme devient un être majoritairement urbain, de plus en plus coupé de ses racinesnaturelles, qu’il tente de se replacer au sein du grand théâtre de la nature. Or les muséums, grâce
à leurs collections, un temps jugées obsolètes, nous racontent cette nature au contact de laquelle
nous ne visons plus. Naguère lieu d’émerveillement, le muséum est devenu un lieu d’interrogation
et d’explication », relevait récemment Zeev Gourarier, directeur du Musée de l’Homme à Paris
/6/
.
Pour notre part, compte tenu de notre centre d’intérêt (la place du design dans la muséographie
contemporaine), c’est le mouvement de bascule qui s’est produit dans les fonctions des musées
que nous retiendrons en priorité : de lieux de dépôt de collections d’objets, les musées évoluent de plus en plus vers des lieux d’expôt
/7/
, c’est-à-dire de présentation et de communication au public.Dominique Poulot, spécialiste de l’histoire des musées, résume la situation de la manière suivante :« Le basculement de musées de dépôts vers des musées d’expôts
amène des établissements dont l’inuence était traditionnellement
liée à la qualité, à la rareté ou à l’exhaustivité de leurs collectionsà acquérir désormais leur notoriété par les manifestations tempo-raires qu’ils organisent et qui leur permettent d’exprimer un pointde vue, une originalité. Quand, naguère, l’exposition trouvait ses
caractéristiques dans le musée qui la montait, aujourd’hui c’est
 bien davantage l’exposition qui peut donner au musée son carac-tère emblématique »
/8/
. En Suisse, par exemple, le succès phéno-
ménal connu par l’exposition Albert Einstein au Musée historiquede Berne en 2005-2006, avec près de 350 000 visiteurs en dix-huit
mois, est là pour conrmer cette tendance.
Ce renversement de situation a suscité il y a une dizaine
d’années un débat nourri : lieux traditionnels de conservation d’un patrimoine, les musées ne sont-ils pas en train de perdre leur âmeen faisant de l’exposition-spectacle leur activité prioritaire ? N’as-siste-t-on pas à une entreprise croissante de marchandisation, non
seulement des œuvres d’art, mais aussi des objets patrimoniaux
à Ld, l Dg m,  l lgd la ta,    è vad da  d’aa,   al  l j bl ga l’ d . L Dg ml gal a d  a  l’gaa d’v v.
pg : © Dsg ms/4/ e s   ’s s s ad m  d, dss s 1960, ’   s d dds s ss  ds s sds./5/ i d s dh lü,   D p,
Musée et muséologie
, l D,ps, 2005./6/
Le Monde
, 26 s 2007, . 24./7/
Selon la dénition couramment admise, un
 s    s s,  ’ s    , ’ s’gss d’  s,d’ g  d’ ss, d’ g d’ s. S : c  ssgs   gss d’s, ad Dss,  :
Manuel demuséographie
, Sg, 1998./8/ p,
op. cit.
, . 16.

Activity (5)

You've already reviewed this. Edit your review.
1 thousand reads
1 hundred reads
Thibaut Freychet liked this
barbara_morana liked this
khattab_algerie liked this

You're Reading a Free Preview

Download
scribd
/*********** DO NOT ALTER ANYTHING BELOW THIS LINE ! ************/ var s_code=s.t();if(s_code)document.write(s_code)//-->